Partagez | 
 

 Entraînement intensif au pays des merveilles [Solo - En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kiyoshi Evans

avatar


Messages : 13
Date d'inscription : 08/07/2012

Feuille de personnage
♦ Niveau:
17/50  (17/50)
♦ Expérience :
17/170  (17/170)

MessageSujet: Entraînement intensif au pays des merveilles [Solo - En cours]   Mer 22 Aoû - 13:56



Entraînement intensif au pays des merveilles


» La nuit porte conseil «


La nuit venait tout juste de tomber. La lune faisant honneur de sa présence, enveloppait de sa lumière la totalité de la ville. Une ville située au coeur de South Blue. Celle-ci était peu commune, puisqu'elle n'accueillait que des pirates, des fugitifs ou encore des civils. Territoire révolutionnaire, nul marine ou membre du gouvernement n'avaient le droit d'empiéter ce terrain, tout homme se reconnaissant dans ses deux groupes et osant franchir les frontières, se verrait emmené immédiatement vers la frontière la plus éloignée qu'il était possible de franchir, celle de la mort. Comme on pouvait se douter, cette ville n'était pas un quartier général pour révolutionnaire, bien trop risqué, étant donné que la marine aurait tenté multiple assaut pour décimer quelques membres de cette organisation très redoutée. Alors, il est très rare d'en voir dans le coin et donc l'autorité dans cette petite ville, n'avait pas lieu d'être, la loi du plus fort étant de rigueur malheureusement. Et donc, c'est dans ce petit patelin assez insalubre, qu'avait atterrit le jeune Evans, après avoir esquivé quelques années en plus chez la marine. N'étant pas un lieu très réputé, il trouvait l'endroit idéal pour se cacher et se faire oublier pendant un petit moment, mais il ne comptait pas rester ici éternellement.


Pour profiter d'une bonne nuit de sommeil, il s'était rendu dans une auberge, qui de l'extérieur semblait très accueillante et chaleureuse, comparé aux autres établissements aux alentours. Une fois à l'intérieur de celle-ci, il se dirigea vers le comptoir, où se tenait une femme très ravissante. Sûrement la propriétaire de l'auberge, elle accueillit le jeune homme avec un grand sourire et s'inclina avant de lui souhaiter la bienvenue. « Je voudrais une chambre, pour une nuit si possible » s'exprima le jeune garçon, une fois s'être rendu auprès du comptoir. « Très bien, cela vous fera 1000 Berrys la nuit, diner et petit-déjeuner compris, payement à l'avance » répondit la proprio d'un ton aimable. Mais même avec le meilleur ton au monde, la somme demandée faisait encore mal à entendre. Surtout pour quelqu'un frôlant de très près la pauvreté comme il était le cas d'Evans en ce moment. Pourtant, ceci n'allait pas l'arrêter pour autant, il comptait bien obtenir une chambre dans cette auberge quoi qu'il advienne. Il fixait pendant un long moment déjà la jeune femme, qui semblait quelque peu mal à l'aise, face à l'air glacial qu'affichait le jeune homme. Il ouvrit quelque peu la bouche pour enfin dire « Je n'ai pas d'argent ». Surpris, la jeune femme le fit comprendre au jeune garçon avec un grand cri qui lui avait échappé. Comment quelqu'un pouvait se présenter dans une auberge sans avoir d'argent. Mais ayant l'esprit des affaires, la femme avait une petite idée derrière la tête « Très bien, je veux bien te laisser une chambre, mais en échange je veux que tu fasses quelque chose pour moi »...


Sans même s'en rendre compte, Evans s'était retrouvé à faire toute la vaisselle que l'auberge avait accumulée ces derniers jours, ce petit service allait pouvoir lui donner accès à une chambre pour la nuit, mais était-ce très équitable ? Sans trop se poser la question, il continuait à frotter les casseroles, sous le regard du spectre assez enjoué, fière de ne pas avoir été contraint lui aussi à faire de la vaisselle « il y a de bons côtés à être un fantôme en fait ». Ignorant le fantôme comme il aimait le faire, le jeune continuait à récurer le tout. Après un effort incroyable de sa part, le jeune bretteur parvint à finir le tout. Satisfait du travail fournit, la propriétaire lui donna des clefs après l'avoir remerciée et accompagnée au seuil de sa chambre. En s'en allant elle lui fit un léger sourire et disparut après avoir tourné dans un couloir. Le jeune homme, clefs en main, enfonça celle-ci dans serrure appropriée, puis ouvrit la porte en grand, constatant qu'à l'intérieur, la chambre était plutôt délabrée et n'avait pas été nettoyer depuis un bon moment déjà, c'est donc ce que valait le boulot du jeune homme. Sans se plaindre pour autant, il s'engouffra dans l'obscurité créée par le manque de fenêtre et ferma la porte derrière lui. Cherchant désespérément l'interrupteur de la lumière, le brun put constater avec désespoir que la chambre n'était pas non plus munit avec une lumière, il était donc condamné à dormir dans le noir, ce qui n'était pas plus mal dans le fond. Posant ses trois katanas sur la table de chevet, l'homme se faufila sous les draps et ferma les yeux, avant de se laisser plonger lentement dans un profond sommeil...


Soudain il ouvrit les yeux, son corps flottant au-dessus d'un grand trou noir, toujours enveloppé d'une couche épaisse d'obscurité. « Où suis-je ? » tint le jeune homme tout observant autour de lui. « Tu es dans un rêve » répondit une voix très familière. Quand soudain, une faible lumière vint briser les ténèbres, se modelant peu à peu pour former le spectre d'Hattori Hanzo. Le brun de son air froid fixait le fantôme qui avait osé pénétrer dans ses rêves et lui demanda ce qu'il pouvait bien foutre là. Le fantôme, un léger sourire se dessinant sur le visage, n'attendit pas pour lui répondre « Cela fait bien des années qu'on ne s'était vu, les évènements passés ont fait que je n'ai pas pu réaliser le projet que j'avais prévu pour toi, mon jeune disciple. Mais maintenant que nous nous sommes retrouvé, je compte bien t'apprendre l'art de combattre à l'épée et faire connaître au monde entier un style de combat qu'ils n'ont jamais encore vu. Je vais donc utiliser tes rêves pour t'entraîner, ceux-ci n'auront pas d'effets sur tes capacités physiques, restant une chose qui se passe dans ta tête, ceci est tout à fait normal. Tu vas donc devoir aussi t'entraîner une fois réveillé pour gagner en force, la vitesse et l'agilité étant des choses que tu as déjà, nous allons nous concentrer sur ta force. Enfin bref, seulement pour dire qu'ici, les seules capacités qui vont changer, seront tes capacités à réfléchir et à comprendre chaque situation pour en tirer le plus de choses à ton avantage, ton mental va évoluer. Ici tu vas connaître des techniques que tu n'as jamais encore vu, tu vas devenir mon disciple numéro un, Evans ! ». Pour la toute première fois, Evans avait fait attention à ce que l'homme lui disait, il est vrai que c'était inhabituel de sa part, mais il voulait devenir plus fort et si cela pouvait l'aider, il allait se donner à fond.


Une fois le petit discours du spectre terminé, il fixa Evans et lui tendit le bras afin de lui serrer la main. Le brun toujours flottant au-dessus du trou noir, essaya tant bien que mal de lui empoigner la main, mais la force de gravité du trou noir étant trop importante, il n'eut pas la force nécessaire de bouger. « Comme je pouvais m'en douter, ta volonté à devenir le meilleur épéiste est bien trop faible, tu ne feras pas long feu avec un esprit aussi peu combatif ! » S'écria le spectre. « Nous allons donc commencer par ça. Tant que tu n'arriveras pas à me prendre la main, nous stagnerons au niveau un de ton apprentissage, tant que tu n'arrives pas à toucher ma main Evans, nous ne pourrons pas lier nos esprits lors des combats et tu te feras battre un jour ou l'autre. Mais ne t'en fais pas, je sais comment renforcer ta volonté, avec un petit entraînement bien basique, qui sera un duel entre nous deux et qui consistera en une chose.. Essayer de me toucher ». Le brun écarquilla les yeux en entendant cette phrase, essayer de le toucher, ce serait chose simple pour un épéiste de son niveau et pourtant il avait l'impression que cela allait être très difficile. « Alors, es-tu prêt ? » Continua le spectre. Réfléchissant un peu, Evans ne répondit pas immédiatement. Avoir de la volonté était-il vraiment important lors d'un combat, c'était s'en doute vrai, la volonté de survivre est une chose qu'Evans connaissait bien, lui qui avait passé tant d'année à se battre pour sa survie.. Il ouvrit légèrement la bouche et répondit « Je suis prêt ». Heureux d'entendre sa réponse, peu à peu un grand sourire se dessina sur le visage du spectre qui s'écria une nouvelle fois « Ok, allons-y ! ».


TO BE CONTINUED


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiyoshi Evans

avatar


Messages : 13
Date d'inscription : 08/07/2012

Feuille de personnage
♦ Niveau:
17/50  (17/50)
♦ Expérience :
17/170  (17/170)

MessageSujet: Re: Entraînement intensif au pays des merveilles [Solo - En cours]   Mer 22 Aoû - 16:46



Entraînement intensif au pays des merveilles


» Il était une fois un maître et un scarabée «


Des terres faits de chocolat, des ruisseaux, rivières et cascade changés par un chocolat fondant et chaud. La pelouse ou l'herbe n'en était pas, celle-ci avait été remplacé par de la Marijuana, s'étalant à des kilomètres. Le Ciel d'un rose peu commun enveloppait tout le paysage, parsemé dans celui-ci quelques nuages parfum barbe à papa. Un monde parfait, créé par la simple imagination d'un homme, d'un homme que vous connaissez bien maintenant, oui cet homme n'était rien d'autre qu'Evans. Comme on aurait pu s'en douter, son pays des merveilles en était un en tout point, sa vision de l'utopie était là, des kilomètres de terre, construit pour le bonheur de chacun, tel était sa conception des choses. Étrangement, ceci ne surprenait pas le spectre qui était à présent aux côtés du jeune brun. Le bretteur se rendant compte d'où il était, resta couché à même le sol, comme s'il était toujours attiré par le trou noir de tout à l'heure. Fixant de ses yeux gris, le spectre debout un peu plus loin, il finit par se décider et s'aida de ses mains pour se remettre sur ses deux pieds. époussetant quelque peu ses habits, pour retirer les quelques brindilles de Marijuana qui s'était logé sur ses vêtements, il s'adressa au fantôme « Pourquoi ce monde et pas un autre créé par tes soins ? ». Hanzo, un grand sourire sur le visage lui répondit fièrement « Et bien je pense qu'ici est le seul endroit où toi, Evans, tu vas te donner à fond. Tu vas me demander pourquoi, ce qui est normal. Laisse-moi t'expliquer brièvement. J'ai comme qui dirait intégrer ton subconscient pour y planter une idée. Cette idée barre ton imagination pour la remplacer avec la mienne et ainsi t'empêcher de faire des changements importants dans ton rêve, tu ne pourras porter aucun changement à l'environnement qui t'entoure en ce moment. Mais quel est le but de ce stratagème. Et bien il a pour seul but de t'empêcher de reconstruire ton petit paradis que tu aimes tant ». Evans toujours en train de fixer le spectre lui coupa la parole afin d'émettre sa propre hypothèse « Et donc, tu comptes détruire petit à petit ce monde, pour m'obliger à t'arrêter ». Content de voir que le jeune n'est pas si idiot que ça, le spectre se mit à rire et enchaina « Tu as bien compris, malgré les apparences tu es très intelligent gamin... Bon, commençons ».


Un katana se matérialisa dans la main d'Hattori qui donna un grand coup dans l'air avec celui-ci, en direction d'une montagne de chocolat non loin. Comparé aux techniques connus pour fendre l'air et propager dans celui-ci une lame d'air bien visible, la technique du samouraï était différente. Aucune lame d'air n'avait été formée et pourtant sous les yeux du brun, la montagne se fendit en deux. Arborant un grand sourire, le spectre se tourna face à Evans « Au fait j'ai oublié de te dire, si de gros dégât était causé dans ce monde, il se pourrait bien qu'il disparaisse et que tu ne puisses plus jamais te réveiller ». C'était donc un combat avec un temps très limité, le brun devait toucher le samouraï, avant que celui-ci ne détruise tout son petit monde. Tout doucement, il ramena son bras droit à sa taille et tira du vide, à l'endroit où devrait être ses épées, un katana qui se matérialisait peu à peu « Je ne peux pas te laisser détruire ce petit bout de paradis ». Soudain, le jeune bretteur, arme à la main, se mit à courir en direction d'Hanzo, qui le regardait s'avancer dangereusement sans même prendre la peine de se mettre en garde. Doutant d'un stratagème de la part du vieillard, le brun continua tout de même à fondre vers lui pour effectuer un coup d'estoc d'une rapidité phénoménal. Apparemment, le samurai n'eut pas le temps d'esquiver et s'était pris l'attaque de plein fouet, la lame s'étant logé dans sa poitrine. Soupçonnant d'une chose le brun resta sur ses gardes, enfonçant l'épée de plus bel dans le torse du vieillard, quand soudain, celui-ci s'évapora.


Les yeux du jeune homme s'écarquillèrent à la vue de ce phénomène, comment le vieillard avait-il fait pour disparaître de la sorte. Surpris par la chose, le jeune homme ne remarqua même pas, que le spectre était maintenant derrière et celui-ci lui planta sans une once d'hésitation sa lame, transperçant la hanche du brun avant de dire d'un ton bien plus sérieux que la normal « Yūreide... Wanai ! ». L'attaque avait été bien trop rapide pour Evans qui ne put esquiver. Il serra les dents et se laissa tomber sur ses genoux « Ce n'est qu'un rêve et pourtant je souffre ». Le fantôme qui avait reprit son sourire, resta dos à son jeune disciple, il tenait à lui expliquer aussi ce petit détail « Et bien j'ai aussi incorporé l'idée à ton subconscient le fait de ressentir la douleur. Donc tous les coups portés ici, feront aussi mal qu'en vrai ». « Mais de là à utiliser une technique avec tes capacités de fantôme, est-ce bien équitable ? » reprit le brun qui était toujours genoux au sol. Le fantôme ne comprit pas tout de suite la phrase d'Evans, ses capacités de fantôme ? Après quelques secondes il comprit ce que voulait dire le jeune homme et tenait à lui faire savoir une chose « Cette technique, je la faisais même en étant humain, pas besoin d'être un fantôme pour la réaliser ».


Les deux hommes étaient maintenant dos à dos. Après une attaque incroyable effectué par Evans, elle fut ridiculisée par une autre attaque encore bien plus incroyable, une attaque dépassant pour le moment les capacités du jeune épéiste. Celui-ci qui venait de se relever, avait fait une légère rotation pour faire face à son assaillant. Le samouraï toujours le sourire aux lèvres, se tourna lui aussi et attendit une quelque conque réaction de la part de son jeune élève. Soudain sans même rajouter un mot, le brun, poussé par son envie de combattre, se mit à courir vers son maitre et lui asséna un coup de katana qui fut paré assez aisément. Sans se décourager pour autant, il enchaînait avec diverses coups bien placés, qui étaient quand même stoppé par le spectre confiant. Tout à coup, le jeune homme feinta et à la place essaya de toucher le bras de son maitre. Mais sans même comprendre comment, son corps s'arrêta net, comme paralyser, le jeune ne pouvait plus bouger. « Mahi kōdo », nouvelle technique du fantôme, qui avait planté l'extrémité de son katana, dans le corps du jeune garçon, à un endroit bien précis « Une fois la pointe de mon katana planté au bon endroit, il cause à ton corps une paralysie temporaire ». Une autre technique très impressionnante il fallait l'avouer, malgré un caractère assez étrange, le samouraï était aussi fort que le contait sa légende, Evans, n'avait pas du tout le niveau requis pour le battre. Pourtant, le battre était une chose, mais le toucher en était une autre, il s'en sentait capable et allait réussir. Cela dit, même si sa volonté était au plus haut, il ne pouvait toujours pas bouger, Evans était à la merci du vieillard. Sans éprouver aucune pitié, le samouraï ôta son katana et effectua un grand coup horizontal, déchirant la peau du jeune brun qui fut projeté en arrière.


« Et bien même si je savais que tu n'étais pas le meilleur, je te croyais bien plus fort que ça, es-tu vraiment mon véritable successeur ? » dit d'un air étonné Hattori après avoir rangé le katana dans son fourreau. Il était assez déçu de voir que son disciple était aussi faible et allait stopper l'entraînement quand le jeune homme étendu sur le sol s'exprima d'une voix assez faible « Je ne faisais qu'analyser tes capacités ». L'homme fantôme, pencha légèrement la tête en entendant cette phrase et lui répondit « Analyser mes capacités ? Tu ne te donnais donc pas à fond ? Très intéressant ». Son côté observateur donnait à Evans un petit avantage, il pouvait déceler avec ça les faiblesses de ses adversaires, ainsi que ses propres avantages sur eux. Maintenant qu'il avait découvert la faiblesse du samouraï, le jeune homme comptait se battre en utilisant pleinement toutes ses capacités. Posant ses mains près de sa tête, de façon à s'en servir d'appui et se hisser, envoyant ses pieds vers le haut, il se remit debout en un rien de temps. Malgré son visage serein, le jeune homme souffrait terriblement, mais afficher un tel visage de sérénité même avec d'innombrables blessures, pouvait être déstabilisant pour son adversaire. Il frappa à l'aide de son talon, son katana qui était au sol, le faisant s'envoler et tournoyer à sa hauteur, avant de l'empoigner « il est temps de passer aux choses sérieuses ».


TO BE CONTINUED


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiyoshi Evans

avatar


Messages : 13
Date d'inscription : 08/07/2012

Feuille de personnage
♦ Niveau:
17/50  (17/50)
♦ Expérience :
17/170  (17/170)

MessageSujet: Re: Entraînement intensif au pays des merveilles [Solo - En cours]   Mer 22 Aoû - 19:44



Entraînement intensif au pays des merveilles


» Quand l'élève surpassa le maître.. Ou pas «


Katana à la main, le jeune bretteur était prêt à faire face à son opposant. Il ne comptait pas le laisser répéter ses derniers mots. Comment pouvait-il dire, que le jeune Evans était faible, ridicule, puisque c'est lui qui deviendra le plus puissant épéiste au monde, le number one. Evans resserrant de plus en plus le manche de son katana, en matérialisa un autre dans sa main pour enfin prendre la position du Nito ichi. À la vue de ceci, le spectre toujours le sourire aux lèvres, fut impressionné de voir que le jeune homme s'était enfin décidé à se battre sérieusement, mais pour lui vouloir combattre n'était pas suffisant, il va falloir qu'il fasse ses preuves. Sans attendre un instant de plus, le jeune homme lâcha son katana, de façon à ce qu'il tombe perpendiculaire à son corps, pour enfin frapper son manche avec son pied et envoyer le katana en direction de son adversaire, accumulant vitesse au fur et à mesure. Hanzo, constatant l'attaque médiocre du gamin, fit un petit soupire avant de dégainer son katana et de repousser l'attaque. Mais il n'eut pas prévu de ce qu'il allait se passer. Pendant l'instant où il avait eu l'idiotie de quitter Evans des yeux, celui-ci d'une vitesse incroyable parvint à ses côtés, légèrement accroupit, l'extrémité du katana vers le bas. Hanzo constatant son erreur baissa le regard afin de regarder le jeune homme qui était à quelques centimètres de lui et laissa échapper quelques mots « Merde, c'était une diversion ». Le brun asséna un grand coup à l'horizontale au niveau des hanches du samouraï, mais l'attaque fut rapidement stoppé par l'homme à l'aide de son fourreau et attaqua avec son katana Evans vers la tête. Pour esquiver le coup porté en direction de son visage, le brun usa du manche de son katana afin de dévier l'attaque et enchaîna avec un uppercut en visant le menton du Samouraï. L'homme étant lui aussi très rapide, un simple mouvement de tête vers l'arrière avait été nécessaire pour esquiver l'uppercut, puis voulant s'écarter un peu, il fit un grand bond en arrière et se mit à rire « Voilà, c'est comme cela que j'ai envie de te voir combattre gamin ».


Toujours accroupit Evans n'eut pas l'envie de dire quoi que soit, lui qui était pour une fois si concentré, il ne devait pas perdre ça. Se relevant tout doucement, il pointa son katana en direction de son adversaire, ses yeux reflétant exactement et pour la première fois ses émotions, la volonté de gagner était maintenant présente. À la vue de ceci Hanzo, se dit qu'il n'allait pas se laisser toucher aussi facilement et allait donc passer à un stade supérieur, il allait montrer à l'élève qu'il ne peut pas surpasser le maitre. Les deux hommes une nouvelle fois face à face, se regardaient dans les yeux, chacun l'arme pointée sur l'autre. Soudain, les deux hommes disparurent et s'étaient retrouvés face à face, leurs katanas se rencontrant donnant naissance à quelques étincelles. Puis, les coups s'enchaînèrent, alternant pour chacun défense et attaque, sans pour autant donner l'avantage à un des deux combattants. Mais Hanzo ne se donnait pas encore à fond, il attendait le bon moment, puis il fit un autre bond en arrière et frappa l'air avec son katana. Encore une fois, la lame d'air n'était pas visible, mais par instinct, le brun fit un saut sur le côté pour esquiver, l'attaque finissant sur une colline en chocolat qui tomba en ruine en un rien de temps. Le regard tourné vers cette montagne, le brun devait faire attention pour que l'homme n'en détruise pas plus. Soudain, trop concentré sur les dégâts effectués par le samouraï, le brun ne vit pas le deuxième coup de l'homme qui se suivi et atterri dans le dos de l'élève. Bien moins puissant que le précédent, le coup avait pour effet de projeter Evans à quelques mètres plus loin, laissant une grande coupure, partant de sa nuque au bas de sa hanche gauche. Il laissa échapper un faible gémissement. Une nouvelle fois, il était au sol, se tordant de douleur, son sang se répandant sur la Marijuana en guise d'herbe.


Toujours un léger sourire aux lèvres, le samouraï fixait le jeune homme à terre. Mais ce n'était pas fini, le garçon avait peut-être subi plus de dégâts, mais il avait un avantage sur son adversaire et celui-ci était de connaître sa faiblesse. Le jeune bretteur n'abandonnant pas, se releva une deuxième fois avec beaucoup de mal. Il se mit à courir, vers la rivière au chocolat, suivi de très près par le samouraï ne comprenant pas ce qu'il pouvait mijoter. En un rien de temps, les deux hommes arrivèrent près de la rivière et une fois là-bas, le jeune épéiste enfonça son épée dans le chocolat fondant avant de donner un grand coup de lame dans celui-ci. Ce geste avait eu pour but de soulever le chocolat, formant une sorte de voile épaisse autour du brun, bloquant donc la vue du Samouraï, essayant de distinguer la silhouette d'Evans à travers tout ce chocolat. Pendant ce temps Evans avait profité pour s'éclipser derrière le samouraï et lui porta un grand coup dans le dos. Encore une fois, Hanzo avait anticipé l'attaque et c'était accroupit pour esquiver. Puis il rabattit son katana vers l'arrière pour planter le jeune Evans dans le ventre. Chose que le jeune put discerner et esquiver facilement. Des coups rapides et avec puissance se suivirent. Soudain, le fantôme donna un grand coup de lame pour couper la tête du brun, mais celui-ci baissa légèrement la tête pour esquiver avant d'enchaîner avec un coup à la diagonale. En vrai c'était une feinte qui avait pour but que l'adversaire tente de parer la première attaque. Soudain, il lâcha son katana et le rattrapa avec sa deuxième main et tenta de frapper Hattori au niveau de sa hanche. Chose qui avec un autre adversaire aurait fonctionné, mais malheureusement, le fantôme connaissant les techniques d'Evans, fit une autre esquive en reculant de deux pas. Son sourire toujours présent sur son visage, il regarda le jeune homme se vider peu à peu de son sang, ainsi que de son énergie.


Reprenant sa respiration de son mieux, le brun fixait le sol, même en connaissant la faiblesse de son opposant, il n'arrivait pas à trouver une seule faille. « Et bien gamin tu es bien plus résistant que je le pensais. En tant normal, un humain se serait réveillé après avoir reçu autant de blessures. Franchement, même si tu ne m'as pas encore touché, je suis épaté. Mais bon, il est tant d'en finir, tu manques terriblement d'entraînement et il sera impossible pour toi de me toucher la première fois ». Soudain le côté pessimiste du jeune homme, à la suite de cette phrase reprit le dessus « Il est vrai je ne vais jamais réussir, autant arrêter maintenant ». Un cri d'étonnement sortit de la bouche du spectre, stupéfait de son changement soudain de caractère, pourtant, cette phrase n'avait pas pour but de le décourager au contraire « Je-je ne voulais pas que tu abandonnes, je voulais te provoquer un peu, tu es vraiment étrange comme garçon ». Evans crachant une quantité élevée de sang, leva ses pupilles pour les poser sur le samouraï, avant de dire « Tu es aussi nul pour provoquer, que ta coupe de cheveux, espèce de chauve ». Fronçant soudainement les sourcils, après cette remarque, le sourire qu'avait eu le fantôme depuis le début disparut et sans même réfléchir, il fondit sur Evans katana en main « Je vais te buter sale mioche ! » s'écria le spectre arme levée au ciel. Puis Evans, s'attendant à cette réaction se redressa et frappa à l'aide sa paume le manche de son katana, qui prenait la direction du Samouraï. Le katana par pure stratégie, passa juste à côté du visage d'Hanzo, qui avait une nouvelle fois perdu de vue le jeune épéiste. Celui-ci en vrai avait créé une diversion avec son katana, pour se retrouver derrière son adversaire et réceptionner son épée. Attrapant celle-ci,il ouvrit la bouche et dit « C'est la fin ». Serrant le manche de son katana, il donna un grand coup avec la pointe de son épée, du sang giclant tout autour d'eux...


TO BE CONTINUED


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entraînement intensif au pays des merveilles [Solo - En cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entraînement intensif au pays des merveilles [Solo - En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entraînement d'orientation
» Abyss Au Pays Des Merveilles
» Alice aux pays des merveilles / La traversée du Miroir
» [Entraînement] Lame
» La folie d'Alice aux pays des merveilles [Pv: Miku Takyo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Renaissance V3.0 :: ¤¤ Role Play ¤¤ :: ¤ Sea's Blue ¤ :: South Blue-