Partagez | 
 

 [Ile de Babibel] Quand il faut grimper vers les dieux (ou vers HANAMI et Mitsukane!!) [pv Lucifel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sora Mizuiro

avatar


Messages : 119
Date d'inscription : 07/08/2011
Localisation : Je suis là où ton coeur se trouve ♪

Feuille de personnage
♦ Niveau:
19/50  (19/50)
♦ Expérience :
151/190  (151/190)

MessageSujet: [Ile de Babibel] Quand il faut grimper vers les dieux (ou vers HANAMI et Mitsukane!!) [pv Lucifel]   Lun 16 Juil - 17:15

    « Tain… »
Une ile unique en son genre. Elle n’était qu’une montagne sur l’eau, rien d’autre. Pas de place pour la moindre verdure, il n’y avait que cette tour de Babel naturelle sur ce morceau de continent perdu au milieu de l’océan. Les reliefs rocheux s’élevaient tellement hauts dans le ciel que les nuages ne pouvaient empêcher leurs ascensions. Impossible de savoir si le sommet de la montagne était juste au-dessus des nuages ou encore plus proche de la demeure des anges. C’était comme si la nature elle-même défiait les dieux, qu’elle défiait leurs créateurs ou alors elle tentait d’entrer en contact avec eux, comme si le lien avait été rompu.

Et c’était ces pentes vertigineuses que je devais escalader… Heureusement, il y avait plein de galeries souterraines, comme si la montagne n’était qu’un gruyère géant. Maintenant, il fallait trouver une grotte qui ne me mènerait pas à un cul de sac ou vers les racines de l’ile mais plus vers les hauteurs, pour trouver ce que je cherchais. Depuis que je faisais partie des Phoenix Pirates, j’étais passé par plusieurs périodes assez particulière. J’avais été intégré au sein de l’équipage en tant que lionceau, je me suis battu pour eux en tant que lion et maintenant j’étais revenu sous forme humaine. C’était plus pratique, surtout pour exercer mes compétences de médecin sur la capitaine…

Et c’était d’ailleurs la raison de ma présence sur ces rochers rugueux aux couleurs bleutées. Hanami n’allait vraiment pas bien et le seul moyen de la guérir de ses maux était de récupérer une plante, plus précisément une fleur, qui se trouvait très haut, plus haut que les nuages certainement. D’une part, j’avais la flemme, mais vu que c’était pour ma capitaine adoré, j’étais prêt à franchir tous ces fichus tunnels pour retrouver ce petit remède aux pétales de pureté.

J’avais déjà pris plusieurs chemins différents et pourtant, je n’étais pas spécialement plus haut qu’avant. Je m’étais retrouvé face à plusieurs impasses, avec une rage grandissante à chaque nouveau cul de sac. Je m’étais pris les pieds dans pas mal d’objets ridicules dans l’obscurité des galeries, comme des champignons, des cordes ou même des livres ! Je commençais à me demander s’il ne valait mieux pas escalader carrément la montagne au lieu de chercher l’impossible… Avec ma condition de Zoan, c’était possible de le faire assez facilement… Mais juste au moment où je penchais un peu plus sur cette option dans ma tête, je fus dérangé dans ma méditation silencieuse…


[ Hanami ; Haha, j'aime la modification du titre ! ]

_________________ ~♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucifel

avatar


Messages : 17
Date d'inscription : 27/06/2012

Feuille de personnage
♦ Niveau:
17/50  (17/50)
♦ Expérience :
37/170  (37/170)

MessageSujet: Re: [Ile de Babibel] Quand il faut grimper vers les dieux (ou vers HANAMI et Mitsukane!!) [pv Lucifel]   Lun 16 Juil - 21:23

Ouah, elle était assez impressionante cette fameuse montagne. En voyant que le sommet était à une hauteur extraordinaire, je me surpris à repenser à mon pays natal qui était bien plus haut que ça encore. En parlant de ça, j'enfilais rapidement une sorte de cape afin de cacher mes petites ailes. Je ne les cachais pas tout le temps, au contraire, mais en général, j'essayais de ne pas trop les montrer ou bien de faire passer cela pour le pouvoir d'un fruit. Les anges n'étaient pas très connus ici-bas et bien que je me fichais qu'ils soient découverts, je ne tenais pas vraiment à me retrouver esclave ou je ne sais quoi.

Enfin, j'observais cette immense montagne et les nombreux trous qui la parcouraient. Combien de chemins pouvait-il y avoir à l'intérieur ? Je sentais déjà que cela n'allait pas être une partie de plaisir, mais le jeu devait en valoir la chandelle. Au départ, je n'aurais jamais dû passer par ici. J'étais sur une autre île, à la recherche d'ouvrages secrets tenus par un grand historien désormais mort. Cependant, lorsque j'avais enfin trouvé la fameuse cachette, je découvris avec stupeur une simple lettre et une carte. La lettre expliquait où se trouvait réellement son trésor et qu'il avait mis au point ce jeu de piste dans la simple intention de s'amuser, même après la mort, et la carte indiquait l'île où j'étais maintenant.

Bon, je n'allais tout de même pas passer ma vie ici, dans le peu d'espace qui séparait la montagne de la mer, si ? Ainsi, j'entrais à l'intérieur d'un des trous, me demandant combien de temps j'allais mettre avant de trouver la sortie. Au fur et à mesure que je découvrais les galeries souterraines, je me rendais compte que j'en avais finalement pour un bon moment. Il m'arriva de me reposer une ou deux fois, à bout de nerf, et également de remarquer que je prenais quelques fois les mêmes chemins et donc les mêmes passages bloqués. L'obscurité envahissant les lieux me poussait à compter sur mes autres sens que ma vue et j'entendis ainsi un très léger bruit. Très vite je compris que je n'étais pas seul à la recherche de quelque chose.

Le bruit n'était pas assez fort pour que je puisse le repérer et le suivre, mais je tentais quand même de rencontrer cette autre personne et de la bloquer si son but était le même que le mien. Au bout d'un certain temps et grâce à mes yeux qui s'étaient un peu adaptés à l'obscurité, je vis une silhouette un peu plus loin. Je ne voulais pas me battre contre lui car on ne savait jamais ce qui nous attendait, mais je ne pouvais pas non plus jouer les innocents et lui parler en toute tranquilité. Pourtant, je devais faire quelque chose d'autant plus que lui ou elle aussi avait pu m'entendre.

- Excusez-moi, je pense que vous êtes vous aussi perdu dans cet endroi, n'est-ce pas ? Sachez que je ne vous veux aucun mal et au contraire, je pense qu'à deux, nous pourrions sortir d'ici plus simplement.

Bon, mes paroles n'étaient pas emplies de sincérité mais cela m'importai peut. En soi, je ne lui voulais pas de mal toutefois, cela pourrait changer d'un instant à l'autre et bien sûr, je comptais me servir de cette personne pour retrouver mon chemin plus facilement, mais ce n'était pas vers la sortie proprement dite que je comptais me diriger. En y réfléchissant un peu plus, il se pouvait que la cachette se trouvait en fait au sommet, c'était un endroit évident pour un trésor mais justement, les endroits évidents sont souvent ceux auxquels on pense le moins.

- Alors qu'en dites-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Ile de Babibel] Quand il faut grimper vers les dieux (ou vers HANAMI et Mitsukane!!) [pv Lucifel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Soldat & La Voleuse, retour à l'auberge
» Quand il faut demander de l'aide...
» « L’architecture moderne, c’est quand il faut allonger la jambe gauche pour maintenir fermée la porte des waters. » - William
» Quand il faut apprendre, au plus grand sacrifice, qu'il faut savoir perdre des batailles pour gagner la guerre ...
» Quand il faut se bouger le luc...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Renaissance V3.0 :: ¤¤ Role Play ¤¤ :: ¤ Sea's Blue ¤ :: East Blue-