Partagez | 
 

 Envolée céleste de deux anges qui se rencontrent [pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sora Mizuiro

avatar


Messages : 119
Date d'inscription : 07/08/2011
Localisation : Je suis là où ton coeur se trouve ♪

Feuille de personnage
♦ Niveau:
19/50  (19/50)
♦ Expérience :
151/190  (151/190)

MessageSujet: Envolée céleste de deux anges qui se rencontrent [pv]   Lun 23 Jan - 16:10




Luka & Sora
Amazing day



Ciel bleu, quand tu nous tiens. Plonger dans l’étendue céleste, nager en compagnie des Cirrus, nuages qui surfent sur les hauteurs les plus inatteignables. C’est le rêve éveillé, le DayDream, l’univers des songeurs. S’évader vers d’autres horizons, préserver une soif d’imprévus insatiable, chercher de nouveaux trésors, tout cela donne naissance à l’aventure. Péripéties qui se succèdent sans se ressembler, expériences uniques qui nous offrent des rencontres inoubliables, des échanges passionnants et passionnés. Des plaisirs luxuriants…

On oublie le quotidien pour se concentrer sur le futur, sur nos envies non concrétisées, sur nos passions inassouvies, sur les risques encore inconnus. On se surprend à imaginer une vie ponctuée de luxure, de drame, de bonheur et de volupté. Tout est possible dans l’imaginaire. Et c’est lui qui nous amène à faire des choix. Oui, nos ambitions profondes influencent notre état d’esprit, formatant ainsi nos pulsions pour rendre nos réflexes plus rapides quand il s’agit d’actions à intérêt personnel. En réalité, notre esprit dirige notre vie, notre chair, notre cœur se contentent de savourer…


Debout sur une balançoire, je me berçais tout seul, faisant avancer et reculer cette chaise enchainée au sol, cette planche qui ne demandait qu’à s’envoler. Je fixais le ciel d’un bleu roi, dénué de tout nuage. Il faisait suffisamment froid pour que la neige tombée durant la nuit reste solidement ancrée sur le paysage urbain environnant et suffisamment peu froid pour que je sorte dehors sans être révulsé par le manque de chaleur. Mon esprit flânait au cœur de ce bleu céleste dont j’étais tant amoureux. Il dansait en solitaire, prenant du plaisir dans sa liberté, moments exquis que nul ne pourrait lui interdire. C’était mon hobby, me retrouver seul avec mon imagination. Puis, entre deux secondes qui se cèdent la place, je déploie mes ailes invisibles, étendant mes bras entre les courants d’air, maitrisant l’invisible avec mon sourire enchanteur. Je quitte la balançoire à son point culminant, tremplin divin qui me propulse vers mes semblables, les anges.

Sauf qu’après mon envol lyrique parfait, la loi de la gravité reprenait ses droits, m’attirant au sol alors que je n’avais pas encore pleinement apprécié mon décollage. Et comme par hasard, il y avait toujours quelque chose pour venir gâcher le tableau. Une clôture, planches en bois qui m’accueillaient pour mon atterrissage… Me prenant celle du dessus sans pouvoir limiter les dégâts, je détruisis la première planche qui s’accouplait avec mes abdos tendus à mort, pour ensuite aller faire la connaissance de celle d’en dessous. Celle-ci se montra plus résistante, elle préfèra me servir de perchoir… Me laissant glisser vers l’arrière, je me couchais dans la neige comme un cadavre. Mes abdos me faisaient horriblement mal mais c’était tout de même supportable. Encore une tentative de foirée. Pourquoi fallait-il toujours que plaisir rime avec souffrance ?

Je restais là, sans bouger d’un pouce, attendant que le sommeil vienne me kidnapper, pour me revigorer après ces épreuves douloureuses… C’était pas mon capitaine qui allait venir me déranger, il était trop occupé avec une belle demoiselle, comme toujours, pervers qu’il était. Et moi, comme d’habitude, je tentais de faire passer le temps comme je pouvais. Je repensais à l’époque où j’étais séducteur… J’aurais pété un câble de ne pas être accompagné d’une charmante demoiselle si je m’étais retrouvé dans la situation actuelle. Ce n’était pas dans le but de coucher avec elle comme Musashi, s’aurait été pour la charmer, voir croitre un sourire sur ses lèvres, pour m’enivrer de romantisme jusqu’à plus soif. Mais maintenant, il n’y avait qu’un petit pincement au cœur qui exprimait une quelconque mélancolie de cette époque révolue. Je n’étais plus ainsi, je faisais taire mes sentiments. Ils n’étaient que des entraves à la vraie joie, celle de partager d’agréables aventures avec ses amis, avec son équipage. L’amour n’apportait que des souffrances. Comme ma tentative d’envol sur la balançoire, l’instant présent est exquis mais la fin est douloureuse…

Vivement que je replonge dans mes rêves…

_________________ ~♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Envolée céleste de deux anges qui se rencontrent [pv]   Lun 23 Jan - 19:50

    Quoi ? Mais....Encore de la neige ? Impossible ! Décidément Luka n'avait vraiment pas de chance, elle qui n'aimait pas le froid, celle-ci se retrouvait encore sur une île enneigée, le froid venait fouetter son visage et ses joues c'étaient empourprés au contact de la légère brise glaciale. Cela faisait déjà quelques heures que la Harley avait jeté l'ancre un peu plus loin au sud. La jeune femme c'était absenté de l'équipage quelques heures histoire de passer un peu de temps dans sa solitude. Dans ses pensées, celle-ci marchait silencieusement tout en remettant ses petits ailes dissimulées qui recommençaient à la faire souffrir, il faut dire aussi que la nuit dernière, la jeune femme avait refait une crise....Elle avait attrapée le premier objets tranchant qui lui était tombée sous la main et avait encore une fois tenté de les enlevés, serrant les dents pour ne pas hurler de douleur. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas fait de tel crise, depuis sa rencontre avec Jia, la blonde avait presque réussi à passer cette mauvaise habitude.

    Cette folie allait encore lui laisser de vilaines cicatrices dans le dos, elle n'était cependant pas bête, elle savait bien qu'elle ne pourrait jamais enlever l'objet de son gros complexe et que le jour où elle ne les verrait plus ce serait lorsqu'elle aurait fermé les yeux. Luka fut incapable de dire depuis combien de temps celle-ci marchait, la blonde s'arrêta quelques instants et observa ses traces de pas bien net qui était venu briser la blancheur de la neige, d'ailleurs, il n'y eut pas que la neige qui fut briser, le grand silence que Luka appréciait temps fut lui aussi interrompu par un bruit de bois en train de se briser CRAC ! Celui ci se mit à raisonner puis le silence retomba. Quelque peux mécontente que cela vienne perturber sa balade mais à la fois intriguée, la blonde se dirigea vers l'endroit où ce fameux bruit avait été entendu. De longue barrières clôturaient tout un champs vide, la barrière avait été brisé quelques mètres de là où se trouvait la jeune femme.

    Regardant autour d'elle pour vérifier toute présence humain, celle-ci s'avança vers l'endroit cassé et heurta quelque chose de mou....Quel ne fut pas son étonnement lorsque celle-ci découvrit en baissant les yeux un garçon qui semblait inerte, allongé de tout son long dans la neige. Allons bon  qu'est ce qu'il fabriquait là ? Avec sa délicatesse habituelle, la blonde attrapa le jeune homme par le col et se mit à le hisser d'un main pour le mettre debout, à tout les coup c'était lui qui avait brisé ces planches de bois et il devait sûrement souffrir, un médecin....Une personne souffrante....Cela ne vous donne pas des idées ??....Eh bien non, les seules personnes que Luka acceptait de soigner était les membres de l'équipage rien de plus, c'est pourquoi, elle examina la personne de haut en bas avant finalement de le laisser tomber et de tourner tranquillement les talons, elle n'avait pas envie de s'attarder ici.
Revenir en haut Aller en bas
Sora Mizuiro

avatar


Messages : 119
Date d'inscription : 07/08/2011
Localisation : Je suis là où ton coeur se trouve ♪

Feuille de personnage
♦ Niveau:
19/50  (19/50)
♦ Expérience :
151/190  (151/190)

MessageSujet: Re: Envolée céleste de deux anges qui se rencontrent [pv]   Mar 24 Jan - 11:28




Luka & Sora
« Prouve moi que j'ai raison d'y croire...»

Ce n’est pas le hasard qui rassemble deux âmes sœurs, c’est le destin. On a beau croire en une pseudo liberté, on ne maitrise pas le temps et les évènements, ce qui nous rend esclave de l’invisible. On pense faire des choix réfléchis mais tout ce que nous faisons c’est prendre un chemin différent pour arriver au même point, cette destination fixée à l’avance. Quand bien même nous souhaitons changer notre but dans la vie, le fil conducteur de notre destinée ne vibre que légèrement. Faudrait-il le couper pour sentir la vraie liberté ? Mourir briserait-il nos chaines ? Seulement, quitte à mourir, autant que ça soit après avoir trouver le bonheur…

Je n’ai jamais voulu mourir. Pourtant, la mort a tenté de m’emprisonner à plusieurs reprises. Lorsque je regarde mon bras et ma jambe métallique, je me dis que la vie attend de moi quelque chose. Survivre à toujours été dans ma nature. Pourtant, je ne fais pas d’efforts particuliers pour y arriver. Au contraire, je dirais même que je devrais être le premier à mourir, vu ma flemme légendaire. Mais non, apparemment ce n’était pas le plan prévu par les Parques. Serait-ce pour que mon cœur trouve le vrai bonheur ?

J’étais tranquillement en train de méditer sur toutes ses pensées philosophiques abstraites quand je sentis mon corps s’élever. Ne percutant pas tout de suite ce qu’il se passait, je préférais profiter de cette sensation nouvelle, pensant que c’était une sorte de frisson qui accompagnait mes songes. Mais lorsqu’une décharge d’adrénaline s’infiltra dans mes veines à cause de ma chute dans le vide, mon esprit s’ouvrit à la réalité en même temps que mes yeux. Réflexes. J’ai beau être un flemmard, j’étais toujours surpris de constater à quelle vitesse réagissaient mes membres dans les situations d’urgence. Mon dos n’avait pas percuté le sol, je m’étais rattrapé avec mes bras…

Pour ensuite apercevoir une silhouette de dos. De longs cheveux rayonnants, qui m’aveuglaient, qui m’hypnotisaient, qui me fascinaient. Je ne connaissais pas cette jeune fille mais ma curiosité venait d’être piquée au vif. Me relevant nonchalamment, je conservais mon attitude habituelle.

« Hey, toi, est-ce que tu es un ange ? J’ai entendu parler de cette légende comme quoi il existait des femmes à la beauté divine qui quittaient leur demeure céleste pour descendre sur les Océans. »

Je posais cette question innocemment puisque j’avais été charmé par sa prestance, mais je ne laissais pas mon cœur s’emballer. Je ne laissais paraitre aucune émotion. Cela faisait d’ailleurs un contraste assez inédit. Même si ma question légèrement stupide et ma dégaine trop décontractée me donnaient des airs d’idiot fini, mon regard pétillait de milles feux. Mes sourcils froncés étaient déterminés à connaitre la vérité. En fait, c’était une simple question anodine sortant tout droit de mon esprit rêveur, mais cette imagination enfantine croyait dur comme fer en la véracité des mythes racontés sur les océans. J’étais tellement obnubilé par ma curiosité naissante que je me fichais pas mal que ce soit elle qui m’ait ignoré juste avant. Tout ce que je voulais voir, c’était son visage d’ange. Tout ce que je voulais, c’était avoir la preuve que cette rencontre était spéciale…

Illusion ou réalité ? C’est ce que nous allons découvrir…

_________________ ~♫


Dernière édition par Sora Mizuiro le Mer 25 Jan - 9:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Envolée céleste de deux anges qui se rencontrent [pv]   Mar 24 Jan - 19:20

    Luka avait fait quelques pas en direction d'un petit bois dont la cime des arbres se dressaient au loin. Le chant des oiseaux était un des seules bruits que Luka appréciait vraiment. Elle ne ressentit aucune honte à laisser l'homme qui était allongé dans la neige, celui-ci finirait par mourir d'hypothermie et son corps gelé serait retrouvé le lendemain par un paysan du coin...Oui c'était un scénario tout à fait probable, mais...Quelque chose vint perturber ce déroulement de situation qu'elle venait d'inventer, en effet une voix masculine se mit à briser à nouveau le silence de la plaine.

    « Hey, toi, est-ce que tu es un ange ? J’ai entendu parler de cette légende comme quoi il existait des femmes à la beauté divine qui quittaient leur demeure céleste pour descendre sur les Océans. »


    Luka s'arrêta toujours dos au garçon, elle c'était raidit en entendant le mot «ange», comme le savait il ? Ses ailes se voyaient tant que ça sous l'épaisse cape de fourrure ? La blonde souffla intérieurement, elle n'aimait pas parler du fait qu'elle venait des îles célestes et n'aimait pas non plus les personnes qui lui faisait la remarque, que devait elle faire ? Devait elle l'achever maintenant ou attendre ? Finalement Luka tenta de se calmer et analysa à nouveau la phrase de cet inconnu, non il ne savait sûrement pas remarqués ses ailes, celle-ci étaient trop bien cachées.

    «....»

    Luka finit par se retourner, elle allait attendre de voir comment la situation allait évoluer avant de prendre une décision trop vite, elle n'était pas vraiment d'humeur à se battre de toute façon. D'un geste lent, la blonde passa ses mains dans sa capuche et l'abaissa de façon à découvrir son visage. La blonde lança comme à son habitude un regard glacial, aussi froid que la neige qui recouvrait le sol, discrètement, Luka se prépara à attraper Avalon au cas où, après tout elle ne le connaissait pas...Et celui-ci pouvait très bien être du gouvernement ou même chasseur de prime.

    «Qui êtes vous ?.... »

    Sa propre voix la surpris elle même, elle ne parlait peu et n'entendait pas souvent le son de sa douce et chaleureuse voix. Luka détailla une nouvelle fois son interlocuteur mais plus en détaille cette fois, en tant que médecin quelque chose clochait chez lui, elle l'avait sentit lorsqu'elle l'avait soulevé mais n'arrivait pas à mettre la main dessus....Peu importe, elle finirait par le découvrir de toute manière, finalement Luka allait rester encore un peu, l'inconnu venait d'éveiller sa curiosité, une curiosité qui n'avait pas était titillée depuis un moment.

    "Vous êtes plutôt louche comme personne..."
Revenir en haut Aller en bas
Sora Mizuiro

avatar


Messages : 119
Date d'inscription : 07/08/2011
Localisation : Je suis là où ton coeur se trouve ♪

Feuille de personnage
♦ Niveau:
19/50  (19/50)
♦ Expérience :
151/190  (151/190)

MessageSujet: Re: Envolée céleste de deux anges qui se rencontrent [pv]   Mer 25 Jan - 11:06




Luka & Sora
« Réflexes du passé en vue du futur »

On se promène gentiment, dans de grandes plaines vertes balayées par un vent omniprésent, le genre de paysage décoré par des éoliennes côte à côte. Une fille est figée en plein milieu du décor, face à nous mais regardant sur le coté. Sa jupe et ses cheveux dansent dans les airs, elle rabat une de ses mèches derrière son oreille. On se surprend à vouloir gâcher ce beau tableau par notre présence, notre seul but étant d’apporter le sourire à cette charmante demoiselle qui laissait la mélancolie envahir son visage. Comme aspiré par son joli minois, on devient des marionnettes hypnotisées par tant de beauté. Les battements de notre cœur s’emballent de plus en plus en fonction de notre proximité avec elle. Mais comme pour nous barrer la route, de sombres nuages avancent dans notre direction, menaçants.

Et c’est là, alors que nous sommes à moins d’un mètre de la divine créature, qu’elle daigne tourner son regard vers nous. Ses yeux clairs incandescents contrastent de manière magnifique avec les ténèbres du ciel. Elle vide notre âme par son regard innocent et pur. Notre cœur frise l’arrêt cardiaque. Et soudain, son sourire nous prend au dépourvu, comme un lever de soleil qui lance de vigoureux rayons de lumière pour braver l’obscurité de la nuit. On est alors ébloui puis possédé. Incapable de faire autre chose que d’admirer ce spectacle fabuleux, nos émotions bouillonnent et explosent. Notre cœur lâche, le sang ne circule plus, on peut mourir heureux. C’est alors que du ciel tombe un éclair vif, cette décharge électrique foudroyante réanime notre organe vital. Nos sentiments renaissent pour emplir notre être encore plus pleinement. Amour survolté. On a ce qui s’appelle un coup de foudre…


Oui, je suis fan de tout ce qui se rapporte aux légendes, aux mythes, aux contes de fées etc… On ne dirait pas comme ca hein ? Pourtant, si on y réfléchit, c’est logique pour un rêveur de croire en toute sorte de fables. Mais s’il y en a bien une à laquelle je refuse d’adhérer, c’est celle du coup de foudre. Même à mon époque de séducteur, ca ne m’était pas arrivé, alors ce n’était pas maintenant que j’avais fermé mon cœur aux sentiments que j’allais y croire. Et même si au fond de moi, je sentais une envie brûlante d’espérer en la véracité de cette légende, je refroidissais de suite cette ardeur par la douche froide qu’est ma détermination.

Sauf que la belle blonde se retourna et là, tout mon corps se crispa. Je ne m’attendais pas à autant de beauté. Quand elle enleva sa capuche, tout son charme naturel s’échappa et tel un parfum qui viendrait me caresser les narines, je ressentis une attirance surnaturelle. Mon cœur jouait une fanfare à lui tout seul. Je n’arrêtais pas de déglutir. Je me penchais en arrière comme prêt à partir. Pour la première fois depuis longtemps, mon visage exprimait quelque chose. De l’émerveillement. Mes yeux étaient exorbités, ma bouche balbutiaient des paroles inaudibles, mes joues commençaient à rougir, mécanisme qui n’avait pas fonctionné depuis bien longtemps. C’était… un coup de foudre ? Lorsqu’elle me demanda qui j’étais, je ne pus me contraindre à fuir, mes yeux fuyaient les siens, j’étais vulnérable face à elle. Je lui répondis timidement :

« Je m’appelle Sora Mizuiro… Je suis un descendant de la Lune, je fais partie des Senzo Yume no Kaizoku. Et toi ? »

Elle pouvait bien être une Marine, un Shichibukaï ou même un Tenryubito, je m’en fichais pas mal, je voulais la connaitre, même si c’était une ennemie. Et puis, ce n’était pas comme si j’avais peur de mes ennemis. J’étais un pirate libre et fier de l’être, je ne me cachais jamais. Elle pourrait être Amiral que ca ne changerait pas ma façon d’être. Bien qu’elle avait déjà réussi à me rendre aussi docile qu’un escargophone…

Il fallait que je change ca ! Je ne pouvais pas me laisser manipuler par une beauté fatale. Il fallait que je réagisse ! Son regard impénétrable et distant me permit de reprendre mes esprits. Elle m’aurait dévoré des yeux que je l’aurais laissé faire mais là, elle avait une attitude méfiante. Et c’était normal en même temps, un inconnu venait de l’aborder, n’importe qui se montrerait prudent à sa place. Pour la première fois depuis longtemps, je n’avais pas envie de faire mon flemmard vis-à-vis d’elle. D’habitude, je m’en fichais des autres, même des filles, et je faisais aucun effort pour faire la discussion ou quoi. Mais là, elle m’avait vraiment fait de l’effet. Je me sentais comme sur un nuage, prêt à tout pour elle. Pour briser la glace.

« Oui c’est vrai… Excuse-moi, j’ai pas vraiment réfléchi à comment t’aborder. Tu étais si belle que j’ai cru voir en toi une créature de conte de fée. Haha, c’est idiot, non ? Je suis vraiment trop dans mon monde… Quoiqu’il en soit, s’il te plait, permet-moi d’apprendre à mieux te connaitre… »

En finissant ma phrase, je lui pris délicatement sa main avec les deux miennes, déposant un tendre baiser dessus, suivit d’un regard charmeur et d’un sourire plein de douceur. Après coup, je me suis fait la réflexion comme quoi j’aurais du prendre sa main seulement avec ma main organique. Maintenant elle savait que j’étais un cyborg, et ce n’était pas forcément quelque chose d’attirant aux yeux de tout le monde…

_________________ ~♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Envolée céleste de deux anges qui se rencontrent [pv]   Mer 25 Jan - 19:55

    Cet homme était de plus en plus bizarre, elle avait remarquée un changement de comportement et cela, directement après qu'il est pu apercevoir plus nettement son visage...Il avait semblait se crisper et ses joues étaient devenues rouges....Que ce passait il ? Sa présence semblait le mettre mal à l'aise et celle-ci ne comprenait absolument pas pourquoi. La jeune femme se mit à réfléchir, non elle ne voyait vraiment pas pourquoi. Son interlocuteur ne lui laissa pas approfondir ses pensées car celui-ci se présenta sous le nom de Sora Mizuiro...Et ajouta qu'il faisait partit des Senzo Yume no Kaizoku, cet équipage ne lui était pas inconnu....Elle avait déjà entendu ce nom une seule fois. La blonde se détendit, même si en tant que pirate celui-ci était un potentiel ennemi, c'était toujours mieux que de ce retrouver face à face avec un marine ou un chasseur de prime.

    La blonde ne bougeait pas ne lâchant pas du regard le jeune homme, maintenant c'était à son tour de ce présenter mais celle-ci hésita, après tout à quoi cela servirait de le savoir puisqu'elle allait finir par reprendre sa balade et qu'ils ne se reverraient plus ? Cependant une idée lui vint à l'esprit, en gagnant sa confiance, Luka pourrait peut être finir par l'avoir par surprise et ramener sa tête à Jia.....Oui....elle allait jouer le jeu quelques instants...Mais elle allait devoir tout de même faire vite car la comédie n'était pas son fort.

    «Luka Lorens....De l'équipage des Sons Of Anarchy...»


    La blonde n'était pas très sociable et pas très douée pour tout ce qui touchait aux relations, sa vie , elle l'avait vécu principalement enfermée dans sa solitude, d'ailleurs elle ne savait pas non plus montrer ses sentiments même lorsque celle-ci le voulait, ses paroles étaient plates et exprimés avec une certaine intonation, elle ne parlait pas très fort.


    « Oui c’est vrai… Excuse-moi, j’ai pas vraiment réfléchi à comment t’aborder. Tu étais si belle que j’ai cru voir en toi une créature de conte de fée. Haha, c’est idiot, non ? Je suis vraiment trop dans mon monde… Quoiqu’il en soit, s’il te plait, permet-moi d’apprendre à mieux te connaître… »

    Qu'est ce qu'il fabriquait ? La pauvre jeune femme était complètement larguée, belle ? Tient donc on ne lui avait jamais faite celle-là....Du moins les hommes n'en avait jamais eu l'occasion puisqu'ils avaient tous finis par périr, il n'y avait que son capitaine qui avait prononcée ce genre de mot. D'ailleurs, à ces mots, Sora pris doucement l'une de ses mains et y déposa un baiser....Une drôle de sensation se mit à envahir la jeune femme, inquiète, elle retira doucement sa main qu'elle cacha avec l'autre sous sa cape de fourrure, son regard se reporta ensuite sur la seconde main de Sora qui, contrairement à l'autre n'était pas faite de chaire ni de sang. Un cyborg ? Voilà d'où venait la gène que Luka avait éprouvée tout à l'heure en le soulevant, ce n'était pas comme ci elle n'en avait jamais vu mais il fallait admettre que c'était toujours impressionnant.

    «Idiot ? Peut être oui...Mais il n'y a aucun mal à être dans son monde. »
Revenir en haut Aller en bas
Sora Mizuiro

avatar


Messages : 119
Date d'inscription : 07/08/2011
Localisation : Je suis là où ton coeur se trouve ♪

Feuille de personnage
♦ Niveau:
19/50  (19/50)
♦ Expérience :
151/190  (151/190)

MessageSujet: Re: Envolée céleste de deux anges qui se rencontrent [pv]   Jeu 26 Jan - 16:00




Luka & Sora
« Je fais le choix de t'aimer »

On a beau dire tout ce qu’on veut. L’amour rend plus fort. Il crée en nous une puissance inattendue, une motivation qui nous ferait décrocher la Lune. En tombant sous le charme d’une âme angélique, on se sent pousser des ailes, devenant nous même un ange, pour s’envoler à deux vers les cieux, demeure parmi les nuages qui servira de paradis à notre future vie de couple. Mais si l’un de nous est un démon ? Irons-nous en enfer ? La terre est déjà un enfer en soit, autant y rester et y vivre dans notre humble condition, les épreuves seront peut être plus nombreuses mais cela ne fera que renforcer notre amour…

Dans un murmure, elle souffla son nom. Luka… Luka Lorens… Nom qui résonnait harmonieusement à mes oreilles. Je m’amusais à le répéter dans ma tête, comme si en faire mention me rendait plus heureux. C’était intéressant d’analyser la façon d’être de celle qui faisait battre mon cœur. Elle semblait timide tout en préservant une façade imperméable, comme si elle avait vécu des moments difficiles. C’était en général le cas de ceux qui dressaient un mur entre eux et les autres. Mais elle n’était pas non plus fermée à toute discussion, ce qui me laissait de l’espoir et une marge de manœuvre.

Je n’étais plus dans un état hébété, troublé par ce flot de sentiments qu’elle avait fait surgir en moi. Non, maintenant j’étais redevenu le séducteur que j’étais avant, sûr de lui, fier de ses charmes mais malgré tout humble et altruiste. Bien sur, avec ses dernières années à refouler ce coté de ma personnalité, je restais malgré tout encore un peu tiraillé, je n’avais pas encore passé la deuxième vitesse. Mais du coup, je voyais les choses avec plus de maturité, plus d’empathie. Avant, même si je savais qu’il y aurait des souffrances à la fin de mon histoire avec telle ou telle fille, j’y allais à cœur joie rien que pour vivre l’heureuse période de rencontre et l’étincelle romantique qui suivait. Maintenant, j’étais fermement convaincu que notre bonheur serait éternel. Peut être était-ce une illusion mais j’étais prêt à tout pour la rendre réelle ! J’allais faire de Luka ma femme, c’était décidé !!

Avec un feu ardent dans mon regard, je fis un baisemain à la douce paume que je venais d’attraper. S’échappant de ma tendre étreinte, elle semblait être gênée par mon impétuosité. C’était exactement le genre de réaction qui amplifiait mon ardeur. Vraiment, je ne pouvais qu’admettre que la légende des coups de foudre était véridique, elle venait de briser en quelques secondes des chaines que j’avais renforcées pendant plusieurs années. En ce qui concernait Luka, j’étais tout sauf un flemmard. Ma nonchalance et mon insensibilité omniprésentes s’étaient envolés également. J’étais prêt à tout pour conquérir son cœur…

C’est à ce moment là qu’apparut un amusant personnage. Il portait un chapeau violet foncé, avec un grand imper de la même couleur. Son nez soutenait des lunettes roses en forme de cœurs mais elles semblaient fissurées à chaque verre. Son menton était ce qui attirait notre regard en premier vu qu’une excroissance zébrée de noir et de rose le prolongeait légèrement. Il se présenta à nous avec un grand sourire.

« Bonjour à vous les tourtereaux ! Excusez-moi mais je vous observe depuis quelques instants et je n’ai pas résisté à mon envie de vous aborder. Voyez, je m’appelle Jungo et je suis photographe. Ma passion c’est de capturer des clichés de toute beauté. Et je peux vous assurer que vous prendre tous les deux en photo, ca va être l’apogée de ma collection. Ca vous dit ? »

Il ne nous laissa pas vraiment l’occasion de répondre, se précipitant vers nous pour nous pousser l’un contre l’autre, nous obligeant à nous rapprocher pour que l’on rentre dans le cadrage. Vu que ca m’avait l’air d’être une bonne idée, et qu’ainsi, je pouvais être plus proche de Luka, je n’avais pas opposé de résistance. Au contraire, ca me faisait plaisir. C’était limite trop beau pour être vrai. En plus, avoir une photo de nous deux, c’était un rêve qui se réalisait en quelque sorte.

« Attention… Le petit oiseau va sortir ! Un petit sourire ? »

Passant mon bras dans le dos de la douce, je posais ma main au dessus de sa hanche, la ramenant doucement vers moi, tandis que je faisais mon plus beau sourire. Et là, le flash illumina notre joli couple…

►◄
La lumière resta gravée sur mes pupilles pendant un moment qui me sembla durer une éternité. Pendant ce temps, j’étais comme qui dirait dans les vapes. Je ne sentais plus mon corps. Je ne retrouvais plus ce contact qui me rendait si heureux, ce lien physique avec mon ange… Puis, à la manière d’un papier qui brule, les écailles blanches qui se dressaient devant mes yeux disparurent pour faire apparaitre un décor complètement différent. J’étais attaché à une chaise par des cordes, les bras dans le dos, Jungo toujours devant moi. Tournant la tête de tous les cotés, impossible de trouver ma compagne dans cette cellule malodorante.

« On se réveille petit pigeon? Alors, qu’est-ce que ca fait d’avoir été piégé par le Briseur de Couple? Hahaha, si tu cherches ta dulcinée, elle est un peu plus au fond derrière toi, tu vas l’entendre geindre dans quelques secondes, ne t’inquiète pas. Mais avant, tu vois, j’ai un marché à te proposer. C’est très simple. Si tu veux libérer ta chérie, il va falloir que tu la tabasses et la mettes KO pour être sûr qu’elle ne revienne pas de suite prendre sa revanche. Ou sinon, je te propose de m’offrir tout l’or que tu as et de partir. Ta meuf, elle, nous appartiendra, on pourra lui faire tout ce que l’on désire. Mais si tu tentes quoi que ce soit pour la récupérer aussi bien maintenant qu’après, on la tue. »

Pendant que le malade mental s’esclaffait comme un possédé, je le fusillais du regard. Ce gugusse nous avait surement hypnotisé ou un truc du genre. Il s’était bien foutu de nous… Et dans l’état actuel des choses, j’étais vraiment en mauvaise position. Je ne savais pas à quelle distance se trouvait Luka, ni avec combien d’ennemis autour d’elle, j’étais prisonnier et face à un choix que je ne pouvais accepter, les deux solutions étaient trop horribles… Avant, j’aurais certainement choisi la deuxième proposition vu que c’était la moins fatigante et la plus rapide. Mais là, c’était différent. Peut être que Luka s’en fichait de moi, peut être que mon attirance pour elle était loin d’être réciproque mais… Mais si je pouvais faire quoi que ce soit pour la sauver, je le ferais !

Ce qu’il y avait de bien à être un éternel flemmard, c’est que je n’étais ni trop stressé ni trop anxieux par la situation. Du coup, je culpabilisais presque parce que c’était limite ca me faisait rien. Bien que je m’inquiète de la suite, ca ne me prenait pas la tête. Au contraire, j’étais là à réfléchir posément à une solution. Sang froid omniprésent. Et l’issue de secours se manifesta très clairement à mes yeux lorsque j’observais attentivement la longue veste de Jungo. Il y avait une bonne dizaine de boucles jaunes de la taille d’un poing accrochées sur toute la longueur de celle-ci. Après avoir fait quelques vérifications sur plusieurs plans, j’étais enfin prêt à passer à l’action.

« Tu sais quoi? Rien que pour ton deal pourri, j’ai envie de te faire avaler tes lunettes de cassos. Ca te plait tant que ca de blesser une femme ? Tu m’aurais proposé de souffrir à sa place, ca ne m’aurait pas dérangé ! Mais ok, tu veux prouver qu’un mec préférerait sa survie à celle de sa copine sauf que ce n’est pas mon cas ! Même si je ne la connais pas tant que ca, jamais je ne vous laisserais lui faire du mal ! Alors, allez tous vous faire foutre !! »

D’un coup j’utilisais mon pouvoir du démon pour tirer vers moi les boucles du manteau au « Briseur de Couple » puis, faisant basculer ma chaise vers l’arrière, je pris appui sur le corps de Jungo avec mes pieds toujours ficelés tout en maintenant la traction magnétique dans ma direction pour déchirer sa veste et libérer mes projectiles circulaires. Une fois cela fait, j’atterrissais par terre sur le dos. Avec mon bras et ma jambe cyborg, je poussais fort sur les cordes pour les briser. Libéré de ma chaise, je me relevais rapidement et lançait tous les cercles métalliques en direction de ma dulcinée que je pouvais voir maintenant. Elle était gardée par trois gardes plutôt bien bâtis. Grace à mes projectiles, Luka fut libérée de ses cordes et un garde fut KO direct. Un autre était blessé mais il n’allait pas tarder à attaquer à nouveau. Le troisième, le plus éloigné, commençait déjà à se montrer menaçant. J’allais aider ma camarade de cellule avec mes boucles d’or quand Jungo m’agrippa par derrière, me faisant tomber par terre avec lui…

_________________ ~♫


Dernière édition par Sora Mizuiro le Ven 27 Jan - 11:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Envolée céleste de deux anges qui se rencontrent [pv]   Jeu 26 Jan - 19:40

    Depuis son baise main, Luka se sentait...Comment dire...Bizarre, oui c'était le mot, son cœur battait plus fort que d'habitude et un drôle de frisson parcourait son cœur, que ce passait il ? Sora lui avait fait quelque chose lorsqu'il l'avait touchée ? Non impossible, en tant que médecin, la blonde s'en serait rendu compte, elle ne pensait pas non plus être malade, non c'était autre chose mais elle n'arrivait pas mettre le doigt dessus. La jeune femme n'eut cependant pas le temps de répondre, un homme sortit de nulle part les aborda, quoi ? Encore un ? Mais ce n'est pas possible il en poussait partout !

    « Bonjour à vous les tourtereaux ! Excusez-moi mais je vous observe depuis quelques instants et je n’ai pas résisté à mon envie de vous aborder. Voyez, je m’appelle Jungo et je suis photographe. Ma passion c’est de capturer des clichés de toute beauté. Et je peux vous assurer que vous prendre tous les deux en photo, ca va être l’apogée de ma collection. Ca vous dit ? »


    Ce Jungo ne lui plaisait pas du tout, il parlait trop et Luka n'aimait pas ça, contrariée, la jeune femme allait sortir Avalon pour mettre fin à ses jours lorsque celui-ci la poussa vers Sora. La blonde arriva dans les bras du jeune homme, Luka n'eut même pas le courage de faire quoi que ce soit, son coeur accéléra de nouveau et celle-ci se sentit rougir cependant personne n'en sembla s'en rendre compte et un flash blanc l'aveugla, une lumière blanche enveloppa la jeune femme, elle ne ressentait plus rien, ni le contacte de son partenaire, ni le froid glacial de ce matin hivernal. Finalement, Luka repris connaissance, elle était dans un endroit sombre et humide, clignant plusieurs fois des yeux pour s'habituer à l'obscurité, que c'était il encore passé ?Regardant autour d'elle, celle-ci se rendit compte qu'elle était attachée à une chaise au milieu d'une cellule, son épée lui avait était enlevée ainsi que son épaisse cape...Fort heureusement ses vêtements eux, étaient toujours à leur place.

    Une voix résonna dans le noir, Luka reconnut la voix de Sora, il était juste un peu plus loin, la blonde l'appercevait dans la pénombre, l'autre voix était certainement celle de ce Jungo l'homme qui avait manigancé tout ça ! Quelle idiote ! Elle aurait dû réagir plus vite et le faire disparaître plutôt que de se laisser faire comme une poupée de chiffon. Vexée, la blonde se mit à tirer sur ses liens, évidemment ils résistèrent à la pression, flûte ! Surtout qu'elle avait laissé son scalpel sur son bureau ! Cherchant une idée pour se tirer de là, celle-ci ne fit pas attention à Jungo et Sora qui parlait tout les deux, ce n'est que lorsqu'elle entendit de l'agitation qu'elle remarqua que Sora venait de se libérer...Rapidement, celui-ci envoya les gardes dans le décore et coupa ses liens, la jeune femme put enfin se lever, Avalon était posé au fond de la pièce d'un pas rapide, celle-ci partit la récupérer. Quelle joie de la revoir ! Luka l'accrocha dans son dos comme elle avait si bien l'habitude de faire et se retourna, Sora venait de tomber à la renverse et semblait en mauvaise posture face à Jungo sans oublier le dernier garde qui lui était toujours vivant...D'ailleurs celui-ci se leva et se dirigea vers Luka le regard mauvais.


    «Fantôme Celte.... »

    Luka créa une lame d'air qu'elle envoya sur la garde qui fut éventré, une deuxième arriva sur Jungo qui lui tournait le dos, la lame lui trancha le dos et laissa une marque dont le sang se mit à gicler, il n'était pas mort, juste blessé mais cela sembla lui suffire pour qu'il tombe à terre en gémissant, Rangeant son épée, Luka arriva vers Sora et lui tendit la main, il l'avait aidée et elle lui devait beaucoup.

    «Viens nous partons..... »

    Ne plus se soucier de l'ennemi était une grave erreur, d'habitude elle l'aurait achevée sans se soucier du reste, mais bizarrement elle n'en avait pas vraiment envie et ce fut sa principale erreur, se relevant tel un félin en colère, celui-ci sortit un anneau qu'il avait caché sous sa chemise et l'envoya sur Luka qui se la pris de plein fouet à l'épaule, le choc fut tel que celle-ci perdit l'équilibre et heurta le mur qui se trouvait non loin d'elle, une douleur cuisante la prise à l'épaule et du sang se mit à couler. La blonde n'entendit plus qu'un rire sadique qui venait résonner dans ses oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Sora Mizuiro

avatar


Messages : 119
Date d'inscription : 07/08/2011
Localisation : Je suis là où ton coeur se trouve ♪

Feuille de personnage
♦ Niveau:
19/50  (19/50)
♦ Expérience :
151/190  (151/190)

MessageSujet: Re: Envolée céleste de deux anges qui se rencontrent [pv]   Ven 27 Jan - 14:44




Luka & Sora
« Je te sauverais encore et encore »

La beauté d’une femme se dévoile encore plus au cœur d’un combat. Lorsque la mort est une issue envisageable, lorsque l’on se trouve au pied du mur, on se surpasse, on dévoile nos capacités, notre être profond, nos motivations les plus intimes. Nos pulsions les plus meurtrières… On dit souvent que la meilleure façon de connaitre quelqu’un, c’est de croiser le fer avec lui. On transmet nos âmes à travers nos lames, extension de notre détermination. Nos valeurs les plus fondamentales se dévoilent alors aux yeux de l’autre, on comprend l’incompréhensible, on se surprend à pardonner l’impardonnable. Parce que chacun à ses raisons… Parce que c’est notre vécu qui nous rend tel que nous sommes actuellement. Personne n’est inhumain, même ceux que l’on associe au mal. Nous sommes tous égaux, mais nous n’avons pas vécu les mêmes tragédies…

Je venais de libérer Luka. La première chose qu’elle fit c’est foncer vers son arme qui était de l’autre coté de la cellule. J’étais tellement concentré sur sa survie que je n’avais pas fait attention à ce détail, mes armes aussi étaient entreposées à coté de la superbe lame de mon amie la blonde. Mais ce n’était pas le moment de m’en soucier. Alors que je me débarrassais du deuxième garde qui tentait de retenir Miss Lorens, Jungo m’attrapa par derrière et me fit tomber. Dans un ultime élan de concentration, je mis KO le dernier garde grâce à mes anneaux magnétisées. Luka pouvait continuer sa course saine et sauve. Maintenant, il fallait que je me débarrasse de cet hypnotiseur de pacotille. J’étais dans l’incapacité de bouger, il me tenait fermement. Puis je sentis qu’il levait une main, comme s’il allait me poignarder !

Mais aucune douleur ne vint m’accabler. Simplement un poids mort qui me tombait dessus. L’étreinte avait cessé. Me relevant tant bien que mal avec ce fanfaron au dessus de moi, je constatais avec joie que Luka savait se défendre et qu’elle venait de me sauver. J’allais la remercier quand elle me tendit la main et m’invita à partir. J’étais tellement touché de la voir se comporter plus amicalement avec moi que j’en perdis mes mots. J’oubliais ce que j’avais à dire et mon regard se trouvait une nouvelle occupation : être fasciné par ce visage angélique si proche du mien.

Malheureusement, l’ennemi n’en avait pas fini avec nous. Il s’était relevé et venait d’attaquer une innocente demoiselle désarmée. Voyant celle que j’aimais heurter le mur derrière elle dans un éclat de sang, mon hémoglobine ne fit qu’un tour. Mon regard se transforma en un éclair. D’un air surpris et horrifié, mon visage se laissa envahir par une fureur monstrueuse. Sourcils froncés, pupilles qui vomissaient des flammes, je fis face à ceux qui allaient subir mon courroux… Tous les quatre étaient debout, malgré leurs blessures. Mais ils n’étaient pas assez nombreux pour me battre. Gaia avait pris possession de mon corps, pour leur plus grand malheur à tous…

Plus aucune sens commun ne me dirigeait, je n’avais qu’une envie en tête, c’était de tuer tout ceux qui se présentait devant moi. C’était comme une rage incontrôlable, une soif qui ne pourrait jamais être rassasiée, un instinct bestial que la nature aurait forgé à travers les âges, une folie assassine, rien de plus. Même Gaia avait une part de raison en temps normal, mais ici, on n’était pas en « temps normal »… Ils avaient osé porter la main sur celle qui m’était importante. Ils l’avaient souillé en faisant couler son sang. Ils allaient maintenant en subir les conséquences. Etendant mes bras à l’horizontal de chaque coté, je réceptionnais mes armes qui volèrent jusqu’à atterrir dans chacune de mes mains, attirées par magnétisme. Mes Hatch Venom. Utilisant toute la haine que j’avais en moi pour prendre appui sur mon pied mécanique, je me mettais en garde pour une seule attaque, mais une puissante, qui me débarrasserait de tous les indésirables en une fois. Ils ne méritaient pas plus d’efforts. Poussant sur la pointe de mon pied, je passais à travers la petite foule d’ennemi comme un ouragan, donnant l’impression de ne pas bouger, de ne toucher personne, pour finalement atterrir dans leur dos à tous, dans une pose classe. Et une fois que le vent de mon attaque m’avait rattrapé, une fois que le silence s’était bien installé, c’est là que se fit entendre cette mélodie si douce à mes oreilles : la chair qui se déchire, leurs os qui se brisent, leurs cris d’agonie, le sang qui s’éparpille…

Après avoir marqué un temps d’arrêt comme pour reprendre mes esprits, je retournais aux cotés de ma belle, étant toujours un peu en colère. Et ca se voyait dans mon regard, même si mon visage était imperméable à toute émotion. Sora reprenait petit à petit de l’ampleur dans mon esprit, virant Gaia qui avait rempli sa part du contrat. Echanges d’une double personnalité. Face aux blessures de Luka, je me retrouvais impuissant. Ne sachant pas quoi faire, je la pris dans mes bras et courrait vers la sortie, pour trouver un médecin rapidement. Je venais de la rencontrer, il m’était impossible d’imaginer la perdre si tôt…

« Je ne te laisserais pas mourir, ne t’inquiète pas… »

Vite

_________________ ~♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Envolée céleste de deux anges qui se rencontrent [pv]   Ven 27 Jan - 18:30

    Luka avait atterrie durement contre le mur, heureusement sa tête n'avait pas heurté le béton et la jeune femme s'en sortait donc sans trop de gravité, cependant une violente douleur lui broyait le haut du bras ainsi que le dos, dont la plaie de ses ailes avait sûrement du se rouvrir. Luka chercha du regard Sora, celui-ci était en train de ce battre contre les cinq hommes qui c'étaient relevés, il semblait en mauvaise posture, rapidement, la blonde chercha son épée des yeux, elle l'avait lâchée lorsqu'elle était tombée et celle-ci se trouvait à quelques pas, serrant les dents, Luka tendit le bras vers son arme, il lui manquait presque rien pour qu'elle puisse l'atteindre, ce n'est que lorsqu'elle réussi à l'attraper que la jeune homme triompha de ses adversaires laissant le sang se répandre sur le sol. Voyant que les hommes ne pourraient plus jamais se lever, la blonde rangea son arme dans son fourreau et colla le dos au mur dans un soupir, son instinct de médecin s'éveilla et elle commença à examiner sa plaie au niveau de l'épaule, elle n'était pas belle et il allait falloir qu'elle arrête l'hémorragie.

    Elle n'en eu cependant pas l'occasion, Sora arriva rapidement vers elle, et sembla commencer à paniquer en voyant le sang couler. Sans laisser le temps à Luka d'expliquer que ce n'était sans gravité, celui-ci la pris dans ses bras et se dirigea vers la sortie, n'ayant pas l'habitude d'un tel traitement la blonde se raidit quelques instants, elle pouvait encore marché tout de même, d'ailleurs, elle allait protester mais quelque chose l'en empêcha....Elle était bien là où elle était, le contact du jeune homme lui procurait une drôle de sensation qu'elle ne savait pas décrire mais une chose et sûre c'est qu'elle n'avait pas envie de faire quoi que ce sois pour descendre de ses bras.

    « Je ne te laisserais pas mourir, ne t’inquiète pas… »


    Ses mots résonnèrent dans sa tête...C'était bien la première fois qu'un inconnu était tellement inquiet pour elle, surtout que ses blessures n'étaient pas mortel...A moins de ne pouvoir arrêter le sang qui continuer de couler, Luka était presque sûre qu'aucunes artères n'avaient été touchée mais elle souhaitée vérifier quand même. La jeune femme hésita encore quelques instants avant finalement de se décider à lui dire la vérité.

    «Sora....Je suis médecin et ma blessure n'est pas mortel... »


    Luka demanda à descendre, une fois sur ses deux jambes, la jeune femme se dirigea sous un grand sapin, là où il n'y avait pas de neige au sol grâce à ses longues branches épineuses, la blonde se mit à genoux et regarda de plus près la blessure, comme elle le pensait cela était plus impressionnant à voir qu'autre chose, la blonde déchira un bout de tissu qu'elle attacha autour de la plaie, en serrant bien le bandage pour arrêter le sang de couler, il allait falloir désinfecter la plaie et quelques points de sutures seraient aussi recommandé, mais ça, elle ne le ferait qu'une fois revenu sur la bateau auprès des siens. Il restait encore des blessures à soigner...Mais celles-là...la demoiselle ne pouvait se résoudre à le faire devant lui, non seulement il aurait fallut qu'elle enlève son haut, mais en plus personne ou presque connaissaient leur existence.

    «Merci.... » Finit elle par lâcher.
Revenir en haut Aller en bas
Sora Mizuiro

avatar


Messages : 119
Date d'inscription : 07/08/2011
Localisation : Je suis là où ton coeur se trouve ♪

Feuille de personnage
♦ Niveau:
19/50  (19/50)
♦ Expérience :
151/190  (151/190)

MessageSujet: Re: Envolée céleste de deux anges qui se rencontrent [pv]   Mar 31 Jan - 11:57




Luka & Sora
« Déploie tes ailes pour moi, please »

La mort choisit ses proies. Elle les guette et leur tombe dessus lorsqu’elles s’y attendent le moins. Elle n’a pas conscience du mal qu’elle provoque. Dans les cœurs de l’entourage. Oui, un suicidaire préfère fuir les problèmes de ce monde, sans se soucier du malheur qu’il va provoquer. Sans se rendre compte à quel point cela fera souffrir ses proches. C’est tout le temps la même chose, de toute façon. Ceux qui restent sont ceux qui verseront le plus de larmes. Au final ceux qui partent sont heureux, ils oublient tout. Mais ceux qui se souviennent, eux, couvrent leurs cicatrices tant bien que mal…

Jungo allait continuer à vivre. J’avais bien vu la lueur qui brillait dans son regard, cette soif de vivre qui lui donnait une détermination sans faille, élément nécessaire à la survie. Au final, il avait réussi à éviter mes coups les plus mortels. Oui, il continuerait à vivre, à cause de ce lourd passé que j’ai entrevu. A l’époque il n’était pas le genre de personne qui attirait tous les regards mais par sa bonne humeur et un minimum de charme, il tentait de conquérir les cœurs de celles qui éveillaient son intérêt. Seulement, alors qu’il avait réussi à se trouver une fille fort charmante, un pirate était venu dérober le cœur de sa dulcinée. Avec ses longs discours sur les aventures et la liberté sur les mers, il était parvenu à faire briller le regard de la belle jeune fille, ce que n’avait jamais réussi Jungo. Du coup elle le quitta sans remords, au contraire, elle avait un grand sourire en montant sur le bateau pirate, elle l’avait complètement oublié… Depuis, il prenait plaisir à briser les couples lui aussi…

D’une certaine façon, je le comprenais. Parce qu’à la base, il était un homme dont l’amour rythmait sa vie, tout comme moi. Pour des raisons différentes, on avait rejeté ce passé romanesque pour passer à autre chose, mais tous les deux avions vécu un évènement malheureux, qui avait provoqué ce changement. Même si je ne pouvais approuver son nouvel objectif, je ne pouvais le blâmer. Qui sait si je n’aurais pas tourné comme lui avec deux trois détails différents. Et même si on pouvait me considérer comme le héros de l’histoire, je ne trouvais aucun honneur à l’avoir battu. C’était juste malheureux…

Je songeais à tout cela en courant vers la sortie de ce donjon dans lequel nous étions enfermés, Luka et moi. Pris par un sentiment d’urgence, je voulais à tout prix la secourir, ce n’était pas vraiment le moment de penser à l’ennemi qu’on venait d’abattre. Je ne la laisserais pas mourir, pas elle. Pas encore…

Soudain, celle que je portais dans mes bras lança une phrase d’un bloc. Elle m’arrivait en pleine face comme une claque. M’arrêtant aussitôt de courir et l’aidant à se remettre debout, je me grattais l’arrière de ma tête, embarrassé. En gros, je venais de paniquer pour rien. Pas cool. Luka devait me prendre pour un idiot fini maintenant…

« Haha… Désolé, je me suis laissé emporté à la vue du sang, je sais pas pourquoi… »

Bien sur que je savais pourquoi. Il suffisait de connaitre mon passé pour comprendre. Mes parents que j’aimais énormément étaient morts devant moi. Jamais je ne pourrais revivre une autre scène où une personne importante à mes yeux se faisait avoir par la Faucheuse. Luka… Je ne voulais pas la perdre…

Une fois dehors, j’aidais la belle blonde autant que possible, ignorant mes propres blessures qui étaient bénignes à coté de la sienne. Se mettant à genoux au pied d’un sapin gigantesque, elle entama les premiers soins. C’était rassurant de la voir panser ses plaies, sachant exactement ce qu’elle faisait. Ainsi elle était docteur… Rien que pour l’imaginer dans une tenue sexy, j’inventerais bien le métier d’infirmière tiens…

D’ailleurs, elle était tellement mignonne en me remerciant que je ne pus m’empêcher de la prendre dans mes bras. Tendre câlin dans un souffle échangé. C’était comme un soulagement. Elle avait l’air d’être saine et sauve et c’est tout ce qui comptait. Pendant cette courte étreinte, je pouvais humer son parfum délicat, cette odeur qui imprégnait ses cheveux dorés. Laissant mon odorat plonger dans ces senteurs exquises, je les laissais me bercer les sens, pour m’en imprégner moi aussi, pour me souvenir éternellement de cet arôme unique.

Alors que mon cœur était déchiré par la séparation de nos corps emmêlés, mes mains sentirent une sorte de bosse dans son dos, en la lâchant. Gêné tout de même pour cet excès de zèle, j’espérais au moins ne pas l’avoir fait mal en la prenant dans mes bras…

« Désolé… Ca m’a pris comme ca, j’étais tellement content que tu ailles mieux que… Enfin voila, encore désolé, j’espère que je ne t’ai pas fait mal en me serrant contre toi… D’ailleurs, j’ai senti une sorte de bosse dans ton dos, j’espère que c’est rien de grave… »

_________________ ~♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Envolée céleste de deux anges qui se rencontrent [pv]   Mar 31 Jan - 20:05

    C'était bon, Luka avait réussi à se soigner, cela était plutôt léger mais elle pourrait approfondir ses soins une fois qu'elle serait à bord de la Harley. Elle ne sut pas trop ce qui se passa par la suite, la jeune femme se sentit tout à coups emprisonnée et remarqua qu'elle était encore une fois dans les bras de Sora. Elle aurait pu apprécier ce moment, mais il n'en fut rien, car une vilaine douleur commença à lui chatouiller le dos. Aïe, il était en plein sur ses ailes, non seulement il lui faisait mal mais en plus, il était à deux doigts de découvrir leur existence. Non non et non ! Il ne devait pas le savoir pour sa propre sécurité et pour le bien être mental de la jeune femme, elle avait déjà réduit au silence ceux qui avaient découvert son secret et pouvait très bien recommencer...Même si à cet instant..Elle n'en avait pas envie....

    Finalement, semblant reprendre ses esprits, Sora la relâcha, il était plutôt chanceux, d'autre avaient finis sans bras pour moins que ça...Et c'est ce qui intriguait toujours autant la jolie blonde qui ne comprenait décidément pas pourquoi elle ne pouvait pas s'en débarrasser. Elle ne se sentait pas l'envie, et son cœur se mettait à battre fort à chaque fois qu'il la prenait dans ses bras...Bizarre....Il allait falloir qu'elle trouve une réponse et vite ! En attendant, elle allait devoir passer outre et approfondir ses recherches seule.


    « Désolé… Ca m’a pris comme ca, j’étais tellement content que tu ailles mieux que… Enfin voila, encore désolé, j’espère que je ne t’ai pas fait mal en me serrant contre toi… D’ailleurs, j’ai senti une sorte de bosse dans ton dos, j’espère que c’est rien de grave… »


    Oh que non...Luka se mit à pâlir, il avait remarqué ! Il savait qu'il y avait quelque chose dans son dos, la jeune femme se pinça les lèvres, elle gardait son visage de marbre, mais à l'intérieur, celle-ci commençait à paniquer, que devait elle faire ? Elle n'allait tout de même pas le tuer ! Non, il fallait qu'elle garde son calme, après tout il ne savait pas de quoi il s'agissait...Elle allait plutôt tenter le mensonge avant de faire quoi que ce soit qu'elle finirait par regretter.

    «Ri...Rien du tout...»

    Hum, ce n'était pas très convainquant, même elle n'y croyait pas, cependant Luka n'était pas le genre à mentir, d'ailleurs c'était une chose qu'elle ne savait pas faire, on lui avait toujours appris à dire la vérité, jamais le contraire. Enfin bref ! Luka chercha un moyen pour changer le sujet de la conversation, son regard s'attarda sur Sora.


    «Tu es blessé ? » Lui demanda t-elle plus calmement.

    Impeccable, elle avait trouvée, Luka commença à regarder là où il était blessé, ce n'était pas graves, de simples écorchures et quelques ecchymoses sur le corps rien de plus, cherchant un moyen pour désinfecter ses plaies, Luka se dirigea vers la neige et en pris une petite poignée dans ses mains, cela risquait de piquer un peu. Délicatement, celle-ci appliqua avec soins ses petit cristaux d'eaux sur les plaies du jeune homme, elle n'avait pas de bande avec elle, faute de mieux il allait devoir rester comme ça jusqu'à ce qu'il puisse retourner à son équipage.
Revenir en haut Aller en bas
Sora Mizuiro

avatar


Messages : 119
Date d'inscription : 07/08/2011
Localisation : Je suis là où ton coeur se trouve ♪

Feuille de personnage
♦ Niveau:
19/50  (19/50)
♦ Expérience :
151/190  (151/190)

MessageSujet: Re: Envolée céleste de deux anges qui se rencontrent [pv]   Mer 1 Fév - 17:23




Luka & Sora
« Stay with me »

Quand le vide emplit notre âme. Que notre cerveau est en standby, que notre cœur se fait oublier. Et que l’on rencontre l’amour. Quand le livre de notre vie s’ouvre au chapitre le plus beau. On ressent une joie indescriptible, une envie de s’envoler. Notre sourire n’a de cesse de briller. Notre regard ne quitte plus la source de notre bonheur, cette silhouette familière qui a fait renaitre les palpitations de cet organe qu’on pensait mort. On se surprend à graviter autour d’elle, de ne plus vivre que pour elle, de ne voir qu’elle. Elle est l’amour de notre vie. Plus qu’un coup de foudre, c’est une histoire qui commence, une idylle bien réelle qui prend vie. Les difficultés auront beau se dresser devant nous, on se sent prêt à affronter le monde, nos pas sont légers, et la douleur est apaisée. Tout ce qui compte, c’est nous deux…

Je venais de toucher un point sensible apparemment. Je ne savais pas ce qu’était cette bosse dans son dos, mais visiblement elle ne voulait pas que je le découvre. Elle était devenue pâle d’un coup, et elle me disait que ce n’était rien. J’avais du mal à la croire mais si c’était quelque chose qu’elle désirait garder secret, je n’allais plus l’ennuyer à ce propos… J’étais même désolé de l’avoir tant effrayé, je ne voulais pas la mettre mal à l’aise, au contraire. Il fallait que je trouve un autre sujet de discussion, pour oublier tout ca et passer à autre chose. Mais je ne savais pas vraiment quoi dire. Sur le coup, mon esprit était embrouillé par le mal être.

Finalement, ce fut Luka qui prit une initiative. Je ne sais pas si c’était parce qu’elle voulait esquiver le sujet ou si elle se souciait vraiment de mes blessures mais elle se chargea de les apaiser. Bien qu’elle n’ait plus de quoi panser celles-ci, elle utilisa la neige pour désinfecter mes égratignures, restant ainsi pendant plusieurs secondes qui me parurent une éternité. J’étais gêné par tant d’attention. Je n’étais pas habitué à être soigné, on n’avait pas encore de docteur dans notre équipage. Mon cœur débordait d’affection pour cet ange qui prenait soin de moi, même si ce n’était que par pur professionnalisme. Tant et si bien que j’en laissais tomber ma tête, masquant mon visage grâce à mes cheveux, mon cerveau était maintenant au centre d’un énorme débat mental. Ma flemme légendaire n’était pas d’accord avec l’attitude que j’avais depuis que j’avais rencontré Luka, elle me poussait constamment à l’ignorer, à reprendre mon chemin, que ca n’allait rien m’apporter de bon de rester avec elle. Mais mon cœur refusait catégoriquement ces arguments, bien que valables, parce qu’il était déjà trop attaché à elle. Il refusait tout compromis, toute raison, tout ce qui l’importait, c’était de développer ce peu d’intimité qui existait entre elle et moi. Ainsi, je restais muet dans l’ombre de mon conflit intérieur pendant un petit moment pour finalement relever la tête.

Un sourire saupoudrait mon visage de lumière après m’être rescapé des ténèbres de mon âme. Mon cœur avait vaincu. On dit bien que l’amour donne des ailes. Il avait réussi à vaincre un mur que j’avais dressé pendant plusieurs années entre moi et l’extérieur. En espérant que cela n’ait pas une issue dramatique… Mais à l’heure actuelle, j’étais plein d’espoir. Tout ce qui me remplissait la tête n’était que courage et romantisme à foison. Mû par un zèle à toute épreuve, je pris délicatement la main de Luka et me leva, l’emmenant avec moi vers ces hauteurs plus confortables pour deux êtres angéliques. Debout, l’un en face de l’autre, j’avais attrapé ses deux mains et les avais joint entre nous, comme pour emmêler nos doigts en signe de confiance.

« Luka… J’ai beau songer à notre séparation, à cet instant où nous devrons nous séparer, retournant chacun dans nos équipages respectifs, je n’y vois que de la tristesse. Mon cœur brûle depuis que je t’ai rencontré tout à l’heure, je ne l’avais jamais senti aussi vivant. Je te vois comme l’ange qui pourrait me guider vers le bonheur. Un ange magnifique. Et ce que je désire plus que tout au monde là, tout de suite, maintenant, c’est rester à tes cotés pour apprendre à te connaître. Je sacrifierais mon âme pour une seconde de plus près de toi. Accepterais-tu de profiter du reste de cette journée en ma compagnie ? »

Alors que je lançais un prélude à une futur déclaration, le vent caressait nos silhouettes face à face, faisant danser nos vêtements librement, comme des bouts de nous même qui tenteraient de s’évader pour vivre ne serait-ce qu’un instant une autre vie, une vie ensemble, une vie à deux. Même les oiseaux nous encourageaient par leurs chants enchanteurs…

_________________ ~♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Envolée céleste de deux anges qui se rencontrent [pv]   Mer 1 Fév - 20:23

    Les plaies de Sora étaient finalement parfaitement propres ! Au moins elles ne s'infecteraient pas, cela aurait pu être dommage de perdre une main avec une si petite blessure mais les infections arrivaient tellement vite ! L'incident semblait être passé, Sora n'avait pas joué les curieux en lui posant toutes sortes de questions ni même insisté, tant mieux, Luka ou alors se détendre et repris même des couleurs. Luka balança le surplus de neige qu'elle n'avait pas utilisée, ses mains étaient devenues rouges et engourdis, mais celle-ci ignora l'effet du froid comme elle l'avait l'habitude de faire. Finalement le jeune homme se mit à sourire, il semblait heureux et d'ailleurs, même si la jeune femme ne comprenait pas vraiment pourquoi, cela sembla la soulager. Doucement, celui-ci pris ses mains dans les siennes et se leva suivit de la jeune femme qui accompagna le mouvement, elle le regardait toujours avec un air impassible, mais celui-ci était plus doux qu'au moment de leur rencontre. Le cœur de Luka se mit à nouveau à battre rapidement et quelques couleurs apparurent sur ses joues, un peu inquiète, la jeune femme se laissa néanmoins faire et l'écouta attentivement.

    « Luka… J’ai beau songer à notre séparation, à cet instant où nous devrons nous séparer, retournant chacun dans nos équipages respectifs, je n’y vois que de la tristesse. Mon cœur brûle depuis que je t’ai rencontré tout à l’heure, je ne l’avais jamais senti aussi vivant. Je te vois comme l’ange qui pourrait me guider vers le bonheur. Un ange magnifique. Et ce que je désire plus que tout au monde là, tout de suite, maintenant, c’est rester à tes cotés pour apprendre à te connaître. Je sacrifierais mon âme pour une seconde de plus près de toi. Accepterais-tu de profiter du reste de cette journée en ma compagnie ? »


    La séparation ? Bon sang ! Avec tout ce qui venait de se passer, Luka avait complètement oubliée ce détail ! Oui il faudrait que les deux personnes se sépares mais ils allaient se revoir non ? Enfin elle le supposait car les mers étaient petites malgré ce que l'on avait entendu dire. Luka écouta le reste de sa phrase, c'était dont ça....La jeune femme commençait à comprendre pourquoi il se comportait si bizarrement avec elle mais alors....Cela voulait dire qu'elle aussi ? Elle aussi ressentait la même chose pour lui ? Non une minute ce n'était pas possible, elle avait refoulée ce genre de sentiments il y avait de cela plusieurs années et ils n'étaient jamais réapparut avant alors....Pourquoi maintenant ? Peu importe à vrai dire les choses étaient ce qu'elles étaient, finalement la jeune femme réussi à articuler un mot.

    «d'accord.... »

    Brave fille, en prononçant ces mots, Luka avait eut l'impression qu'une autre personne venait de parler à sa place il faut dire que c'était un grand pas pour elle en espérant qu'elle n'aurait pas à le regretter...Bref, Luka voulut tenter une expérience (enfin une expérience pour elle hein), retirant doucement ses mains de celles de Sora, la blonde lui pris son bras organique et le tira doucement pour qu'il avance, le temps était une chose que l'on ne pouvait contrôler, il filait à une vitesse folle et on regrettait le passée.


    «Je ne connais pas bien l'île..Mais il y a une forêt un peu plus loin.... »


    Le cœur battant, Luka attira Sora dans la neige où leur pas laissèrent les traces de leur passage, la campagne de cette île était complètement déserte et le premier village était sans doute à plusieurs kilomètre.
Revenir en haut Aller en bas
Sora Mizuiro

avatar


Messages : 119
Date d'inscription : 07/08/2011
Localisation : Je suis là où ton coeur se trouve ♪

Feuille de personnage
♦ Niveau:
19/50  (19/50)
♦ Expérience :
151/190  (151/190)

MessageSujet: Re: Envolée céleste de deux anges qui se rencontrent [pv]   Lun 13 Fév - 18:11




Luka & Sora
« Tu es le soleil de ma vie »

S’il te plait, ne t’arrête plus de rougir !
Mourir et avoir ton visage parfait en éternel souvenir,
Ou bien vivre et continuer à te découvrir,
Quel est le pire ?
Toi que j’admire, je voudrais te séduire,
Que pour toujours tu m’inspires, sans jamais m’interdire
De te garder près de moi, parce c’est ce que je désire
Jusqu’à mon dernier soupir…
Rose. Une fleur magnifique venait de s’épanouir. Elle qui était si blanche, si lumineuse, un contraste se manifestait sur son visage de porcelaine. Quelques ombres mauves s’installaient sur ses joues, c’était comme si le soleil s’était maquillé. Comme si le charme se mélangeait avec la douceur pour former une décoration sublime au cœur même de la beauté. Son visage qui m’hypnotisait déjà jusqu’à présent commençait en plus à m’attirer fortement, comme une étoile filante qui veut se frotter à plus belle qu’elle pour se brûler les ailes un instant, étincelles de bonheur qui seront jalousement gardées dans ma mémoire. Si je pouvais graviter autour d’elle toute ma vie, je le ferais sans hésiter. Elle était le centre de mon univers, je ne voyais qu’elle, je voulais la connaitre par cœur, aussi bien sa personnalité que la moindre de ses petites mimiques.

Elle était d’accord, elle avait rougit. Autant d’éléments qui faisaient vibrer mon cœur, tremblement de terre intérieur qui secouait tout mon être. J’étais rempli d’une excitation soudaine, une joie intense, un sourire omniprésent. Je ne songeais même plus à respirer. Elle était mon air, mon oxygène, mon souffle de vie. J’avais conscience que mon emballement était trop prématuré, mais mon cœur n’avait pas ressenti cela depuis longtemps, il fallait l’excuser…

Avant même que j’eus le temps de faire exploser mon enthousiasme, elle me devança dans mon initiative et me tira le bras en direction d’une forêt. Je ne savais pas pourquoi elle voulait se promener par là bas mais au vu du désert blanc autour de nous, c’était vraisemblablement le meilleur endroit où aller. Je me laissais donc tirer puis me mit à sa hauteur pour que l’on avance côte à côte. Une fois sous le couvert des arbres, le décor changeait radicalement. C’était une forêt dense, avec des troncs minces et sinueux, peu de verdure, beaucoup de gris et de noir, contraste obscur. Mais régulièrement, notre regard rencontrait des couleurs, plantes originales qui subsistaient dans ce froid assez doux pour apporter des nuances aux ténèbres de cet endroit. Nous-mêmes étions deux taches colorés dans ce décor qui ne faisait pourtant pas peur, qui était juste triste. Surement que si j’arrivais à faire sourire la belle Luka, elle apporterait un peu de magie à cet endroit qui deviendrait alors aussi rayonnant que le croissant de ses lèvres.

Pour y parvenir, je furetais du regard un peu tous les recoins des bois environnants. Au final, mes pupilles turquoise s’arrêtèrent sur un point précis dans le décor. Tournant la tête vers Luka, je mis mon index devant mes lèvres pour lui imposer le silence, tout en lui faisant signe de s’arrêter avec ma main de libre. La laissant là temporairement, je marchais prudemment en direction de l’objet de ma convoitise. Ralentissant au fur et à mesure que je m’approchais du but, je clôturais ma chevauchée sur la pointe des pieds. Me penchant en avant au dessus des racines assez hautes, j’arquais mon bras organique au dessus de l’ombre de l’arbre d’où semblait provenir de pâles lueurs rougeâtres. Dilatation des pupilles. Mon bras disparut soudainement pour réapparaitre juste après, avec quelque chose entre mes doigts. C’était une fleur aux pétales pourpres incandescents, de fines tentacules oranges se dressaient horizontalement au cœur de cette plante unique.

« C’est une Pandoria, une fleur très rare. Etant donné qu’elle se recroqueville sur elle-même dès que quelque chose s’approche, peu de gens la connaisse. Mais si on arrive à couper sa tige avant qu’elle ne se cache, elle reste avec les pétales ouverts. Bref, je peux ? Voila, comme ca, elle se mariera très bien avec tes rougeurs. »

Je venais de lui accrocher la fleur dans ses cheveux, au dessus de son oreille gauche. Alors que mes joues commençaient à se colorer, je fis mon sourire le plus sincère que j’avais à disposition pour ce que je voulais lui dire.

« C’est un cadeau pour te remercier d’avoir accepter ma requête. Ca me fait énormément plaisir d’être encore avec toi ! »

Je sentais mon cœur s’envoler, j’étais tellement à l’aise en face d’elle, lui parler me donnait l’impression d’être aussi léger qu’une plume, c’était comme si le temps s’était arrêté. Plus rien ne comptait mis à part nous deux. On pouvait rester indéfiniment ici, je ne m’ennuierais pas, une vie ne suffirait pas à attiser ma soif de parler avec elle.

« Alors… est-ce que tu as un rêve? Qu’elle est le but de ton équipage ? D’où viens-tu ? J’ai tellement de questions que je ne saurais par laquelle commencer… »




_________________ ~♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Envolée céleste de deux anges qui se rencontrent [pv]   Dim 19 Fév - 12:48

    Notre duo se dirigeait finalement vers la forêt, c'était une véritable première pour notre blondinette qui à part Jia accepter la compagnie d'une personne, cependant, Sora la mettait en confiance, et elle avait envie de faire un effort, elle était encore un peu méfiante, mais les blessures du passé ne pouvaient pas s'effacer en une seule fois. Le sol de la forêt était recouvert de feuilles mortes gelés qui craquelaient sous le poids des deux personnes, il n'y avait quasiment pas de neige par ici, ce qui était plus pratique pour marcher. Aucune des deux personnes ne marchaient, seul le bruit du vent s'engouffrant entre les arbres et les rares oiseaux qui étaient restés sur l'île se faisaient entendre, en fait c'était agréable. Finalement, Sora fis signe Luka de s'arrêter ainsi que de ne pas faire de bruit, intriguée, la jeune femme lui fit ce qu'il lui demanda et attendit, la jeune homme disparut quelques instants pour finalement réapparaître quelques instants plus tard une magnifique fleur à la main.

    « C’est une Pandoria, une fleur très rare. Etant donné qu’elle se recroqueville sur elle-même dès que quelque chose s’approche, peu de gens la connaisse. Mais si on arrive à couper sa tige avant qu’elle ne se cache, elle reste avec les pétales ouverts. Bref, je peux ? Voila, comme ca, elle se mariera très bien avec tes rougeurs. »

    Pandoria ? Oui elle connaissait cette plante qui avait des propriétés médicinales, mais à cause de sa rareté elle n'était presque plus utilisée pour les médicaments. Luka était en train de se remémorer toutes ses propriétés lorsque Sora la sortit de ses pensées en la mettant au dessus de son oreille, elle sursauta légèrement à son contact puis se remit à rougir délicatement, c'était une délicate attention de sa part. Le jeune homme enchaîna sur le fait que c'était pour la remercier d'avoir accepter sa requête, par réflexe la jeune femme toucha du bout des doigts la jolie fleur dans ses cheveux.

    «Mais...Ce n'est rien... »

    Luka recommença sa marche suivit de Sora, le cœur de Luka se remit à battre rapidement, heureusement Sora se remit à parler ce qui lui sauva la mise.


    « Alors… est-ce que tu as un rêve? Qu’elle est le but de ton équipage ? D’où viens-tu ? J’ai tellement de questions que je ne saurais par laquelle commencer… »

    Doucement doucement ! Il parlait vraiment beaucoup, cependant Luka allait faire l'effort de répondre à toutes ses questions et d'ailleurs elle aussi en avait, elle aussi voulait apprendre à le connaître.


    «Eh bien...je n'ai jamais vraiment eu de rêve....Je pense que si je devais avoir un rêve...C'est de suivre Jia et de l'aider à accomplir ses propres désirs...Notre équipage n'a pas non plus de but si ce n'est de ce faire connaître ou de s'enrichir. »

    Bon c'était plutôt mince comme réponse mais il faut dire aussi que Luka n'était pas bavarde et qu'elle n'était pas prête de changer.

    «Et toi ?... »
Revenir en haut Aller en bas
Sora Mizuiro

avatar


Messages : 119
Date d'inscription : 07/08/2011
Localisation : Je suis là où ton coeur se trouve ♪

Feuille de personnage
♦ Niveau:
19/50  (19/50)
♦ Expérience :
151/190  (151/190)

MessageSujet: Re: Envolée céleste de deux anges qui se rencontrent [pv]   Lun 27 Fév - 13:49




Luka & Sora
« Romantic sunset »

Les filles timides sont les plus belles. Parce que leur visage se maquillant de rose naturellement lorsqu’elles sont gênées, ca n’a pas de prix. Mais il y a mieux ! Leur sourire embarrassé est aussi une des 7 merveilles de la nature. Les deux ensemble, c’est un peu comme être baigné d’une lumière chaleureuse grâce à un soleil estival et admirer un arc en ciel dans un ciel sans nuage.

Jusqu’à présent, je n’avais aperçu que des rougeurs sur le visage de la belle Luka… Loin de moi l’idée d’en être rassasié et de toujours vouloir plus, mon cœur faisait des bonds à chaque fois qu’elle se montrait gênée et ce n’était pas quelque chose auquel il pourrait s’habituer. Mais j’avoue que lorsque je lui ai offert la fleur, j’espérais un petit sourire en échange... Sauf que, rapidement, je me suis repris parce que ce cadeau, je le lui avais fait sans rien attendre en retour. Et puis elle n’était pas du genre à exprimer ses sentiments facilement, alors c’était à moi de faire les efforts pour que l’on se rapproche, petit à petit. Surement que ce sourire arriverait au moment propice, dans un meilleur cadre que ca ne l’aurait été actuellement. Je taisais donc mon impatience et continuait à me montrer enthousiaste et curieux, parce que j’aimais découvrir les différentes facettes de sa personnalité, ses aspirations, etc.

En entendant sa réponse, en constatant sa réaction à mes nombreuses questions, je ne pus que m’en vouloir d’être aussi excité, elle était plutôt du genre à ne parler que très rarement, timidité à l’extrême. Ca devait surement la souler d’être avec quelqu’un qui l’oblige à faire des efforts pour ne pas réagir comme d’habitude… En plus, je lui parlais de rêve et d’objectifs pour leur équipage alors que vraisemblablement elle n’avait rien de tout ca, elle devait être mal à l’aise à cause de moi… J’étais sur le point de me flageller pour avoir osé mettre ma compagne dans une telle situation quand elle me retourna la question. Ainsi donc elle désirait me connaitre vraiment ? Je passais d’un début de déprime à une joie sans borne. Les membres de l’autre sexe ont une influence sur moi lorsque mon cœur est libre, c’est assez impressionnant…

« Moi? Oh… bah, le but de mon équipage c’est justement de réaliser les rêves de tous, surtout les plus faibles ! On est les Senzo Yume no Kaizoku, les héritiers du rêve ancestral ! Après, mon but dans la vie c’était de rouvrir mon cœur aux sentiments parce que depuis mon accident, je les avais scellé mentalement pour mon propre bien, mais je pense qu’avec toi, ce but sera rapidement atteint ♥ Sinon, j’ai aussi pour but de trouver ma propre définition du mot Justice, parce que ceux qui sont censé la représenter ne la respecte pas vraiment… C’est ce qui a fait que je suis devenu pirate. Voila pour la petite histoire ~ »

N’osant pas poser d’autres questions de peur de l’embarrasser ou de la souler encore, je mis mes mains dans les poches, un peu gêné aussi, et du coup, par réflexe, comme un tic d’embarras, j’ai appuyé mon épaule contre l’arbre qui se trouvait à coté de moi. Du coup, j’aperçus le soleil qui commençait à se coucher. J’étais donc resté si longtemps KO après m’être fait kidnapper ? Les couleurs du ciel commençaient à rougir, comme s’il était timide lui aussi. Me tournant vers Luka, je lui pris la main et l’attirais vers moi pour qu’elle puisse admirer ce joli spectacle, elle aussi. En gardant sa main dans la mienne, j’observais ce décor romantique au possible, beauté de la nature qui semblait s’accorder à la perfection avec l’ange à mes cotés…

_________________ ~♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Envolée céleste de deux anges qui se rencontrent [pv]   Dim 4 Mar - 15:49

    « Moi? Oh… bah, le but de mon équipage c’est justement de réaliser les rêves de tous, surtout les plus faibles ! On est les Senzo Yume no Kaizoku, les héritiers du rêve ancestral ! Après, mon but dans la vie c’était de rouvrir mon cœur aux sentiments parce que depuis mon accident, je les avais scellé mentalement pour mon propre bien, mais je pense qu’avec toi, ce but sera rapidement atteint ♥ Sinon, j’ai aussi pour but de trouver ma propre définition du mot Justice, parce que ceux qui sont censé la représenter ne la respecte pas vraiment… C’est ce qui a fait que je suis devenu pirate. Voila pour la petite histoire ~ »

    Encore une fois Sora avait beaucoup parlé...Mais la jeune femme commençais à s'y habituer, cela ne la gênée presque plus. Elle écouta patiemment ses paroles, l'équipage de Sora semblait être différent du sien, ils semblaient plus....Soudé ! Non pas que que le sien n'était pas soudé...Jia et elle s'entendaient parfaitement bien mais...Disons que c'était différent. La suite des paroles de Sora firent plaisir à Luka malgré le fait qu'elle ne laissa rien paraître, oui...Elle aussi voulait lui ouvrir son cœur même si elle ne savait pas trop comment s'y prendre. Finalement la jeune homme attira la blonde vers lui, elle aussi avait remarqué le soleil couchant, il était magnifique...Luka en avait vu de nombreux tout au long de sa vie mais il était plus particulièrement agréable en ce moment....Peu à peu une sorte de légère fatigue se mit à envahir la jeune femme qui finit par poser sa tête sur l'épaule de Sora, elle même ne s'en rendit pas compte tout de suite, elle admirait le soleil couchant jusqu'à ce qu'il finisse par descendre derrière les arbres. La blonde sembla tout à coup reprendre ses esprits et releva la tête confuse, le spectacle était finis.....L'obscurité allait s'installer maintenant petit à petit.

    Cependant, la blonde n'avait aucunement envie de rentrer au bateau, Jia allait sûrement passer la nuit dehors dans une taverne ou bien à faire peur aux habitants, elle ne remarquerait même pas son absence...Ils avaient encore un peu de temps avant que la nuit ne s'installe complètement, Luka avait un bon sens de l'orientation, même dans la nuit elle pourrait parfaitement bien se retrouver. Tenant toujours la mains de Sora, Luka repris la marche sans la lâcher, ce n'était ps désagréable...Et elle avait envie d'en profiter. La forêt s'étendait encore au loin ils ne pourraient sûrement pas atteindre le bout de toute façon ils étaient tranquille, il n'y avait pas l'ombre d'un chat même les oiseaux avaient cessés de gazouiller en voyant la nuit arriver. Luka finis par s'arrêter après quelques minutes de marches et se tourna vers le jeune homme, elle avait toujours les joues rosées mais son regard avait changé, elle n'avait plus son regard impénétrable et froid, ses yeux c'étaient considérablement adoucis, on pouvait même y voir ses émotions, en revanche elle ne souriait toujours pas.


    « Je..Je..J'aimerais essayer quelque chose....Mais....Il faudrait que tu fermes les yeux...»


    Luka attendit qu'il ferme les yeux, elle était vraiment trop timide pour oser ce qu'elle voulait essayer alors qu'il avait les yeux ouverts...Même si il était vrai qu'elle était à l'aise avec lui c'était encore trop tôt..Finalement, la jeune femme s'avança et déposa sur les lèvres du jeune homme un rapide baiser...Bon il est vrai que c'était plutôt rapide mais pour elle c'était réellement un grand pas.

    «Pardon....Je voulais juste voir... »
Revenir en haut Aller en bas
Sora Mizuiro

avatar


Messages : 119
Date d'inscription : 07/08/2011
Localisation : Je suis là où ton coeur se trouve ♪

Feuille de personnage
♦ Niveau:
19/50  (19/50)
♦ Expérience :
151/190  (151/190)

MessageSujet: Re: Envolée céleste de deux anges qui se rencontrent [pv]   Mer 7 Mar - 14:32




Luka & Sora
« Tendre baiser »

Ce n’est pas tant le coucher de soleil qui embellit ma soirée, mais bel et bien ta présence ô ma bien aimée. Tu es la lumière qui illumine ma vie, qui me fait oublier tous mes soucis, qui fait battre mon cœur, qui excite ma flamme intérieur. Je commence à ne plus pouvoir vivre sans toi, laisse moi te toucher, t’adorer, t’inspirer la joie. Offre-moi ton sourire, je t’offre mon amour sans modération. Oublie tout ce qui te fait souffrir, gravons dans notre mémoire un souvenir nommé passion. Goûtons à l’éternel ensemble, cette histoire sans fin qui finit bien. Mon cœur tremble. Mais grâce notre complicité, ces délicieux regards échangés, à l’ambiance qui se crée lorsque nos mains sont entremêlés, à tes divines joues au parfum de rosée, au final c’est en ta compagnie que je veux passer le reste de mes journées. Pour une nuit. Pour la vie. Pour un amour infini..

Un bien être indescriptible envahissait mon âme. J’étais apaisé. A ses cotés. Elle avait posé sa tête sur mon épaule, j’étais comblé. On observait les couleurs magnifiques de ce coucher de soleil aux nuances chaleureuses, à la douceur réconfortante. Nous étions tous les deux, seuls, côte à côte, silencieux, heureux. Le temps n’avait plus d’importance, ce spectacle qui faisait naitre en nos cœurs une admiration sans borne était une mise en bouche parfaite pour cette soirée qui commençait. Le romantisme créait une ambiance rassurante, il unissait deux êtres fait l’un pour l’autre. Instant magique pour deux amoureux en quête de l’idyllique. Le silence était d’or.

Une fois l’émerveillement terminé, Luka me tira vers d’autres horizons. Elle avait l’air d’avoir apprécié ce moment partagé à admirer le soleil en train de se coucher. Mais l’obscurité l’avait en quelque sorte réveillée, et en revenant à ses esprits, elle semblait gênée. Elle voulait passer à autre chose, elle m’amenait vers les profondeurs de la forêt. Voulait-elle que je m’enfonce toujours plus dans ces terrains vierges ? A moins qu’elle ne souhaite tout simplement rentrer chez elle ? Non, je ne pouvais l’accepter, rester avec elle était tout ce qui m’importait. Il fallait que je trouve un moyen pour la garder à mes cotés… J’en avais bien un mais il était assez osé… Lorsqu’elle me lâcha la main, je fus tiré de mes pensées perverses. J’étais surpris et rouge de honte lorsqu’elle se positionna en face de moi. Heureusement que la pénombre masquait les couleurs de mon visage…

Mais ma surprise allait en grandissant lorsqu’elle me demanda de fermer les yeux. J’étais déjà excité à cause de mes mauvaises pensées, et elle me disait qu’elle voulait essayer quelque chose, en plus sa voix était toute gênée… Obéissant sans me faire prier, je commençais à devenir fou en imaginant tout ce qu’elle pouvait expérimenter. La tentation d’ouvrir légèrement une paupière était grande mais je devais respecter sa volonté. Je trépignais d’impatience et d’excitation lorsque je sentis un contact sur mes lèvres. Mélange de douceur et de volupté. D’un coup j’étais calmé. Ouvrant les yeux de stupeur, j’aperçus le visage de la belle blonde de près pendant une courte durée. Il semblait beaucoup plus émotif que depuis le début de la journée… Je pouvais lire dans ses yeux une timide curiosité.

Mon corps faisait des bonds de géant. Mon regard était pétrifié. Elle venait de donner le feu vert à tellement d’amour retenu. Je sentais que je pourrais tout tenter maintenant. Qu’elle accepterait surement. Mais ce n’était pas mon excitation qui allait gouverner mes actions mais bien mon amour. Elle était tellement mignonne… Elle dégageait tellement de charme avec son regard fuyant, ses rougeurs que je devinais, sa voix toute gênée, que je n’avais envie que d’une chose. La prendre dans mes bras.

M’avançant vers elle avec promptitude mais malgré tout avec mesure, pour ne pas la brusquer, je la pris dans mes bras. Pour la câliner, la serrer contre moi, pour la remercier. Soufflant un petit « J’ai besoin de me remémorer ton baiser… Tu permets ? » dans son oreille, je m’écartais un peu d’elle pour la contempler avec un regard plein de tendresse. Lui remettant une mèche de cheveux derrière l’oreille, je profitais d’avoir ma main contre sa joue pour rapprocher mes lèvres des siennes, pour un autre baiser. Un contact plus long, passionné, enflammé, parfumé. J’exprimais toute mon affection pour elle dans cette offrande de moi-même. Mon cœur palpitait. Je poursuivais cette douce embrassade. Le plaisir éprouvé lié à ma témérité me rendait fou. On était si proche l’un de l’autre, elle était la douceur incarnée… Nos respirations haletantes, nos parfums mélangés, c’était tellement enivrant. Malheureusement, toute bonne chose a une fin… Alors que le souvenir de ses lèvres collées aux miennes fut gravé sur ma bouche, je me retirais, à contre cœur.

«Ca y est.. Je crois que je suis amoureux de toi… »

_________________ ~♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Envolée céleste de deux anges qui se rencontrent [pv]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Envolée céleste de deux anges qui se rencontrent [pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Deux humoristes virés du poste
» SUJET TERMINE - La suite de la soirée~Juste nous deux! [Alec]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Renaissance V3.0 :: ¤¤ Role Play ¤¤ :: ¤ Sea's Blue ¤ :: North Blue-