Partagez | 
 

 Wolf Ashford, le loup sauvage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wolf Ashford

avatar


Messages : 38
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 32

Feuille de personnage
♦ Niveau:
17/50  (17/50)
♦ Expérience :
97/170  (97/170)

MessageSujet: Wolf Ashford, le loup sauvage   Lun 8 Aoû - 2:32

• Nom : Ashford
• Prénom : Wolf
• Surnom : le Loup sauvage
• Age : 22 ans
• Sexe : masculin
• Lieu de Naissance : Archipel Shabondy
• Camp : Marine
• Race : Humain
• Métier : Sergent, a du mal à monter en grade
• FDD/Arme : Bomu Bomu No Mi
• But / rêve : que l'ordre prévale sur le chaos dans cette ère de piraterie





" Bonjour mademoiselle, j'vous sers un verre ? "

Hmm, qui donc s'adresse à moi ? La première chose que je vis en détournant mon regard de mon cocktail à la pulpe de citron fut un sourire presque carnassier s'adressant probablement à moi, ce genre de crocs que l'on montre devant une proie facile à avoir. Quelle impolitesse, vraiment... Mais cet état de fait contrastait largement avec l'expression mielleuse de ses yeux, malgré le brun presque banal de leur couleur, ses prunelles exprimaient toute la sensualité dont un homme pouvait démontrer devant une gente demoiselle. Ses fins sourcils étaient à moitié cachés derrière un bandana de couleur noir, entourant son front et rabattant sa chevelure en arrière. Une crinière entre l'orange et le brun, semblable à la couleur de son iris, mi-longue démontrant une sauvagerie à l'état brut. Pourtant l'expression de son visage était telle qu'on lui donnerait le bon Dieu sans concession, une sympathie pure comme un ciel sans nuage. Ses traits le rendaient charmant, et démontraient une jeunesse particulièrement active. Il possédait des petites marques vertes, trois, sur le haut du nez et sous les yeux, probablement un signe distinctif comme peuvent avoir tous les adolescents pour se démarquer des autres. Comme c'est mignon... On pouvait apercevoir une boucle d'oreille à gauche, encore un fantaisie de son âge. Son menton semblait très peu enclin à tout type de pilosité, néanmoins il n'avait pas besoin de ça pour affirmer une quelconque virilité. Il était vraiment charmant de visage, et son corps semblait répondre aux mêmes critères. Son apparence était svelte, mais avait l'air de ne pas avoir un gramme de gras superflu, dénotant une bonne forme physique. Ses bras étaient presque entièrement dénudés de par le port d'une chemise blanche, ouverte en son centre, laissant apparaître un T-shirt aux allures de camouflage militaire, amusant. Le haut de ses vêtements étaient à la fois amples et serrés, laissant une réelle liberté de mouvement tout en promettant une vue plongeante sur son anatomie, faisant transparaître le moindre muscle à travers l'habit. Ses bras fins ne laissaient apparaître aucune veine cependant, et ses mains semblaient être d'une précision extrême, affublées également d'ongles de couleur noir, sûrement du vernis pour se donner un genre, tout comme la bague qu'il portait au majeur droit. Ses jambes étaient plutôt longues, cachées derrière un pantalon du même style d'amplitude que le haut, mais de couleur très sombre, contrastant aisément avec le reste de la panoplie. Des lignes blanches verticales viennent achever le tableau, le long de l'extérieur des jambes, et il portait de simples chaussures de ville dont les jeunes raffolent. Mais il croyait que j'étais une proie facile pour lui, ce dont il ne se rendait pas compte, c'était que la situation était parfaitement inversée. Il voulait une entrevue, il l'aura...



Le duo s'isola dans une chambre, que la jeune femme ferma à clé derrière elle. Elle se dirigea vers le lit tout en passant son index sous le menton imberbe du jeune homme, avant de s'asseoir devant lui. Ce dernier se pencha vers elle pour l'embrasser goulument en aposant sa main droite sur sa joue.

" Tu as l'air de savoir t'y faire avec les femmes, toi. "

Le jeune garçon sourit. Apparemment c'était une vérité, il était doué à ça, c'était même pour lui un réel amusement et un plaisir sans équivoque. Goûter au délice féminin relevait du paradis, néanmoins il savait rester concentré quand il le fallait. Ses pensées ne se tournaient pas exclusivement sur sa partenaire du moment, mais sur le fait accompli. Il ne devait pas échouer, sa vie en dépendait probablement. Mais il était confiant, c'était un des points forts de son caractère, il adorait le danger car il savait qu'il réussirait toujours à accomplir ce qu'il avait à faire en dépit des circonstances. Et avec panache s'il vous plaît ! C'était aussi une facette de sa personnalité, toujours vouloir plus et avoir l'air classe au moment où il le faut. L'optimisme est son point fort, c'est pourquoi il ne perdra jamais son sourire, qu'importe la situation.

Il garda la main sur la joue de la jeune femme, puis commençait à la descendre le long du corps de celle-ci, passant par le cou, puis rattrapant l'épaule, il glissa le long du bras gauche jusqu'à arriver à sa main. Il l'empoigna délicatement, et en se plaçant genou à terre, embrassa le dessus de la paume avec une assurance maîtrisée. La dame eut un frisson au point de mettre sa tête en arrière, et à ce moment on entendit un "tchac !" cinglant, suivi d'un second. Interloquée, elle regarda en direction du jeune homme, pour s'aperçevoir qu'une menotte lui entourait maintenant le poignet, et que l'autre extrêmité était fixé à un barreau du lit.

Fourberie. Malgré le caractère franc du garçon, il était évident que vu son métier, il devait passer par des stratagèmes hétérogènes. S'adapter était la clé de la victoire, et dans le cas présent, il valait mieux procéder de la sorte. Il savait être franc la plupart du temps, mais ici devant un tel adversaire, la ruse était le meilleur moyen de minimiser les dégâts, voir les pertes.


" Qu'est-ce que...? C'est une blague ?! "

La plaisanterie était le fort du jeune homme, cependant ce n'était pas le cas ici. Pourtant il aimait rire et faire rire, parfois même avec excès. Bon plaisantin, il aime être grotesque et même profondément 'débile' quand il le faut, et même quand il ne le fallait pas. Du tout. Il serait capable de mettre un coussin péteur sous le siège de l'Amiral en chef, juste pour l'effet humoristique de la chose. Très enfantin, on se demanderait presque qu'est-ce qu'un type comme lui fait à une fonction pareille.
Le garçon ouvrit le verrou de la porte, et en l'entrouvant pénétrèrent plusieurs soldats de la Marine. Et tout à coup la femme avait sûrement compris ce qu'il venait de ce passer.


" Lady Poison, vous êtes en état d'arrestation pour le meurtre de dix-sept Marines et plusieurs civils. "

" Ah ! Ah ! Ah ! Je me suis faite avoir, mais tu seras le dix-huitième, je t'ai empoisonné lors de notre baiser, tu vas payer ton acte de ta vie...! "

La femme se moquait malgré sa situation, mais le jeune homme plaça sa main à la verticale, comme pour essayer de montrer quelque chose à la concernée.

" Cette bague que je porte est en granit marin, ce qui fait que j'ai annulé tes pouvois d'empoisonnement au moment où je t'ai touché la joue. Comme tu es un Paramécia, tu n'as pas senti le changement d'état, dommage pour toi... Allez, emmenez-la. "

La détermination est aussi une chose régulant la vie de notre homme, sans quoi avec aucune once de sans-froid il ne serait incapable d'atteindre ses objectifs : la paix, qu'importe les moyens, ou presque. On ne pourrait pas vraiment l'appeler un homme de fer, car il dispose d'un gant de velours en vérité, à l'exception des êtres osant bafouer autrui pour leur simple confort ou commerce, voilà tout. La Justice est tout ce qui compte pour lui, avec la franche rigolade, et il n'oserait s'écarter de ce chemin pour rien au monde. C'est en cela qu'il arrive qu'il ait des altercations avec le QG directement, mais cette notion est ce qui le maintient encore dans le corps de la Marine.






Brendon Ashford est issu de la noblesse commune de l'Archipel Shabondy, un cran en dessous des Dragons Célestes mais néanmoins influent au sein de sa juridiction. Son caractère en temps normal était assez neutre, il avait ce regard hautain qu'on lui avait enseigné par le passé, ainsi que des croyances assez proches de celles des Tenryuubitos actuels, avec une petite réserve néanmoins sur comment considérer l'être humain. Il avait sa petite affaire dans le commerce, héritage de la branche maternelle, qui lui prévalait un riche revenu en plus de ses biens de départ de ses origines nobles. Une vie morne en bref, sans autre notion que l'appât du gain.

Milla Mars est née sur une île de Grand Line, mais elle-même ne se souvient que peu du nom de cette localisation, vendue très jeune pour des soucis d'argent de sa famille. D'abord considérée comme esclave au sein d'un navire marchand, elle changea de propriétaire lorsque celui-ci fut assailli par des pirates, qui l'épargnèrent. C'était une jeune fille de toute beauté, néanmoins le capitaine du vaisseau pirate attendait patiemment sa majorité avant de pouvoir en 'profiter', et interdisait à quiconque de la toucher. C'est lors de ses quinze ans que l'improbable se produisit, et le pauvre capitaine souhaitant passer du bon temps après toutes ces années d'attente en ressortit avec une castration à vie. Évidemment cet acte de légitime défense de la demoiselle ne fut pas sans répercussion, et elle fut sévèrement battue avant d'être mise aux enchères sur l'Archipel de Shabondy.

Ce furent les conditions qui réunirent ces deux individus. Une jeune esclave, un petit noble solitaire, une somme d'argent conséquente payée en douce, et Milla Mars devint en quelques semaines une jeune femme épanouie, en plus de changer de nom de famille, pour le meilleur et pour le pire. Commencons par le meilleur, qui se concrétisa un an plus tard avec la naissance de leur premier et unique enfant, qu'ils baptisèrent Wolf. Ainsi les fondations étaient posées, nous pouvons débuter cette histoire correctement... Le pire, lui, arrivera bien assez tôt.

L'enfance de Wolf dans ses premières années se déroulèrent normalement, le petit était tout à fait en bonne forme, voir même un peu trop à ce qu'on pouvait constater au fur et à mesure des années. En un mot : hyperactivité. Destruction de vases, bataille de nourriture, course-poursuite dans les rues... Cette "maladie" faisait en sorte que Wolf rendait la vie de sa mère infernale, en ce qui concernait son père cela faisait déjà longtemps qu'il avait abandonné l'idée qu'il avait un fils tellement il le trouvait dérangeant... C'est comme cela que le petit vécut les années qui suivirent sans le soutien de son paternel, hélas. Néanmoins cette facette de Wolf faisait en sorte qu'il se faisait facilement des amis aux alentours du quartier noble où il résidait, tellement on le trouvait amusant et joueur.
Mais très vite, tout cela se retourna contre lui, et il perdait ses copains au fur et à mesure, lassés de ses pitreries en tout genre. Il se retrouva presque seul, alors qu'il n'avait que sept ans à ce moment. Il eut un drôle de réflexe, probablement dû à cette hyperactivité, mais il continua de plus belle, enchaînant bétise sur bêtise afin de renouer avec le temps où cela amusait le monde et qu'on le cotoyerait à nouveau. Il s'efforcait sans relâche, mais rien ne se fit. Seule sa mère continuait à le supporter de tout son coeur, tant bien qu'elle le pouvait... encore.

Vers neuf ans, c'était une nuit sans lune, avec une obscurité à vous glacer le sang. Wolf n'arrivait pas à dormir et comme tout enfant capricieux, alla chercher le réconfort parental dans leur chambre. Cependant quelque chose choqua l'enfant, son père n'était pas à sa place, dans le lit sur la place de gauche. Cela ne le rassura que peu, et il partir en quête de le retrouver dans la maison. Peut-être était-il dans la cuisine chercher à grignoter ? Non. Alors dans le salon après un appel inopinent de Den-Den Mushi à une heure pas possible ? Non plus. En passant près de la porte de la cave cependant, un bruit retentit, assez lourd. Le garçon prit peur et alla immédiatement réveiller sa mère, en bon hyperactif qu'il était. Un peu embêtée, Milla constata tout de même l'absence de son mari et d'après les dires de son fils, un bruit suspect se faisait plus bas. Armée d'un couteau de cuisine, elle descendit accompagnée de Wolf, trop curieux et aussi peureux pour rester seul dans son coin, à la cave. Mais il n'y avait rien de spécial à première vue. Le petit néanmoins remarqué une lumière s'échapper d'un mur, derrière une armoire. Il s'y rapprocha et, sans s'en rendre compte, découvrit une sorte de porte cachée dans le mur. Sa mère, craintive et tout aussi appeurée que son enfant, passa devant néanmoins pour découvrir la clef du mystère. Quelle ne fut pas la surprise de retrouver une salle pleine de caisses, armes et autres bouteilles en tout genre dans une pièce dont elle ignorait l'existence jusqu'à maintenant. Mais le plus inquiétant, était l'air ébahi de son époux, Brendon, en son centre.


" Ch-ch-chéri, qu'est-ce que c'est... que ça ? "

" Damn, je pense que je ne peux plus cacher la vérité... C'est une planque. "

" Papa, c'est quoi une planque ? "

"Tais-toi toi, fils indigne ! "

Le ton était donné, on pouvait lire toute la frustration et la colère sur le visage de cet homme, avoir été découvert chez lui, par sa propre famille était réellement embêtant. Mais pouvait-il arranger la chose ? Il tenta tout de même.

" Quoi ? Tu pensais que mon commerce bidon réussissait à faire vivre notre famille comme cela ? Désolé mais non, je suis bien obligé de faire un peu de contrebande, voyons. De plus c'est presque légal dans certains Grooves de Shabondy, alors où est le problème ? C'est avec cet argent que je t'ai acheté, c'est grâce à ça que tu es libre maintenant, alors de quoi tu te plains ?! "

" Je... Je n'aurais pas du voir ça, je... je crois que je vais aller... prévenir la Marine, je... "

Elle se retourna pour ressortir de la pièce, mais c'était déjà trop tard. Une détonation retentit, et Milla s'écroula lourdement au sol, tremblante mais salement touchée dans le haut du dos. Le couteau qu'elle portait tomba à côté d'elle, aux pieds de Wolf, qui venait de voir son propre père tirer sur sa femme avec un pistolet à mèche. Un haut de coeur le prit, ses jambes se mirent à trembler presque fortement, et des larmes commençèrent à se former sous ses paupières.

" Tss idiote, c'est comme ça que tu me remercies ?! Dans ce cas je sais ce qu'il me reste à faire...! "

Il commença à s'approcher d'elle, mais Wolf empoigna par réflexe la courte lame à ses côtés à deux mains, pour la pointer vers son paternel, toujours tremblotant de tout son corps.

" Allons petit loup, qu'est-ce que tu crois faire avec ça ? Allez, donne-moi tout de suite ce couteau. "

Son père se rapprochait au fur et à mesure de lui, main tendue vers l'arme potentielle, cherchant à s'en emparer. Il esquissa un sourire malsain au fur et à mesure qu'il avancait, et finalement Wolf ferma les yeux en poussant un cri de terreur.

Ce fut les voisins qui alertèrent les autorités en premier, et la Marine en arrivant sur place découvrirent deux corps sérieusement blessés dans une mare de sang hétérogène. On apprit les jours suivants dans tout l'Archipel que le gérant de la famille Ashford possédait plusieurs planques comme celle-ci dans tout Shabondy, faisant un trafic à grande échelle sur les différents Grooves. Le cas de Wolf fut homologué comme de la légitime défense due à la panique de la situation, et sa mère fut emmenée à l'hopital le plus proche pour être opérée en express. Son père, lui, a été incarcéré et soigné du coup de couteau reçu en plein ventre. C'était là, le début du 'pire' .

Difficile pour un enfant de se remettre d'une scène pareille. Et malgré les circonstances, avoir poignardé son propre père suscita une polémique et de sérieuses menaces sur le jeune garçon, pourtant innocent. On le blâmait, on le frappait, difficile pour lui de supporter la situation chez une tante pendant la convalescence de sa mère. Il ne sortait plus, avait du mal à dormir, c'était réellement une plaie pour lui d'avoir vécu tout cela. Cependant Wolf n'était pas un garçon stupide, il savait que cette expérience lui ferait apprendre une chose essentielle dans sa vie, et c'est pour cela qu'à l'aube de sa première décennie, il s'engagea comme le Marine rookie le plus jeune qui n'ait jamais existé.

L'avantage était qu'avec le minimum de salaire qu'il possédait, il pouvait financer les soins de sa pauvre mère. Le souci, c'est qu'à son âge, c'était clairement impossible d'être pris au sérieux et de faire des vraies choses. On l'assigna à un tuteur assez ancien dans le métier, et il lui apprit l'art du combat, de la négociation, et tout le reste pour faire de lui un bon Marine. Cependant cet homme était réellement violent, et Wolf passait le plus clair de son temps à l'infirmerie du camp en dehors des sessions d'apprentissage avec Derreck Maxwell, l'homme en question. Mais ce qui étonna l'homme, c'était la volonté inflexible du garçon. Il avait beau lui donner de véritables corrections, afin qu'il abandonne et que le vétéran puisse passer à autre chose de plus intéressant, il n'abandonnait pas sa tâche, coûte que coûte. Sa motivation était source de surprises et moins il s'avouait vaincu, plus les épreuves administrés par Maxwell étaient rudes. Le temps passait et au fur et à mesure, ce fut une véritable reconnaissance qui s'installa entre les deux personnes. Derreck apprit à prendre Wolf au sérieux et lui inculquait désormais de vrais fondements à la vie de Marine, durant plusieurs années durant, tandis que le garçon admirait son tuteur pour la ferveur qu'il montrait à l'éduquer, et l'intérêt naissant qu'il avait pour lui. Pour une fois, un homme l'estimait, et il se sentait presque utile, et surtout son avenir pouvait maintenant avoir un sens.

Après cette tragédie familiale, Wolf était désormais conscient que le crime corrompt l'esprit des gens, qu'il rend autrui malheureux et que les malfaiteurs ne méritaient qu'à être punis. C'était son opinion certes, mais vint la "crise d'adolescence" où Wolf fut emprunt d'un désir de liberté sans pareil. Et la liberté passe par l'expression des sentiments, la volonté d'agir sans nuire à personne, et c'est ainsi qu'il redevint comme le petit garçon hyperactif et farceur, à la sauce 'ado' . Cependant Wolf savait rester sérieux dans ses agissements pour la Marine, avec parfois un petit esprit retord envers les écarts de conduite de certains gradés. Cela lui valut plusieurs blâmes et parfois même des semaines entières punitives de cachot pour insubordination, mais qu'importe, Wolf était devenu un nouvel homme fier de ses principes et digne.

Malgré tout la montée en grade était assez lente, mais suffisante pour lui. Il put même racheter une maisonnette pour sa mère avec son salaire et vivait paisiblement entre la caserne et celle-ci, sans oublier quelques passages au parc d'attractions de Shabondy. En conclusion, on peut dire de Wolf qu'il possède un grand potentiel et surtout, un avenir radieux bien qu'incertain. Mais pourra-t-il un jour rejoindre les grands de ce monde ? Voici la question qui lui titille parfois l'esprit et façonne ses idées de grandeur.




Et Vous ?


Prénom/Pseudo : Elthaim
Age : 26 ans
Vos manga préféré : Fairy Tail, One Piece, Pandora Hearts, Eyeshield 21, Fruits Basket
Aime : La déconne et la bonne humeur, RP, manger ~~
N'aime pas : les poux ><
Comment avez vous connu le forum ? : Un Top-site de RPG Mangas
Comment trouvez vous le forum ? : Joli design, contexte demandant un minimum de créativité tout en restant facielement accessible.
Avez vous lu le règlement ? Oui oui, d'ailleurs ça m'a étonné de ne pas avoir trouvé de règles sur la taille des avatars ~~



Dernière édition par Wolf Ashford le Lun 8 Aoû - 10:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Wolf Ashford, le loup sauvage   Lun 8 Aoû - 10:05

Respect du Français 3/3


Qualité 2/3


Quantité 2/3


Mise en page 2/3


Avis personnel 3/3
Cela dépend du correcteur

J'aime beaucoup que la totalité de la présentation soit unis par une histoire globale, c'est original. L'histoire est bien ficelée. Ce n'est pas grotesque et il y a pas ou peu d'incohérences. Par exemple, avec l'histoire de la fille, ton personnage devrait être mort mais c'est pas grave.


Total = 12/15
Bonus: +1

Niveau total: 13/15

Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Wolf Ashford

avatar


Messages : 38
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 32

Feuille de personnage
♦ Niveau:
17/50  (17/50)
♦ Expérience :
97/170  (97/170)

MessageSujet: Re: Wolf Ashford, le loup sauvage   Lun 8 Aoû - 10:39

Merci pour la note, et merci de m'avoir laissé rééditer pour améliorer un peu avec la couleur des dialogues et la mise en page. Désolé pour la chose, j'avais laissé en construction pour faire ça après, ayant au moment de faire ma fiche un mal de crâne carabiné ~~

Pour le fait qu'il ne soit pas mort dans la mini-histoire de présentation c'est dit qu'il avait une bague en granit marin et qu'il se contentait de la toucher avec la main à tout moment, donc il annulait les pouvoirs de la femme sans qu'elle s'en rende compte. Après j'avouerais qu'inventer un fruit de Paramecia impliquant le poison pour elle, j'ai la flemme de l'expliquer sur le coup xD Désolé.

Voilà c'est donc fini, vous pouvez la redéplacez dans les validés, merci ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Wolf Ashford, le loup sauvage   Sam 22 Oct - 17:57

○ Qualité : 5,5/6
Description physique 1,5/1,5
Description morale 1,5/1,5
Histoire 2,5/3

Tu décris vraiment bien ton personnage !!

○ Quantité : 4/6
Description physique 1/1,5
Description morale 1/1,5
Histoire 2/3

Dommage que ça soit plutôt court :/

○ Ensemble : 7/8
Français 3/3
Mise en page 1/2
Avis personnel 1/1
Originalité 2/2

Les descriptions sont "chaudes" si tu me permet XD

>> Total 16.5/20 = Et hop, arrondissement pour le level 17 ! Allez soyons fou, ENJOY avec ton fruit bien évidemment Wink Grade de Lieutenant attribuer !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wolf Ashford, le loup sauvage   

Revenir en haut Aller en bas
 

Wolf Ashford, le loup sauvage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Halloween [OS - Sterek - Lime]
» Fiche Technique : Wolf Ashford
» You hunted me down like a wolf, a predator || Loup
» Huatu, le loup sauvage
» Le Loup sauvage dans une ville droite. ( pv) [20-04-42]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Renaissance V3.0 :: ¤¤ Avant RP ¤¤ :: ¤ Votre Personnage ¤ :: Presentation :: Présentation validée-