Partagez | 
 

 Qu'es-ce t'as petite merde? (DC Mitsu ^^)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Momoji Hamano

avatar


Messages : 39
Date d'inscription : 12/11/2011

Feuille de personnage
♦ Niveau:
18/50  (18/50)
♦ Expérience :
61/180  (61/180)

MessageSujet: Qu'es-ce t'as petite merde? (DC Mitsu ^^)   Jeu 29 Déc - 2:56

• Nom : Hamano
• Prénom : Momoji
• Surnom : Momo? XD
• Age : 24 piges
• Taille : 2m32
• Poids : 145 kilos
• Sexe : masculin ♂
• Lieu de Naissance : Sur GL (île inconnu)
• Camp : Pirate
• Race : humain
• Métier : Bourrin à plein temps, te casser les couilles Smile
• FDD/Arme : Une épée (sabre des 12) qu'il ne sait pas encore manier correctement et une massue de guerre (vive les bourrins!!!). Pour finir juste un Desert Eagle qu'il n'utilisera presque jamais
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Spoiler:
 
• But / rêve : Gagner de la maille, se taper des meufs, t'enterrer vivant, être craint, se faire un nom simplement, devenir le pire criminel que le monde n'est jamais connu!






DESCRIPTION PHYSIQUE

Je suis un homme avec un pénis et deux testicules! j'ai deux bras avec deux mains et dix doigts, deux jambes avec deux pieds et dix orteils, j'ai deux oreilles, deux yeux, un nez et des cheveux! Je suis fait de chair et d'os comme tout le monde certes... Mais je suis loin d'être ordinaire, n'allez pas me comparer à vous et vos petites existences, la brute que je suis est supérieur à vous tous et cela commence par mon physique...

Je suis de couleur noire et par cela je me différencie de vous qui êtes tous blanc, tous pâle sans vie. Seul mes yeux sont blanc ce qui me donne un air effrayant, oui j'aime qu'on me craigne et mon physique monstrueux m'aide beaucoup! Mes cheveux ne sont jamais coiffé, ils sont assez long et je n'y prête aucune attention pour ne pas dire que je m'en tape le cul par terre. J'ai un très grand sourire diabolique qui ne fait qu'amplifier mon image de monstre, pour tout vous avouer la simple vue de mon visage serait suffisante pour faire fuir le plus brave des guerriers. Mon visage fait peur au naturel donc, si vous me croisez dans la rue vous serez presque attirée par ma gueule mais au moment ou mon regard croisera le vôtre, au moment ou pourrait constater que mes yeux sont entièrement blanc et je j'ouvrirais grand ma bouche pour laisser apparaît ma dentition, vous vous chierez dessus, vous en attraperez des suées et je viendrais vous hanter de vos pires cauchemard! Vous vous demanderez d'ailleurs si je suis réelle ou si je suis simplement le fruit de votre imagination, je suis votre prédateur en cauchemar...

Une tête à vous donner des frissons dans le dos hein, mais regardez donc mon corps impressionnant! Digne d'un colosse! Mon physique est tout aussi monstrueux que mon visage.
Des muscles énormes qui témoignent de ma grande force, de ma puissance! Une seule patate dans ta tronche et je te décolle mâchoire gamin tu comprends? J'suis costaud sur les photos j'ai pas besoin de retouche. Mon corps est bien plus impressionnant que quoi que ce soit sur cette foutu terre, rien ni personne ne m'arrive à la cheville, j'ai travaillé sans relâche pour obtenir cette puissante musculature!
Je porte une sangle très solide à laquelle j'y attache ma massue, cette arme impressionnante que vous pourrez apercevoir par-dessus mon épaule. Je n'aime pas trop les armes tranchantes, je préfère entendre vos os craqué sous la puissance de mes attaques! Vous entendre crier de douleur, vous voir vous tordre, vous voir appeler au secours, cette masse est mon petit bébé, elle me permet de détruire. J'attache aussi cette longue épée que j'ai trouvé il y a peu de temps, je n'aime pas ces armes car c'est trop facile de tuer avec ça mais, elle me parle, semble me guider... Alors je préfère la garder pour le moment.

Vous vous demandez certainement ce que sont ces trucs de métal au niveau de mes biceps hein? Vous risquez de me trouver plus effrayant encore, en vérité ce n'est rien de particulier, simplement des poids difficilement supportable et d'ailleurs je vous mets au défi de simplement les porter une matinée... Grâce à ça je gagne en puissance chaques jours, mes attaques sont plus lourdes puisque les poids pèsent une bonne vingtaine de kilos! Si t'es un bonhomme et que t'arrive à me foutre par terre, alors je les enlèverais, je serais plus léger et j'aurais plus rien d'handicapant sur moi. Seulement toi tu verras une grande différence car mes coups seront encore plus puissant! C'est logique, Mieux vaut pour toi que je les garde aux bras car dans le cas contraire, cela serait signe d'un mauvais présage pour toi qui sera mon adversaire!
Les plaques couleurs or sur mes avant-bras? Vous vous demandez pourquoi elles sont si épaisses? Vous avez raisons en pensant qu'elles me servent d'armes, en quelque sorte une paire de poing américain renforcé! De quoi faire voler vos chicos ou vous briser le nez sans trop de mal. Bien entendu ses armes sont très lourdes, bien moins que la masse que je porte sur le dos mais chaques poing américain pèse entre dix et vingt kilos, je ne sais pas le poids exact. Mes poings je ne les retire que très rarement, il faut vraiment que vous soyez puissant pour que je me permette de dévoiler autant la mienne.

Je ne porte pas de haut afin de vous laisser être impressionnés par mon physique, j'aime vous voir admiratif devant moi et puis, pourquoi devrais-je cacher ce don je suis si fier?
Bien entendu je ne me balade pas nu, bien que cela ne me dérange pas. Je porte donc un pantalon très souple et léger, vous remarquerez aussi mes imposante chaussure qui pèse chacune huit kilos! Pourquoi toujours plus de poids? Pour toujours plus de puissance! Vous voyez les grosses cordes rouges un peu en dessous du genou? Je m'en sers pour le style mais pas uniquement, j'y ai mis du plomb! Chaque corde pèse 8 kilos! Je pourrais m'en servir comme arme mais bon, je n'aime pas les trucs comme ça.
Mes cordes, mes chaussures, je peux les enlever tout comme ce que je porte aux bras. Ce qui me donne toujours plus de légèreté et me laisse plus libre de mes mouvements. Je suis une vraie machine de guerre conçue pour tous vous anéantir!

Vous n'êtes pas passé à côté de cette petite boite rouge hein? Ce qu'elle contient? Tout et rien, elle peut être vide, rempli de drogue, de clou, d'argent... Bref c'est un petit "range-tout" dans lequel se trouve tout et n'importe quoi. Attention seulement ce qu'elle contient pourrait vous tuer...

Une dernière chose, mon physique aussi imposant soit-il ne m'empêche pas d'être agile, mes jambes sont assez puissante pour m'envoyer haut dans les airs. Ne me sous-estimez pas, je suis un parfait guerrier .



DESCRIPTION MENTALE

Tu as vu à quoi je ressemblais et maintenant tu veux savoir qui je suis hein? J'espère que tu n'es pas une tarlouzz sinon tu risques de te faire pipi dessus... Va mettre une couche j'attendrais pour commencer...
C'est bon t'es prêt? T'as pas oublié ton doudou? Petite merde que tu es lis attentivement si tu veux savoir qui est celui au sommet de la chaine alimentaire...

Commençons par le plus flagrant, narcissique... C'est le genre de personne que je suis, je suis fort, je suis grand, j'inspire la peur et la mort en personne me craint. Je sais ce que je vaux, je suis sûr de ma force et je me connais parfaitement, tout ceci me permet de toujours me mettre en avant, de vous montrer ma supériorité! J'aime montrer aux autres à quel point leur niveau est loin du miens! Oui je suis haïs par un nombre incalculable de personnes mais peu m'importe, du moment qu'ils me craignent tous. Je prends un malin plaisir à rabaisser les autres et j'ai appris à le faire depuis tout petit, j'ai appris à toujours mettre en valeur mes atouts afin de qu'on ne puisse voir mes faiblesses. C'est ça être un homme fort!
Vous voulez savoir comment je montre mon pouvoir? Simplement en explosant des crâne, je repeins les murs du sang de mes adversaires. J'aime le rouge, c'est une couleur vive qui signifie beaucoup de choses.

Depuis le début vous devez penser que je suis un abruti complet, certes je suis loin d'être un génie, il faut savoir reconnaître ses faiblesses car c'est une force. Seulement je sais reconnaître si une personne est meilleure que moi, je sais l'admettre. Ce genre de personnes me font bander! Quand je rencontre un type surpuissant je suis carrément exité à l'idée de savoir que je vais morfler! Ouais les types comme ça sont ceux qui me tirent vers le haut, ils me poussent à me surpasser car ma personnalité m'interdit d'être un être inférieur, elle veut que je sois au top niveau. Ma personnalité qui est des plus détestables qu'on puisse trouver me permet pourtant d'être ce que je suis et j'en suis fier, je ne renie rien de mon passé, de mes actions, ce que j'ai pu dire...

Changeons de sujet et parlons un peu de la gente féminine, de ce que j'en pense donc.
Je pense que ce qui va suivre ne plaira pas à tout le monde et même à très peu de personnes mais, très honnêtement je m'en tape le cul par terre, pensez ce que vous voulez de moi, parlez dans mon dos si ça vous chante. Vous ne faites qu'amplifier mon importance dans le monde.
Bien donc les femmes, que j'appelle parfois femelle. Je ne pense pas que ce soit une race inférieure aux hommes non, certaines femmes valent beaucoup plus qu'une poignée de soit disant hommes. Seulement je les vois comme des objets presque, elles me sont utiles que pour satisfaire mes besoins naturels. Comme tout le monde j'ai besoin de vider les bourses si vous voyez ce que je veux dire, et pour ça les femmes sont bien utiles. Je ne suis pas irrespectueux à leurs égards, quoi que... Mais je n'ai pas plus de respect pour une femme que pour un homme.
Comme je l'ai dit juste avant je les considère à l'égale des Hommes et donc je ne vois pas pourquoi je devrais les traiter autrement. Elles ne méritent pas de traitement de faveur, rien ne doit leur être épargné. Par exemple si un homme me provoque, je lui pète les dents! Ba si c'est une femme je fais pareil! Après tout nous sommes égaux nan?

J'aime l'argent! Il m'attire comme beaucoup de gens, c'est normal en même temps. Qui a de l'argent fait ce qu'il veut, quand il veut, où il veut, il est libre! Pour moi l'argent c'est la clé de la liberté. Même le gouvernement peut être dressé avec de l'argent, soudoyer les autorités et chose courante dans la vie, nombreux sont ceux qui ne veulent pas l'admettre mais pourtant c'est une réalitée. Je n'hésiterais à le faire moi, après tout je les emmerdes tous, qu'ils crèvent ces chiens!

Des sentiments? J'en ai ouais, bien entendu je suis humain et j'ai des sentiments, nous en avons tous. J'ai simplement appris à les refouler jusqu'à les oublier. Je sais être gentil quand il le faut, et j'ai du respect pour les gens. Je vous l'ai déjà je ne suis pas totalement abruti, j'ai seulement trop de fierté pour vous le montrer. Cependant si j'ai une dette envers vous je la rembourserais. Bien que j'évite d'avoir des dettes, je préfère me débrouiller seul. J'aime être entouré de gens mais pas trop, j'ai la notion d'amitié bien entendu... Mais pour peu de gens, rare sont ceux qui peuvent prétendre être mes amis, il y a autre catégorie de personnes. Ceux que je respecte pour leurs actes. Il faut savoir reconnaître la valeur de ses adversaires, en dehors de mes amis vous êtes tous pour moi des adversaires potentiel! Sachez-le, vous êtes prévenu, je peux vous provoquer à tout moment.
Je peux aussi aimer une femme, mais il faut qu'elle soit spéciale, qu'elle se démarque des autres vraiment. Les autres je leurs accorde que peu d'attention, sauf pour les harceler et leur demander de drôle de choses... Je ne suis pas un sentimental ni un romantique cependant alors ne pensez pas me voir courir avec tout ce qui bouge.
Je n'aime pas trop montrer mes sentiments mais mes amis savent qu'ils peuvent compter sur moi, je ne vois donc pas pourquoi je devrais leur faire savoir de nouveau vous comprenez? Avouons tout de même que mon égaux sur-dimensionnée y est pour quelque chose.

Je vous l'ai dit, je me connais parfaitement. Je sais que je suis le genre de personne que peu de gens aiment, mais j'en ai rien à foutre. Je n'ai pas besoin de ce genre de personne, il ne m'aideront pas à devenir plus fort. Je sais que ce que je fais n'est pas bien, mais je le fais quand même car j'aime le faire. On m'a déjà dit que j'étais un sadique car j'aime faire souffrir les gens, ça me faire rire! J'aime bien ça...
Vous savez quelque chose me fait peur, j'ai toujours eu des pulsions, parfois meurtrière. Je me sentais bien et la moindre petite chose, le moindre petit truc qui me déplaisait pouvait me rendre complètement fou de rage! Je dévastais tout sur mon passage, n'ayant aucune pitié. Comme des pulsions animales, ouais c'est ça on dirait que je suis sauvage... Et puis il n'y a pas longtemps j'ai trouvé cette épée, elle veut me murmurer quelque chose. Mais je ne comprends pas quoi. Je n'aime pas les épées car je trouve qu'un combat avec une arme du genre est trop facile, je te coupe la tête et on en parle plus. Mes combats se font sans armes tranchantes ou perforantes, enfin quand je le peux. Peut-être qu'un jour j'essayerais de contrôler, ça dépend, pour le moment je la garde parce qu'elle dégomme, je la trouve classe.
Tout ça, mes pulsions... Je pense que c'est à cause de l'environnement dans lequel j'ai grandi, c'était la loi du plus fort, si t'étais faible t'étais un homme mort! Voilà en résumé le milieu où j'ai grandi, en même temps ça m'a forgé. Mentalement et physiquement, entre les trahisons, les embrouilles... j'en ai vu de toutes les couleurs et tout ça a fait de moi ce que je suis, ce que vous avez lu. On dit de moi que j'ai un moral d'acier et la peau dure comme la roche.

J'ai tout d'un monstre, je sors de l'ordinaire je suis une personne atypique! Tu ne peux pas te trouver au-dessus de moi, ou alors que pendant un moment car je suis un prédateur, mon objectif est simple, atteindre les sommets par tous les moyens, je veux la gloire! J'en ai l'étoffe, je suis fait pour gagner, maintenant découvre mon existence jusqu'à présent. Aucun d'entre vous n'aurait pu survivre, vous n'auriez pas supporté un quart de tout ce que j'ai subi, voilà pourquoi je suis exeptionnel! Je suis un vrai guerrier!





BAKEL CITY GANG

Introduction
J'ai 24 ans et pour être honnête je ne me souviens pas trop de ce qui m'est arrivé quand j'étais gosse, j'ai quelques souvenirs, certains que je ne pourrais jamais oublier. D'autres qui se trouvent dans un coin de ma tête sans trop de raisons. Je vais vous raconter ce dont je me souviens, c'est le moins important pour rien, après ça je passerais tout de suite au reste de ma vie, celle où j'arrive en enfer...

Etant petit je vivais sur une île assez tranquille, nous étions assez pauvres dans mes souvenirs. J'ai totalement oublié le nom de l'île et je ne me rappelle plus de son environnement. Je me souviens que mon père travaillait du matin jusqu'au soir dans une mine, il était toujours fatigué et fort malade et ma mère s'efforçait de tenir la maison. Un jour, sans que je ne sache jamais pourquoi, des hommes firent irruptions dans notre maison. Je ne sais pas qui ils étaient, tout ce dont je me souviens c'est qu'ils ont attrapés mon père et l'on attaquait, à une chaise. Ensuite ils ont frappé ma mère, avant de la déshabiller, après ça ils l'ont violé sous les yeux de mon daron. Il ne pouvait rien faire à part les insulter, ils les maudissaient tandis que ma mère pleurait. Après en avoir fini avec ma mère ils posèrent des tas de questions à mon père tout en frappant ma daronne, elle ne tenu pas le coup bien longtemps cependant... Elle succomba sous la pluie de coup qui s'abattait sur elle. A partir de ce moment mon père refusa de parler et il se fit tuer à son tour, moi dans l'histoire? J'étais dans la même pièce, assis contre le mur j'étais aux premières loges, il n'y avait meilleure place que la mienne pour assister à la scène, j'ai tout vu dans les moindres détails. Je pourrais tout vous raconter, tout vous décrire mais je doute que cela soit nécessaire.
Les hommes s'étaient mis autour de moi, en cercle et se demandaient ce qu'ils pouvaient faire de moi. Un vote eu lieu sous mes yeux, ils avaient choisi de me laisser en vie finalement, je ne savais pas quoi penser à ce moment. Ils avaient parlé de m'envoyer sur une île où certaines riches personnes y feraient des paris. Des gens y seraient lâchés et devraient survivre dans un milieu basé sur l'anarchie, c'est que j'avais entendu et c'est dans cet endroit que j'ai été envoyé. Je ne sais pas où se trouve cette île et je ne l'ai jamais cherché.



Le commencement
Je pense que j'avais 6 ans quand j'y suis arrivé, avant ça j'ai servis quelques mois des nobles réputés... Leurs noms m'échappe encore, les Tenryu... Quelque chose. Je ne sais plus mais si un jour je les croise, croyez-moi je vais les manger, je vais briser leurs os! Les faire hurler de douleur, ils me suceront pour que je les épargnes ces enfoirés!
Enfin bref je savais que pendant que j'étais ici, d'autres personnes pouvaient me regarder et faisaient des paris sur moi. L'île était en faite rempli de Den Den Caméra qui pouvaient filmer tous nos faits et gestes en direct, nous étions tous pris au piège, condamner à survivre sur une terre hostile.

Je me souviens très bien de mon arrivée, j'étais seul sur un bateau immense, enfin seul, pas tout à fait car il y avait beaucoup d'hommes qui me surveillaient en permanence. J'étais bien nourri, la bouffe était dégueulasse mais je mangeais à ma faim au moins. Venant d'une famille pas très aisé je ne pouvais pas faire le difficile et je mangeais tout ce qu'on me donnait! Je ne sais pas combien de temps a duré le voyage ni quand je suis arrivée exactement sur l'île.
Une fois arrivée je fus escorté par au moins une vingtaine de gardes, je ne comprenais pas pourquoi, je ne pense pas qu'ils avaient peur qu'un gamin puisse leurs échapper. Non il y avait autre chose en réalité que j'allais découvrir plus tard. Enfin bref, je fus conduit dans une petite maison très bien gardé, l'accès y semblait impossible sans autorisation. Un homme seul y vivait et ce fut celui-ci qui m'accueillit et m'expliqua ce qui allait se passer
Les gardes partirent juste après m'avoir déposé, me laissant en tête-à-tête avec cet homme qui me faisait trembler de peur. .


-Salut gamin, c'est quoi ton fucking nom?

-Mon.... Mon quoi?

-Ton nom bordel! Tu t'appelles comment?

-Momoji Hanamo monsieur...

-Momoji hien, ok et tu sais ou t'es là?

-Non monsieur, des hommes ont...

-Ouais je sais ce qui c'est passé, tu sais quoi c'est triste mais je m'en tape. Alors tu veux que je t'expliques comment ça se passe ici?

-Oui monsieur...

-Bien, alors écoute moi bien petit con. Ici y'a pas de règles, pas de lois, d'ailleurs on verse tous les ans de l'argent au gouvernement pour qu'il nous laisse faire tranquillement. Tu connais la loie des animaux petit?

-Oui Monsieur...

-C'est la même ici, les plus faible se font tuer par les autres tu comprends ce que ça signifie hein?

-Que je ne dois pas être faible monsieur

-Bien tu comprend vite, mais au faite j'y pense tu devais pas avoir 6ans? Quand je te vois, tu m'a l'air déjà bien grand et je dirais que tu as facilement 12 ans!


C'est vrai que j'avais oublié de le signaler mais comme vous avez pu le voir plus haut, je suis très grand. Et même étant petit j'ai toujours était bien plus grand que les autres! Bien que je n'étais pas aussi robuste que maintenant, j'étais comme vous devez vous en douter plus développer que les gamins de mon âge.

-C'est parce que je suis grand monsieur, j'ai toujours était plus grand et plus fort que ceux de mon âge. Mon père me disait qu'avec l'âge la différence ne se verrait plus.

-Oh je vois... Je comprend mieux! Dit moi gamin tu sais te battre? Tu t'es déjà battu?

-Oui monsieur, à l'école les plus grand disaient que j'étais un monstre à cause de ma taille, je faisais peur à ceux de mon âge. Alors ils me frappaient j'étais obligé de me défendre.

-Bien bien... Maintenant est ce que tu sais pourquoi toi tu es ici?

-Parce qu'on veut faire des paris sur ma vie.

-C'est vrai, mais ce n'est pas tout. On ne peut pas lâcher des gamins comme toi là bas, tu te ferais tuer tout de suite. D'habitude on reçoit une cinquentaine de gamin sur l'île qui sont confié à des mentors, ils restent trois moi avec, ensuite ils passent une épreuve et c'est à la suite de cette épreuve qu'on décide si tu peux aller en enfer ou non.

-Pourquoi je suis tout seul?

-Tu t'es vu un peu gamin? Ils ont du juger que tu en vallais cinquente...

-Donc vous êtes mon mentor?

-Je ne sais pas, cela fait plusieurs années qu'on ne m'a pas envoyé de gamins. Je suis étonné qu'on m'envoie quelqu'un comme toi...


Je me rappelle très bien de ce moment, je me suis levé et j'ai choppé le type par les épaules, j'étais déterminé et je pense qu'au fond de moi je commençais à réaliser que ma vie ne tenait plus qu'à un petit fil et que je n'avais pas d'autre choix que de me battre.

-Entrainez moi! Il faut que je sois capable de réussir le test, je suppose que si j'échoue je meurt et je ne veux pas mourir! Alors faites de moi un homme fort!

-Je prend note gamin, mais je te préviens je ne serais pas tendre. Tu va en chier, tu va chialer ta mère et...

-Ma mère est morte, je ne l'appellerais pas au secours. Je suis seul maintenant.

-Oh... Je sens que tu va me faire plaisir petit con!


Voilà comment s'est passé la rencontre avec celui qui allait devenir pour moi une sorte de mentor, je dis ça car en vérité il ne sera présent que pendant un petit moment de ma vie, ce n'est donc pas un personnage très important dans ma vie. Dès le lendemain nous commencions l'entrainement, il était fort et connaissait plusieurs Arts Martiaux. Il ne me demanda pas ce que je voulais apprendre, il le décida pour moi, il me fit combattre contre lui pendant une bonne heure. Il n'y allait pas de main morte et portait de puissants coups! Mais je ne m'avouais jamais vaincu, j'avais déjà cette rage de vaincre au fond de moi. Je savais parfaitement que ce type était plus fort que moi, j'étais gosse en même temps mais je voulais le surpasser et pour ça il devait m'apprendre.
Bref après cet échange de coup, j'étais déjà en sang et je tenais à peine debout, cet enfoiré s'amusait avec moi. C'était facile pour lui en même temps de battre un gamin... N'étant plus en état de faire quoi que ce soit il m'ordonna me reposer sans même me soigner, il disait qu'il fallait endurcir mon corps et moi je ne pouvais qu'obéir, bien qu'au fond de moi je le maudissais.
Il me laissa une demi-journée de répits, j'étais à peine remis de mes blessures qui me faisaient souffrir. Il m'amena dans une pièce qui se situait au sous-sol, elle faisait toutes les surfaces de la maison, plusieurs piliers se trouvait dans la pièce qui allaient du sol jusqu'au plafond.


-C'est là qu'on s'entrainera gamin et on va commencer dès maintenant. Je n'ai pas réussi à trouver ce qui te conviendrais le mieux comme style de combat alors j'ai décidé de t'apprendre les bases de certains, ceux qui pour moi te conviendraient le mieux.
Je t'enseignerais donc les bases de la capoeira, de la boxe Thaï principalement. Tu devra te débrouiller ensuite pour trouver d'autres techniques ou apprendre d'autres style p'tit con!


Je me souviens ne pas avoir répondu, l'entrainement qui suivi était totalement différent de ce que j'avais fait la veille. Au lieu de me frapper comme l'avait fait, il m'expliqua très en détails les bases de ses deux styles de combats qui étaient tout deux différents en réalité. Pendant un mois entier, tous les jours sans relâche il avait réussi à m'enseigner les bases de la capoeira et de la boxe Thaï. Il disait toujours qu'il n'en revenait pas, qu'il n'avait jamais vu un gamin de mon âge capable de faire ce que j'étais en train de faire.
Je me souviens ne pas avoir répondu, l'entrainement qui suivi était totalement différent de ce que j'avais fait la veille. Au lieu de me frapper comme l'avait fait, il m'expliqua très en détails les bases de ses deux styles de combats qui étaient tout deux différents en réalité. Pendant un mois entier, tous les jours sans relâche il avait réussi à m'enseigner les bases de la capoeira et de la boxe Thaï. Il disait toujours qu'il n'en revenait pas, qu'il n'avait jamais vu un gamin de mon âge capable de faire ce que j'étais en train de faire.

Bref je ne vais pas détailler cela, bien que ce soit le début de ma nouvelle vie vous n'avez pas besoin d'en savoir davantage. Tout ce que devez savoir c'est que je m'en prenais plein la gueule tous les jours, foutez vous de moi si vous voulez cet entrainement m'a bien était utile, me frapper reviens presque à frapper un mur!

Deux jours avant le teste nous avons arrêté de nous entrainer, mon mentor que j'étais bien assez fort pour réussir le test, il me disait que j'allais le réussir haut la main. Il me laissa faire ce que je voulais pendant les deux jours et vous savez ce que j'ai fait? J'ai passé ma première journée à me reposer à me détendre! Putain ce que c'était bon! Imaginez vous après deux mois de torture, j'ai passé au moins trois heures dans l'eau chaude... Rien de plus relaxant. A l'époque je n'y pensais pas mais ça aurait bien mieux accompagné de deux charmantes femmes!
Le deuxième jours je n'avais presque plus mal, je ne sais pas pourquoi ni comment mais mon corps était habitué à la douleur, je ne la ressentais presque plus. C'était peut-être le but qu'avait recherché mon mentor. De ce fait j'avais passé ma journée dans la salle d'entrainement, je m'imaginais des adversaires et donnais des coups dans le vent. Sans m'en rendre compte j'y avais passé ma journée complète sans même manger un morceau et ce ne fut qu'au soir que mon mentor vint me voir, le repas était prêt et nous sommes donc remontés pour manger.


-Alors Momo, que penses tu de mon entrainement?

-Je suis devenu plus fort en seulement trois mois, il est efficace. Même si un jour je vous tuerais pour m'avoir fait subir tout ça.

-Tu es sérieux?

-Ouais je le suis, je suis pas assez fort actuellement, mais une fois le test réussi vous devrez approfondir mon entrainement et...

-Je n'ai jamais dit ça, après le test on ne se revoit plus.

-Dans ce cas je reviendrais vous chercher ici par mes propres moyens et je vous briserais les os!

-Ahahahaha!! Tu ne manque pas de cran petit con, il faudra d'abord que tu apprenne à vivre en enfer.

-Pas de soucis, je reviendrais soyez sans crainte. Je suis déjà déterminé à tous les massacrer! Je me sens surpuissant grâce à vous, frapper les murs ne fait plus mal et même vos coups me font de moins en moins mal!

-Continue à t'entrainer, à te battre contre plus fort s'il le faut et ton corps deviendra encore plus résistant!

-Compris monsieur, mais pourquoi vous me dites ça? Je viens de dire que je veux vous tuer!

-Tu es encore un enfant et peu importe à quel point tu m'impressionnes les types que tu rencontreras là-bas ne se retiendront pas comme je l'ai fait, au début ils te laisseront tranquille, un jour ou deux. Ils t'observeront, ils n'auront pas tous ton âge et certains sont très fort! Mais rassure toi les gros calibre ne viendront pas t'embêter avant que tu ne sois grand.

-Vous pensez que je peux mourir là bas?

-je t'ai dit que ouais petit con

-Parfait, ça veut dire que je deviendrais plus fort si je je parviens à survivre. J'ai hâte...

-Huum, va te coucher avant que je te pète les dents!


Je savais qu'il était sérieux quand il parlait sur ce ton et je m'exécutais directement.
C'était la dernière nuit avant le test, avant le début du pire... Je me disais que ce que j'avais vécu ici n'était rien par rapport à ce qui m'attendait, j'étais jeune proche de mes 7 ans à vrai dire malgré mon physique qui en disait 12... Je me demandais vraiment ce que pouvait être ce test, je ne savais rien du tout mais j'étais prêt! Ouais j'étais prêt à tout, mentalement j'étais convaincu que j'y arriverais, j'étais très sûr de moi après grâce aux paroles de mon mentor. Vous savez j'étais un peu sur la défensive à l'époque je restais méfiant mais j'avais déjà un putain de caractère, croyez moi quand j'avais quelque chose en tête on ne pouvait pas me l'enlever.

Puis le jour tant attendu arriva, je me trouverais devant une grande arène, nous y entrâmes et mon mentor m'accompagne jusqu'à une petite salle ou je devais attendre. Il m'expliqua ce qui allé m'attendre avant de ma m'abandonner à mon sort.


-Momoji, tout les mois nous faisons entrer une cinquantaine de jeune de ton âge sur cette île et ils doivent affronter les rescapés de la génération d'y a deux ans. Autrement dit ils ont tous deux ans de plus que toi, presque neuve ans. En tant normale donc ils se battent contre presque 50 garçons, je dis presque car certains ne survivent aux trois mois, tout dépends du mentor. Tu es le troisième à survivre au miens, pour cela que je crois en toi! Je sais que tu pourras les battre sans problèmes!

Je ne lui avais pas répondu, j'aurais pu lui dire merci. Mais c'était un homme que je voulais tuer alors ma fierté me l'interdisait, je lui avais adressé un petit sourire du coin des lèvres avant de me retourner et d'entrer dans la salle.

J'étais assis sur un banc en bois, banale, il n'y avait rien dans cette toute petite pièce. J'avais ma tête dans mes mains, les yeux fermés, je me concentrais... Je n'avais aucune appréhension, j'étais plutôt éxité! Ouais j'avais hâte de commencer, ma seule crainte était leurs nombres, je ne savais pas combien ils étaient et une infériorité numérique trop grande pouvait réduire mes chances à zéro! C'était ma seule crainte ouais, mais bon je comptais le maximum quoi qu'il arrive.
Ce fut deux types d'une vingtaine d'années qui vinrent me chercher, ils étaient plutôt costaud mais avaient des têtes assez amicales, ils ne dirent aucun mot cependant.
Je me devais les suivre directions le coeur de l'arène, le commencement du combat, enfin! L'arène était immense, je suis persuadé qu'elle pouvait accueillir plus de cent combattants! C'était incroyable, d'immenses gradin se trouvait très haut afin qu'on ne puisse y accéder, j'étais vraiment sans voix devant tout cela! Un tel spectacle pour une chose si horrible? C'était donc ça la vraie vie? C'est la vie que j'étais en train de découvrir en tout cas!

La seule chose qui manquait pour aurait été que les spectateurs soient fous et poussent des cris! Mais c'était des nobles et n'étaient pas de ce genre, il y avait ces types donc je vous parlais avant, ces nobles bien connus... Enfin bref ils se trouvaient très loin et je pouvais à peine les voir.
Puis l'autre génération fit son apparition, ils n'étaient que trois heureusement pour moi, ils auraient pu être une dizaine et ça aurait été problématique. Il n'y eut aucun signal, l'un deux me fonça dessus directement, lui aussi arrivait de loin et j'avais tout mon temps pour réfléchir à un contre. Ils étaient plus petits que moi, plus frêle aussi, j'espérais les effrayer un minimum puisqu'ils savaient que j'étais plus jeune, j'espérais les impressionner sur ce point. L'autre arrivait à une dizaine de mettre, je voulais le calmer direct. C'est comme ça qu'on se fait respecter, j'allais lui montrer que j'étais sérieux, ma vie était en jeu et j'en étais conscient et ce n'était pas de la rigolade en faite.
Il allait me donner un coup de poing au niveau de la gorge, j'avais fléchis les jambes et m'étais décalé sur la gauche pour lui donner un violent coup de coude dans le nez, il tomba violemment sur le dos et hurlait déjà. Je regardais les autres au loin, ils ne se pressaient pas et ne semblaient pas s'inquiéter pour lui, j'en avais profité sans pitié, je lui ai d'abord donné un violent coup de pied dans les côtes, ensuite j'ai travaillé ses jambes en les frappants toujours de mes pieds. J'étais rapide et sec dans mes coups, l'autre criait à chaque coup. Il était si faible! Une larve je vous jure!
Ensuite je me suis mis au-dessus de lui, j'ai choppé ses épaules pour lui donner un coup de boule directement dans les dents! Je pense lui avoir cassé une ou deux, moi je saignais au front à cause du choc mais la douleur était infime. Je l'ai relâché et j'ai fait s'abattre sur lui une pluie de coup de poing dans sa gueule! Il était en sang et très vite ne bougeait plus, mort ou juste inconscient je n'en avais aucune idée. Je m'étais redressé et les deux autres arrivaient au même moment. Les deux me fixaient alors que je commençais mes mouvements de capoeira, l'un se mit devant moi et l'autre avait tourné pour se mettre à l'arrière, je savais que je devais prendre les devants et en finir vite avec les deux là. J'allais tout donner direct et leur faire aucun cadeaux à ces enfoirés!
Je m'étais jeté sur celui devant moi en effectuant un petit saut, étant petit j'arrivais facilement à leurs têtes ou leurs torses, j'avais regroupé mes jambes, me retournant pour me trouver ventre face au sol, puis je tandis les jambes effectuant Võo do Morçego.

Spoiler:
 

J'avais touché ma cible qui se déséquilibra pour tomber sur le cul, moi je fis une roulade en guise d'atterrissage. J'étais déjà face au deuxième et je lui avais foncé dessus directement en me relevant, dans mon élan je pris de nouveau une grande impulsion pour attaquer dans les airs et lui donner un coup de pied direct au coup un Aerial Aú Chibata. Avec la puissance que j'avais mise il serait certainement mort s'il ne s'était pas protégé avec son avant-bras! Il était quand même déséquilibré et avait faillit chuter aussi.

Spoiler:
 

Il secoua son bras ce qui montrait qu'il avait mal, il devait certainement commencer à avoir peur. Moi j'étais toujours sur mes jambes effectuant mes mouvements, je n'étais jamais immobile. C'était les base de la capoeira, être en mouvement afin de rendre la tâche de l'adversaire plus difficile.
Il arriva sur moi et nous nous étions échangés plusieurs coups, honnêtement il me faisait moins mal que mon maitre. Il réussissait tout même à percer ma défense, mais l'autre s'était relevé et arrivait à vive allure, je l'avais vu venir et j'avais prévu un mouvement de grande classe, un sem mao.

Spoiler:
 

Effectuant cette technique en rotation j'avais pu toucher les deux et les faire voler en arrière. Celui qui était dans mon dos semblait plus fort et j'allais m'en occuper directement. Je venais de les éloigner c'était l'occasion de le mettre hors course! Je l'avais finis en beauté avec un parfait Folha Secca, je courrais à vive allure sur lui puis j'envoyais une jambe devant de façon à m'envoler, je me retrouvais parallèle au sol les pieds en direction de l'adversaire et je tournais sur moi-même.

Spoiler:
 

Il reculait encore lorsque que je l'avais touché et finit au sol, sans attendre je lui avais sauvagement sauté dessus les genoux en avant et j'avais atterrit sur son thorax et comme l'autre je l'avais enchainé de coup de poing! Je me relevais les mains ensanglanté et un grand sourire aux lèvres en me tournant vers le dernier qui me faisait face, il ne tremblait pas.
Je mis ma garde et commençait à sautiller, je lui faisais signe de venir et comme un abruti il vint vers moi se mettant en garde aussi. Je lui avais porté un premier cou dans la cuisse suivi d'un autre dans son bras, toujours rapide et très fluide. Il riposta d'un crochet dans mes côtes et d'un uppercut placé au menton, mes claquèrent ce qui m'énerva! Cet enfoiré m'avait eu facilement, j'aurais pu éviter ces coups mais j'étais tellement sûr de ma force que j'en oubliais de me protéger, heureusement que mon entrainement m'avait donné une bonne résistance physique. J'avais secoué ma tête comme pour reprendre mes esprits, fit un pas à gauche, un autre à droite, gauche... Et Paf un Kick en plein des les abdos de toutes mes forces! Il s'était courbé et je l'avais poussa d'un kick facial juste pour l'énerver.
Il se releva, étonnant après mon coup de pied mais tant mieux! J'allais m'amuser encore un peu. Il essuya un peu de sang sur ses lèvres puis se remit en position, il tournait autour de moi... Il ne devait pas être très malin car mon allonge était plus grande que la sienne. Je lui avais donné un puissant coup de pied de face dans le plexus qui le fit reculer, puis je fis quelques grands pas pour sauter et lui donner ou coup de poing au visage, il reculait toujours et je l'avais alors plaqué au sol tel un rugbyman! Il avait réussi à poser ses pieds contre mon ventre et était parvenu à me repousser et se releva rapidement, il n'en pouvait plus le pauvre, mais j'allais le dégommer quand même! Yeah! J'étais à lui donner un direct dans le pif suivi d'un autre dans le foie pour le finir et remontant avec un uppercut qu'il le fit décoller du sol! J'avais une pose trop classe au moment de l'impact et j'avais gardé mon poing en l'air un moment pour montrer que j'étais le meilleur.

Le combat était terminé, ma foie je n'avais pas eu trop de mal à m'en sortir face à des chèvres que les trois là! Enfin bref, après ça je suis sorti pars la porte où les autres étaient rentrés. La première étape était passé, place aux choses sérieuses!









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsukane

avatar


Messages : 541
Date d'inscription : 20/07/2011

Feuille de personnage
♦ Niveau:
28/50  (28/50)
♦ Expérience :
135/280  (135/280)

MessageSujet: Re: Qu'es-ce t'as petite merde? (DC Mitsu ^^)   Mar 3 Jan - 0:40






Descente en enfer


J'avais dû passer la nuit dans l'arène, dans une toute petite pièce. Forcé à dormir presque sur le sol, avec un matelas pas plus épais que mon petit doigt. Il faisait chaud au moins ici, ça faisait plaisir. Un type plutôt maigre et avec une très mauvaise mine était venu m'apporter un repas, je me suis toujours dit que se devait être un esclave, vu sa gueule ça m'aurait pas étonné... Et ces fils de chiens l'envoyaient lui, me donner de la nourriture qu'il n'avait certainement pas... Je pense que vous commencez déjà à comprendre pourquoi je suis devenu ce que je suis.

Le lendemain ce fut un noble qui vint me chercher accompagné de quatre gros bonhommes, il m'expliqua que j'allais être conduit sur une île où allait commencer ma véritable aventure. D'après lui je pouvais devenir quelqu'un de très puissant là-bas si je parvenais à survivre, je pense qu'il se foutait de ma gueule mais bon encore une fois je ne pouvais rien faire du tout si ce n'est prendre sur moi.
Une fois son petit discours fini je l'ai suivis jusqu'à une petite embarcation, un seul homme était là pour m'accompagner et le voyage s'annonçait rapide. D'ailleurs il le fut en plus d'être des plus silencieux, j'en avais rien à foutre de l'autre type qui ressemblait à un clodo. Je dirais que j'étais resté une bonne heure sur l'eau avant d'enfin débarquer sur cette fameuse île, celle qui était dite semblable à l'enfer. Déjà il n'y faisait pas froid, pas trop chaud non plus disons que la température était juste bien, il y avait beaucoup de bâtiments, surtout des immeubles. Certains étaient à moitié détruit, d'autres dans de meilleurs états, quelques espaces d'herbes, quelques arbres... En vérité tout cela ressemblait à une ville qui n'a pas été entretenue depuis des années, une ville immense qui aurait été frappé par la guerre! Voilà un peu à quoi ressemblait l'île, un champ de bataille permanent! La couleur était déjà annoncée.

Après avoir regardé l'horizon quelques minutes je m'étais retourné pour constater que l'autre poush c'était enfuit, enfoiré de sa race! Qu'il se fasse gober par un monstre marin pendant le retour!

Je m'étais finalement décidé à entrer dans cette immense ville et je me suis rapidement fait accueillir. Il y avait une dizaine de gamin devant moi qui semblaient prêts à en découdre, c'était rapide! Personne n'eut le temps de prononcer une parole, j'étais persuadé qu'ils voulaient me mettre hors course dès le début alors j'ai pris les devants en leurs fonçant dessus. Il m'avait fallu une poignée de minutes avant d'en finir, ils étaient encore plus faibles que les autres, certainement des types arrivés depuis quelques mois et qui voulaient essayer de se la raconter.
Il y avait un type seul au loin, un peu plus petit que moi. Il était assit sur un banc et avait regardé tout le combat, il s'était levé et était venu me voir, je me mis en position mais il me fit signe "non" de la tête comme pour dire qu'il ne voulait pas se battre.


-C'est toi Momoji?

-Ouais comment tu me connais?

-Quand quelqu'un passe le test pour nous rejoindre on peut tous assisté au combat, je suis Akuma j'ai 8 ans.

-Momoji Hamano, bientôt 7...

-Ouais je me doute, je suis arrivé juste un an après toi jours pour jours. Je suis toujours resté seul mais les choses commencent à changer. Y'a une mode qui vient d'arriver chez nous les plus jeunes qui n'avait jamais exister.

-C'est à dire?

-Viens je vais t'emmener dans mon QG, je ne possède qu'un petit truc sur deux étages alors bon t'attends pas à un palace. Ici tout se gagne par le sang et la sueur.


Il m'avait l'air honnête, en tout cas il avait un point commun avec moi. Il faisait peur, toutefois il était seul et n'a pas été impressionné par mon grand gabarit, pour moi ça voulait dire qu'il était fort et qu'il le savait. Moi je venais juste d'arriver à le suivre m'avait semblé la meilleure solution.
Sur la route nous nous racontions chacun comment nous étions arrivés là, son destin n'était pas moins tragique que le miens. Puis il me raconta comment s'était passé son épreuve, pour lui s'était du 34 contre 10 et seul lui et un autre s'en étaient sortis, bien entendu il faisait partie des 34.
Nous arrivions alors dans ce qu'il disait son QG, aucun piège ou autre truc du genre. Simplement une porte qui était bloqué par des chaînes et autres tables et chaises, un système assez ingénieux qui permettait une ouverture en réalité assez simple. Il m'emmena à l'étage où il prit place dans un fauteuil et m'invita à m'asseoir sur un vieux canapé en face de lui, ce que je fis.
Il m'expliqua alors comment ça se passait, il y a un autre deux zones sur l'île. Celle des enfants où on ne voit jamais d'adulte car nous sommes bien trop faibles pour eux, certains parfois viennent foutre le bordel, tuer quelques gosses au passage, d'autres se font tuer en venant ici... Bref Chez les adultes ils forment tous différents Gangs, il y en a toujours un qui domine les autres et les autres tentent de prendre la place des "chefs". De ce fait il arrive fréquemment que le Gang leader se fasse renverser, c'est en perpétuel mouvement et jamais un Gang n'est resté plus d'une année au pouvoir. C'est vous dire si la compétition est rude!
Il y a peu de temps un enfant a réussi à s'aventurer de l'autre côté et est revenu avec ces informations. Depuis presque un mois les gamins commencent à créer des Gangs et veulent prendre le contrôle sur les autres, voilà comment ça se passe maintenant. Depuis ce temps ceux qui se la jouent solo se font dégommer un par un, seul les plus forts résistent et Akuma en fait partie!


-Tu comprends un peu le délire?

-Ouais, donc ceux qui m'ont attaqué font partie d'un gang?

Exact, je sais pas d'où ils sortent mais s'ils sont nombreux ils vont pas te lâcher. Tu sais même les adultes te connaissent, tout le monde parle de toi et de ton combat ici! A peine arrivé et t'es déjà l'homme à abattre mon pote!

-L'homme à abattre? J'y vois pas d'inconvénient, ça m'évitera à devoir chercher mes adversaires.

-Huum, dit t'es opé à faire équipe avec moi?

-Opé?

-Ouais opérationnel, en gros es-ce que t'es d'accord?

-Pourquoi pas ouais, de toute façon je viens d'arriver alors je crois que c'est le meilleur choix pour moi.

-Yosh ça marche! Faudra que tu te fasse au langage particulier ici, mais on apprend vite tu va voir.


C'est ainsi qu'à peine arrivé je me faisais mon premier partenaire! C'était rapide mais tant mieux, il connaissait les environs et peut-être certaines personnes ce qui allait m'aider sans aucun doute. Akuma et moi on allions former une bête d'équipe! Je le savais encore à ce moment mais il était aussi très fort, je ne sais pas lequel de nous était le meilleur cependant.
Bref nous avons continué à parler comme ça un moment, il m'expliquait plus en détails certaines choses. Comment manger par exemple, c'était simple certains jours y'avait des colis de larguer. Fallait être rapide et y'aller en premier pour prendre ce que tu voulais, sinon fallait se battre pour manger, voler les autres... Il y avait aussi une sorte de coutume là-bas, il était très bien vu d'avoir du répondant et de savoir tailler les autres, les clasher. Une personne qui savait calmer quelqu'un juste par la parole était respectée, tous les mots étaient permis pour ridiculiser l'autre. C'était vraiment la jungle quoi! Et j'allais devoir y vivre toute ma vie, enfin c'est ce que je pensais avant ça.
Nous étions restés toute la journée dans son QG qui était devenu aussi le mien, il m'avait dit de faire comme chez lui et il n'avait pas besoin de me le répéter. Il avait un bon stock de nourriture mais comme il m'expliquait il fallait faire du feu, je n'avais pas la moindre idée de comment faire ça du coup il m'avait appris à en faire. C'était plutôt facile avec la bonne technique en réalité. Je savais comme tout fonctionnait maintenant, ou du moins je savais le principale.
Au soir alors que nous mangions une idée m'était venu en tête et j'en avais parlé directement avec Akuma, en simplement une journée j'avais déjà appris de nouveaux mots .


-Yo Roya pourquoi on formerait pas un Gang?

-T'es fou sérieux, juste à deux?

-Ouais pourquoi pas, tu disais que d'autres types solitaires résistaient. En les ralliant à nous on domine tout notre secteur à l'aise!

-Et tu crois qu'ils vont te suivre alors que tu viens d'arriver? Y'en a qui sont plus vieux que nous et qui accepterons jamais de te suivre.

-Ok pas grave, on fait ça à deux alors! Je suis costaud t'inquiète pas et puis ceux qui veulent nous rejoindre le feront. Même s'ils sont pas fort ont pourra les utiliser et puis un nombre plus important ça serait pas mal.

-J'ai pas envie de m'occuper de tout ça, diriger des types c'est pas mon délire.

-Soit mon bras droit alors! Laisse moi tout gérer et apporte moi juste ton soutiens.

-Pourquoi pas...

-Parfait! On fait comme ça alors!

-Pas soucis roya, seulement si on s'appelle Bakel City Gang!

J'aimais bien ce nom, ça sonnait bien et c'était classe! Un jour seulement et j'avais déjà un projet en tête! Croyez-moi je n'ai pas perdu de temps et je voulais vite me faire une place, me faire craindre rapidement pour être tranquille.
Le lendemain après nous, environ deux heures après notre réveil il décida de me faire visiter les alentours, c'était immense, rempli de petites ruelles, de coins sombres, des jeunes à tous les coins de rue qui nous dévisageaient.... Il était très facile de se perdre dans cet endroit et valait mieux bien le connaître et pas trop traîner seul, vu le nombre de gens dans les rues ça pouvait vite dégénérer. Heureusement j'étais avec Akuma qui m'avait dit ne rien craindre ici. Il me montra aussi un point de rendez-vous au cas où on viendrait à se séparer, apparemment il fallait éviter de sortir la nuit, c'était là que les pires types sortaient, les plus grands qui étaient pratiquement des adultes.
Au début tout se passait pour le mieux, la première année avaient été riches en combat facile! Sérieux se battre contre des types de mon âge j'en avais marre et j'avais décidé d'aller chercher plus haut, histoire de voir ce que ça donnait. J'avais 8 ans et je m'attaquais à des types de 13 ans. Mon physique était aussi impressionnant que le leurs et donc inutile de vous dire que les plus jeunes me respecter déjà. Pour ce qui était du clash j'avais encore du mal, je n'arrivais pas encore à trouver les mots pour ridiculiser les autres mais ça allait venir je ne me faisais pas de soucis. En attendant quand on me cherchait me répondait directement par mes poings! C'est ce que me reprocher mon collègue d'ailleurs, il fallait que je l'écoute c'est lui qui m'avait aidé et qui m'avait tout appris ici.
Sérieux, j'étais encore petit et dans l'enfer où nous étions il était pour moi comme un frère déjà. On comptait toujours l'un sur l'autre et une confiance en béton armée s'était forgé! Comme moi il était assez calme de nature mais avait le don de s'énerver rapidement et puis il aimait par-dessus tout tabasser des types, parfois par simple plaisir.

Bref, les années passèrent et se ressemblaient un peu, la troisième année il y avait tous les matins les mêmes types qui attendaient que Akuma et moi sortions pour nous massacrer... Seulement ils étaient bien trop faibles et lâches, ils nous faisaient bien rire et parfois ils nous rendaient de petits services. Ce que j'aimais chez eux c'est qu'ils savaient parfaitement qu'on étaient meilleur mais ils continuaient d'essayer. Ils étaient une brave bande de 5 dont 2 filles, loin d'être les moins fortes croyez-moi, je l'ai aimé bien en faite, ils n'avaient pas un mauvais fond.
j'avais 12 ans et ont été respectés, le seul Gang reconnu qui ne constituait que deux membres. On étaient craint et nombreux étaient ceux qui nous soutenaient, non pas car ils nous aimaient n'allez pas croire ça... Laissez moi rire même! S'ils étaient avec nous c'était parce qu'ils n'avaient pas le choix, ils nous craignaient tellement qu'ils faisaient ce qu'on voulait. Bref c'était cool et j'aimais bien cette sensation, on était puissant! Y'avait encore des types au-dessus de nous, certainement encore trop fort pour nous, sérieux j'en avais rien à foutre d'eux pour l'instant. La plupart n'allaient pas tarder à passer chez les adultes de toute façon, il fallait être patient et attendre notre tour.
Je me souviens d'un soir, l'un des rares où nous étions dehors. Nous étions sur le chemin du retour Akuma et moi et quand nous sommes arrivés y'avait un type qui semblait attendre devant notre planque qui, n'avais toujours pas changé depuis le temps. Je mesurais déjà 1m74 et il était un peu plus grand que moi, j'avais un très mauvais pressentiments...


[b]-Yo les mômes c'est vraiment ici la planque du fameux Momoji Hamano?


Akuma et moi on s'était lancé un regard, je savais qu'il était prêt à se battre et je l'étais également. C'était un adulte ça ne faisait aucun doute, il était armé de tonfas et semblait chaud pour les embrouilles. J'avais comme une envie de bander! Sérieux ce type devait être très fort, pour venir ici il devait faire partie des faibles chez les adultes mais bon. S'il avait survécu déjà c'est qu'il n'était pas mauvais! Rien que d'y penser j'avais envie de lui envoyer mon point dans la tronche! Ce fut moi qui prit l'initiative de répondre.

-Et si c'est le cas?

-Yo gamin t'es peut-être un grand mais je te pète les dents!

-Ecoute, c'est moi que tu cherches. Alors on va régler ça vite fait mon pote et moi et on va te faire regretter d'être venu ici.

-Attends calme toi, si tu gagne je dois te donner un flingue.

-Quoi? On a pas le droit aux armes! J'en est pas besoin casse toi.

-Tu as le droit d'en avoir mais pas de l'utiliser et crois moi qu'il te sera utile plus tard.

-On va faire un truc, je m'en tape de ton arme mais j'ai juste envie de te défier alors on va se battre! T'inquiète ta vas te chier dessus...


Le type posa la mallette et venait de sortir deux couteaux alors que son visage arborait un sourire sadique. Il n'était pas très honnête mais bon on était deux et il n'allait rien pouvoir faire, après toutes ses années à nous entrainer, nous battre ensemble, à vivre ensemble nous étions presque invincibles ensemble!
Nous savions déjà comment l'avoir du premier coup. Je m'étais avancé sur lui en mettant ma garde et je sautillais sur place, il me fit signe d'attaque en premier et sans attendre j'enchaînais les coups de poing! Il faisait déjà une drôle de tête même s'il arrivait à esquiver, il m'éloigna avec de grands gestes avec ses couteux, Akuma prit le relais quelques secondes puis je l'avais rejoint. Il arrivait à nous contenir tous les deux, il m'avait touché au torse plusieurs fois sans être dangereux mais ne s'était prit aucun coup. Sans qu'il n'y fasse trop attention Akuma se retira un moment me laissant en un contre un, toujours en utilisant ma boxe Thaï que j'avais amélioré depuis le temps, j'attaquais uniquement à l'aide de mes pieds, je le rendais dingue et il ne faisait que reculer. Ce qu'il n'avait pas vu c'est que mon pote était derrière et l'attendais bras ouvert, une fois assez proche Akuma l'encercla de ses bras et exécuta une souplesse arrière claquant violemment le crâne du type sur le sol! De mon côté j'avais fait un bond au-dessus D'akuma avait juste le temps de se retirer, j'atterrissais sur l'autre et je pouvais faire pleuvoir une pluie de coup de poing dans sa face!
C'est de cette façon, aussi simplement que ça qu'on a battu l'adulte. Il était complètement K.O après ça et on l'a balancer en plein milieux de nulle part, j'avais pris l'arme et je comptais la conserver, c'est un desert eagle en or avec plusieurs balles. Je n'aimais pas trop ce genre d'arme car je trouvais qu'il était trop facile de tuer avec. Une simple pression sur la gâchette et tu pouvais tuer quelqu'un... C'était à chier sérieux mais bon en cas d'urgence ça pourrait servir, puis c'était classe sérieux! Enfin bref on a plus jamais revu ce type ni vu d'autres adultes débarquer ensuite. Je me demandais toujours qui pouvait bien vouloir me donner ça. Bref le reste mon enfance c'est fait dans les bastons, le sang, la survie, la souffrance... Je n'ai rien d'enviable de ce côté-là pour être honnête. C'est vrai que tout ça m'a forgé, j'ai certainement vécu la pire des choses là-bas mais j'aurais préféré avoir une enfance tranquille, comme tout le monde quoi! Au lieu de ça ma vie était un enfer complet même si je me suis mis à aimer cette vie, pour ça qu'aujourd'hui je suis un fucking enfoiré!

Sautons le reste encore une fois sinon l'histoire risque d'être bien trop longue. Venons au moment où j'ai enfin pu quitter les gosses! J'avais enfin 18 piges! Akuma lui était parti un an avec moi et j'avais hâte de le retrouver, j'avais aucune nouvelle mais j'étais certain qu'il allait bien. On s'était promis de se retrouver de toute façon alors peut-être m'attendait-il quelque part!
Avant de partir j'avais presque tout sous mon contrôle, je m'étais amusé en une année à foutre un gros bordel partout! Je m'étais bien amusé encore une fois! Je n'avais aucun regret en partant de là au contraire j'attendais ce jour depuis mon arrivé!
Je n'avais pas perdu de temps et je m'étais aventuré de l'autre côté le premier jour où ça m'étais permis, il n'y avait qu'un chemin possible et en réalité y'avait des types qui surveillaient... Mais uniquement la journée ce qui expliquait certaines choses. Après cette longue ligne droite j'arrivais directement au coeur de la citée par une immense porte qu'il me paraissait difficile de détruire. Il n'y avait personne ou presque, après un coup d'oeil rapide je voyais Akuma! Il n'était pas seul, une dizaine d'hommes l'entouraient! Il s'était déjà fait autant d'amis? Incroyable! Je me dirigeais vers lui assez content, puis en m'approchant je voyais qu'il était en sang, en faite les hommes avec lui n'étaient vraiment ses amis... Tout le contraire même! Ils avaient laissé mon pote tomber au sol pour se diriger vers moi. Celui qui semblait être le meneur voulait m'avertir tout de suite, il m'avait sorti un discours en me disant qu'il avait entendu parler de moi et du bordel que j'ai foutu avec Akuma, il m'avait aussi dit que de ce côté ce n'était pas pareil... Il avait fait mention de la mort, l'utilisation des armes... Après ça les 10 m'attaquèrent et m'ont bien défoncé, armés de battes de baseball, de barre de fer ou encore de poing américain il m'avait en sang! Au sol incapable de bouger... J'avais été mis à la page direct, moi qui était si content, qui avait si hâte d'arriver. Je venais d'être remis en place en arrivant, c'était ça le vrai vie là-bas, marche ou crève. J'avais eu la chance d'être avertis alors que d'autre se faisaient peut-être tués directement, je me souviens de la douleur que je ressentais, moi qui avait un corps endurcis et très résistant je ressentais une grande douleur! Je ne me souvenais plus ce que ça faisait d'être autant amoché et j'aurais l'oublié pour toujours, j'avais mon gun sur moi mais je n'avais pas voulu l'utiliser, je n'avais pas énormément de munitions et ici il fallait de l'argent d'après ce que je savais. J'avais tellement mal que j'en fermais les yeux, sans m'en rendre compte je m'étais endormis.

En me réveillant j'avais mal partout et j'avais l'impression que je ne pouvais plus bouger, j'avais ouvert les yeux pour constater qu'il y avait un toit. Pourtant j'étais en pleine rue... D'un coup je m'étais mis en position assise en poussant un grand cri de douleur! Aussitôt Akuma ainsi que deux femmes étaient venues.
Mon ami m'expliqua qu'il avait réussi à monter une petite équipe en m'attendant et qu'ils étaient dans leurs QG, l'un des plus pourri qui existe. Et ouais parce qu'il m'expliqua aussi à quel point les gens étaient fort ici et que la différence de niveau était importante, ici personne n'est seul sauf les gros calibre comme on dit. Et encore ça se fait de plus en plus rare.
Akuma et moi riions déjà en se revoyant et on s'imaginait déjà tous les soulever, devenant les maîtres de l'île entière. Il m'avait fallu trois jours complet pour me remettre entièrement de mes blessures, après être au top de ma forme je fus présenter à tout le monde. L'équipe n'était pas très grande, je dirais une vingtaine de personnes et pourtant j'étais déjà vu comme une star, limite un Dieu! Ils semblaient tous vraiment contents de me voir arriver et certain m'appelaient déjà Boss, je ne comprenais pas trop ce qui m'arrivait mais j'aimais cette sensation d'être important! Très vite je m'étais fait ma place en tant que Leader de Bakel City Gang! Nous étions une bande de Gangster, des criminels! Voilà comment on se représentait! J'avais ordonné qu'on se balade toujours au moins par groupe de trois et de toujours prévenir de ses déplacements, je pensais qu'il était important de savoir ce que chacun faisait. Je n'aimais pas particulièrement donner des ordres et rares étaient les fois où je l'avais fait, ce qu'il me fallait c'était juste une bande qui me suivent et qui me fassent confiance...

En quelques mois à peine nous étions déjà connus ou plutôt nous commencions à l'être, je ne voulais pas brusquer trop les choses pour le moment car la branlée du premier jour m'avait bien calmé. Au début je me contentais un peu de survivre tout en m'entraînant, la vie ici était bien plus dure qu'avant! Déjà il y avait bien plus de monde de ce côté et bien plus fort aussi, la nourriture était envoyée bien moins souvent et il arrivait que certains cultivaient la terre pour manger... C'est vous dire où nous en étions. Mais le plus dangereux pour ne pas dire le pire c'était l'utilisation des armes! A cause de ça il y avait des morts partout, certaines rues étaient réservées pour les morts et croyez moi rien que l'odeur suffisait à vous repousser! beaucoup de gens utilisaient des katanas ou des armes à feu. Moi j'avais toujours mon Desert Eagle, je m'étais entrainé au tir pour devenir meilleur mais je n'avais encore tiré sur personne. J'avais fait l'acquisition d'une arme qui me plaisait bien plus! Une massue de guerre que j'ai volé à un type après l'avoir tué! Quoi? Vous voulez savoir comment? Très bien dans ce cas je vais vous raconter ce dont je me souviens sur ça, après tout ce que j'ai zappé d'un coup, vous y avez bien droit! (surtout toi Zuiichi XD)
C'était une année et quelques mois après mon arrivée, nous étions connus uniquement dans un petit secteur ou ne nous dominions même pas. C'était assez compliqué face à toutes ses armes et moi j'interdisais tout le monde d'en avoir, quand j'y repense c'est surement la raison pour laquelle peu de personnes voulaient nous suivre. Moi j'avais déjà acquis l'équipement que vous avez découvert, je misais tout sur mes capacités incroyable! Il m'arrivait assez souvent de demander à Akuma de me frapper de toutes ses forces, je voulais garder la résistance de mon corps, ressentir moins la douleur comme avant. Ce n'était pas mon corps qui avait faiblit mais simplement la puissance de mes adversaires! C'était la seule raison.
Bref, une fois je me promenais tout seul le soir, c'était aussi risqué que la journée alors bon... Toujours équipé comme actuellement, je n'avais juste pas encore ma taille maximale, j'y étais proche cependant. Rien de bien particulier tout était calme car en général les gens se saoulaient la gueule, même les pires brutes, les plus costauds que je connaissais était inoffensif la nuit tellement ils étaient plus, je vous dis les meilleurs. Beaucoup disaient "la nuit on se repose!" et ça me faisait toujours délirer. Je ne vous avouerais pas qu'il m'arrivait de me fracasser le crâne à plus savoir parler ou même marcher! Et qu'à chaque fois je me retrouvais dans un lit avec une, deux... parfois plus de filles dans mon lit!! Je ne comprenais jamais pourquoi! Aucun souvenir! C'était dingue quand même! Tout ce que je voyais en faite c'était mon argent qui diminuait...

Ce soir-là donc j'étais posés en haut d'une tour, tout en haut à l'air libre. Allongé sur le béton je regardais le ciel et fermait les yeux, je m'imaginais toujours en train de défoncer des types! J'arrivais toujours à me sortir de situations incroyables, j'étais violent et vraiment très fort... Des rêves quoi! Toujours est-il que se soir je fus dérangé par un homme, il semblait très fort, vraiment très fort! Il m'impressionnait déjà physique, presque aussi grand que moi et aussi large si ce n'est plus! Ces muscles étaient moins dessinés mais sa masse musculaire devait être importante, un homme puissant béni de la nature tout comme moi! Je m'étais relevé et le regardais d'une expression assez neutre...


Spoiler:
 

-Momo? C'est ça? Leader d'un petit gang hein... T'es le seul connard que je connais qui refuse d'avoir une arme!

-Viens je vais te montrer que mes poings et mes pieds sont meilleurs que tes armes!

-Tu fait rigoler toi, sérieux tu crois quoi? Que t'es plus fort que moi? T'as de la chance je suis pas venu en ennemi alors on va faire un truc, j'ai pas de temps à perdre avec un con comme toi alors ça ira vite. On se bat tous les deux ici et sans armes, si je gagne ça t'oblige à chercher une arme qui te convienne, si je perds je te laisse me tuer...

-Te tuer? La vie d'un type comme toi m'intéresse pas du tout mais j'ai trop envie de te faire avaler tes dents, t'as une sale tête en plus tu devrais me laisser arranger ça...

Il m'avait donné sans attendre un crochet dans la mâchoire qui me fit tomber! Il avait une force incroyable ce type! Le combat avait déjà commencé en faite, un défi fort intéressant contre un type qui semblait de mon niveau!
Son coup était parfaitement placé, à l'endroit où ça fait mal, il était précis en plus d'être puissant! Je mis d'abord à faire des mouvements semblables à une danse, la capoeira allait m'aider contre un type comme lui, il souriait en me voyant faire et chargea sur moi enchaînant les attaques que j'esquivais par diverses acrobaties plus ou moins impressionnantes selon les goûts, je ne virevoltais pas dans les airs ou du moins très peu, préférant garder mes appuies au sol. Je ne parvins pas longtemps à lui résister et à force de prendre des coups je m'étais de nouveau retrouvé au sol, pour ma part je lui avais mis deux trois coups dans les côtés et un seul au visage, lui en revanche était bien plus loin! Y'avait pas à dire je me faisais manger, mais je n'avais pas tout dit. Je m'étais relevé avec toute ma détermination, j'étais limite vexé mais gonflé à bloque! J'enlevais alors tous les poids qui se trouvaient sur mon corps, aux jambes, aux pieds, aux mains et aux bras. L'autre avait l'air surpris mais content à la fois.


[b]-Je savais bien que tu cachais quelques chose! Toi qui étais si puissant étant gamin! Depuis que t'es ici on entend plus parler de toi! Mais où es donc le Momo d'avant?! Tu flippe salope? C'est ça?

-Ferme la sac à merde! Tu crois que c'est facile contre des rigolos avec des épées? Ils tiendraient pas deux secondes sur un ring contre moi! Toi je dois avouer que t'es différents, tu fais partie des autres j'ai envie de dire, des vrais guerriers! Je te dois le respect juste pour ça, mais là tu vas vraiment mordre la poussière!

-Montre moi ce que tu vaux vraiment!


J'étais bien plus léger et bien moins encombré! Plus libre de mes mouvements, mes déplacements allaient être plus rapides tout comme mes coups qui, eux allaient en plus être plus puissants! Je vous dis je suis un monstre humain, j'ai une force hors du commun! Je mis ma garde tout comme lui, il utilisait surtout les poings et j'espérais l'avoir avec mes jambes et ma boxe Thaï. Au début j'avais le dessus mais juste pendant 5 minutes, très vite le combat redevenait équitable. Pendant de longues minutes encore nous échangions les coups violemment, mon état était pire que le siens cependant mais il ne s'en sortirait pas indemne c'était certain! Quand il sembla en avoir eu marre il me poussa pour m'éloigner, fit un immense bond sur place et il revint à la charge! J'avais pas trop compris mais juste après je ne l'avais plus touché! Je m'étais mangé une pluie de punch dans la gueule, dans le bide... J'ai fini par m'écrouler après une bonne heure de combat avec lui... J'en pouvais plus sérieux, j'avais plus de force dans mes bras et mes jambes tremblaient à mort. Il avait gagné et il disparu juste après m'avoir rappelé notre deal, sois disant qu'on allait se revoir... Moi j'étais resté là toute la nuit sans bouger, personne ne savait où j'étais et vu mon état je ne pouvais aller nulle part. J'avais espéré que personne ne vienne bien que j'avais mon calibre pour me défendre, personne n'était venu de toute façon alors bon je vois même pas pourquoi je vous dis ça. Les autres pensaient que j'étais encore défoncé et s'étaient étonnés de me voir ainsi, ils m'avaient demandés de ce qui s'était passé et je leur avais tout raconté sans oublier un détail. Ils comprirent alors qu'ils pouvaient aussi utiliser des armes et me dévoilèrent qu'en réalité ils en avaient toujours sur eux, ils cachaient les plus imposantes et les prenaient pour sortir, perso j'y avais vu que du feu. En faite ils étaient contents de voir que j'avais enfin compris ça et me conseillèrent tous d'utiliser plus souvent mon arme, au moins pour éliminer mes adversaires. C'est vrai que je n'avais encore tué personne, j'étais le seul, j'avais peut-être peur je sais pas.

Après cet épisode j'ai essayé presque toutes les armes qui puissent exister, du katana seul ou en double à la claymore en passant par la hallebarde et la lance, les couteaux aussi sans oublier les armes à feu, automatique, sniper... Bref je suis devenu assez polyvalent et je peux me défendre avec presque tout, c'était un atout qui pouvait m'aider plus tard j'en étais conscient et tant mieux! Finalement j'avais pas trouvé ce qui me convenait, sérieux toutes ses armes n'apportaient que la mort, c'était facile et j'aimais pas ça. La douleur était moins importante et l'adversaire n'avait pas le temps de savoir ce que c'est qu'il était déjà mort, j'aimais vraiment pas trop ça même si ce genre d'armes m'avaient sauvé la vie plusieurs fois.
Finalement je fis la rencontre d'un type, je ne le connaissais pas mais il avait l'arme que vous pouvez voir au plus haut, la massue de guerre! Elle était énorme tout comme celui qui l'avait en main, un gros sac tout gras, seul son arme semblait être puissante en faite. Il était entouré de pas loin d'une centaine de type! J'étais impressionné et je pensais qu'il était vraiment fort, j'étais accompagné de trois hommes quant à moi qui utilisaient des armes à feu. J'avais sorti mon gun et tiré dans le tas pendant que mes potes faisaient pareil, la seule différence était qu'il restait immobile et moi j'avançais, rangeant le flingue en y laissant qu'une balle. Les autres tombaient un par un sous les balles ou mes coups jusqu'à ce que j'arrive devant celui qui m'intéressai!


-Momoji Hamano leader du Bakel City gang, je veux ton arme mon gros tu me la donnes?

-T'es aussi impressionnant que je le disent les rumeurs... Mais je te la donne pas, je viens de l'acheter et elle est neuve!

-Donc tu m'oblige à le faire?

-Pas du tout, je...


Je lui avais envoyé mon poing dans la face en l'encastrant dans le mur sur lequel il était posé, visiblement déjà K.O. Tout le monde m'avait regardé d'un drôle d'air, je faisais au moins deux têtes de plus qu'eux et j'aime le fait que les gens me regardent d'en bas, une preuve supplémentaire de ma supériorité! J'avais rigolé aux éclats après ça tellement ce gros sac était ridicule, il utilisait simplement son physique pour impressionner les autres et les mettre sous son commandement, pour moi les gens sont juste des grosses merdes.
Sans me poser de questions j'avais pris l'arme dans mes mains, elle était très lourde et ce serait un poids supplémentaire que j'allais porter! De quoi amplifier la difficulté de mon entrainement quotidien ce qui n'allait qu'accroître ma force, c'était vraiment parfait! Je ne connais pas son poids mais je pense qu'elle dépasse les 50 kilos, inutile de préciser que tout le monde ne peut pas la porter! Perso j'avais pas à me plaindre, au début j'avais du mal mais à force c'était devenu naturel, je l'avais toujours sur mon dos et ne sentait plus son point même lors des combats. Je me sentais juste plus puissant en l'enlevant! C'était vraiment incroyable ce truc, vous vous chargez à mort, au début c'est dur mais à force c'est à l'aise, et quand vous enlevez tous les poids vous êtes bien plus fort et plus léger. En y réfléchissant c'est logique mais bon, j'aime vraiment ça car ça permet de ne jamais souffler, de toujours faire des efforts!
Voilà comment j'ai eu mon arme, jusqu'à ce jour je faisais partie des plus faibles hommes de l'île malgré ma force. Mais après quelques mois, je la maîtrisais bien et notre Gang grandissait toujours. Nous voulions un QG plus grand afin de l'être également, nous allions enfin commencer à bouger! J'avais presque 20 ans quand nous avons décidé de rentrer enfin dans la compétition, la vraie. Ce n'allait plus simplement être de la survie mais une véritable guerre!



L'illusion d'une vie, la montée en puissance!


Et voilà maintenant j'avais une arme que je maîtrisais et même si à l'époque ça me faisait chier de le dire, heureusement que j'ai rencontré ce type et qu'il a réussi à changer mes idées. Sans ça je serais peut-être mort à l'heure qu'il est.
J'avais toujours mon équipe et Akuma était toujours présent, lui aussi était devenu très fort et utilisait des poings américains qui possédaient des lames au bout, je trouvais son arme pas mal et en plus on pouvait se raser avec! Enfin c'est un détail ça. Pendant deux ans nous avions gagné du terrain, de plus en plus de personnes nous connaissaient et commençaient à nous craindre. Nous étions en marche pour prendre le contrôle de toute l'île. Avec mon arme je faisais un carton! J'ai explosé de nombreux crâne, brisé énormément de côte, de bras ou d'épaules... Un bon nombre de ceux que j'ai combattu ne pouvaient plus combattre après! Imaginez un peu la réputation que je me faisais!
On avait regardé un peu tous les QG et trouvé celui qu'on voulait Akuma et moi, ce n'était pas le plus grand ni le meilleur mais on voulait celui-là et aucun autre. Ceux qui le contrôlaient était trop puissant pour le moment alors nous comptions attendre le moment propice. Notre Gang avait été rejoins par d'autre qui se battaient en notre nom, notre nombre était passé de 20 à une cinquantaine ce qui, pour moi était bien suffisants. Moins nombreux que certains mais on ne s'embêtait pas avec les faibles, j'étais le plus fort avec Akuma mais ceux qui nous accompagnaient était loin d'être des tarlouzz! Certains étaient encore plus fous que nous même s'ils restaient moins fort.

De temps en temps nous attaquions d'autres Gang en privilégiant nos rivaux qui étaient en faites ceux dont la puissance était la plus proche de la notre d'après nos analyses et nos appréhensions. Le but était de ne plus en avoir bien évidemment et prouver notre statut car nous en avions un! Dans le dernier siècle aucun nouveau Gang n'avait existé plus d'un an à cause de la sur-puissance des autres déjà en place. On faisait parler de nous et on savait bien que les gros n'allaient pas tarder à s'attaquer à nous, ils devaient attendre d'être les seuls à pouvoir nous faire face sans doute.
Seulement voilà un jour où nous nous attaquions à un autre Gang tous ne c'était pas passé comme prévu. On avait prévu de totalement détruire leurs QG et d'en laisser aucun vivant, pourquoi? Ils avaient osés bafouer notre nom, notre honneur et c'était largement suffisant pour les anéantir! Nous menions l'assaut avec Akuma comme toujours, ils étaient bien plus nombreux que nous mais ça ne posait pas trop de problèmes.
Leurs défense était assez basique, la plupart des hommes étaient dehors et tentaient de nous repousser et leur chef restait à l'abri dans le QG accompagné de ses hommes. Une fois qu'on avait battu une bonne partie des troupes mon meilleur ami et moi étions rentrés dans le bâtiment et on commençait à tout retourner, nous fûmes bloqué par un homme avec deux larbins. Il ne semblait pas très fort et Akuma voulait battre le chef, c'était simplement son tour et je ne pouvais rien y faire. Mon rôle était donc de battre celui qui barrait la route pendant que mon collègue s'occupait à chercher le chef. En même pas deux minutes j'avais tué les larbins qui vraiment portaient bien leurs noms! Si faible et si peureux... Pff ils auraient mieux fait de crever étant gosse. L'autre homme était armé d'un simple couteau et moi je n'avais toujours pas utiliser ma massue et je n'avais pas eu besoin de le faire. Il était plus fort que les autres il fallait le reconnaître mais pas assez pour rivaliser avec moi, faut dire que peu le sont!
J'avais regardé par une fenêtre et je voyais le reste de mes troupes qui attendaient, ils avaient vaincu les autres, moi j'avais rempli mon devoir et je n'avais aucun doute sur le fait qu'Akuma ait remporté son combat. On avait un truc ensemble, quand on attaquait un QG on laissait les portes ouvertes pour montrer le passage à l'autre histoire qu'il évite de chercher. Bien entendu c'est ce qu'il avait fait et je n'avais aucun mal à le retrouver.

J'arrivais alors dans une pièce presque vide, il n'y avait qu'un bureau, un fauteuil et rien d'autre! Toujours le sourire aux lèvres je balayais la pièce d'un regard, du sang au sol, un type assis sur le fauteuil... Je m'approchais du corps avec une certaine appréhension, ce n'était le genre de mon ami de rester comme ça sur les lieux du combat... C'était lui, l'homme au sol n'était personne d'autre que mon ami d'enfance, celui qui m'avait aidé, celui qui m'avait appris à survivre dans ce monde. Mon coeur commençait à s'accélérer et la rage à m'envahir! Comment c'était possible? Lui battu? Non je ne pouvais y croire! Il était comme mon frère, mon premier repère ici...
Je m'étais relevé avec un visage des plus sombres pendant que le connard assis sur son siège ricanait, j'avais dégainer ma massue et je m'avançais vers lui, j'étais totalement hors de contrôle!
D'un violent coup j'avais brisé son bureau avant qu'il ne bouge, il était petit par rapport à moi, à peine 1m80 et je l'avais attrapé au vol comme une insecte! Ma main suffisait pour le tenir par la taille alors que j'exerçais une pression énorme, j'appuyais de toutes mes forces! Son visage changea radicalement et il devint tout blanc, je tenais toujours ma massue fermement. Lui avait dû penser que je ne valais pas mieux que Akuma et avait dû baisser sa garde, sinon comment l'aurait-il battu? Si Akuma ne pouvait pas le faire je pensais ne pas le pouvoir non plus, peut-être était-il moins fort que moi après tout... Je n'ai jamais connu cette réponse.
J'avais levé ma massue au dessus de la tête du boss et violemment je l'avais frappé de plusieurs coups jusqu'à ce que sa boite crânienne explose, m'assurant ainsi qu'il était mort pour de bon. J'avais le visage couvert de sang et juste après avoir lâché l'assassin de mon pote, j'étais passé de la haine à la tristesse. Je j'avais pris dans mes bras et l'avait sorti du bâtiment, les autres furent tous aussi blessé que moi en apprenant la nouvelle. C'est ensemble que nous étions retournés au QG en lui offrant des funérailles dignes de son nom. Juste après avoir accordé la paix à son âme j'avais réuni tout le monde.


-Ecoutez moi tous... Akuma n'est plus des nôtres et j'en suis le premier touché, je le connaissais depuis mon arrivée, depuis le premier jour j'étais à ses côtés. C'était plus qu'un ami pour moi, c'était un frère... Je veux qu'il soit fier de nous! Il voulait nous voir régner en maître hein? Alors faisons le! Soyez prêt car à partir de demain nous passer à l'attaque. Cette fois plus question de s'en prendre à nos rivaux! Nous attaquerons directement les grosses têtes, les meilleurs et nous prendrons le contrôle! On est pas nombreux le mais voilà ce qu'on va faire, on va obliger tout le monde à se joindre à nous, faible ou pas on s'en tape! Je suis certains qu'il y a un paquet de gens qui se chient tellement dessus qu'ils nous suivraient sans discuter. Nous avons toujours misé sur la qualité et non sur la quantité mais maintenant on fait plus la différence, on aura besoin d'un maximum de gens pour arriver à nos fins...
Alors vous êtes avec moi? Si vous pensez que je suis un fou alors dégagez tout de suite mais ne me recroisez jamais, si vous êtes avec moi alors restez et passez à l'action demain. Pour être bien clair notre but sera simple, vous détruisez, vous faites ce que vous voulez du moment que vous arrivez à forcer un maximum de gens à nous rejoindre. Une fois que nous serons assez nombreux nous ferons tomber les grosses têtes de l'île une par une !


J'étais vraiment déterminé, on pouvait le ressentir avec toute ma rage dans ce discours, dans l'intonation que j'avais. J'étais loin de plaisanter et aussi fou que cela puisse paraître je voulais réaliser l'exploit et dominer les lieux. Tout le monde était prêt à me suivre en plus, c'était parfait!

Le lendemain nous étions passés à l'action, je leur avais laissé s'organiser comme ils le voulaient et je faisais cavalier seul, Akuma n'était plus là et je ne voulais personne d'autre comme partenaire pour le moment. Il était seulement parti la veille et la douleur que je ressentais était trop grande encore pour le remplacer, ce que je voulais à ce moment était simplement de faire ce qu'il aurait voulu. Si j'étais aussi motivé c'était juste pour mon frère parti bien trop tôt.
Le soleil venait tout juste de se lever et nous étions déjà dans les rues, nous avions laissé notre QG sans défense, de toute façon nous comptions changer. L'ensemble bu Gang était parti pour une journée de pure destruction! Ce que c'était bon! Je m'étais fait plaisir à tous les faire pleurer, certains me suppliaient pour que je les épargne et m'embrassaient limite les pieds en jurant par tous les saints qu'eux et leurs équipes me suivraient. D'autres étaient par contre plus têtu et je fus forcé de les tuer, en tuant le chef d'un gang vous avez tous les autres à vos pieds croyez moi. Ce fut en réalité très facile de rassembler des gens! Je n'avais pas pensé que tout se passerait aussi vite.
Après le premier jours nous étions déjà au moins 4 fois plus! Presque autant que les meilleurs Gangs de l'île. Tout ce passait pour le mieux du monde et la vitesse à laquelle se déroulait les choses était à notre avantage! En agissant rapidement les autres Gangs n'auraient pas le temps d'avoir l'information et personnes ou presque n'allaient savoir ce que je préparais. J'allais les prendre à revers et je n'aurais aucune pitié, si notre nombre était suffisant ce serait facile d'un point de vue théorique! Les autres pourraient s'occuper des sbires et moi je pourrais m'attaquer directement aux chefs, en les explosant je rallie leurs hommes à ma cause et je tue ceux qui s'y oppose. Comme ça notre nombre souffre moins de pertes, j'avais prévu d'y aller progressivement sans prendre trop de temps. Moins les autres en avait pour se préparer et mieux c'était pour nous.
Finalement nous avions eu besoin de 5 jours complets pour arriver enfin à un nombre suffisant... Je ne sais pas combien d'hommes et de femmes étaient dans nos rangs mais ils étaient vraiment vraiment beaucoup! Je suis certain que même le gouvernement n'a pas une armée aussi grande que celle que j'avais. Avec tout ce monde j'étais persuadé de pouvoir prendre le pouvoir, ma confiance n'avait jamais été aussi grande, mon désir de victoire jamais aussi présent, ma soif de sang jamais plus grande! J'étais gonflé à bloque! Rien ne pouvait plus m'arrêter.

Le lendemain je voulais directement attaqué et mon humeur était telle que personnes n'osaient me contre-dire! Juste avant de commencer notre grande bataille, je m'étais positionné sur une sorte de grande estrade improvisé entouré du reste du Gang. Les autres nous faisaient face et attendaient les directives que j'allais donner.


-Vous savez tous pourquoi vous êtes ici je suppose, je sais que parmi vous il y a des hommes puissants! Des leader de Gang anciennement réputé! Je demanderais à ces types là de constituer des groupes, c'est l'une des seules choses que je vous impose! Je vous demanderais aussi d'attaquer ensemble tous les Gangs restant! Ce sont les plus craint et certainement les plus puissants! Mais n'ayez pas peur, ayez confiance en vous et donnez le meilleur de vous même! Dîtes vous que vous êtes de mon côté, que vous êtes avec l'homme le plus puissant que cette île n'ai jamais connu! Dîtes vous que vous êtes sous les ordres de celui qui anéantira toutes menaces, celui qui prendra le contrôle de l'île toute entière! Je serais le seul et unique maître des lieux!
D'après nos informations le Gang qui contrôle l'île actuellement à un QG plus loin des autres donc pour nous ça va être easy. On va commencer par les autres pendant la journée et on se garde le boss pour le soir!


-S'cuse moi Momoji mais pourquoi tu veux l'attaquer au soir?! On va être chaud on pourrait pas enchainer direct?

-Parce que les démons sortent la nuit et que je suis un guerrier de la night... D'autres questions aussi connes que celle-là? Parce que le prochain qui m'en pose une je le crève.


Au lieu d'un silence de marbre je m'étais retrouvé devant une foule en délire! Tous poussaient des cris non pas de joie mais de rage, la rage de vaincre! Ils étaient prêts à me suivre. J'aurais pensé que la majorité seraient réticente mais c'était tout le contraire! En toute logique je m'étais réservé le QG du n°2 qui était normalement notre adversaire le plus puissant pour cet offensive.
Nous nous mirent donc en marche tous, nos pas faisaient trembler la terre... Ayant tous un itinéraire différent notre immense groupe diminué petit à petit jusqu'à ce qu'il ne reste plus que nous, je veux dire ceux qui font partie du Gang depuis le début!

Son QG était l'un des rare sur un seul étage mais n'en était pas moins l'un des plus grands, il était même immense! Plusieurs types se trouvaient devant, mes hommes armés de fusil les avaient abattu à distance. Les coups de feu avait bien entendu ameuté le reste de la troupe, je n'avais pas la moindre idée de qui était le chef alors je tapais sur tous! J'utiliserais ma capoeira et ses techniques comme l'hélicoptère par exemple qui me permettait de toucher plusieurs cibles en même temps. Ils étaient assez forts pour des sbires mais, nous les avons tout de même écrasé! Il me restait une dizaine d'hommes seulement... Souvenez vous que nous étions trois fois plus nombreux qu'eux, j'ai toujours pensé que j'avais bien fait d'attendre un effectif aussi grand! Il manquait quelque chose cependant, ou plutôt il manquait quelqu'un! Avec mes camarades nous l'attendions, que pouvait-il bien faire?
Le bâtiment était toujours intact! Toute l'action c'était déroulé dehors, soudain une porte coulissa et laissa apparaître un homme. Il était assez grand pour un homme, je dirais 1m92 à vu d'oeil et plutôt costaud! Ouais il avait d'être un adversaire puissance et vu ça tête j'ai tout de suite vu que c'était lui mon adversaire! Il était complètement dépourvu de poil, même pas un sur le cailloux! Il portait aussi un bandeau sur l'oeil, certainement une blessure de guerre. Il avait dû faire des combats dangereux...


Spoiler:
 

Vraiment j'avais hâte de le cogner! D'ailleurs je me souviens encore que je souriais en le regardant, je pense que j'étais excité et content tout simplement! J'avais fait signe au reste de mes hommes de rester en arrière parce que je voulais me le faire solo. Quand il s'agit d'un combat je suis le pire des égoïstes, on touche à ma proie!
Il s'avança vers moi, restant à quelques mètres et me regardait de haut en bas.


-T'es qui toi?!

-Momoji Hamano, je viens exploser ta sale gueule.

-Ok je vois... J'ai entendu parler de toi et je vais te tuer sur le champ, je sais pas ce que tu cherche et je m'en tape! Je suis connu pour ma violence et ma force brut! Et même si tu me bats y'a un type plus fort que moi encore, bien plus fort même!

-Justement j'ai pas envie de trainer ma gueule! J'ai pas de temps à perdre avec les tarlouzz dans ton genre!


A peine j'avais fini ma phrase qu'il m'envoya son poing en pleine face! Il était puissant et je venais de le constater. Mais je n'étais pas impressionné et j'avais riposté de la même façon! Nous échangions nos plus violent coup de poings sans qu'aucun de nous deux ne bouge. Nous étions face à face et c'était comme une épreuve, comme si aucun de nous deux ne voulait tomber, comme si l'un et l'autre nous voulions montrer notre force!
Après plusieurs coups et nos visages déjà en sang, nous nous étions fixés un moment avant d'éclater de rire ensemble! C'était assez étrange, on aurait dit deux amis qui jouaient ensembles... Sauf que nous n'étions pas en train de jouer et que nous n'étions pas amis non plus. Nous étions déjà pas mal amoché en vérité sans même avoir combattu. Notre petit défi continua encore, nous nous frappions chacun notre tour au visage ou au corps. Aucun des deux n'essayait d'esquiver où de contrer l'autre...


-Putain... Je pensais pas qu'un petit bâtard comme toi résisterais à mes coups.

-Et moi j'aurais jamais pensé qu'un simple numéro 2 me tiendrait tête!

-Va te faire foutre... Tu casses la tête... On se donne un dernier coup avec notre arme, celui qui ne se relève pas gagne. C'est le deal que je te propose!

-C'est bon pour moi!


L'homme retourna dans le bâtiment qui était son QG puis en ressorti avec une massue tout comme moi!

-Tu vois, j'ai une arme comme la tienne... Au final on est pas si différent que ça nous deux... Quoi que... Ressembler à une merde dans ton genre...

-Pff... Tu veux mon avis? Ton père aurait du se retirer de la chatte de te mère avant de cracher!

-Va te faire mettre... Toi t'as mère était trop jeune on a du violer ta grand-mère!

-Tss, allez frappe moi maintenant!

Il tenait son arme de ses deux mains, croyez moi j'étais en train de me chier dessus à ce moment là. Il pouvait me tuer sans problème avec un seul coup et je n'avais pas le droit de bouger, je respirais lentement tout en souriant pour ne pas montrer ma peur à l'autre! Il se mit en position, un peu comme un batteur au baseball d'ailleurs puis, il envoya de toutes ses forces sa massue sur moi!
Je n'avais pas pu m'empêcher de crier pendant mon vol, oui mes pieds avaient quittés le sol pour m'envoyer plusieurs mètres au loin! J'étais resté au sol un moment, au moins deux minutes entières. J'avais eu de la chance car son arme avait touché mes poids et donc ils avaient encaissé une partie du choc pour moi...
Finalement je m'étais relevé avec beaucoup de mal, j'avais même faillit retomber et je sentait mes jambes trembler. Je m'étais replacé face à lui. Il avait lâché son arme et semblait fier de lui, il n'avait pas gagné pourtant mais devait penser que je ne pourrais pas le frapper à pleine puissance à cause du coup.
Je souriais également, en faite j'imaginais sa tête quand il allait voir ma vrai puissance... J'avais enlevé mes poids un par un, faisant en sorte que leurs impact avec le sol montre leurs poids. L'homme en face de moi ne souriait plus étrangement, était-il conscient du niveau qui nous séparé?


[b]-Enfoiré, tu fais quoi là?

-Quoi tu le vois pas pauvre con? Je retire ce qui m'encombre pour te frapper avec tout ce que j'ai!

-Fils de... Tss, achève moi vas-y... Je pensais pas avoir en face de moi un type comme toi. Tu m'as bien bluffé!

-J'ai un deal moi aussi, j'aime les types comme toi, t'as des couilles et tu sais reconnaître ma supériorité. Alors si tu vis encore après mon coup t'es obligé de rejoindre Bakel City Gang..


Il me fit juste un signe de la tête, je ne savais pas si ça voulait dire oui mais c'est comme ça que je l'avais compris. Je pris ensuite ma massue de guerre et l'embrassa avant de frapper mon adversaire de toutes mes forces! Il s'envola très loin et percuta la porte de son QG qui était carrément arrachée! Je portais la massue sur mon épaule et j'attendais de voir si mon adversaire allait ressortir...
Les minutes passèrent et personne ne pointa le bout de son nez, j'avais décidé d'entrer voir. Non loin de l'entrée il était là au sol immobile, une petite marre de sang commençait à se former tandis que je m'approchais de lui.


-Je vois que t'es toujours en vis, c'est parfait tu va pouvoir respecté notre deal!

-Je crois pas nan...

-Tu te fou de ma gueule?

-Ferme la gamin, j'ai la totalité de mon bras explosé et j'ai du mal à respirer. T'as du me brisé des os qui ont perforer un truc j'en sais rien... Mais putain ça fait mal...

-Et alors on va te soigner tranquille.

-Je préférerais que tu m'achève maintenant, tant qu'on est que deux. Tu diras aux autres que tu as pris la tête de Sagat...

-Sagat hein... Je suis pas un homme de coeur, j'avais plus l'envie de te tuer mais si c'est ce que tu veux je mettrais un terme à ta souffrance rapidement.


Il me regardait avec le sourire, j'avais posé mon arme contre le mur pour me saisir de mon Desert Eagle. Il me servait en général pour ce genre de choses, mettre fin à la vie de quelqu'un. Au moment où je l'avais pointé vers le grand chauve il avait fermé les yeux, continuant à sourire... J'avais juste appuyé sur une gâchette, un simple coup de feu s'était fait entendre... Et pourtant sa vie venait de s'éteindre. Voyez comme il est facile de tuer un Homme, voyez un peu comment la mort peu si facilement venir à nous.
J'étais ressortis du QG en laissant y laissant son corps, j'avais simplement essayé de remettre la porte du mieux possible pour que personne ne vienne le déranger. Ensuite mes hommes et moi étions retournés à notre QG, presque tous les autres groupes étaient déjà là ce qui voulait dire qu'ils avaient gagné leurs batailles. Ils avaient tous subits de lourdes pertes et d'ailleurs la population de l'île devait avoir grandement diminuée durant ces quelques jours. Je me demandais si quelqu'un allait réagir à tout ça, tout le monde disait que non, que nous étions condamnés, que personne ne savait que nous étions là et que même si quelqu'un le savait il n'oserait pas s'aventurer ici. Tous croyaient tellement être perdu, je le croyais également mais j'espérais toujours m'enfuir un jour.

Finalement la bataille est presque un succès total! Les rares groupes n'étant pas revenu étaient tout de même parvenu à tuer le chef, ils s'étaient juste fait massacrer par le reste des hommes après.
Au soir, tout le monde était présent. Une grande fête avait lieu en mon honneur et bien qu'en général j'étais toujours partant festoyer comme il se doit! Mais cette fois c'était différent, j'avais le sentiment de n'avoir rien gagné. Je n'arrêtais pas de repenser à Sagat pour une raison que j'ignore, peut-être qu'il me faisait à mon ami, Akuma...
J'étais donc parti me coucher en laissant les autres s'amuser et puis, il fallait bien que je me repose pour être au top! Je n'avais encore rien vu et le pire restait à venir, je devais être prêt pour le lendemain, pour le dernier assaut. Jusque là tout c'était passé comme prévu.

Le lendemain je me levais avec quelques courbatures, j'étais certain qu'elles allaient disparaître une fois mes muscles chaud. J'avais d'ailleurs commencer par faire de petits exercices avant de poser les poids sur moi. Ma chambre se trouvant à l'étage je fut contraint de descendre les escaliers, arrivé en bas...
J'étais tout de rage et déçu à la fois, ils étaient tous par terre, à l'envers, encore dégommé de la veille... Seuls quelques uns étaient prêt, à peine une vingtaine. L'assaut était programmé avant le couché du soleil mais j'allais faire autrement.
J'avais ce qu'il fallait, j'étais équipé. Massue dans le dos, calibre à la main, j'avais pris plusieurs chargeur plein sur moi. Je comptais en finir seul, je pensais n'avoir besoin de personne!
Et me voilà parti à la rencontre du fils de gay qui avait le contrôle sur l'île, son QG était comme un immense château médiéval, fait de grosses pierres grises, il manquait juste des tours pour se croire au moyen-âge.
Au loin je reconnaissais un type, je ralentissais le pas et le fixais jusqu'à ce qu'il se retourne pour me fixer à son tour. Une balle venait de toucher le sol juste à mes pieds, ce qui me fis stopper.


-Yo Momo! Je te conseil de bouger si tu veux pas te faire trouer, t'es venu faire quoi là?

-Je suis venu en finir, il me reste plus que toi à faire tomber

-Tu comptes le faire tout seul?

-Ouais, j'ai besoin de personne...


Tous les gens présent éclatèrent de rire, je crois qu'ils se foutaient de moi en réalité. Je ne vous dit pas comment l'envie de tous les égorger était intense, une fois leurs fou rire terminé l'homme qui, il y a quelque temps, m'avait aidé continua.

-T'es sérieux là? Tu crois pouvoir nous battre sans aucune aide?

-J'ai l'air de plaisanter?

-Tss, dommage pour toi mon ami. Je me suis trompé sur ton cas excuse moi, je vais rectifier mon erreur tout de suite...


Juste après j'étais déjà entouré par ses hommes, ils me regardaient tous avec des tête de psychopathe. Ils n'allaient certainement pas me faire de cadeau.
J'avais mon calibre en main et je ne comptais pas être généreux non plus, sans attendre qu'ils bougent j'avais tourné sur moi-même en tirant. Chargeur vide, j'eus le temps de le changer et juste après je devais enchaîner, esquiver, contrer, frapper... Les coups pleuvaient sur moi et je résistais tant bien que mal. Au bout de plusieurs minutes de lutte acharnée j'étais déjà essoufflé, genoux à terre. Je n'en pouvais plus, je n'étais pas vraiment blessé mais j'étais accablé par leurs nombres, je pensais que ma fin était venu.


- Alors le warrior? Qu'es-ce qu'il t'arrive? Tu devais pas nous dégommer?

-Allez tous vous faire foutre!! Tant que je serais debout je me battrais, si vous m'arrachez je vous botterez le cul et même si vous m'arrachez les jambes je continuerais à me battre! J'ai déjà mis au tapis plusieurs d'entre vous alors ne cherchez pas d'excuses pour vous reposer! Allez venez, finissons-en!


Et le combat repris de plus bel, j'avais toujours mes poids qui commençaient vraiment à me gêner. J'avais cette impression que le nombre de mes ennemis ne diminué pas, voir même qu'il augmentait toujours! Mon moral en prenait un coup, je commençais à abandonné petit à petit.
A force de combattre j'avais finis au sol sur le dos, ils étaient presque dix à me tenir et un autre se tenait juste au dessus de moi avec un sabre en main. Moi j'étais tout souriant en les regardant, j'attendais simplement ma mort, que l'ont m'achève...
Mais un coup de feu avait retenti! Enfin quand je dis un coup de feu c'était plutôt un coup de canon suivit de cris humain... L'explosion du boulet élimina plusieurs de mes adversaires et était suivit cette fois par des coups de feu. les hommes qui devaient de tuer tombèrent tous en même temps, ou presque! Sans perdre plus de temps je m'étais levé pour regarder ce qu'il se passait et je fus agréablement surpris de voir mes hommes! Même ceux qui avait la gueule de bois étaient présent! Je ne sais pas comment ils réussissaient à se battre mais ils étaient là en tout cas et bien déterminé. L'un d'eux vint me voir et me demanda de rester derrière et qu'ils s'occupaient du reste, je voulais en finir seul certes mais, j'étais en réalité heureux de les voir tous mobilisés... J'ai même envie de dire que ça m'a fait chaud au coeur!

J'étais resté en plein milieux du champs de bataille en faite, avec ma taille j'étais capable de tout voir et je ne fus pas déçu! Nous avions un sérieux avantage. Les sbires du numéro 1 tombaient tous un par un, l'espoir revenait en moi! J'avais vraiment envie de participer mais je savais qu'un autre combat allait m'attendre, je devais être patient et avoir confiance en mes partenaires.
Finalement l'ennemi abandonna, posant les armes par terre et suppliant mes hommes de leurs laisser la vie sauve. Si j'étais le seul juge je les aurai tué sans réfléchir mais, les membres du Gang en décidèrent autrement et les laissèrent fuir.
Mon adversaire s'avança alors face à moi avant de prendre la parole.


[b]-Alors Momoji, tu vois que tu avais besoin d'un coup de main! Enfin bref je ne me suis encore jamais présenté. Appelle moi John Caffer, comme le café mais ça s'écrit pas pareil...

-Avant de commencer John je dois te remercier de m'avoir ouv


Dernière édition par Mitsukane le Ven 2 Mar - 16:23, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsukane

avatar


Messages : 541
Date d'inscription : 20/07/2011

Feuille de personnage
♦ Niveau:
28/50  (28/50)
♦ Expérience :
135/280  (135/280)

MessageSujet: Re: Qu'es-ce t'as petite merde? (DC Mitsu ^^)   Mer 11 Jan - 14:56





Suite

John était armé d'un bâton ou plutôt d'une sorte de grosse barre de fer, une arme qui n'était pas mortel mais qui pouvait faire très mal! Bref, je m'élançais sur mon adversaire d'un bond, après avoir prit une puissante impulsion sur mes jambes. J'étais dans les airs et ma massue se trouvait au dessus de ma tête, je la tenais fermement de mes deux mains et visais le crâne du numéro 1. Il fit un petit saut en arrière qui lui permis d'esquiver, ce fut donc le sol qui encaissa le choc! La terre s'était légèrement soulever sous le choc, quand à moi je n'eus pas le temps de réagir. Je vis la barre de fer arrivé en plein dans ma gueule ce qui eut pour effet de me remettre droit sur mes jambes. Mon nez était déjà devenu une fontaine de sang... Le combat venait juste de commencer et il avait déjà réussi à me foutre la rage. Après avoir passé ma main devant ma bouche pour m'essuyer rapidement je retournais à la charge!
John était bien plus rapide que moi, mon arme m'empêchait d'être aussi rapide que lui et en même temps il fallait dire que j'étais fatigué. Je me prenais toutes ses attaques, je n'arrivais à en esquiver aucune. Plus je me prenais des coups plus ma rage était grande et plus mes coups étaient puissant.
Nous échangions donc nos coups sans avoir de pitié pour l'autre, je me souviens encore de la première fois où j'ai pu le toucher dans le combat. J'avais fait mine de frapper sa tête pour finalement toucher ses jambes, avec le poids de mon arme et ma force ça avait été très vite. John n'avais rien pu faire et se fit plaquer au sol tellement j'y avais mis de force. Il se releva tout de suite après et faisait genre de ne rien avoir mais, j'avais remarqué qu'il boitait un peu.
Finalement sa blessure à la jambe ne me donnait pas un si grand avantage que ça, j'étais toujours dominé par mon adversaire qui prenait un malin plaisir à me voir galérer. Un moment nous nous étions regardé sans bouger, arrêtant tous deux le combat pour un petit moment. Pas un mot, pas un bruit ne se faisait entendre si ce n'est celui de nos respirations. Nous ne faisions que nous regarder dans le blanc des yeux. Lui, ne semblait pas décider à reprendre tandis que moi je bouillonnais d'impatience, je ne savais pas si j'allais sortir victorieux mais j'y croyais dure comme fer! Et puis mes hommes m'étaient venu en aide alors je me devais de récompenser leurs efforts!! J'allais y aller à fond cette fois!

Alors que nous nous observions toujours un idée m'étais venu en tête. Enfin ce n'était pas vraiment une idée, disons plutôt que je voulais essayer autre chose, tester une autre tactique.
De ma main droite j'avais pris ma massue comme un javelot pour l'envoyer droit sur John, il eut le temps de voir venir et esquiva en faisant un tour sur lui même tout en se décalant sur la droite. Seulement après sa petite manœuvre j'étais déjà devant lui et je lui avais envoyé mon poing dans la face! Cette fois c'était son nez qui coulait comme une fontaine. J'avais décidé de lâcher mon arme qui me faisait ralentir à cause de son poids, cette fois je n'avais plus rien pour me gêner, je devais juste assurer la victoire!
Au total le combat avait bien durée une heure entière! Oui c'est énorme mais c'est souvent ce qui arrive quand deux personnes d'un niveau équivalent s'affrontent, surtout quand aucun des deux ne veut abandonner.
Alors qu'il m'attaquait avec l'extrémité de sa barre de fer je l'avais saisit, puis avec ma force j'étais parvenu à le tirer violemment vers moi pour l’accueillir avec mon genoux. Avec ma grand taille mon genoux l'avais touché plein thorax, il avait lâché son arme sous la douleur et j'en avais profité pour l'enchainer avec une série de coup de poing. visant principalement son visage, j'en avais fini avec un puissant coup de pieds sauté retourné (WOUHA!!!!) directement dans la tempe! Il s'écroula au sol tandis que je me retournais vers mes troupes, j'avais tendu ma main et leurs avait offert un pouce comme pour dire que tout allait bien... Puis je m'étais finalement écroulé d'épuisement...

J'avais réussi! J'avais battu les plus fort de l'île! J'étais parvenu au sommet! J'étais parvenu à accomplir mon rêve, je dominais tout le territoire... Mais mon histoire ne s'arrête pas là.



Dure réalité



Et voilà, j'avais enfin atteins mon objectif. J'avais le contrôle sur la totalité de l'île et pour la première fois de ma vie, j'avais fait une bonne action. Depuis toujours l'île connaissait la guerre, le sang et la violence. Je n'ai pas réussi à tout faire disparaître mais, il n'y avait plus vraiment de guerre car j'étais parvenu à rassembler tout le monde sous une même bannière! Grâce à ça j'étais entré dans l'histoire, non pas celle du monde juste la nôtre. J'étais vraiment fier de moi.
Je ne relâchais pas mes efforts pour autant et continuais de m'entrainer, parfois certains types venaient me défier ce qui m'évitait de rouiller comme on dit.
J'étais vraiment au sommer sur tous les points, j'étais le meilleur, le King! Jamais je n'avais pensé à une autre vie que celle-ci, j'étais satisfait de ce que j'avais, de ma situation, de mes amis... Je n'aurais jamais imaginé que mon destin allait basculer du jour au lendemain.

J'avais 22 ans et quelques jours quand ma vie a été chamboulé pour la seconde fois. C'était un soir comme tant d'autres, j'avais organisé des groupes de 5 qui patrouillaient un peu partout. Non pas pour la sécurité mais pour s'assurer que personnes ne préparent de coup d'état ou des trucs du genre. Pendant ce temps j'étais dans mon QG, plus précisément dans ma chambre accompagné de trois charmantes créatures. Nous étions occupés à faire certaines choses, je pense que vous aurez de quoi il s'agit. Sans prévenir un de mes meilleurs hommes fit irruption dans la pièce, totalement essoufflé, je n'arrivais pas à comprendre ce qu'il avait à me dire. Après lui avoir demandé de se calmer il exposa la situation.


-Momo! on a un grave problème! Le gouvernement vient de débarquer et fou un bordel partout! Les soldats abattent nos hommes sans raisons!! On fait quoi? On va les laisser faire quand même?!

-Mobilise tout le monde! Réveille-les s'il le faut! Je sais pas pourquoi ils sont là mais on va leurs faire regretter d'avoir osé venir nous casser les couilles! Ces fils de putain...


J'étais vraiment fou de rage! Je n'avais même pas pu finir ce que j'avais commencé et en plus ces putains de marines nous attaquaient sans raisons! Ils allaient voir ce qu'il en coûte de s'attaquer au Bakel City Gang. Je pense n'avoir jamais été aussi vite pour me préparer, en quelques minutes j'étais habillé et équipé, prêt au combat, déterminé à tous les massacrer! Une bonne vingtaine de guerrier était déjà prêt, ensemble nous étions allé voir dehors et effectivement c'était un bordel! Encore le mot est faible, on entendait des cris, des explosions, des coups de feu... Une vrai guerre avait lieu. Le nombre de marine était impossible à déterminer, plus nous en éliminions et plus d'autres revenaient, c'était comme un jeu sans fin. A ce rythme nous n'allions pas tenir longtemps.
De notre côté les pertes étaient lourdes, le gouvernement avait eut l'avantage de la surprise et nous, nous n'avons rien vu venir, nous nous étions fait avoir comme des gamins. Plus nous avancions, plus nous étions nombreux. Les hommes et les femmes encore en état de se battre rejoignaient notre groupe qui ne faisait que grandir! Nous allions simplement dans le direction où venait les marines. Quand nous sommes arrivés près de la côte, à l'autre bout de l'île il y avait 5 bateaux de la marine et encore énormément de soldat! Au loin je voyais un homme qui me disait étrangement quelque chose, nous avancions en marchant alors que les chiens du gouvernement se retournaient vers nous. L'homme que je fixais, je le connaissais, comment avais-je pu l'oublier? Lui qui m'avait formé, lui qui m'avait tout appris... Ce n'était personne d'autre que mon mentor! Je n'en revenais pas et je n'ai jamais su ce qu'il faisait là car juste après l'avoir reconnu nous fûmes attaqué par tous les soldats présents.
Très vite nous nous étions retrouvé en position de faiblesse, les marines présents étaient fort! Très fort et certains avaient des pouvoirs surnaturels, certainement utilisateurs de fruit du démon. C'était la première fois que je voyais une telle chose et ce fut aussi le première fois que la peur était en moi... Oui j'avais peur, très peur même devant leurs puissances. Je n'avais pas peur de mourir mais j'étais effrayé par la force de mes adversaires! Je ne savais plus vraiment quoi faire... Qu'aurait fait Akuma à ma place? Je me le demandais...
Je ne me rappelle plus des détails, je ne me souviens plus du reste de l'histoire, j'ai juste quelques images en tête. J'avais demandé à tout le monde de fuir pour sa survie, je revois encore mes amis tomber sous mes yeux, certains m'appelant à l'aide, d'autres agonisant me demandait de mettre fin à leurs souffrances... Et puis plus rien, je me souviens avoir ressentis un douleurs à la tête, comment? Qui m'avait frappé? Je n'en ai vraiment aucunes idées, d'ailleurs après ça je ne suis jamais retourné sur cette île, je ne sais pas où elle se trouve. Peut-être a t-elle était détruite ou même reconstruite. Beaucoup de questions restaient sans réponse, le seule chose que je savais c'était que j'avais tout perdu... Je n'avais plus rien...

J'avais froid, très froid même! J'avais ouvert les yeux, tout était blanc, quelques chose tombait du ciel de la manière que la pluie, mais plus doucement, délicatement de petits flocons de neige venait de poser sur moi. C'était la première fois que je voyais la neige, c'était étrange pour moi au début de voir cette matière froide. Je m'étais levé lentement, j'avais mal partout, surtout au crâne. J'avançais lentement sans savoir où je me dirigeais, il y avait d'immenses montagnes, quelques arbres par endroit... Aucun signe de vie pour le moment, la mienne allait-elle s'arrêter là? C'est ce que j'avais pensé surtout après avoir été encerclé par une bande de loup! Le seul poing positif était qu'il y a avait de la vie et donc de la nourriture, après m'être débarrassé d'eux j'en avait pris trois sur mon épaule et avais continué mon chemin. finalement j'avais trouvé une petite grotte. Au diable la luxure pour cette fois! Je n'avais pas d'autres choix.
Je m'étais fait un petit feu comme Akuma me l'avait appris il y a plusieurs années, ça m'avait permis de faire cuir la viande des loups qui, ma foie n'était pas si mauvaise que ça! Après avoir passé la nuit dans ce petit abri, je me remis à vagabonder, explorant l'île à la recherche d'hommes, de quelqu'un à qui parler, quelqu'un qui pourrait me renseigner, peut-être même m'aider. Je voulais quitter cet endroit le plus vite possible, je n'aimais pas vraiment le climat, le froid... Ce n'était vraiment pas pour moi!
J'avais passé une bonne semaine seul, chaque jour j'avais droit à des attaques de loups dans le meilleur des cas et dans le pire, je tombais sur des ours ou des grizzlys. Quelques fois je m'étais retrouver face à un animal étrange et assez intelligent, il était aussi grand que moi et couvert de long poil blanc! Je l'avais appelé Yéti, allez savoir pourquoi... Toujours est-il que tous ces animaux m'avaient bien entraîné sans le vouloir! Je n'aurais jamais penser que des bêtes puissent me faire progresser, ils étaient si puissants. Il fallut même parfois que je prenne la fuite, j'ai très honte de cela mais bon. Ensuite j'ai.....


*Un type au visage entièrement masqué fait irruption dans la salle privée de Momoji...*

-Momo! Y'est l'heure tout le monde t'attends!

-A ouais j'avais zappé fuck! J'arrive dans 5 minutes...

-Bien... Je t'attends devant *il ferme la pioutain de porte!!*

-Vous partez Monsieur Hamano?! Vous n'avez pas finis votre histoire? Je dois absolument en savoir plus sur vous pour mon livre!?

-Humm ouais je sais, franchement j'en est rien à foutre de ton livre moi, si je te raconte ça c'est pour faire parler de moi, tes projets ne m'intéresse pas je n'y vois que des billets verts. Seulement comme tu dis si t'en sais pas plus pas de libre et pas de billets, demande à mes hommes un Den Den privé, tu pourras me contacter et je pourrais poursuivre. Parfois je t'enverrais ça par lettre ça te va?

-Monsieur Hamano, vous... Je vous remercie infiniment!

-Ouais ouais c'est bien pas besoin de me sucer, et c'est pas Monsieur Hamano c'est Momoji... rappelle toi de ça surtout ça pourrait te coûter chers.

-Oui Mons... Momo! Vous voyez un problème à ce que je reste ici?

-Non, mais tu bouge demain, mes hommes te surveilleront. Sur ce je m'arrache, garde la pêche négro!

-Merci encore Momo! J'attends de vos nouvelles avec impatience! Vous ne serez pas déçu du livre soyez en certain!!








Déçu par la fin? Normal moi aussi XD Mais j'avais vraiment envie de rp j'ai encore la suite à écrire logiquement mais je ferais tout ça par FB. avec la petite fin ça me fera des petits scénario genre soirée au téléphone pour raconter ma life ou quoi ^^.

Enfin bref en espérant ne pas être pénaliser pour ça et aussi, si la fin est bourré de fautes c'est parce que j'ai pas corrigé alors si vraiment ça fait mal au yeux arrêtez vous à la fin et MP moi je corrigerais Wink

Sur ce je vous souhaite une bonne et agréable lecture en espérant vous dirvertir et vous faire rire un peu Smile

Peace!

_________________ ~♫
Spoiler:
 


Dernière édition par Mitsukane le Dim 4 Mar - 17:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Qu'es-ce t'as petite merde? (DC Mitsu ^^)   Mar 28 Fév - 16:10

T'as fini ?
Revenir en haut Aller en bas
Mitsukane

avatar


Messages : 541
Date d'inscription : 20/07/2011

Feuille de personnage
♦ Niveau:
28/50  (28/50)
♦ Expérience :
135/280  (135/280)

MessageSujet: Re: Qu'es-ce t'as petite merde? (DC Mitsu ^^)   Mar 28 Fév - 22:44

Non t'es fou!! J'ai encore au moins 6 page écrite à la main que je dois recopier et encore j'ai pas finis, mais je pense trouver un truc pour stopper avant et je continuerais mon histoire sous forme de FB solo Wink

_________________ ~♫
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsukane

avatar


Messages : 541
Date d'inscription : 20/07/2011

Feuille de personnage
♦ Niveau:
28/50  (28/50)
♦ Expérience :
135/280  (135/280)

MessageSujet: Re: Qu'es-ce t'as petite merde? (DC Mitsu ^^)   Dim 4 Mar - 17:33

Up

_________________ ~♫
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Qu'es-ce t'as petite merde? (DC Mitsu ^^)   Dim 4 Mar - 17:34

Je m'en occupe après manger XD.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Qu'es-ce t'as petite merde? (DC Mitsu ^^)   Dim 4 Mar - 18:32

Bon passons aux choses sérieuses !

○ Qualité : 4.5/6
Description physique 1/1,5
Description morale 1/1,5
Histoire 2,5/3

Mitsukane et toi êtes la même personne, en conséquent, votre niveau de RP ainsi que le style est le même, mais quelque chose dans celui de Momo n'est pas pareil qu'avec Mimi /SBAFF/ (surnom à la con). C'est que Mimi donne plus de vies à travers ses lignes, tu te demande ce que j'ai fumé ? Ben c'était pas d'la moquette What a Face

○ Quantité : 6/6
Description physique 1,5/1,5
Description morale 1,5/1,5
Histoire 3/3

Super Albert !

○ Ensemble : 6/8
Français 2,5/3
Mise en page 2/2
Avis personnel 1/1
Originalité 2/2

Une racaille en tout mots, quelqu'un de narcissique, sûr de sa force, qui pète plus haut que son cul et qui s'en bat les couilles des autres 8D Je dis oui !

>> Total 18/20 = Validé Level.18 en tant que Pirate pur souche Smile Défonce le trou d'fion des nanas casse laggle au p'tit cons, raquette les baltringues toussa kwah bref, ça fait longtemps que j'avais pas mit une bonne note.
Revenir en haut Aller en bas
Mitsukane

avatar


Messages : 541
Date d'inscription : 20/07/2011

Feuille de personnage
♦ Niveau:
28/50  (28/50)
♦ Expérience :
135/280  (135/280)

MessageSujet: Re: Qu'es-ce t'as petite merde? (DC Mitsu ^^)   Lun 5 Mar - 14:27

XD c'est vrai qu'avec Momoji c'est difficile de faire des beaux rp vu que je le fait à la première personne mais c'est volontaire donc bon après je peux comprendre que ça plaise pas à tous le monde Smile

En tout cas merci l'ami c'est parfait!! Momo est dans la place!!!!

Peace!

_________________ ~♫
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qu'es-ce t'as petite merde? (DC Mitsu ^^)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Qu'es-ce t'as petite merde? (DC Mitsu ^^)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» [Ruelles] Petite Mendiante
» ROXANNE petite caniche parfaite 9 ans CCDM (30) ADOPTEE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Renaissance V3.0 :: ¤¤ Avant RP ¤¤ :: ¤ Votre Personnage ¤ :: Presentation :: Présentation validée-