Partagez | 
 

 On rêve tous d'avoir une famille. ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hanami Aylen

avatar


Messages : 74
Date d'inscription : 21/12/2011
Localisation : Dans vos coeurs.

Feuille de personnage
♦ Niveau:
20/50  (20/50)
♦ Expérience :
105/200  (105/200)

MessageSujet: On rêve tous d'avoir une famille. ♪   Sam 4 Fév - 14:49




« Prends donc ma main. »

Hanami volait. Avec sa forme semi animale, transformant uniquement ses bras en ailes de braises, elle prenait un plaisir immense à prendre de l’altitude. Les cieux paraissaient même ternes face au bleu de ses flammes.. Je ne peux vous dire pourquoi, car je ne connais moi-même pas le réponse, mais la Capitaine était d’humeur joviale. Elle tournoyait, cognait les arbres de ses pieds, inventant des attaques plus farfelues les unes que les autres. On pouvait facilement la comparer à un bambin ayant découvert son nouveau jouet, bien que son fruit n’était pas un pouvoir à prendre à la légère.
Lorsqu’elle atterrit sur la place d’une île, Hanami commença à travailler ses coups de pieds. Bien qu’à cause de sa petite taille, son pieds n‘arrivait guère haut, elle avait apprit à replier la jambe pour lancer un coup sec et précis, pouvant facilement plier un homme en deux. Lorsqu’elle s’amusa à enflammer sa jambe en même temps, le résultat lui plut. Elle s’était rapidement renseignée sur les pouvoirs de son fruit, les adaptant à sa manière au passage.Hanami était encore très loin d'être capable d'enflammer tout et n'importe quoi, mais cela la rassurait de savoir que même lorsqu’elle n’était pas en colère, ses poings brûlaient déjà. C'était une bonne chose, bien que cette faculté était loin d’être suffisante si la Capitaine voulait concurrencer avec ses futurs ennemis de Grandline.
Au fur et à mesure que ses poings cognaient l’écorce des arbres, sa peau s’ouvrait et se régénérait aussitôt. Rectification, même maintenant, son pouvoir l’avait rendue dangereuse. Il était désormais très difficile de l’atteindre physiquement. Mais cela ne lui suffirait pas non plus pour avoir une réputation. Apprendre à se battre était une priorité. Le temps où l’on était obligé de la protéger à tout vent était révolu.

C’est là qu’elle vit une silhouette enfantine, au loin. La jeune arrêta et se frotta les yeux délicatement, croyant rêver. Au bout de quelques secondes, Hanami constata que ce n‘était pas une hallucination. Que faire ? Elle ne pouvait pas aller le voir dans cet état. La pirate, ayant utilisé son fruit du démon, avait brûlé la moitié de ses habits. Son tee-shirt était dépourvu de manche et sentait la fumée, et son pantalon était devenu un short plutôt douteux. Non, dans cet état, la Capitaine lui ferait peur. C’est pour ça qu’elle décida de rechercher dans sa sacoche un jean et une chemise de rechange, les enfilant rapidement avant de courir vers lui.

Il était adorable. La Capitaine doutait qu’il n’ait plus de treize ans. Un gamin de cet âge n’avait rien à faire sur cette île tout seul, et cela l’inquiétait fortement.
Eh oui, Hanami, comme de nombreuses femmes, avait un instinct maternel assez développé. Malgré sa jeunesse et son immaturité, elle se surprenait quelquefois à s’imaginer autours d’enfants, prenant soin de chacun d’entre eux éternellement. Mais non, avant d’être une future mère, Hanami était une Capitaine rêveuse et bornée. Éduquer sa future marmaille était loin d’être sa priorité. Peut-être pourra-t-elle commencer à y songer d’ici une centaine d’années, et encore.

« Salut toi, moi c’est Hanami. Qu’est-ce que tu fais là ? »



Elle avait dit cela d’un ton innocent, s’asseyant à coté de lui sur le sable. La jeunette avait une folle envie de le prendre dans ses bras et de le prendre dans son équipage pour le chouchouter. Ouh ! Elle s'enflammait déjà ! Il ne fallait pas l’apeurer, le pauvre.

_________________ ~♫

Hanami Aylen

« Don't be told what you want,
Don't be told that what you need,
There's no future, there's no future,
There's no future for you. »
SEX PISTOLS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: On rêve tous d'avoir une famille. ♪   Dim 12 Fév - 20:33

e:


Le début de la fin!

Depuis la mort de papa je n'arrêtais pas de faire n'importe quoi..Je ne sais pas pourquoi, mais j'avais envie d'oublier.. L'argent que papa m'avait laissé avant de mourir, il n'en restait presque plus.. J'avais tout dépenser pour dormir à l'hôtel!Je ne savais plus quoi faire.. La directrice de l'hôtel a dit que j'étais mignon alors peut-être que si je lui expliquais ma situation, elle pourrait me laisser dormir gratuitement ! A lieu de réfléchir dehors, je devais tenter ma chance et retourné à l'hôtel ! Entre m'acheter des vêtements et une chambre, je n'avais rien à faire.. Roulant à toute vitesse avec mes Air Treck en direction de l'hôtel, j’espérais sincèrement qu'elle allait avoir pitié de moi..

* Akito, si elle ne veut pas on fait quoi ? *
« Je ne sais pas,il ne nous reste plus beaucoup d'argent, juste de quoi payer une nuit »
* Fuck, si elle refuse je la tue.. *
« Non ! Je t'interdit de faire ça Agito ! »


En y mettant un peu de volonté, je suis sûr qu'elle succombera à mon charme de petit enfant ! Freinant une fois arriver devant la porte, j'ouvris délicatement celle-ci, la dame de l’accueille voyant ma petite tête dépassé me fit toujours ce même sourire. L'air innocent, je commençais à lui faire un sourire, sautant sur le comptoir pour pouvoir lui parler, je lui demandais si il était possible de parler à la patronne ! Malheureusement, elle n'était pas sur easte blue.. Voyant la déception gagner mon visage si joyeux d'habitude,je sautais du comptoir pour me rendre vers la porte à faible allure regardant le sol l'air déboussolé. J'essayais de réfléchir à ma situation, mais je ne voyais vraiment pas comment est-ce que je pouvais sortir de cette impasse.. Je n'avais aucune notion sur la navigation, et je n'avais pas de bateau donc la question ne se posait même pas.. En me dirigeant vers le parc, c'était le seul endroit qui pouvait me réconforté, là bas au moins je pourrais y trouver des copains pour jouer !

D'un coup, j'oubliais le soucis qui me guettait, accélérant vers le parc, je pouvais qu'admirer le silence qui régnait sur le lieu.. Décidément, ce n'était pas mon jour ! Tant pis, peut-être que quelqu'un me verra jouer tout seul dans le sable et s’inquiétera ! Sur le sable, je ne pouvais pas rouler, il faillait que je marche et surtout que je cache les roues aiguisés de mes air treck ! Il est vrai qu'en voyant ce que je porte au pied, on pourrait croire que j'ai une famille riche.. Mais je n'ai plus de famille.. Cachant un maximum mes pieds ! Commençant à manier le sable, jouant avec mes doigts au soldats qui faisaient la guerre. Après quelques heures, toujours personnes.. Mais au moins, je m'amusais bien même seul ! Soudain, une jolie fille s'approcha ! Elle s’accroupit à mes côté et me demanda ce que je faisais. Mon plan aussi pourrie qu'il soit avait fonctionné ! Arrêtant de jouer essuyant mes mains sur mon T-shirt noir, je la regarda en souriant et répondis :

« Akito joue à la guerre ! »


Revenir en haut Aller en bas
Hanami Aylen

avatar


Messages : 74
Date d'inscription : 21/12/2011
Localisation : Dans vos coeurs.

Feuille de personnage
♦ Niveau:
20/50  (20/50)
♦ Expérience :
105/200  (105/200)

MessageSujet: Re: On rêve tous d'avoir une famille. ♪   Mar 14 Fév - 15:55




« .. La guerre ?!»


Hanami fit un regard blasé. Cette petite bouille adorable jouait à la guerre ?! En guise de réponse, la jeune fille s’approcha un peu de l’eau et éclaboussa gentiment le petit garçon. Elle fit un petit sourire et se mit en face d‘Akito. Comme pour le divertir, la jeunette s’amusa à faire un château de sable, qu’elle couvrit entièrement de feuille qui s’embrasèrent grâce à son pouvoir. Elle laissa échapper un sourire innocent. Gamine, Hanami n’avait pas eu une enfance très ludique. On l’avait forcé à travailler depuis qu‘elle savait marcher. Bien que cela faisait d’elle une jeune femme très intelligente, elle vivait son enfance maintenant, en affrontant le danger comme la marmaille en rêvait. Les gens la qualifiaient souvent d’immature car ils ne comprenaient pas pourquoi elle ne réfléchissait jamais aux conséquences. Personne n’avait saisi le fait qu’elle défiait son imagination pour mieux croquer la vie à pleine dent.

« Tu es tout seul Akito ? Oooooh ! Attends, j’ai un truc pour toi. »

Elle sortit de sa sacoche une grosse sucette emballée qu’elle avait acheté en ville seulement hier, par simple gourmandise. Trouvant qu’en se moment, elle prenait un peu trop de poids, la jeunette avait décidé de ne finalement pas la manger. Elle lui tendit en faisant un grand sourire. Hanami adorait faire plaisir aux enfants. La blonde aurait aimé que quelqu’un le fasse lorsqu’elle était gamine, alors elle n’hésitait jamais à le faire pour les autres.

Elle s’assit en tailleur près de son château enflammé, regardant le gamin déguster la sucette. Hanami le trouvait vraiment craquant. Les enfants avaient une innocence faisant chavirer le cœur de la plupart des femmes. Il était simplement dommage qu’ils la perdent avec l’âge. Mais ce mioche là, il semblait différent. On pouvait voir la peine et l’incertitude dans son regard. Bientôt, il lui parut évident que le petit garçon était réellement seul. Si c’était le cas, Hanami n’hésiterait pas une seconde pour le prendre sous son aile, comme une sœur, ou une mère, même.

D’un coup, une alarme la sortit de ses pensées. La jeunette se crispa, écoutant une voix saccadée parlant dans un haut parleur.
Alerte, une pirate a prit pour otage un enfant d’un peu plus de dix ans. Selon le gouvernement, elle n’est pas dangereuse. Son nom est Hanami Aylen, Hanami Aylen, je répète. Mettez-là hors d’état de nuire rapidement et ramenez l’enfant.
Elle grimaça, se levant en plaçant l’enfant derrière elle pour le protéger des tirs. Ces abrutis n’avaient pas songer au gosse en la mitraillant ! La jeune femme en fut presque choquée, transformant ses bras en aile pour mieux accuser le coup. Sa peau se perça face aux balles. Le jour où elle mourra, les gens seront choqués en découvrant tout le plomb qu’elle aura dans le corps. Son corps se soignait automatiquement, mais il n’éliminait pas les matériaux inconnus à son système.

« Allez Akito, souffla-t-elle d’une voix maternelle. Je te laisse le choix. Tu vas vivre le jeu de la guerre en réalité ! Mais tu veux être un pirate avec moi ou un marine avec eux ? »

Elle avait dit cela en lui faisant un petit clin d’œil affectueux, avant de balancer des lames d’air chaudes et tranchantes sur ses ennemis grâce à ses ailes. S’ils touchaient au gosse, elle allait les plomber.

_________________ ~♫

Hanami Aylen

« Don't be told what you want,
Don't be told that what you need,
There's no future, there's no future,
There's no future for you. »
SEX PISTOLS


Dernière édition par Hanami Aylen le Dim 19 Fév - 15:06, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: On rêve tous d'avoir une famille. ♪   Jeu 16 Fév - 12:05



La sentence..

« Attention ! Missile à 2h ! Soldat, couvrez moi ! Je vais poser du C4 sur le champs de mine ! Punaise on est touché ! Prooooouuuh Viiiiooonnnnnt »


Mélangeant action et bêtise, je m'amusais bien tout compte fait ! Mais la jolie madame qui était à côté de moi m'offrit un des plus beau spectacle. Un château de sable orné de flamme bleu. Cessant de jouer avec mes doigts, mon regard s'illuminait d'admiration face à la création de la jeune demoiselle. Ensuite, elle m'éclaboussa sympathiquement avec de petites gouttes d'eau, visiblement elle voulait s'amuser avec moi. Elle essayait d'attirer mon attention ! Et elle a réussi son coup, je m'étais arrêter de jouer tout seul au soldat. En suite, elle me questionna. Si j'étais seul ? Et bien oui..

« Oui ! Akito tout seul ! »


Fouillant ensuite dans son petit sac, elle sortis une sucette ronde qui était presque aussi grosse que ma tête. Tendant mes deux petits bras pour l'attraper, j'adorais ce genre de friandise ! J'avais beaucoup de chance d'être tombé sur une madame aussi gentille ! Ne perdant pas un instant, je me mis à mordre dans la partie haute de la sucette. J'avais remarquer qu'Hanami était attirée par mon charisme de petit garçon, peut-être qu'elle aimait bien prendre soin des enfants ! Soudain, une alarme se fit entendre. Elle attira mon attention me faisant tourner la tête d'un peu partout. J'avais peut-être fait un bêtise ! Soudain, un coup de feu me fit lâcher prise, une balle qui percuta ma sucette. Celle-ci alla dans le sable, avec ma salive, elle n'était plus mangeable vu toutes saletés qu'il y avait.. En voyant ma sucette qui était si grande et si bonne, je ne pouvais pas pardonner à ces gens..

« Alerte, une pirate a prit pour otage un enfant d’un peu plus de dix ans. Selon le gouvernement, elle n’est pas dangereuse. Son nom est Hanami Aylen, Hanami Aylen, je répète. Mettez-là hors d’état de nuire rapidement et ramenez l’enfant. »



Hanami se mit devant moi pour prendre ma défense, de nombreux coups de feu l’atteignit, mais visiblement elle avait mangé un fruit démoniaque qui lui permettait d'encaisser des balles comme si ce n'était que des billes. Dans ces moments-là, il n'y avait qu'Agito qui pouvait régler ça. En changeant mon cache-oeil d'emplacement, je ne pouvais pas leurs pardonner. Une madame aussi gentille se faire tirer dessus, m'empêcher de manger ma sucette alors que je n'avais rien fais... Ils allaient trop loin. En changeant mon cache œil d'emplacement, je ferma mon œil pour laisser Agito voir le jour. L'oeil du démon c'était ouvert, l'heure du jugement était arriver..

« Bande de petites merdes... Je ne vous pardonnerai pas ! Vous avez fait pleurer mon petit frère !! »

Le sable sous nos pieds se volatilisa à cause de l'air que mes air treck dégageaient. Faisant tourner sur place, je relâcha les frein pour m'élancer vers ces racailles, la rage dans les yeux. Esquivant les balles en roulant en zig zag, je trancha la première gorge d'un marine puis les tendons d'un autre grâce à mes roues aiguisés, ce sont des yeux qui se séparèrent en deux suite à ma folie meurtrière, le groupe de marine qui étaient venus pour arrêter Hanami furent mis à terre cirant de douleurs. Parmi les corps souffrant, un seul était debout, et ce n'était que moi ; Agito. Cette île était toute petite, il n'y avait pas beaucoup de marine. Peut-être qu'ils étaient les seules mais dans tout les cas, personne n'a le droit d'embêter Akito, tant que je serai ici, personne n'aura le droit.. Je devais maintenant laisser Akito parler à son amie, je pense avoir assez fait de mal pour aujourd'hui.. Changeant à nous mon bandeau, c'était l'oeil d'Akito qui se ré ouvrit.

Tremblant de peur devant le sang et les corps des marines qui souffraient. Reculant non pas en utilisant les air treck, mais en faisant quelques pas en arrière, j'étais horrifié par le meurtre que Agito a fait.. Voir des gens souffrir dans le sang, c'était effrayant.. mes air treck étaient tâchés de sang.. Le sang de ces marines qui m'ont embêter..

« Ce.. C'est pas Akito.. Akito est gentil... Akito ne peut pas être méchant..»


Revenir en haut Aller en bas
Hanami Aylen

avatar


Messages : 74
Date d'inscription : 21/12/2011
Localisation : Dans vos coeurs.

Feuille de personnage
♦ Niveau:
20/50  (20/50)
♦ Expérience :
105/200  (105/200)

MessageSujet: Re: On rêve tous d'avoir une famille. ♪   Dim 19 Fév - 15:03




« La proposition »

Le gamin avait totalement éclaté les Marines. Le sable s’était teinté d’écarlate. La jeunette regardait la tuerie la bouche circulaire, ne sachant pas comment réagir. Au début, on aurait put croire que la jeune femme était affectée par tout cela, eh bien non. Tout ce sang avait réveillé son instinct tueur. Elle s’humecta les lèvres et tourna son regard vers la mer pour se ressaisir. Hanami n’allait tout de même pas se battre ainsi. Ce gamin avait un sérieux problème. Une bipolarité ? Non, il n’avait pas les symptômes. Schizophrénie ? Sûrement. Son regard n’émanait plus aucune pureté. Il trônait sur les cadavres comme un vulgaire adulte. Lorsque qu’il changea à nouveau le bandeau d’œil, l’enfant redevint normal. Il sembla être lui-même choqué de la tuerie qu’il avait fait. D’un coté, les murmures d’agonie des soldats pas encore décédés ne pouvaient qu’être effrayants.

« Ce .. C’est pas Akito .. Akito est gentil … Akito ne peut pas être méchant. »

D’un pas assuré, la jeune femme s’approcha du petit garçon. Elle lui fit un petit sourire attristé avant de le serrer contre elle. Ce gamin avait besoin de quelqu’un. Jamais, Ô grand jamais, Hanami ne laisserait une âme en péril couler, encore moins celle d’un enfant. Doucement, elle lui cacha les yeux et l’attira plus loin dans la plage. La jeune femme n’avait rien sur elle pour le distraire et lui faire oublier ce qu’il venait de faire. Elle se contenta donc de lui souffler d’une voix douce et compréhensive.

« Tu es plus tout seul, Akito. Tu ne seras jamais plus tout seul. Pourquoi ne deviendrais-tu pas un pirate ? On te protégera de tout, comme une famille. »

Fonder une famille … N’était-ce pas ce que nous devrions tous faire ? Nous étions finalement tous destinés à la même chose. Même les pirates les plus égoïstes, sans enfants ni conjointes, finissaient par épauler un être plus jeune, pour de bonnes ou de mauvaises intentions. S’il le souhaitait, Hanami l’éduquerait et l’aimerait comme une grande sœur, voire une mère. La piraterie se fichait bien des liens du sang. Seuls les liens du cœurs comptaient. Et ce petit bonhomme venait de rentrer dans son cercle affectif. Les enfants avaient aussi ce fabuleux pouvoir d’être aimés en un seul regard.

Hanami entendit à nouveau des cris de soldats, découvrant le spectacle funeste qu’ils avaient laissé derrière eux. Cette fois, il n’était pas question de laisser la seconde personnalité de l’enfant prendre le dessus. Elle défit sa ceinture avant d’harnacher Akito à sa taille. D’une voix taquine, la pirate lui souffla :

« Accroche-toi bien, on va voler. »

Elle transforma ses bras en ailes enflammées, les déployant pour prendre son envol. Hanami savait à quel point cela était excitant de voler. Chaque fois, son cœur battait la chamade. Elle espérait que cela plaise à l’enfant également. L’île devint un minuscule point dans l’horizon. Ils ne pouvaient pas rester là. Il y avait bien une chose que Hanami n’avait pas envie, c’était qu’Akito soit identifié puis recherché. Avec un peu de chance, ce massacre passerait crème. Elle avait trop fait de grabuge pour que le Gouvernement Mondial ne commence pas à la mettre sur une liste noire.

Lorsqu’ils furent en sécurité, la jeunette lui souffla d’un ton gentil, souriant en voyant les cheveux de l’enfant ébouriffés par le vent :

« Tu veux réfléchir à ma proposition, peut-être ? Je ne veux surtout pas te brusquer. »

_________________ ~♫

Hanami Aylen

« Don't be told what you want,
Don't be told that what you need,
There's no future, there's no future,
There's no future for you. »
SEX PISTOLS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On rêve tous d'avoir une famille. ♪   

Revenir en haut Aller en bas
 

On rêve tous d'avoir une famille. ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Guide] Tous les objets et leur localisation - Pokémon X/Y
» Dolfi' ~ Le bonheur c'est d'avoir des amis tous aussi fou que soit..
» La famille c'est sacré... enfin il parait [Solo/Ouvert]
» On n’a pas le même sang, ni la même histoire, mais pour moi, tu fais partie de ma famille.
» Joyeux noel à tous!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Renaissance V3.0 :: ¤¤ Role Play ¤¤ :: ¤ Sea's Blue ¤ :: East Blue :: Île de Gaimon-