Partagez | 
 

 1 ans plus tard : toujours à la recherche de Genji !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: 1 ans plus tard : toujours à la recherche de Genji !   Jeu 12 Jan - 22:09



• ROYAUME DE GOA !!! - L'île des riches ... •




    -La traque continue ....



    « Tigre, tigre, brûlant brillant, dans les forêts de ... » Voilà l'énigme dont j'essayais de résoudre. Je ne vous dirais pas le contraire si vous me disiez que cette phrase et totalement incompréhensible, par contre je m'opposerais si quelqu'un venait à dire qu'elle n'a aucun sens. Cet homme voulait me dire quelque chose en récitant cette petite phrase, mais malheureusement il n'avait pas eu le temps. Maintenant je devais me débrouiller tout seul afin de trouver la signification, voilà encore une chose dont je déteste, les devinettes ! Ce n'était pas du tout mon truc, non seulement ça cassait la tête mais aussi, c'était une perte de temps. Sauf que pour moi, le temps est précieux et je ne voudrais pas en perte davantage.

    Enfin bref, il m'avait dit de me rendre sur l'île céleste de Tsuguri ou de trouver un certain Uhara. Uhara ? Hum .. En réfléchissant, je remarquais que j'avais une chance sur cent de retrouver Uhara, tandis que pour l'île, j'avais plutôt une chance sur dix. Trouver une île c'était largement plus facile que trouver un homme et personne ne pourra dire le contraire, surtout qu'en plus l'île se trouve sur East blue. Étant donné que je ne voulais pas perdre de temps, je décidais de me dépêcher afin de trouver cette île céleste dont cet homme m'avait parlé, je sentais que cela allait être un jeu d'enfant de trouver cette île. Je bondissais sur l'île, en un mouvement, je me trouvais dans les cieux. Maintenant, il ne fallait plus que regarder de gauche à droite afin de trouver la localisation de cette île céleste.

    Rien … Toujours rien … Et encore rien .. je passais plus d'une journée entière à chercher cette île au-dessus de East blue, malheureusement aucune trace d'île céleste ! Moi qui croyait que tout cela allait prendre moins d'une heure, je m'était largement trompé.. Je m'arrêtais afin de faire une petite pause, c'est là que je me posais la question suivante : « Il ne s'était pas foutu de ma gueule par hasard ? » drôle de question mais elle avait au moins un sens.. Peut importe, je n'allais pas abandonner aussi facilement, que la question que je m'étais posé soit vrai ou fausse, je continuerais de chercher cette île céleste.

    -Un ans plus tard : Sur le royaume de Goa, une journée de balade, au final satori gagne une piste pour la mission ...



    C'était toujours pareil, tant d'effort et aucun résultat au final. Maintenant j'étais sûr d'une chose, que l'île céleste dont cet homme parlait n'existe pas et on pourrait même affirmer qu'aucune île céleste existe au-dessus de East blue. J'aurai dû réfléchir avant d'agir comme un con, maintenant que faire ? Comment rattrapé le temps perdu ? Dur comme question, pour la première, rien de nouveau, je continuerai toujours, encore et encore ma traque. Quant à la deuxièmement question, il était plutôt difficile d'y répondre. Enfin bref. Je m'y trouvais sur l'île de Goa, plus précisément le royaume de Goa. Ce royaume n'était pas comme les autres îles, c'est qui était un peu normal non ? Pour moi, c'est oui, vu que ce n'était pas une île seulement mais plutôt un royaume. Je n'étais jamais venu sur ce royaume donc, je décidais de visiter un peu avant de m'en aller et me remettre à mes recherches. Le soleil était présent sur l'île et il y faisait très chaud même, c'est qui était très rare sur les blues, car d'habitude on était plus habitué à avoir des temps normaux, c'est-à-dire tempérer, ni trop chaud, ni trop froid. Enfin ce n'était pas le soleil ou la chaleur qui allait empêcher les gens d'être de bonne humeur. Enfant, femmes et hommes, tous en forme, souriant et se baladaient avec leurs enfants dans la rue, leur façon de parler était plutôt bizarre .. leur mode d'habillement était plutôt moderne et riche, tout laisse à croire que ce royaume est le plus riche des blues et qu'ils n'y avaient pratiquement pas de pauvres sur l'île où je me trouvais. C'était rare, très rare de ne pas apercevoir des pauvres dans les rues. Enfin je m'en fichais un peu, je continuais de marcher, montrant un visage agréable même si au fond de moi, j'étais toujours rongé par la haine, une personne assez intelligente pouvait le lire directement sur mon visage, vu que le visage que je montrais était forcé, je m'étais forcé pour que les enfants ne pensent pas de mal sur moi...

    Enfin bref. Après avoir parcouru pas mal de kilomètres, je décidais de m'en aller, sans faire attention, je regardais derrière moi tout en marchant et un enfant faisant de même, il arrivait en ma direction et quant à moi, j'allais tout droit sur lui. Quelques secondes plus tard, nous nous percutions sans savoir que cela allait arriver.. Je me relevais aussitôt et j'attrapais le petit pour savoir si tout allait bien, à ma plus grande surprise, les gens autour m'accusait d'avoir percuter cette enfant volontairement. C'est fou non ? L'enfant allait bien et disait que tout allait bien, au fond il était malheureux tout comme moi, mais il essayait de le cacher.. Il parla en disant que tout était de sa faute et s'excusait avant de s'en aller. Après avoir fait un mètre en avant, deux personnes l'avaient arrêté, suite à sa réaction, tout laisse à croire que ses deux personnes soient ses parents. Comme je le disais, il venait de les appeler en disant « Papa, Maman ! ». Son père était furieux, pourquoi ? Envers qui ? Il s'approchait de moi tout en prenant la parole :

    « C'est toi qui a percuté mon fils ? Sale vermine qu'attends-tu pour t'excuser auprès de mon fils ? »

    Il était sérieux là ? Il se croyait tout permit le vieux chnoque, m'excusez auprès de son fils ? C'était déjà fait, il ne voulait pas me voir à genoux non plus ? Non mais franchement ! Je détestais les gens qui se comportaient de cette façon, cela me laissait beaucoup de mauvais surprises, ça me faisait penser au moment ou les bourgeois « tenryuubito » avaient pris le contrôle de notre île et qu'ils nous considéraient comme leurs esclaves. Hum .. Je gardais mon sang-froid et je pris la parole en disant :

    « M'excusez ? Mais c'est déjà fait, tant que vous y êtes, ne vouliez-vous pas me voir à genoux devant votre fils par hasard ? »

    Il était furieux et ne tardait pas à répliquer en disant :

    « Sale insolant, sais-tu à qui tu t'adresses au moins ? Si je le voulais, je peux te faire arrêter tout de suite ! Alors, ne t'avise plus de me parler de cette façon ! »

    Non mais sérieusement, dans quel genre de monde, nous vivions actuellement ? Des gens qui croient pouvoir tout contrôlé grâce à l'argent, cela me donnait envie de me moquer de lui, mais je ne préférais ne pas l'énerver davantage, j'espérais qu'il saurait faire de même. Le pauvre enfant pleurait pour une raison dont je l'ignorais, les gens commençaient à se rassembler sur la place, ils nous entouraient et certains chuchotaient en disant « Ce n'est pas bon ! Il a réussi à mettre en rogne le seigneur ! » Le seigneur ? Tout s'explique, mais ce n'est pas une raison d'être aussi agressif, imaginons que tous les seigneurs qui existaient se comportaient de cette façon ? Imaginions que tous les riches se comportaient comme ça ? Hum .. Je ne préférais même pas imaginer vu que je savais déjà ce qu'allait se passe si une telle chose venait à se produire. Je conseillerais aux vieux de se calmer et de réfléchir.. D'un autre côté j'entendais d'autres personnes marmonnaient en disant « Il est fou ce type aux cheveux blancs, il ferait mieux de se mettre à genoux avant que le seigneur appelle le gouvernement. » Hein, ai-je bien entendu le gouvernement ? Je me décidais enfin de répondre au vieux en disant :


    « Bien sûr que je sais à qui je m'adresse ! Je m'adresse à un être qui se croit supérieur parce qu'il possède la richesse, parce qu'il a le soutien du gouvernement ou encore parce qu'il a le pouvoir de contrôler une île comme celle-ci, c'est qui revient à dire, que c'est de l'abus de pouvoir ! Vieux chnoque, ne croit surtout pas que tu vas m'impressionner avec ta fortune ou ton pouvoir, des gars comme toi, il en existe des centaines voir des milliers .. Réfléchi un peu et comporte toi comme un chef et non comme un lion en ragé parce qu'il n'a pas eu son repas d'aujourd'hui. Sur ce, je vous laisse au revoir ! »

    J'avais dit qu'il en valait mieux pour moi de ne pas l'énerver, malheureusement c'est trop tard ! J'essayais seulement de lui donner une petite leçon sur la vie, je croyais qu'il allait l'accepter avec plaisir ! Et bah non ! Suite à mes paroles, il s'était vraiment énerver et les gens autour n'en croyaient à ce qu'ils avaient entendu. Certains disaient que personne n'osait parler de cette façon au seigneur, même pas le gouvernement ! En entendant cela, j'étais vraiment surpris. Enfin bon, c'était qu'un vieux arrogant qui croyait tout contrôler, je lui avais donné des conseilles donc, rien de bien méchant ! Je me tournais puis je pris le chemin pour quitter l'île, c'est-à-dire vers la gauche, tout le monde se poussaient du chemin, avec un silence incroyable, comme s'ils étaient tous mort, tout ça à cause de ce que j'avais dit ? Bah putain ! J'attrapais mon sabre avec ma main tout en disant une dernière phrase avant de m'en aller pour de bon :

    « Désolé, je n'aurais peut-être pas dû, je suis allé trop fort ? » tout en souriant ..

    La foule me répondaient aussitôt en disant :

    « TROP TARD !!! IDIOOT !!!!!!!!!!!!!





    Je me contentais de ne rien dire et de suivre cette ligne droite afin de sortir de ce royaume bizarre. Pendant ce temps derrière moi, tout le monde essayaient de sauver sa peau, parce que le vieux était très, très en colère que sa couleur de peau dégageait un orra rouge, alors que sa femme était tombé dans les pommes.. Le vieux sortit un pistolet puis appuyait sur la détente sans perdre une seconde, il me visait .. Son enfant s'était mis en travers et pris la balle en plein sur l'épaule, et heureusement que c'était sur l'épaule. Pendant ce temps, d'autres gens essayaient d'appeler le gouvernement où je ne savais qui, je m'en foutais complètement, je me contentais de regarder le vieux qui venait de tirer sur son propre fils. Cela me faisait beaucoup rigoler .. Le chnoque était paniqué, il ne s'attendait pas du tout à ce que cela produise, va -t-il s'excuser auprès de son fils en lui donnant de l'argent comme il a l'habitude de faire ? J'avais hâte de savoir ce qui allait ce passé !

    Le vieux s'approchait de son fils et chuchotait en disant « tout est de ta faute, qui t'as dit de sauver ce vermine ! Meurt tranquillement, je sais que tu serais largement mieux sur l'autre monde. » Quel cruauté de sa part ! Il croyait que personne ne pouvait entendre ce qu'il disait ? Il se trompe, grâce à ma technique de téléportation je pouvais me déplacer à la vitesse de la lumière et donc sans qu'il s'en apercevrait, j'avais pu tout entendre. Son fils lui répondait en disant « Tant que tu serais le soit disant seigneur, il n'y aura pas de liberté ! Moi qui a tant rêvé d'être libre comme l'air ... » il ne pouvait plus parler, son bras lui faisait mal, très mal. En tout cas, j'avais cru comprendre qu'il cherchait la liberté ! Si c'est le cas, je vais lui donner cette liberté qu'il cherche tant !

    Je bondissais sur l'air, m'interposant entre le père et le fils, prenant le fils dans mes bras puis je faisais un petit clin d’œil au père, pour lui dire que je m'occupais de son fils à compter de ce jour et sans perdre du temps, je disparaissais de cet endroit tout en apparaissant près du port. Je ne savais pas trop quoi faire, alors je décidais avant tout de rétrécir la douleur de l'enfant en utilisant une de mes techniques. Je positionnais mon coussinet sur sa blessures, faisant entré l'air à l'intérieur tout en le faisant sortir de l'autre côté sous forme d'un sphère remplit de douleur. Il devait se sentir mieux à présent, malheureusement il était endormit, sûrement trop fatigué et je ne voulais pas l'abandonner ici et je ne savais pas où je devais l'amener.. Dur comme journée ! Je soupirais un bon coup et puis je regardais dans les alentours s'il avait quelque chose d'intéressant ou un bateau de libre.. Il y avait un bateau qui n'allait pas tarder à partir, le signe de ce bateau était une sorte de feuille que j'avais vu sur plusieurs personnes, surtout quand j'étais à la recherche de mon père. Les gens qui allaient monter à bord étaient nombreux et avaient tous un tatouage sur l'épaule représentant le signe de cette feuille dont je parlais. Ayant l'enfant avec moi, je décidais de monter à bord et essayer de les espionner ...

    Prochain post : Le royaume désertique d'Alabasta !


Revenir en haut Aller en bas
 

1 ans plus tard : toujours à la recherche de Genji !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Renaissance V3.0 :: ¤¤ Role Play ¤¤ :: ¤ Sea's Blue ¤ :: East Blue-