Partagez | 
 

 Rencontre onirique (Pv : Zephyr Reddhan & Saeko)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zephyr Reddhan
Gardien of Sand
avatar


Messages : 48
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 27

Feuille de personnage
♦ Niveau:
18/50  (18/50)
♦ Expérience :
18/180  (18/180)

MessageSujet: Rencontre onirique (Pv : Zephyr Reddhan & Saeko)   Mer 11 Juil - 22:54

La femme qui valait 5 millions


Des semaines s'étaient écoulées. La rencontre avec Ivan Dragunov avait été aussi enrichissante que dangereuse mais les événements étaient désormais fini. Suite à ce combat aux côtés de Gildartz et à leur promesse de devenir amiraux, Zephyr avait décidé de soigner ses blessures ici à Logue Town. Il était enfin sur pied bien que ses blessures le faisaient encore souffrir. Le jeune homme se refusait de repenser à cet affrontement pour le moment. En effet tout ce qu'il désirait à l'heure actuelle était de visiter cette île au passé historique.

Dans un premier temps il se rendit sur le lieu où Gold D. Roger avait été exécuté publiquement. Sur la place une masse de gens se tenait là, certains voguant à leurs occupations, d'autres observant intensément le monument. Zephyr songea que les mentalités humaines divergeaient énormément. Alors que certains vouaient presque un culte à ce lieu, leurs homologues le craignaient plus que tout. Quant au marine et bien il voyait simplement ça comme le début de l'histoire. À vrai dire il songea qu'il aurait voulu connaître cet homme que beaucoup appellent monstre. Il aurait aimé pouvoir se faire sa propre opinion et ainsi peut être emprunter une voie différente. Mais non. La vie en avait décidé autrement et l'avait posé sur ce chemin sans réellement le consulter au préalable. Il avait accepté son sort, quitte à vivre de la sorte autant rendre tout ça agréable. Ainsi il s'investirait dans le monde de la marine et imposerait sa philosophie aux fils des échelons. Il traquerait les coûte que coûte les imbéciles s'en prenant à des citoyens innocents, mais laisserait volontiers voguer les courageux pirates à la recherche d'aventure. Généraliser n'avait jamais rien apporté de bon au monde par le passé. Les livres d'histoire le lui avaient suffisamment appris.

Il quitta la place centrale en songeant de quelle manière il pourrait un jour se trouver en haut. Probablement en exécutant le prochain seigneur des pirates ? S'il le mérite tout du moins. Il passa devant une boutique de sabre et pénétra par curiosité à l'intérieur. Il n'y connaissait rien en lame et pourtant il en maniait une de manière exemplaire. Il fouilla un peu mais ne sachant analyser correctement la qualité il quitta rapidement le magasin. Si un jour il avait la chance de recroiser Kisuke il lui toucherait deux mots à ce sujet.

Durant ces quelques mois dans la marine le chemin qu'il avait parcouru lui semblait impressionnant. Il était allé de promotion en promotion, et pourtant avait essuyé de lourdes défaites comme contre le révolutionnaire à 60 millions de berrys. Néanmoins il lui avait fièrement tenu tête, et en cela il pouvait en tirer une fierté assumée. Il passa devant un bar dans lequel il semblait y avoir du grabuge. Il entra à l'intérieur et observa une femme se faire embêter par une bande de gredins de première zone. Celle-ci en envoya valser un sans aucune difficulté tandis que le second arrivait dans son dos. Zephyr sortit son épée et en un instant se retrouva derrière l'homme en lui assénant un violent coup du côté contondant de sa lame. L'affaire était pliée et il fut ravi de constater qu'il n'avait rien perdu de sa vitesse. Il s'assit à côté de celle à qui il avait prêté main forte. Il se tourna vers elle et l'espace d'un instant resta l'air béat ne sachant sortir le moindre mot. Depuis qu'il naviguait sur les mers il n'avait jamais vu d'aussi jolie femme. Certainement qu'à cet instant ses joues rejoignirent la couleurs particulière de ses yeux. Le bleu océan des siens devaient entrer en parfaite opposition avec le rouge sang du jeune homme. Sa longue chevelure indigo dansait discrètement au fil des courants d'air qui pénétrait dans la pièce. Cependant ce visage angélique camouflait bien la personne qui se trouvait en face de lui. Saeko Sachiki sans aucun doute. Un pirate à 5 millions de berrys. Qu'importe après tout, il n'était pas là en mission mais en convalescence. Et puis personne ne viendrait lui reprocher d'avoir pris un verre dans un bar de Logue Town.

- «  Body Breaker si je ne m'abuse ? Enchanté, je suis le Sergent-chef Zephyr Reddhan. Ne vous inquiétez pas je ne suis pas là pour vous. Puis-je vous offrir un verre ? Je m'excuse de m'être interposé, il est assez clair que vous n'aviez pas besoin d'aide mais je suis un peu rouillé ces temps-ci, un peu d'exercice ne me fait pas de mal. Qu'est-ce qui amène un pirate aussi célèbre que vous dans un bar aussi miteux ? »

Il s'était forcé de paraître le plus naturel possible, mais il était clair que la beauté de cette femme le troublait quelque peu. Quoiqu'il en soit il ferait son maximum pour ne rien montrer et obtenir une conversation qui tienne la route avec ce personnage …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saeko
- The Scarlet Diamond -
avatar


Messages : 162
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 25

Feuille de personnage
♦ Niveau:
22/50  (22/50)
♦ Expérience :
52/220  (52/220)

MessageSujet: Re: Rencontre onirique (Pv : Zephyr Reddhan & Saeko)   Jeu 12 Juil - 8:29



Enfin seule.. Ou presque






Comme à mon habitude, j’avais laissé le Nautylus caché un peu plus loin dans la mer pour ne venir qu’en vaisseau annexe. Ainsi, j’évitais que l’on repère le sous-marin des anciens Bakuha Kaizoku. J’étais restée un peu plus de cinq moi sur west blue, dans l’espoir de retrouver ceux qui m’étaient cher.. Mais en vain. Le destin a voulu que jamais nous ne nous revoyions. Une vérité que j’avais beaucoup de mal à admettre. Moi qui ai perdu l’homme qui comptait le plus pour moi, j’ai échoué en tant que conjointe mais aussi en tant que médecin de l’équipage. Au plus profond de moi, je ne voulais qu’une seule chose ; le revoir à nouveau sourire. Je voulais me blottir dans ses bras, lui seul pouvait apaiser ma conscience.

West Blue etant classé comme la mer la plus dangereuse des quatre point cardinaux, c’était à l’opposé que je me rendis, à fin de me reposer. East blue m’a paru calme et posé, il y avait une ville où il fallait absolument que je visite. Logue Town, l’endroit où l’ancien Roi des pirates fut exécuté. Faisant partis de l’âge d’or de la piraterie, j’étais obligée de venir dans cette ville ! Peut-être me permettra-t-elle d’oublier mes erreurs. Faisant un certain bruit avec mes talons, la foule qui m’entourait n’arrêtait pas de contempler ma personne. Comme si j’étais une hors la loi connue.. Pourtant, j’avais pris le soin de voilé mon visage et c’est peut-être pour ça que l’on me regarde. Arrivant sur la place de l’échafaud, un grand marché s’y trouvait. A son centre, je pouvais déjà imaginer la tête du pirate le plus puissant au monde se faire exécuté. On dit qu’il est mort avec le sourire, c’était un homme d’une très grande renommée. En voyant la joie de vivre de cette ville, son activité et ses commerces, je ne pouvais être que joyeuse. En effet, être triste alors qu’il y a tant de flux d’activité me donnait envie d’acheter un petit souvenir et profiter de ma venue dans cette fameuse ville.

Ayant fait le tour du marcher, je n’avais finalement rien acheté. Je n’avais aucun moyen pour tout transporter et puis.. Il y avait trop de choses qui me plaisaient ! En sortant de la place, il était presque midi et la faim m’incita à chercher un restaurant. C’est alors qu’un bar qui faisant office de restaurant se trouvait tout près de la place ! Sans attendre, je m’y rendis dans l’espoir que personne ne vienne me déranger. Comme la plupart des bars, il y avait certainement des pochtrons qui y restaient toutes la journée. Ne connaissant pas la ville, je ne voulais pas prendre le risque de chercher un autre point de ravitaillement, dans le pire des cas j’emploierai la force pour me défendre. A peine rentrer, deux individus se mirent face à moi. Sans attendre qu’ils ne prononcent ne serait-ce qu’un seul mot, je pris le bras de l’un pour lui tordre et lui mettre un bon coup de talon-diamant dans le genou, en revanche je n’eus le temps de m’occuper de l’autre, car un jeune homme vint à moi pour m’aider visiblement. L’action me fi perdre mon voile qui cachait partiellement mon visage. C’est alors que l’individu se présenta, hormis Reaver. C’est la première fois qu’un aussi beau garçon s’était présenter à moi.

Le plus frustrant était qu’il faisait partie des forces de la marine. Même si ce dernier avait l’air très gentil et serviable, il fallait que je me méfis un minimum.. Mais le ton de sa voie ainsi que l’expression de son visage portent à croire qu’il ait un petit faible pour moi. Et il n’avait pas l’air d’être comme les autres marine qui auraient surement profité de l’agitation pour me capturer. Dans son cas, il était venu pour m’aider, ce qui n’est pas très logique pour quelqu’un occupant un poste aussi haut placé dans la hiérarchie. D’un ton un peu gênée, je me permis de lui répondre.

« Euh.. Enchantée, je crois que je n’ai pas besoin de me présenter.. A vrai dire, j’étais venue ici pour manger pour ensuite repartir.. »
Il s’agissait d’un marine ! A première vue, il semblait être un type droit et réfléchie. Aucun doute, il avait l’image d’un officier de la marine. En lui jetant un sourire jaune, je n’osais pas le regarder dans les yeux. Peut-être parce que nous étions sensé être ennemi ou alors parce que son charisme m’intimidait un peu.. Je crois bien que c’était pour les deux raisons que je n’arrivais pas à m’y faire.




_________________ ~♫
C'est un adieu et non un au revoir mes amis..

| Lînkuei Ryuu Ogi |

° La souffrance est comme un creuset dans l'être.D'abord elle y fait de la place, pour qu'ensuite on y mette de la joie. °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zephyr Reddhan
Gardien of Sand
avatar


Messages : 48
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 27

Feuille de personnage
♦ Niveau:
18/50  (18/50)
♦ Expérience :
18/180  (18/180)

MessageSujet: Re: Rencontre onirique (Pv : Zephyr Reddhan & Saeko)   Jeu 12 Juil - 9:48

Tête à tête entre ennemis


Même sa voix avait quelque chose de cristallin laissant le marine perplexe. Dans le passé il n'avait jamais vraiment eu l'occasion de ressentir ce genre de gêne. Dans son village natale les jeunes filles n'avaient aucune classe et depuis qu'il était entré dans la marine il n'avait pas vraiment eu l'occasion de s'adonner à ce genre de chose. Bien évidemment, étant plutôt beau garçon les regards insistants de certaines en disaient long sur leurs intentions, mais jamais il n'avait prêté attention à ces jeux défendus. Pourtant, en cet instant particulier il aurait grandement souhaité plaire à cette femme. Seul bémol : sa condition de pirate. Pourtant Zephyr n'avait aucune envie de faire attention à ce si petit détail. Ce détail qui n'en serait pas un pour n'importe qui, mais qui pour lui ne valait rien. Après tout sa philosophie ne l'avait jamais amené à juger une personne par les on-dit ou les rumeurs, il prendrait donc le temps d'en savoir plus sur celle qu'il avait en face de lui. Pour le jeune homme, cela en valait la peine.

- «  Et bien au risque d'insister peut être pourrions nous manger quelque chose ensemble ? Je suis en convalescence depuis qu'Ivan Dragunov est venu foutre le bazar sur cette île. L'affronter en face à face n'est pas la meilleure idée que j'ai pu avoir. Enfin, je suis vivant et je vous invite à prendre un moment avec moi ! J'insiste sur le fait que dans l'instant vous n'avez pas besoin de me considérer comme un marine, je suis un homme comme un autre qui aimerait avoir le privilège de cet instant. »

Zephyr parût discerner un semblant de gêne chez elle aussi. Mais il chassa rapidement cette idée de son esprit. Un pirate à 5 Millions de berrys, connus dans les Blues et qui ne doit pas manquer de prétendant ne serait évident pas mal à l'aise face à un jeune marine sortit de nul part. Il devait un peu trop prendre ses désirs pour des réalités, à son grand regret.

- «  Tavernier ! Nous prendrons cette table au fond ! »

Ainsi les deux personnes pourraient s'adonner à des discussions qu'aucun autre ne pourrait entendre. Ils seraient isolés du reste du bar et bien que le romantisme ne soit pas présent, l'intimité serait au rendez-vous. Il se dirigea donc ainsi vers la place qui était la leur et tira dans un premier temps la chaise de Sachiki. Il n'avait aucune idée de comment s'y prendre avec les femmes mais sa mère lui avait enseigné quelques rudiments de manière à ne pas passer pour un rustre le cas échéant. Il prit place à son tour et involontairement se mit à la fixer intensément. Zephyr rencontrait quelques difficultés à camoufler son admiration pour cette femme. Ne souhaitant la mettre mal à l'aise ou simplement pour éviter de paraître insistant il détourna son regard sur l'assiette et commença :

- « Ce n'est pas ici qu'on trouvera les meilleurs mets des Blues mais bon, ça fera l'affaire ! Et puis mon salaire de marine n'est pas vraiment ce qu'il y a de plus rentable à vrai dire ! C'est un honneur de partager ce repas avec vous. Néanmoins aux dernières nouvelles vous vous trouviez du côté de West Blue depuis un bon moment non ? Pourquoi East Blue et Logue town ? Ha et ne vous en faites pas, je peux vous promettre que tout ce qui se dira ici restera entre vous et moi. J'ai beau être un marine, je n'ai rien contre les pirates à la base. J'en ai même côtoyé un durant toute mon enfance. Je ne vous jugerai pas Saeko. »

Il lui adressa un sourire sans se rendre compte que de nouveau son regard se posait sur elle. Ses yeux rouges sombres semblaient s'éclaircir lorsqu'ils se perdaient dans le bleu océan de la jeune femme. Lui marine, elle pirate, eux déjeunant ensemble dans une taverne prêt à échanger un moment particulier. La situation semblait étrange et pourtant savoureuse. Zephyr ne savait si sa première impression était partagée. Certainement qu'il ne voulait même pas le savoir de peur d'être déçu. Et puis même si cela s'avérait être réciproque, il n'avait aucune idée de comment agir. Il laisserait donc les choses se faire naturellement et guetterait le moindre signe venant de la jeune femme. Ha ! Si seulement les livres lui avaient aussi appris ce genre de chose … !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saeko
- The Scarlet Diamond -
avatar


Messages : 162
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 25

Feuille de personnage
♦ Niveau:
22/50  (22/50)
♦ Expérience :
52/220  (52/220)

MessageSujet: Re: Rencontre onirique (Pv : Zephyr Reddhan & Saeko)   Jeu 12 Juil - 12:08



La prudence est mère de sûreté






L’impression d’être bien accompagné me rendit le sourire. Mais j’aurai aimé que cette personne ne soit pas un marine, n’ayant pas une très bonne image de ce partie-là, Zephyr avait pourtant l’air d’être un jeune homme soigné et respectueux. En l’entendant prononcer le nom d’un criminelle mondialement connu ; Ivan Dragunov, je me fis une petite idée de lui. En dépit de sa présence ici, il avait l’air d’être assez fort pour avoir survécu face à un homme qui a une tête de soixante millions de berry ! C’est à croire que son courage est proportionnel à son charisme ? Décidément, j’avais face à moi un personnage bien mystérieux. Ces yeux rouges qui font froid dans le dos m’attirèrent. On a l’impression qu’il est quelqu’un de très menaçant rien qu’en admirant son regard, pourtant ses manières disaient tout le contraire.

« Très bien, allons-nous installer alors »
Le fait qu’il soit doté d’un charisme assez conséquent me fit presque oublier qu’il était de la marine. Sans le vouloir, sa présence me fit oublier mes maux passés. C’est sans trop le regarder que je souriais, depuis qu’il est arrivé dans la taverne, plus aucun chasseur de prime ou de bandit ne faisaient de bruit. Comme s’il avait ramené l’ordre dans cet endroit qui est habituellement agité. Perdu dans mes pensées, je ne savais plus quoi dire ni quoi faire. Lui qui ne me connaissais pas, il me tira la chaise pour que je puisse m’installer, me parle comme une personne normale et en plus de ça, il a l’air d’être attiré. Malheureusement pour lui, il n’est pas intervenu au bon moment. Car malgré le fait qu’il ait des qualités digne d’un homme, je n’avais pas la tête à parler ou autre. Moi qui suis très ouverte, ces temps-ci je n’étais pas dans mon assiette. C’est pourquoi je me forçais à sourire, même si le jeune homme face à moi m’y encourageait un peu.

Une fois assise face à Zephyr, je n’osais plus le regarder. Je ne savais pas quoi dire, d’un côté il était un marine et peut-être qu’il s’agit là d’un piège pour qu’ensuite ses hommes viennent pour me tendre une embuscade. Tout parait normal, et ce n’était pas une bonne nouvelle pour un pirate comme moi. De plus, ce marine était informé. Il savait que j’étais à weste blue, et il me retrouve ici dans un bar où presque aucun agent n’ose venir. Ma faim avait subitement disparut, entre méfiance et tristesse, mon cœur ne savait plus où aller. En serrant les jambes tout en posant mes mains sur mes cuisses, j’étais un peu gênée. Il me parlait comme si de rien était, et je ne savais pas s’il était sincère ou non. Voir un homme tel que lui dans le camp adverse était rangeant, mais pourtant quelque chose me disait qu’il n’était pas méchant en soi.

« Effectivement, j’ai eu de petit problème sur Ohara.. Je suis finalement arrivé à destination dans le but de me ravitailler pour ensuite continuer mon périple. »
En y repensant. Lui qui est si bien informé, peut-être est-il au courant que mon ancien équipage a été décimer. En outre, il sait également que je suis la seule rescapée des Bakuha Kaizoku. Si c’est le cas, alors il déduira facilement que je n’allais pas très bien. Queen savait tout ça, mais elle travail pour le gouvernement alors peut-être qu’elle en sait un peu plus que la marine. Je verrai bien si Zephyr lui le sait.




_________________ ~♫
C'est un adieu et non un au revoir mes amis..

| Lînkuei Ryuu Ogi |

° La souffrance est comme un creuset dans l'être.D'abord elle y fait de la place, pour qu'ensuite on y mette de la joie. °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zephyr Reddhan
Gardien of Sand
avatar


Messages : 48
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 27

Feuille de personnage
♦ Niveau:
18/50  (18/50)
♦ Expérience :
18/180  (18/180)

MessageSujet: Re: Rencontre onirique (Pv : Zephyr Reddhan & Saeko)   Jeu 12 Juil - 14:58

Méfiance affichée


La méfiance continuait de se lire sur le visage de la jeune fille et ce, malgré les tentatives désespérées de Zephyr pour la mettre en confiance. Mais pouvait-il vraiment lui en vouloir ? Un pirate avec une prime de 5 millions invitée à déjeuner par un sergent-chef de la marine. La situation prêtait aisément à confusion. Pourtant ce dernier n'avait aucune arrière pensée malsaine à son égard. Il prenait plaisir à partager un moment avec une femme qui lui plaisait indiscutablement. Derrière ce physique parfait se cachait visiblement une personne sensible et écorchée par la vie. Oui, la méfiance était perceptible, mais c'est la tristesse et la nostalgie qui semblaient être sa ligne conductrice.

- «  Je sais que vous n'êtes pas à l'aise. Ça semble assez évident à vrai dire. Mais je peux vous promettre sur mon honneur d'homme que je ne vous veux aucun mal et qu'il n'y a aucun piège derrière tout ça. Détendez vous et profitez simplement du moment qui s'offre à nous. Je risque des remontrances si l'on nous reconnaît mais qu'importe, ça en vaut la peine vous ne pensez pas ? Dans tous les cas si vraiment vous n'y tenez pas je ne vous retiens pas. Je ne compte pas vous imposer ma présence si celle-ci vous dérange. »

Il avait parlé sincèrement et avec tact, espérant que le pirate resterait en sa compagnie encore un moment. Le tavernier en personne vînt leur demander ce qu'ils souhaitaient manger, sans doute pour les remercier d'avoir réglé leur compte à cette bande de racaille précédemment. Le sourire qu'affichait Saeko semblait n'être qu'une façade que Zephyr aurait voulu percer. S'il pouvait lui tirer une véritable marque de joie alors il aurait déjà gagné quelque chose.

- « Vous semblez préoccupée et cela m'attriste. J'ai la sensation d'être tombé au mauvais moment et je m'en excuse. Je ne suis pas au courant de votre vie. À vrai dire dans la marine nous avons les avis de recherche mais si nous ne sommes pas mandés par un supérieur nous n'analysons pas tous les pirates des mers. Du moins pas à mon poste. Pardonnez donc mon ignorance. Si vous avez besoin d'une oreille pour être écoutée je peux vous prêter les miennes. Si à la fin de ce repas vous vous sentez mieux alors j'aurais gagné ma journée ! »

Encore une fois un sourire débile s'afficha sur le visage de Zephyr. Il s'en rendit très vite compte et reprit un air plus sérieux. La mimique de gêne sur son visage aurait peut être au moins le mérite de la faire sourire. S'il y parvenait malgré lui, qu'importe, le résultat aurait été positif de toute façon.

Dans le bar le silence était assez pesant, tous avaient observé avec quelle facilité les deux personnages avaient envoyé valser les idiots de tout à l'heure. Deux combattants aussi aguerris déjeunant ensemble devait attirer la crainte et la curiosité des locaux. Mais qu'importe, seul le duo qu'il formait avec la jeune femme comptait pour le moment.

- «  Je peux vous poser une question qui m'intrigue ? Comment vous êtes vous retrouvée avec une prime de 5 millions sur le dos ? Encore une fois pardonnez mon incrédulité mais malgré mon grade ça ne fait que quelques mois que je suis dans la marine. Et j'aime savoir qui sont réellement les personnes qui m'intriguent. En l'occurrence vous en faites parties. Après tout si je vous ai invité à déjeuner, vous devez bien vous en douter ! »

Zephyr avait décidé d'être honnête dans le but à la fois de la rassurer mais également de la mettre plus à l'aise. S'il devait arriver à lui faire passer un moment agréable autant ne pas y aller par quatre chemins et faire en sorte qu'elle ne se sente plus en danger. Cette manière de procéder devait être la bonne. C'est du moins ce qu'il espérait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saeko
- The Scarlet Diamond -
avatar


Messages : 162
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 25

Feuille de personnage
♦ Niveau:
22/50  (22/50)
♦ Expérience :
52/220  (52/220)

MessageSujet: Re: Rencontre onirique (Pv : Zephyr Reddhan & Saeko)   Jeu 12 Juil - 17:11



Fini la plaisanterie!






Ma méfiance a donc été découverte. Ce jeune homme à l’œil ! Une fois de plus, il démontre que son innocence est identique à celle d’un civil, il n’était pas venu me parler dans le but de mieux me cerner pour me capturer ? Si je me laisse avoir par ses beau yeux, il y a une autre raison qui me poussent à le croire ; sa droiture. Pour un marine qui sait avec qui il parle, il n’a donc aucune méprise vis-à-vis des pirates. Si c’était le cas, je pense que je serai entourée de marine à l’heure qu’il est. C’est en hésitant que je pris donc la parole.

« Excusez-moi, mais vous pouvez me tutoyer. J’ai récemment été poursuivi par un agent du gouvernement, je pensais que vous étiez en mission pour ma prime. Je suis surtout impressionnée de voir que vous risquez votre poste rien que pour avoir une simple discussion avec une pirate comme moi.. »
Il savait s’y prendre avec les femmes, il sait quoi dire quand il faut. Car effectivement, il a repérer que je n’étais pas très joyeuse et que mon sourire pas celui de la bonne humeur. Il savait qu’il risquait de perdre son poste et pourtant, il continuait à me regarder tout en me parlant. C’est un signe de sincérité qu’il me montra là, peut-être qu’il fallait que je le crois ? Ou pas.. La bonne impression qu’il fait en me parler aussi poliment me force à lui en dire d’avantage sur moi. C’est surement ce que papa voudrait, que je sois avec un type qui sert la justice, qui soit gentil et attentionné en gros comme l’homme qui se tient devant moi actuellement. Je devais l’admettre, mais il fallait que je tourne la page. Reaver ne voulait que mon bonheur, et me voir attristée comme je le suis n’est pas ce qu’il voudrait. On ne peut changer le passé, et j’ai la chance d’avoir un jolie jeune homme pour m’écouter et me consoler. Oui, Zephyr était peut-être marine, mais mon intuition me disait qu’il n’était pas comme les autres. S’il était avare comme la plupart alors il m’aurait déjà poignardé et aurait acquis la somme promise à ma capture. C’est ce que tous les marines rêveraient de faire hors, ce n’était pas son cas. C’est donc ainsi que je m’étais décidée à l’écouter et à répondre à sa question qui était très bien choisie.

« C’est une très longue histoire.. Êtes-vous sur de vouloir l’entendre ?»
Ce n’est qu’à ce moment-là que j’essayais de ranger cette tristesse qui me torturait quotidiennement pour regarder mon interlocuteur droit dans les yeux tout en lui offrant mon vrai sourire. Sans qu’il ne le veuille, il a attiré ma convoitise. Ce n’est pas tous les jours que l’on rencontre un homme comme lui ! Le seul homme qui m’avait paru « bien » était Marshall Reaver. Mais il n’est plus avec moi.. Aujourd’hui, je fais la rencontre d’un autre homme qui m’a l’air tout aussi charmant et plaisant que lui ! En posant une cuisse sur l’autre, j’avais adopté la pose adéquate pour pouvoir parler.




_________________ ~♫
C'est un adieu et non un au revoir mes amis..

| Lînkuei Ryuu Ogi |

° La souffrance est comme un creuset dans l'être.D'abord elle y fait de la place, pour qu'ensuite on y mette de la joie. °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zephyr Reddhan
Gardien of Sand
avatar


Messages : 48
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 27

Feuille de personnage
♦ Niveau:
18/50  (18/50)
♦ Expérience :
18/180  (18/180)

MessageSujet: Re: Rencontre onirique (Pv : Zephyr Reddhan & Saeko)   Jeu 12 Juil - 22:53

Une détente méritée


Désormais l'atmosphère semblait se détendre à vue d’œil. Saeko se laissait aller comme Zephyr l'espérait. Une certaine familiarité s'instaurait peu à peu entre les deux personnes et le jeune homme profitait de cet instant avec beaucoup de plaisir. La compagnie de la jeune femme l'apaisait et lui permettait de ne penser à rien d'autre qu'à ses yeux bleus qu'il fixait sans sciller.

- «  Si je dois te tutoyer alors fais de même ! Y'a pas de raison pour que seul l'un de nous profite de ces familiarités ! Et non, au risque de te décevoir il n'y aura aucun combat entre pirate et marine aujourd'hui. Du moins pas dans cette taverne ! Je profite simplement d'une compagnie qui se trouve être forte agréable. »

Une nouvelle fois, un sourire discret apparu sur les lèvres du marine. Depuis combien de temps n'avait-il pas autant souri ? Quelque soit la réponse, le temps qui s'était écoulé depuis ce moment laissait clairement sous entendre que l'instant qu'il vivait actuellement n'était pas anodin. Il se surprit d'ailleurs à apprécier autant ce déjeuner et a autant accrocher avec une inconnue. En effet dans la mesure ou jamais il n'avait ressenti le moindre sentiment de ce genre pour une quelconque personne, sentir les prémices de ceci envers une femme qu'il venait de rencontrer quelques minutes auparavant lui apparaissait comme quelque chose d'irréaliste et de déplacer. Et pourtant cela semblait être le cas. Il essaya tant bien que mal de chasser ces pensées de son esprit qui commençait à lui jouer des tours.

- «  À vrai dire oui cette histoire m'intéresse. Dans la mesure où c'est la tienne, je pense que longue ou non, je souhaite l'entendre. »

Il se laissait aller en sous entendus de plus en plus et décida de se calmer rapidement. Il devait garder son sang froid, ne pas l'effrayer avec des bêtises pareilles. Elle était pirate, lui marine, et dans ses souvenirs jamais un livre d'histoire n'avait traité d'une idylle entre deux personnes aussi diamétralement opposée. Pourtant … Il se laissait à imaginer ce que cela donnerait. Pour lui qu'importe, tant que celle-ci resterait secrète il n'y verrait pas d'inconvénient. Et si jamais dans le cadre de ses fonctions on lui demandait de s'en occuper ? Comment réagirait-il ? Il est évident que si les sentiments venaient à naître clairement et se développer, il serait incapable de faire le moindre mal à cette femme. Deviendrait-il alors révolutionnaire ? Non, Ivan Dragunov l'avait définitivement dégoûté de ces personnes. Un pirate ? Les dernières volontés de Fureur le rouge l'empêcherait d'embrasser cette cause. La seule solution était d'arriver au poste à partir duquel lui même déciderait de qui doit être capturé ou non. Oui, la seule solution était celle-ci. Une raison supplémentaire d'atteindre cette place le plus rapidement possible.

Les plats arrivèrent sur la table, accompagné par un véritable sourire de la part de Saeko. Un sourire que lui rendit instantanément Zephyr en la fixant de ses yeux rouges avec une malice qu'il ne camouflait plus. Autant continuer sur cette ligne de conduite et être aussi vrai avec elle qu'il l'était avec lui même. Elle était belle, elle lui plaisait, et elle allait désormais lui conter son histoire. Avec l'impatience d'un enfant il écouta ce qu'elle avait à lui dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saeko
- The Scarlet Diamond -
avatar


Messages : 162
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 25

Feuille de personnage
♦ Niveau:
22/50  (22/50)
♦ Expérience :
52/220  (52/220)

MessageSujet: Re: Rencontre onirique (Pv : Zephyr Reddhan & Saeko)   Ven 13 Juil - 10:30



5.000.000 de Berry






Alors que le déjeuner était servi, je n’avais plus très faim. Zephyr qui me montrait qu’il était définitivement là que pour me parler et passer un bon moment ensemble, je le cru qu’à moitié car il fallait tout de même que je reste sur mes gardes.

« Il y a bien longtemps, je fis la rencontre d’un homme ; Marshall Reaver. Lui qui cherchait des compagnons de bord, il m’avait proposé de le rejoindre dans son équipage et c’est ainsi que je devins une pirate. A ce moment-là, nous n’avions presque pas d’argent. Pour remédier à cela, nous cherchions quelques têtes mise à prix pour ensuite les refourgué à la marine. J’ignorais encore tout de lui, mais ce n’est qu’après nous être procuré un navire qu’il me dévoila son véritable objectif. Il ressentait une certaine haine contre le gouvernement, c’est à partir de ce moment-là que nous avions commencé à nous opposer à la marine en tant que pirate. Si ma prime est si élevée, c’est parce que j’ai combattu beaucoup de marine aux pouvoirs surnaturel. C’est principalement de cette façon que ma prime s’éleva automatiquement à cinq millions de berry.. »


Evidemment, il devait s’en douter. Ce n’est qu’en faisant obstacle au gouvernement que l’on a une prime sur sa tête. Etrangement, je me sentais bien lorsque je parlais avec lui. Je n’étais pas menacée, je n’avais pas à regarder en permanence derrière moi pour voir si j’étais suivis. Je ne sentais aucun regard m’observer décryptant mes moindres fait et gestes. En lui racontant mon passé, c’est comme si je me sentais délivré. Comme si mes regrets s’envolaient, laissant mon cœur exprimer sa joie de vivre. Oui, c’est sans doute en me confiant à Zephyr que ma tristesse s’en ira.. Le fait de parler de Reaver comme si rien ne s’était passé était une chose que je ne pensais pas être capable de faire. Pourtant, mon visage n’était pas triste lorsque je lui comptais mes aventures passées. C’est une chose que de parler avec quelqu’un. Mais de ne plus se sentir seule après s’être confessé en est une autre, et en ayant cette discussion avec Zephyr, c’est comme si j’avais accepté le fait que Reaver ne soit plus de ce monde.

Je ne lui avais pas tout dis. Et lui raconter tout ce que nous avions dû faire pour construire le Nautylus serait une perte de temps car il y a eu tellement de chose.. Quoi qu’il en soit, le repas était servis mais pourtant, il m’écoutait et n’avait pas touché son assiette. C’est en prenant mes couverts que j’entamai l’œuf sur le plat que nous avait préparé la cuisine. Ma faim était revenue ! Il sera peut-être surpris de voir que lorsque je mange, je ne suis pas très bavarde. C’est une tradition dans ma famille, reprendre des forces est primordiale pour les shaolines. Il ne faut donc pas perdre de temps à parler, et savourer le plat que se trouve dans l’assiette. Bien sûr, être pirate ne veut pas tout le temps dire manger comme un barbare, malgré mon statut je gardais une pointe de féminité ! Même si le repas n’est pas luxueux, c’était amplement suffisant.

* Je ne sais pas si je fais bien de lui parler comme ça, mais mon intuition me dis que cet homme n’est finalement pas un marine comme les autres.. Pourtant, je n’arrive pas à baisser ma garde.. *



_________________ ~♫
C'est un adieu et non un au revoir mes amis..

| Lînkuei Ryuu Ogi |

° La souffrance est comme un creuset dans l'être.D'abord elle y fait de la place, pour qu'ensuite on y mette de la joie. °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zephyr Reddhan
Gardien of Sand
avatar


Messages : 48
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 27

Feuille de personnage
♦ Niveau:
18/50  (18/50)
♦ Expérience :
18/180  (18/180)

MessageSujet: Re: Rencontre onirique (Pv : Zephyr Reddhan & Saeko)   Ven 13 Juil - 12:08

Confessions intimes


Elle s'était joint à un pirate qui détestait la marine. Elle s'était opposée à eux simplement parce que son capitaine le souhaitait. C'est du moins ce que comprit le jeune homme. Vu le comportement qu'elle adoptait avec lui, elle, ne devait pas ressentir une haine particulière contre cet organisme. Ce dernier point signifierait que ce Marshall Reaver devait avoir une influence conséquente sur celle qui se trouvait en face de lui. À cette idée un pincement au cœur se fit sentir dans la poitrine du jeune homme.

- «  Tu sais Saeko, je ne sais pas réellement quelles sont les raisons qui t'ont poussé à t'opposer clairement à la marine, mais tous ne sont pas pareils. Des pourritures il y en a dans les deux camps. Des gens qui veulent changer le monde, explorer les mers, on trouve de tout partout. Je vais te confier quelque chose, j'ai de l'ambition, je ne suis pas rentré dans la marine pour l'uniforme ou par plaisir. Je veux devenir amiral. Je veux pouvoir façonner la justice comme je l'imagine. Chasser les vermines qu'importe le camp dans lequel ils se trouvent et faire en sorte que seuls restent ceux qui vivent pour leur rêve. Et j'y arriverai. J'en ai l'intime conviction. Ce jour là nous pourrons enfin attribuer l'adjectif « juste » à la justice ».

Elle se confiait à lui, il en fit tout autant. Juste retour des choses en soi. Et puis de cette manière il aurait un autre témoin de ses ambitions, une personne qui saurait le trajet qu'il a parcouru et dans quel but. Cette femme devait être mêlée à ses rêves par un biais quel qu'il soit. En tant que témoin pour le moment … Il avait pris des risques en se confiant ainsi et pourtant il en était satisfait. Elle méritait de savoir qui était réellement la personne qu'elle avait en face d'elle.

Une fois le repas servit un silence s'installa. L'évocation d'un autre homme dans la vie de la jeune femme avait eu un effet étrange sur Zephyr qui avait perdu de son enthousiasme, et Saeko gardait un silence qu'il ne pouvait comprendre. Il n'osa pas poser de question et dégusta son plat tant bien que mal. Peut être s'était-il emballé après tout, il n'avait pas réellement vu de réciprocité dans ce qu'il pensait ressentir mais quelque chose de spécial semblait avoir eu lieu. C'est du moins ce qu'il avait espéré. Certainement que cet espoir avait faussé son jugement. Quelle idée de pensée qu'un pirate et un marine pourrait se lier de cette manière ? Sans s'en rendre compte il rigola seul devant le regard incrédule de son interlocutrice. Dans quelle situation était-il allait se mettre ? Qu'importe, cette femme méritait de fréquenter un capitaine pirate qui l'emmènerait vers les sommets, pas un marine quelconque aux ambitions démesurées.

Zephyr fuyait désormais le regard océan qui l'avait autant envoûté depuis leur rencontre. Cela valait mieux pour lui dans la mesure où plonger vers ses désirs et l'appel de ces sentiments équivaudrait à foncer dans un mur. Du moins c'est ce que ces derniers moments lui inspiraient. Il se rendit compte à quel point les femmes sont des êtres complexes et difficiles à cerner. Il avait grandit dans sa vie de marine, avait appris de nombreuses choses depuis ces derniers mois, mais là c'était sa condition d'homme et l'apprentissage de la vie auquel il était confronté. Il hasarda un regard vers la concernée et ne put s'empêcher de retomber dans le piège de son regard. Tant de questions et de d'interrogations s'entremêlaient dans un imbroglio indéchiffrable. Il chercha désespérément un échappatoire qu'il trouva enfin :

- «  Tu parlais de marine aux pouvoirs monstrueux tout à l'heure ? Tu parlais de fruit du démon je suppose ? Je vais te faire une nouvelle confidence pour te prouver ma bonne foi une fois pour toute. J'en possède un. Je n'ai pas encore croqué dedans car j'appréhende les effets et la situation adéquate ne s'est pas encore présentée. Bien que face à Dragunov j'aurais bien aimé l'avoir sous la main … ».

Cette révélation, il ne l'avait faite à personne auparavant. Ni à Kisuke, ni à Gildartz, et voilà qu'il déclarait l'un de ses plus grands secrets à un pirate qu'il venait de rencontrer. Décidément sa présence lui faisait perdre la raison. Il espérait tant qu'elle lui fasse confiance qu'il se prêtait à un jeu dangereux …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saeko
- The Scarlet Diamond -
avatar


Messages : 162
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 25

Feuille de personnage
♦ Niveau:
22/50  (22/50)
♦ Expérience :
52/220  (52/220)

MessageSujet: Re: Rencontre onirique (Pv : Zephyr Reddhan & Saeko)   Dim 15 Juil - 18:56



Boulet time






Pas de doute, cet homme était bien sérieux. Cette discussion n’était nullement professionnelle, et Zephyr me l’avait confirmé en m’avouant une chose qu’il ne fallait surtout pas dévoiler à n’importe qui. Il a de la chance que je ne sois pas une des pourritures de la piraterie sans quoi, j’aurai usé de mon charme pour qu’il m’amène à son fameux trésor. Outre le fait qu’il soit un charmant jeune homme, il était bien naïf de parler aussi facilement à une femme. Comme quoi, les hommes ne sont pas si fort que ça, il suffit d’être un minimum charmante pour les faire parler. Jusqu’à maintenant, notre discussion était banale. Mais Zephyr y avait mis un peu de piment.. J’ignore s’il était avait de l’expérience, mais en disant qu’il était en possession d’un fruit, il se mettait tous les regards du bar à dos. Ces fruits qui sont réputés pour donner un pouvoir surhumain à celui qui le mangera, les bandits, les pillards, les criminels qui traînent dans les bars comme celui dans lequel nous étions étaient à la recherche de ces fruits qui ne sont que des mythes pour les gens des blues. En mettant mon index sur ses lèvres, il fallait qu’il s’arrête de parler sous peine de provoquer une émeute dans ce bar. Il ne prenait pas conscience de la gravité que les mots pouvaient avoir surtout ici..

« Ne dit plus un mot concernant ce soit disant fruit qui n’est qu’un mythe pour enfant veux-tu… » lui dis-je en silence.
Lui faisant croire que je n’étais pas au courant pour ces fruits, j’en avais moi-même mangé un. Et il fallait que je le mette en garde car il est dangereux de manger un fruit sans être informer des conséquences qu’il engendre. Pour l’instant, des regards qui n’étaient pas au rendez-vous se faufilèrent parmi nous. Moi qui ne voulais pas me battre dans cette ville où la marine garde un œil sur la population. D’autant plus qu’elle est connue pour l’exécution du grand roi des pirates, c’est pourquoi il est dangereux pour moi de me battre ici. Le repas terminé, j’avais laissé un peu d’argent sur la table pour payer, il était temps pour moi de partir si je ne voulais pas me faire arrêter.

« Ta révélation a attiré la convoitise de tous, il ne faut pas rester ici. Libre à toi de me suivre dans la rue sous peine de perdre ton travail qui te tiens tant à cœur, pour ma part je ne peux plus rester dans ce bar, si c’est la dernière fois que l’on se voit alors j’ai été ravie Zephyr. »

Peut-être étais-je un peu brisque avec un si gentil homme, mais je pensais plus à ma sécurité.. En me levant de la table, je remis mon voile pour cacher mon visage puis, je sortis du bar en laissant le bruit de mes talons animé le silence qui s’était installer dans le bar depuis que monsieur a dit la chose qu’il ne fallait pas. Ne regardant pas derrière moi, il fallait que j’évite tous conflits inutiles. Dommage que la discussion que nous avions eu avait cessé. Je dois avouer que parler avec ce jeune marine m’avais fait beaucoup de bien.. C’est à ce moment-là que je m’étais poser la question..

« Pourquoi est-ce que Zuiichi n’est pas comme ça ? » Pensais-je avec une touche d’ironie.




_________________ ~♫
C'est un adieu et non un au revoir mes amis..

| Lînkuei Ryuu Ogi |

° La souffrance est comme un creuset dans l'être.D'abord elle y fait de la place, pour qu'ensuite on y mette de la joie. °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zephyr Reddhan
Gardien of Sand
avatar


Messages : 48
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 27

Feuille de personnage
♦ Niveau:
18/50  (18/50)
♦ Expérience :
18/180  (18/180)

MessageSujet: Re: Rencontre onirique (Pv : Zephyr Reddhan & Saeko)   Dim 15 Juil - 19:46

Un peu d'air



Quoi ?! En un instant, sans un regard, la jeune femme quitta le bar sans même se retourner. Cette réaction piqua au vif le marine qui vexé, ne sut comment réagir. Devait-il la suivre et mettre son ego de côté ou bien faire la forte tête et resté cloîtré dans ce bar miteux tout seul. Les regards qui étaient posés sur lui ne firent que l'énerver davantage. Il se surpris à faire preuve d'une susceptibilité qu'il ne se connaissait pas. À l'heure actuelle la seule chose qu'il désirait était de se défouler sur un quelconque imbécile. Après mûre réflexion il se leva et se résigna à rejoindre Saeko. Il ne pouvait se résoudre à la laisser partir si facilement et après un moment si court. Il en était hors de question.

Le jeune homme ramassa l'argent que celle-ci avait déposé sur la table et laissa une bourse pleine qu'il saisit à sa ceinture. Hors de question de la laisser payer. Alors qu'il slalomait entre les tables, un homme assis à l'une d'elle lui saisit le bras d'une main alors que de l'autre il lui présenta un couteau bien aiguisé. Ne prenant même pas la peine de s'arrêter Zephyr lui saisit l'arrière du crâne et le fracassa contre son assiette. Il poursuivit son chemin et rattrapa enfin celle qu'il convoitait. L'air venait rafraîchir les lieux et la brise caressait doucement la peau du jeune homme. Ses cheveux mal coiffés dansaient au rythme du souffle qu'amenait le vent marin.

- «  À vrai dire personne ne me connaît ici. Et même si c'était le cas j'ai du mal à me résoudre à te laisser partir aussi facilement. Peut être pourrions nous partager plus qu'un repas et passer la journée ensemble ? Si bien sur ma propre bêtise t'aura enfin permis de me faire confiance … ? »

Il lui tendit l'argent qu'elle avait laissé en lui rappelant que c'est lui qui l'avait invité à déjeuner. Même avec son voile sur la tête il émanait d'elle une impression d'élégance inégalée sur toutes les mers des blues. Son charisme, sa réserve, sa beauté faisaient d'elle une femme comme jamais le marine n'en avait rencontré auparavant. Pourquoi fallait-il que celle-ci soit un pirate ? Les choses ne pouvaient-elles pas être plus simple ? Et puis accepterait-elle sa compagnie plus longtemps ?

- «  Il est vrai que j'ai un peu le sentiment de m'imposer, et si ma présence te déplaît j'aimerais que tu me le dises. Je ne suis pas là pour importuner qui que se soit.  Si tu souhaites que je reste alors je te laisse décider d'où nous pourrions aller. À vrai dire j'aimerais pouvoir trouver un endroit où je pourrais voir ton visage plutôt que ce voile … »

Il est vrai que ne pouvoir observer son regard qui contrastait autant avec le sien s'avérait assez frustrant. Peut être l’emmènerait-elle sur son navire ? Cela représenterait un véritable comble pour un marine … Non, elle avait eu du mal à se sentir à l'aise et visiblement elle était plus que prudente. Ceci serait une trop grande preuve de confiance de sa part et par conséquent, il y avait peu de chance qu'il y mette les pieds un jour à son grand regret.

Zephyr songea que le nombre de marine qui agirait comme lui le faisait devait se limiter à … Lui seul. Qui d'autre aurait été assez bête pour avoir un coup de cœur pour un pirate ? Qui aurait poussé la chose au point de l'inviter à déjeuner ? Et qui espérerait que tout cela soit réciproque ? Concrètement il fallait être fou. Et pourtant pas une seconde il ne regretta tout cela, continuant à croire que tout ceci en valait la peine. De toute façon un tel comportement était en parfaite adéquation avec sa philosophie, avec la future justice qu'il désirait instaurer. Ces pensées l'aidaient à accepter la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saeko
- The Scarlet Diamond -
avatar


Messages : 162
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 25

Feuille de personnage
♦ Niveau:
22/50  (22/50)
♦ Expérience :
52/220  (52/220)

MessageSujet: Re: Rencontre onirique (Pv : Zephyr Reddhan & Saeko)   Dim 15 Juil - 20:48



Une relation qui n’aboutira pas.






Alors que je pensais être seule, Zephyr avait décidé de prendre le risque de me suivre. En voyant son souffle quelque peu agité, il était rare de voir un marine me courir après sans l’intention de me capturer. Maintenant, je n’avais plus à douter de lui. Il est clair et net qu’il soit tombé sous mon charme, ça se voyait.. Mais mon cœur ne voyait qu’un seul homme et lui faire du mal était presque inévitable. Sa détermination était remarquable, malgré son statut, il persiste à croire que l’on peut s’entendre ce qui n’est pas totalement faux. Mais il est impossible qu’une relation puisse se faire, même s’il répond à de nombreux critère que j’attends d’un homme. Je devais lui dire, même si pour cela il devra s’y faire. Un homme tel que lui pourra encaisser, du moins je le pense.

« Ta présence ne me gêne pas Zephyr, au contraire ; elle m’apaise.. Mais en restant avec moi tu sais ce qui t’attends. »
On dit que rien n’arrête un homme amoureux. Reaver me l’a confirmé en se sacrifiant pour moi, mais il était différent de Zephyr. Car lui et moi avions un passé commun et nous nous comprenions sans même prononcer un seul mot. C’est un amour que j’ai perdu, et cet amour a commencé comme celui que Zephyr témoigne. Lui qui vit dans un tout autre monde, il ne pourra jamais aimer une femme tel que moi. Car nos objectif sont complètement opposé, je pense que lui avouer quelles sont les miens serait une bonne façon de briser la glace.

« Tu es un homme qui a du sens, tu vie pour instaurer ta propre justice. Tu veux remplacer donner ta propre définition de cette justice et j’apprécie grandement. Ta conviction est admirable.. »
Je n’ai aucune raison de lui en vouloir, il ne m’a rien fait de mal. Dans un sens, Zephyr et moi étions proche dans le sens où nous avions la même vision de la justice actuel qui est corrompue jusqu’aux entrailles. C’est pourquoi je compte détruire cette justice, pour que l’on refasse de ce monde un endroit libre. La dictature, c’est actuellement ce qui dirige cette justice qui la rend si mauvaise. Chacun à son point de vue, et c’est sans doute pour ça que je ne peux pas l’apprécier comme il m’apprécie.

« Toi qui semble si attaché à ta justice. Comment réagiras-tu lorsque tu verras que je suis celle qui la détruira? » Lui-dis froidement.
Difficile à dire, et surtout à admettre. Mais il fallait que je lui fasse voir la réalité en face. Un pirate et un marine ne pourrons jamais coexister.. C’est une relation qui est sensiblement menacée par l’opposition de chacun. Lui qui m’avais remonté le morale, il savait très bien à quoi il pouvait s’attendre. S’il n’avait pas été un marine alors peut-être qu’il aurait pu me rejoindre à bord du Nautylus. Mais en vue de ses ambitions, ce n’est pas possible. Ce n’est certainement pas mes beaux yeux qui le feront changer, pas un homme comme lui.




_________________ ~♫
C'est un adieu et non un au revoir mes amis..

| Lînkuei Ryuu Ogi |

° La souffrance est comme un creuset dans l'être.D'abord elle y fait de la place, pour qu'ensuite on y mette de la joie. °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zephyr Reddhan
Gardien of Sand
avatar


Messages : 48
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 27

Feuille de personnage
♦ Niveau:
18/50  (18/50)
♦ Expérience :
18/180  (18/180)

MessageSujet: Re: Rencontre onirique (Pv : Zephyr Reddhan & Saeko)   Dim 15 Juil - 21:21

Foutue réalité



Le dialogue qui s'était instauré ne laissait plus de doute possible. Saeko ne ressentait absolument pas la même chose que le jeune homme. C'est du moins ce que reflétaient ses mots. Il avait beau passer pour quelqu'un d'admirable à ses yeux, cela ne lui suffisait pas. Oui, il avait des convictions et une idéologie que peu de personne partageaient. Néanmoins il eut l'impression que celle qu'il convoitait ne le comprenait pas aussi bien que cela. Il la regardait désormais avec amertume et regret.

- «  Ne me vois pas comme un simple marine. Je suis un homme avant tout. Je ne juge pas à tort et à travers les personnes que je croise, j'essaye de les comprendre avant de porter le moindre jugement. Tu comptes détruire cette justice hein ? Et bien moi aussi. Seulement nous nous y prenons de manière différente. Toi tu comptes utiliser la force pour te faire entendre, moi j'aspire à m'élever et à l'imposer légitimement. Nous verrons bien qui y arrivera le premier, mais nous aspirons au même résultat Saeko. Seules nos méthodes divergent. Quant à ma propre justice, une fois qu'elle sera en place tu ne pourras que constater à quel point elle sera idéale. Il n'y aura aucune dictature, à aucun moment les gens ne seront bridés dans la réalisation de leur rêve. Mais je ne laisserai pas les pirates s'en prenant aux innocents voguer à leur bon vouloir. Ça c'est une certitude. Les autres, ceux qui ne font que rechercher continuellement à accomplir quelque chose de grand, sans porter atteinte à la population qui ne demande qu'à vivre paisiblement, alors je les encouragerai à poursuivre leur but. Ne reste pas les yeux mi-clos sur ma simple condition, vois plus loin que le corps auquel j'appartiens. Oui je suis un marine, mais je suis surtout un utopiste qui n'apprécie pas le monde dans lequel il évolue. »

La passion avait quelque peu prit le dessus sur le reste. Zephyr voulait plus que tout mettre les choses au clair, que la jeune femme comprenne son but, sa façon de voir les choses, qu'elle l'apprécie pour lui et ne le fuit pas simplement pour le camp auquel il appartenait. Si elle pouvait comprendre que ces limites n'étaient que factices alors peut être pourrait-elle concevoir que ce problème là n'en était pas vraiment un.

- « Des tas de choses nous séparent, mais j'ai l'intime conviction que des tas de choses nous lient aussi. Je n'insisterai pas plus sur tout ça si pour ta part tu t'es déjà faite une idée précise de comment doivent être les choses. Mais réfléchis seulement à tes convictions. Tu souhaites un monde de liberté ? Alors applique ton désir dés aujourd'hui en supprimant les barrières que tu dresses toute seule. Nous n'avons vraiment pas besoin de ça Saeko. »

Il devait lui faire comprendre, lui faire prendre conscience que le monde n'était que l'image que l'on voulait bien lui donner. C'est un objet que l'on façonne à son bon vouloir. Parfois il faut du temps, des mois, des années, une vie entière. Mais en l’occurrence lorsque deux personnes suivent un but commun alors un travail collectif peut mener vers une conclusion acceptable beaucoup plus rapidement que prévue.

- « Aussi peu soient mes souvenirs concernant des femmes, jamais je n'en ai rencontré telle que toi. Nous venons à peine de nous connaître et pourtant je te perçois différemment de toutes les autres. Non, je n'abandonnerai pas mon poste. Mais je peux t'assurer que tu ne mettras pas les pieds une seule fois à Impel Down. Je ne laisserai pas quelque chose t'arriver. Tu penses que nous ne pouvons pas coexister ? Je te prouverai le contraire, et tu ne pourras que reconnaître que j'avais raison, et que tu avais tort. »

Il s'était exprimé avec un ton qu'il ne lui avait pas encore montré. Ce n'était plus le gamin sous le charme qui parlait, mais l'homme accroché à ses convictions et à ses rêves, celui qui souhaitait par dessus tout les associés à des gens qui en valaient la peine, telle que celle qui lui faisait face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saeko
- The Scarlet Diamond -
avatar


Messages : 162
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 25

Feuille de personnage
♦ Niveau:
22/50  (22/50)
♦ Expérience :
52/220  (52/220)

MessageSujet: Re: Rencontre onirique (Pv : Zephyr Reddhan & Saeko)   Lun 16 Juil - 6:41



Triste réalité.






Ces paroles, ces mots, cette envie de vouloir protéger ceux à qui on tient tant, la conviction qui nous pousse à briser les limites. C’est ce qui m’a fait perdre Reaver. Aujourd’hui, j’ai l’impression de voir sa réincarnation. En l’entendant parler de ce qu’il entre prend, on a l’impression qu’il y arrivera et que tout se passera bien. Ce qu’il ne sait pas, c’est qu’il est impossible pour un simple marine comme lui de changer le monde, seul il n’y arrivera jamais. Avant ma rencontre avant Queen, j’étais très optimiste tout comme Zephyr. Je pensais que changer le monde à son image était possible peu importe les moyens utilisés. Que ce soit diplomatique comme il le voit, ou bien par la force comme je l’entendais. Néanmoins, l’entendre dire à voix haute qu’il tenait à moi et qu’il ferait tous ce qu’il peut pour ne pas que je vive un enfer est aussi une chose qu’il ne pourra pas faire. Ma prime n’est peut-être pas si haute que ça, mais bientôt le gouvernement me donnera une prime d’autant plus haute. Et je pense qu’avec plus de chiffre à mon actif alors ma capture virera à l’exécution publique. L’argent que j’avais laissé, il l’avait pris et il me le tendait. Il était décidément un tout autre homme.

« Jamais je n’aurai cru entendre ça venant d’un marine. C’est vrai que tu es bien plus qu’un simple Sergent-Chef Zephyr, pardon »
En reprenant ma monnaie, je ne savais pas quoi dire ni quoi faire. Même si je me donne à lui, il n’y a que des problèmes qui nous attendent. Ai-je bien dit « nous » ? En lui faisant dos, je ne voulais pas lui montrer ma peine. Car il était clair et net que cet homme était comme Reaver. Il voulait absolument tout faire pour me protéger malgré qu’il ne sache rien de moi. Si je n’étais pas un pirate, peut-être lui aurais-je avoué que moi aussi je sentais quelque chose qui nous rapprochait inconsciemment.

« A t’entendre parler, tu me rappelle Marshall Reaver. Lui aussi désirait cette justice que tu convoite. En mourant, il m’a confier cette lourde tâche.. Tu comprendras que en tant que seconde mais aussi en tant que conjointe, je me dois de respecter la dernière volonté »
Il n’était plus de ce monde, je lui avais enfin avoué. Peut-être l’avait-il déjà compris lorsque je parlais de Reaver au passé au bar, mais sa mort ne date que de cinq petit mois. Pour quelqu’un de sensible comme moi, ce n’est pas suffisant pour me remettre de mes émotions. Zephyr qui est un homme qui comprend vite les choses, je pense qu’il aura deviné que je ne peux me permettre de m’attacher à quelqu’un d’autre. Mon cœur est encore blessé, il faut qu’il guérisse et seul le temps pourra y parvenir.

« Je suis très touchée que tu sois autant attaché à moi Zephyr, toi qui pense que nous pouvons nous entendre comme si tu n’étais pas un marine. C’est une chose que je refuse de croire, car tôt ou tard tu finiras par me trahir j’en suis certaine. »
La diplomatie n’était pas suffisante, Zephyr y croit. Mais je ne pouvais le laisser dans une telle impasse car quoi qu’il arrive, il n’appartient qu’à la marine. Même si je crois en lui, je ne voulais pas qu’il fasse la même erreur que Reaver. Si lui aussi commençait à s’attacher à moi, il ne vivra que l’enfer, il sera pour chasser par sa propre justice et ne fera que briser ses convictions et tout ça pourquoi ? Pour moi. Je ne suis pas égoïste, il ne fallait pas que lui dise de venir avec moi. Même si sa présence me serait d’un grand secours, quelque chose m’empêchait de lui dire ce que je ressentais.

« Essaye de parvenir à changer cette justice par la tienne, mais je pense que personne ne t’écoutera peu importe ton grade. La marine restera une marionnette que le gouvernement contrôle à sa guise. Si c’est une course que tu veux faire alors laisse-moi te dire que tu as déjà perdu d’avance.»
Derrière mon voile, la peine commençait à se lire. Peut-être qu’en disant cela, je l’avais définitivement détruit de l’intérieure.. Ce n’était pas ce que je voulais, il s’agissait là que de la pur et simple vérité qui nous entoure.




_________________ ~♫
C'est un adieu et non un au revoir mes amis..

| Lînkuei Ryuu Ogi |

° La souffrance est comme un creuset dans l'être.D'abord elle y fait de la place, pour qu'ensuite on y mette de la joie. °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zephyr Reddhan
Gardien of Sand
avatar


Messages : 48
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 27

Feuille de personnage
♦ Niveau:
18/50  (18/50)
♦ Expérience :
18/180  (18/180)

MessageSujet: Re: Rencontre onirique (Pv : Zephyr Reddhan & Saeko)   Lun 16 Juil - 10:07

Un monde d'espoir



Tout ce qui émanait d'elle désormais n'était plus que peine et regret. Elle lui tournait le dos, cachant encore et toujours ce charme qui était le sien. Une pesante sensation s'était appesantie sur les jeune gens. Ils étaient là à tenter de faire comprendre à l'autre que le monde dans lequel ils vivaient n'était pas ce qu'ils pensaient. Pourtant Zephyr ne renoncerait pas aussi facilement. Ils avaient toujours cru en ses convictions, en sa vision de la vie, et il ne laisserait en aucun cas une personne, quel-qu’elle soit, remettre en cause tout ce à quoi il se raccrochait.

- « Saeko ton pessimisme fait peur à voir. Si il n'y a plus aucun espoir, aucune chance de vivre comme nous le souhaitons alors à quoi bon continuer de respirer ? À quoi bon vivre sous l'oppression qui nous enferme dans une bulle qu'on ne peut pas éclater ? Ouvre les yeux je t'en prie. Fais moi confiance, je pourrai changer les choses. Tout seul non, c'est évident, mais je peux te garantir que même au sein de la marine que tu détestes tant je suis loin d'être le seul à aspirer à une vie meilleure. J'aurai des alliés puissants, mais il m'en faut dans les deux camps. Des pirates qui accepteront que la marine ait pu changer de visage, et des membres de la justice qui m'aideront à mettre en place un monde qui conviendrait à chacun. C'est possible Saeko, c'est ma raison de vivre à l'heure actuelle, et tu ne m'enlèveras pas ça quoique tu puisses dire. »

Zephyr se rapprocha d'elle petit à petit et arriva enfin dans son dos. Il passa ses mains devant son visage et releva délicatement le voile qui lui masquait son visage. Il la retourna vers lui et lui saisit les mains. Sa peau était douce, froide, agréable. Le jeune homme lui sourit :

- « Tu n'auras plus besoin de te cacher et je ne te trahirai pas. Quelque que soit ma condition, les ordres que je reçois, je ferai toujours passer l'aspect humain avant le monde auquel j'appartiens. Et au pire qu'est-ce qui pourra m'arriver ? Devenir pirate ? Il y a pire comme destin, j'ai longtemps hésité avant de choisir par quel moyen je réaliserai le dessin de mon utopie. Dans ce cas là je te rejoindrai et ensemble nous finirons par y arriver. Mais dans un premier temps j'ai envi de croire que je peux y parvenir sans effusion de sang, sans lutte extérieure. Je m’élèverai et déciderai moi même de ce qui est juste, qu'importe le gouvernement. Bien sur que je leur devrai des comptes, mais ils ne m'imposeront pas leur vision pervertie. Tu peux me croire Saeko. Tout ira bien pour nous. »

Le visage du jeune homme ne reflétait plus une innocence naïve mais exprimait une conviction qui se lisait sans détour. Dans les flammes rougeâtres de ses yeux brillaient des lueurs d'espoirs qui étaient tellement intégrées à son être que rien n'y personne n'aurait pu les lui ôter. Cela prendrait le temps qu'il faudra mais le jeune homme deviendrait amiral. Il n'y avait aucun doute pour lui. Toujours en lui tenant les mains avec douceur il s'exprima :

- « Quant à ton passé … Tu devrais arrêter de vivre à travers ces souvenirs. Je ne te dis pas de les oublier, en aucun cas il ne le faut. Ces événements font de toi ce que tu es aujourd'hui et je respecte complètement l'amour que tu as pu porter à ton capitaine. Peut être que lui m'aurait soutenu dans ma cause ? Il avait l'air d'être un homme de valeur et de rêve lui aussi. Mais aujourd'hui tu dois n'être guidée que par tes envies à toi. Tu n'as pas besoin d'accomplir tout ce qu'il souhaitait pour le faire exister, tu n'as qu'à penser à lui. Moi je me charge d'accomplir ses rêves qui ont la chance d'être aussi les miens. Toi vis les tiens Saeko, s'il te plaît. Vis pour toi et pas pour un autre. Ne gâche pas ton présent et ton futur pour un passé douloureux. Sers-t-en pour avancer dans la direction que tu auras choisie toute seule. Déchire cette page, conserve la, mais écris en une nouvelle … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saeko
- The Scarlet Diamond -
avatar


Messages : 162
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 25

Feuille de personnage
♦ Niveau:
22/50  (22/50)
♦ Expérience :
52/220  (52/220)

MessageSujet: Re: Rencontre onirique (Pv : Zephyr Reddhan & Saeko)   Lun 16 Juil - 12:14



Assez!






Il n’avait pas totalement tort, comme d’habitude. Si je perds espoir, alors à quoi bon vivre ? Je pense que ma vie en ce moment n’est pas très idéale. Je devais me remettre en question, la perte de mon ancienne équipage joue aussi énormément dans mes choix à venir. C’est alors que ses mains se rapprochèrent de mon visage pour lever le voile qui le cachait. En l’écoutant parler, il voulut me redonner foie en moi. Ce n’était qu’un moment à passer, dur mais pas insurmontable. En me saisissant les mains, il me regardait franchement et me confirma qu’il pouvait le faire. Mais sa confiance me rendit un petit peu en colère, car il n’a jamais vu ni même goûter aux terribles épreuves que le gouvernement m’ont fait faire. Il ne sait pas à quelle degré ce système peut monter lorsque l’on provoque ne serait-ce qu’un peu. Il a peut-être raison, mais il ne pourra pas me faire changer de point de vue.

« Sache que je n’ai plus aucun rêve, plus aucune ambition personnel. Tous ces enfantillage, je les ai perdu en même temps que mon mari »
Lui qui parle de « nous ». Il n’y a aucun duo, aucune relation entre nous. Il n’est qu’un homme que j’ai rencontré par hasard, bien qu’il soit celui qui m’ait redonné l’envie de poursuivre son but. De peur que Zephyr soit lui aussi entraîner par la mort en me suivant. Il fallait que je coupe tous liens avec lui-même si cela va en dehors de mes principes. Je m’étais déjà fait un allier puissant qui m’aidera à anéantir ce régime de dictature. Zephyr dit que lui aussi en possède et c’est tant mieux pour lui, car un jour je pense que nous serons amenées à combattre l’un contre l’autre. Ce jour-là, il regrettera de s’être attaché à une femme telle que moi. Peut-être qu’il me rappelait l’homme que j’aimais, mais en aucun cas il le remplacer. En tirant mes mains des siennes, je poussais Zephyr pour qu’il s’éloigne de moi. Je ne voulais pas qu’il voit mon visage attristé par mes tourments.

« Ce n’est pas à toi de me dire ce que je dois faire de ma vie.. Fais comme bon te semble, mais ma part, je continuerai à respecter la dernière volonté de l’homme que j’aime ! »
Bien sûr, il était difficile pour moi de parler ainsi à quelqu’un qui était si gentil et si attentionné. Mais je ne savais plus quoi penser. La grimace qui avait remplacé mon visage qui était déjà en larme, ce fut le mot de trop. Même s’il n’était qu’un simple marine. Il me rappelait vraiment Reaver et sa présence était bien trop bénéfique pour moi, mais pleurer devant Zephyr était la dernière des choses que je souhaitais. En faisant demi-tour, je remis mon voile et partis loin de ce jeune homme. Le cœur perdu dans le noir, ce noir qui autrefois était remplis de lumière. Ce noir qui me fais dire des mensonges, ce noir qui me fait autant souffrir. Zephyr a tenté de m’éclairer, mais je pense que mon cœur n’a pas réagie correctement. Néanmoins, j’étais débarrasser de Zephyr.. S’il me rattrape à nouveau, je n’aurai plus le choix ; je vais devoir employer la force pour qu’il comprenne que je ne désir plus le voir. Il y a deux secondes, j’appréciais sa présence, mais désormais je ne voulais qu’une seule chose ; être seule. Peut-être parce que ses derniers mots étaient justes, c’est sans doute pour ça que je réagis d’une telle façon. Parce que je ne voulais pas admettre qu’il soit partie pour de bon. Les larmes n’arrêtaient pas de couler, la vérité cette fois-ci était beaucoup trop dure à appréhender. En m’arrêtant sur le bord des quais, le silence de la mer allait sans doute m’aider à calmer ma tristesse. J’avais sans doute quitté ce jeune homme un peu brusquement, mais ces quelque minutes de solitude m’ont permis de me calmer.

« Je pense que c’est maintenant ou jamais.. »
En arrachant le collier que m’avait offert Reaver, je le lâchais dans l’eau sombre d’Easte blue. Avec lui, les souvenirs que j’avais seront à jamais graver dans ma mémoire.

[HS: A toi de voir si tu veux me suivre pour parler à nouveau, ou si tu veux que le RP se termine. Pour ma part ça ne me gêne pas de continuer Smile]
[PS : J'aime te faire courire x) ]




_________________ ~♫
C'est un adieu et non un au revoir mes amis..

| Lînkuei Ryuu Ogi |

° La souffrance est comme un creuset dans l'être.D'abord elle y fait de la place, pour qu'ensuite on y mette de la joie. °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zephyr Reddhan
Gardien of Sand
avatar


Messages : 48
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 27

Feuille de personnage
♦ Niveau:
18/50  (18/50)
♦ Expérience :
18/180  (18/180)

MessageSujet: Re: Rencontre onirique (Pv : Zephyr Reddhan & Saeko)   Lun 16 Juil - 14:01

Résignation



Que peut-on faire face à une personne qui a à ce point perdu foi en l'espoir. Saeko s'était enfermée dans un cercle vicieux duquel elle refusait de sortir même si on lui ouvrait une porte. C'était peine perdue. Plus que de la conquérir, le jeune homme aurait au moins voulu la sortir de la torpeur qui était la sienne. Mais là encore il avait échoué. Elle était partie une nouvelle fois, le laissant planté là comme dans la taverne. Le vent marin soufflait davantage et il ne savait que faire. À quoi bon la suivre si cela le menait à une nouvelle fois rentrer en conflit avec elle ? Tout cette mascarade de déjeuner, de discours à l'eau de rose n'avait fait que l'éloigner et l'inscrire encore davantage dans un passé bien actuel.

La colère s'empara du si calme Zephyr, il repensa à Dragunov, à la perte de Morrison, trop de gens souffraient de la situation pour qu'il ne s'arrête aujourd'hui. Trop d'innocents périssaient à chaque moment ou perdaient des proches dans une douleur qui les accompagnerait éternellement. Son point droit vînt s'encastrer dans le mur à côté de lui alors que sa jambe suivit le mouvement pour envoyer valser une caisse de marchandise. Le deuxième coup lui fit bien plus mal que le premier à son grand étonnement. Lorsqu'il souleva son haut il aperçut que le bandage qui ornait sa hanche prenait petit à petit une couleur similaire à celle de ses yeux.

- «  Fais chier … »

Il prit ça pour une piqûre de rappel, un moyen de lui faire comprendre que la route ne serait pas aussi simplement tracée que ça. Mais cela il le savait, il était au courant de ce qui l'attendait. Et sans s'en rendre compte il marcha en direction de là où était partie la jeune femme. Inconsciemment il suivait sa direction, mais il n'espérait plus rien, ni même de la recroiser. Et pourtant après de longues minutes à se tenir la hanche il l'aperçut sur le bord des quais. Il s'approcha doucement pour lui tenir un ultime discours. Par la suite il n'agirait plus dans le but de lui ouvrir les yeux. Cela avait assez duré.

- « Saeko. Je te préviens à l'avance, c'est la dernière fois que je te suis. Je ne suis pas homme qui insiste et j'ai bien compris que ton cœur était ailleurs à mon grand regret. Mais ton esprit lui, mérite d'être remis à l'endroit. Crois-tu que tu es la seule à avoir souffert dans ce monde ? À avoir perdu des proches ou souffert de traitements infâmes ? Ils sont des milliers comme toi et moi à avoir rencontré des difficultés similaires. Peut être que tu n'as plus personne à qui te raccrocher aujourd'hui, si tu veux continuer à vivre dans le passé alors vas y. Tu as raison ce n'est pas à moi de te dire comment tu dois vivre ta vie. Mais pour ma part je ferai tout pour qu'un jour les gens n'aient plus à penser ou agir comme tu le fais. Tu t'évertues à me faire comprendre qu'il est trop tard pour toi, cette idée ne me fait que du mal mais j'accepte ta décision. Par contre il existe encore des gens qui veulent s'en sortir et connaître un bonheur dans lequel ils n'auraient pas peur du lendemain. Oui je ne suis peut être qu'un petit con naïf qui n'arrivera jamais à changer les choses, tu as raison, peut être que je vis pour quelque chose qui ne fera que me glisser entre les doigts. Mais si personne n'essaye alors comment connaîtrons-nous une nouvelle ère ? Tu es une femme de valeurs, visiblement aussi ravissante extérieurement qu'intérieurement. Mais maintenant que je t'ai dit ce que j'avais à te dire, je vais me contenter de te laisser à cette solitude que tu cherches tant à rejoindre en me fuyant depuis tout à l'heure. Je ne suis pas un faible Saeko, je ne suis pas qu'un marine, et tu le découvriras un jour ou l'autre. Crois moi. Maintenant tu n'as qu'un mot à dire et je m'en vais pour de bon. Si tel est le cas alors je ne serai pas en mesure de dire que ça n'aura été qu'un plaisir puisque je m'en irais avec une profonde déception, mais je respecterai ta volonté. »

Cette fois-ci il avait tout dit, il s'était exprimé peut être pour la dernière fois auprès de la jeune femme et n'aurait plus aucun regret ni remord si celle-ci l'envoyait balader une énième fois.


(Hrp : Oui ben oui je vois ça -_- ! XD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saeko
- The Scarlet Diamond -
avatar


Messages : 162
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 25

Feuille de personnage
♦ Niveau:
22/50  (22/50)
♦ Expérience :
52/220  (52/220)

MessageSujet: Re: Rencontre onirique (Pv : Zephyr Reddhan & Saeko)   Lun 16 Juil - 14:53



C'est un au revoir et non un à dieu!






Décidément, cet homme en était bien un. Son dernier discours a su m’ouvrir l’esprit. Depuis que ses mots me sont parvenus aux oreilles, le noir qui entourait mon cœur devint une lumière qui ne fait que me redonner la sourire d’antan. Outre le fait qu’il se tienne la hanche parce qu’il est blessé, il y a une chose que je voulais faire, en enlevant se voile qui cachait mon visage, je le tins du bout des doigts avant que le vent ne l’emporte.

« Tu as raison Zephyr, j’ai été égoïste en pensant être la seule à souffrir. Mais grâce à toi, j’ai ouvert les yeux. Je ne fuirai plus. Un jour viendra ou toi aussi, tu verras la puissance du gouvernement. Peut-être qu’à ce moment-là seulement tu comprendras pourquoi est-ce que j’étais aussi perdue.. Quoi qu’il en soit, je crois que je dois te remercier, je pense que sans toi, je serai encore là à m’apitoyer sur mon sort..»
En m’approchant de lui qui semblait souffrir pour je ne sais quelle raison, je lui tins le menton tout en lui faisant un baiser sur le front sur la pointe des pieds. Il l’avait amplement mérité, et même si je ne le connaissais pas si bien, je savais qu’il était quelqu’un de bien. Moi qui suis médecin, je l’aurai emmené à bord du Nautylus, mais il faisait partie de la marine. Le faire monter serait trop risquer, même si je sais pertinemment qu’il n’est pas comme tous les autres, je ne devais pas prendre le risque. En me présentant à lui ainsi, il pourrait prendre ce baiser comme un au revoir. Mon sous-marin n’était pas loin, et je ne savais pas si nous allions nous revoir.

« J’ai été contente de t’avoir rencontrer, tes mots ont su me libérer du noir dans lequel je m’étais égarée.. J’espère que l’on se reverra Zephyr ! Et d’ici là ne meurt pas. »
Une si belle rencontre qui se finis par un au revoir plutôt banal. En partant, je laissai derrière moi un allier inattendue. Ironiquement, des marines passèrent sur les quais mais contrairement à Zephyr, ils ne me connaissaient pas. Comme quoi, je n’étais pas si célèbre que ça ! En affichant un large sourire, je montai à bord du Hawk, pour rejoindre le Nautylus. La journée fut courte et les courses que j’avais prévu de faire ont été interrompues.. Je pense que Jaya sera ma prochaine destination, là-bas il n’y a que des pirates et peu de sécurité. C’est l’endroit idéal pour m’approvisionner gratuitement. Il faut aussi que je réunisse l’ancien allié des Bakuha, il faut que j’annonce la nouvelle à Hanami Aylen.


[HRP: Je ne suis pas encore partie, si tu as un dernier mot à dire; fait donc. Ma réponse sera le dernier post du RP ]



_________________ ~♫
C'est un adieu et non un au revoir mes amis..

| Lînkuei Ryuu Ogi |

° La souffrance est comme un creuset dans l'être.D'abord elle y fait de la place, pour qu'ensuite on y mette de la joie. °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zephyr Reddhan
Gardien of Sand
avatar


Messages : 48
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 27

Feuille de personnage
♦ Niveau:
18/50  (18/50)
♦ Expérience :
18/180  (18/180)

MessageSujet: Re: Rencontre onirique (Pv : Zephyr Reddhan & Saeko)   Lun 16 Juil - 15:27

Un crépuscule annonciateur d'un renouveau



Elle voulait donc partir. Soit, au moins il avait accompli ce pour quoi il l'avait rattrapé une énième fois. Elle avait commencé à ouvrir les yeux sur elle même et cela ne put que remplir de fierté le marine. Ce jour là il pensa que ci cette femme pouvait sortir de ce cercle vicieux, alors l'espoir existait bel et bien. Il s’appuierait sur cet exemple pour réparer les blessures de chacun, éradiquant du monde les souffrances laissées par une ère corrompue. Saeko lui adressa un baiser sur le front. Le contact de ses lèvres humides furent agréables et ce geste ne put empêcher le jeune homme de rougir. Ils allaient se quitter mais Zephyr savait pertinemment que ce n'était qu'un au revoir. Du moins il ferait tout son possible pour que ça en soit un. Avant qu'elle ne quitte le port il l'attrapa par le bras et la tira vers lui :

- « Le gouvernement aura beau être puissant, il ne pourra lutter contre les convictions d'un monde qui veut changer. N'oublie pas de vivre pour toi, cette rencontre m'aura beaucoup apprise. Nous nous reverrons Saeko, ça ne fait aucun doute. Sois prudente et prends soin de toi s'il te plaît … »

Saisissant l'instant qui lui était offert il lui adressa un léger baiser à la jonction de ses lèvres et de sa joue. Le geste aurait ainsi pu passer pour un simple dérapage, ou pour un acte volontaire. Qu'importe après tout, c'était sa façon de lui dire au revoir. Il lui adressa un dernier sourire et s'éloigna en lui tournant le dos. Il ne se retourna pas, estimant que la conclusion était satisfaisante telle qu'elle.

Quelques heures plus tard, motivé par un soudain regain de forme, il désinfecta sa blessure, changea son bandage et rassembla ses affaires. Il en avait assez fait à Logue town et avait déjà trop lambiné. Ce n'est pas en prenant du bon temps qu'il accomplirait tout ce qu'il avait annoncé à Saeko. Désormais il se devait d'atteindre ses objectifs pour lui mais aussi pour elle. S'il échouait alors ce qu'il lui aurait déclaré n'aura été qu'un simple mensonge et il se refusait à cela. Une nouvelle aventure allait commencer, une dans laquelle le rôle du marine serait reconnu par tous. Chacun devrait composer avec sa présence et sa détermination, il ne laisserait le choix à personne. La marine peut devenir un organisme de vraie justice. Par une simple marionnette contrôlée par la gouvernement.

Il rassembla donc le tout et quitta l'infirmerie de la marine locale. Un navire devait prendre le large pour Shell Town incessamment sous peu et le ramènerait ainsi là où il était basé. Une fois que le navire prit le large, Zephyr contempla l'île qu'il quittait. Le soleil commençait à se coucher et peignait le ciel d'un orange majestueux. Certainement que de là où elle était Saeko l'admirait aussi.

- « On dit que cette île est le commencement de tout. Peut être que dans quelques années je pourrai en dire de même pour moi … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre onirique (Pv : Zephyr Reddhan & Saeko)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre onirique (Pv : Zephyr Reddhan & Saeko)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A l'abordage de l'Onirique [FINI]
» A bord de l'Onirique | Joshua
» C'est pas vrai...papa ?![PV Zephyr]
» Arhiman, de l'Onirique
» Une amitié du monde réel qui devient onirique ! [PV : Taïji Neko]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Renaissance V3.0 :: ¤¤ Role Play ¤¤ :: ¤ Sea's Blue ¤ :: East Blue :: Logue Town-