Partagez | 
 

 C'est le retour du ténébreux -suite-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ivan Dragunov

avatar


Messages : 115
Date d'inscription : 05/12/2011

Feuille de personnage
♦ Niveau:
25/50  (25/50)
♦ Expérience :
42/250  (42/250)

MessageSujet: C'est le retour du ténébreux -suite-   Mar 3 Juil - 15:22





Ivan Dragunov






Une suite...













L'explosion aussi sombre que de l'encre noir, le feu se voyant consumer si vite, oui quelques instants plus tôt j'étais en plein combat contre l'officier de la marine, très puissante d'ailleurs, malheureusement pour elle sa volonté n'étant pas assez grande que la mienne a vite succomber à mon pouvoir et vaincu par la suite. Je n'aurai jamais pensé tomber sur de tel adversaire, regardez ce qu'advient ce lieu, du cendre, de la terre brûlé, une vide. Je vous rappelle que j'ai absorber tout autour de moi, grâce à mon pouvoir des ténèbres. Je regarde au loin et je pouvais apercevoir le corps abimé par le combat et elle est tellement épuisé qu'elle est tombée inconsciente, ne pouvant plus bouger un seul doigt. Je ne sais pas quoi faire d'elle, je sens qu'elle serra une grande menace plus tard, néanmoins je ne suis pas un tueur, aussi cruel qu'un tyran, juste un gars qui n'a qu'une seule envie, rejoindre ses camarades.

Enfin bref je vais pouvoir respirer un peu avant de reprendre ma route, à moins que d'autres arrivent sur le lieu et me voient toujours debout et de lancer encore à ma poursuite. Je me mets déjà à marcher dans ce dune, jusqu'à ce que j'entends des cries juste derrière moi, là je peux très bien deviner qui font du bruit, mais je me retourne quand même pour voir d'autres hommes armés. Même s'ils ont pu assister à cette explosion spectaculaire ils ont une certaine volonté et une envie de vouloir m'abattre pour ce que j'ai fait, ils cherchent à la fois la vengeance et de l'avidité, ils ne m'auront pas facilement, bien que je sens un certain fatigue après ce combat.

En tout cas je ne vais plus tarder ici, commençant à courir vers la ruelle et je ne sais même pas si c'est la bonne, j'espère que je vais pouvoir le rencontrer avant que les autres ne me rattrapent. Je pénètre à nouveau parmi les bâtiments et malgré que les forces ennemis se trouvent juste derrière moi j'ai toujours des surprises qui m'attendent, au-dessus de moi je vois plusieurs ombres postés sur le toit, je pouvais entendre dire "Feu à volonté" et juste derrière plusieurs coups de feu retentirent et une pluie de balles se dirigent vers moi. J'ai tenté d'esquivé une bonne partie des balles et d'autre je bloque avec mon énorme pistolet et mon katana, je pouvais sentir ces projectiles sifflées dans mes oreilles que je commence à stresser un peu, après tout je ne suis pas invincible avec ce fruit. J'ai commencé à riposter, tirant quelques coups pour les faire reculer et d'autre, avec mon Katana en main, donnant un coup dans le vide pour crée une lame d'air se dirigeant juste aux pieds de ces canailles.

J'ai pensé pouvoir passer à travers cette embuscade, mais jute après ça je me retrouve face à une barrage, une troupe posté en plein milieu du rue, rien que pour moi, leurs fusils et bazookas en mains, tous pointés sur ma tête, j'ai juste eu le temps de dire "Merde" avant qu'ils ne tirent tous en même temps. Dans un temps comptant en milliseconde j'ai eu deux choix, soit sauter ou bien me protéger avec mon ténèbres, étant donné que je devais économiser ma force j'ai préféré sauter en l'air, à ma dernière position les projectiles heurtent le sol avant d'exploser. En l'air j'ai commencé à brandir mon épée avant de lancer une série de coup devant moi et exécuter une technique meurtrière, le Kirikaze. C'est une charge de colonnes d'air à la fois rapide et puissant, bien que les coups soient peu nombreux, mais suffisant pour désorganiser le groupe et ainsi me permettre de passer et de continuer de courir. Aller plus qu'un petit effort et je pourrai quitter cette île...








_________________ ~♫

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zephyr Reddhan
Gardien of Sand
avatar


Messages : 48
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 26

Feuille de personnage
♦ Niveau:
18/50  (18/50)
♦ Expérience :
18/180  (18/180)

MessageSujet: Re: C'est le retour du ténébreux -suite-   Mar 3 Juil - 16:23

Vengeance meurtrière


Quelques mois avaient passé depuis ce fameux duel face au lieutenant-colonel Kisuke. Zephyr n'avait pas été affecté ailleurs mais son rôle au sein de Shell Town s'en était vu modifié. En effet il était passé Sergent-chef et désormais même ses anciens supérieurs lui montraient un certain respect et les tâches ingrates étaient confiées à d'autres. Un jour il avait même repoussé des pirates de bas étage en défiant le capitaine en duel. Il répéta ce qu'il avait appris au près de l’épéiste et le combat ne dura pas bien longtemps. Voyant un marine si peu gradé de ce niveau là, les forbans prirent le large sans demander leur reste.

Un jour il reçu un ordre de mission et convoqua dans la cour les trois-quart des premières et deuxièmes classes. De mémoire jamais il n'avait constaté une telle mobilisation mais cela était de rigueur. Sur l'estrade à côté de lui un vieil homme à la musculature importante et une hache dans le dos s'exprima :

- «  L'heure est grave. Ivan Dragunov, le célèbre révolutionnaire a été aperçu rodant aux alentours de Logue Town. Ainsi tous les effectifs du coin ont été mobilisés et doivent naviguer vers la ville au plus vite. Nous partirons à deux navires, l'un sera commandé par le caporal Morrison venu nous prêter mains forte de South Blue et l'autre par moi même. Que chacun se prépare ! Mort ou vif peu importe, mais ce type ne doit pas nous échapper ! »

C'était le caporal Themal qui avait exercé ce discours et l'annonce de la venue du caporal Morrison enchantait le jeune homme. C'était lui qui l'avait intronisé au sein de la marine et il lui devait beaucoup. Il prépara donc ses affaires et rejoint l'un des deux navires. Il eut la chance de tomber sur la personne qu'il souhaitait rencontrer et les deux hommes échangèrent aussi longuement que possible sur ce qu'ils étaient devenus depuis ces quelques mois. Ils furent cependant contraints de s'interrompre au vu de l'urgence de la situation.

Ils voguèrent ainsi quelques jours jusqu'à Logue Town. Cette île avait été le théâtre du soulèvement de la première génération de piraterie et l'histoire coulait de chaque mur au bonheur du marine. Cependant il ne put profiter de sa visite bien qu'il décida de remettre ça à une prochaine occasion. La garnison menée par le caporal Morrison et d'autres gars bien aguerris avait formé un barrage au bout d'une allée dans le but de bloquer le révolutionnaire. Visiblement les renforts étaient arrivés au bon moment puisque ce dernier faisait du grabuge un peu partout. Il avait été découvert par hasard, ayant complètement changé d'apparence.

Après plusieurs minutes à patienter l'homme apparut enfin. Vêtu d'un long manteau rouge il apparaissait comme un véritable démon. Visiblement les 60 millions de berrys sur sa tête n'étaient pas volés. Zephyr songea qu'avec un tel costume l'opposant passait davantage pour maléfique que lui et ses yeux rouges. Lorsqu'il s'approcha davantage tous firent feu vers la cible. Celui-ci sauta d'un bond prodigieux et lança une attaque toute aussi impressionnante qui rasa littéralement le barrage. L'homme ne perdit pas son temps et continua sa route visblement pressé. Lorsque Zephyr chercha le caporal Morrison du regard pour prendre les ordres il l'aperçut allongé le regard livide. Le cœur du jeune homme ne fit qu'un bond et il se précipita vers lui. Trop tard. Le marine d’expérience était parti voguer sur d'autres mers loin de celles dont rêvait le jeune homme. Une larme vînt s'écraser sur le corps sans vie de celui qui avait amené Zephyr au sein de l'organisme justicier. Sans réfléchir et sans tenir compte des mots que beuglaient celui qui devait prendre la relève, il s'élança à la poursuite du fuyard. Il savait pertinemment que jamais il ne pourrait vaincre un tel monstre, mais qu'importe. Il ne pouvait rester là à faire comme si de rien n'était et accepter le triste sort qui avait embrassé Morrison.

Courant à vive allure, esquivant tous les obstacles qui lui faisaient face et motivé par une haine grandissante, le jeune homme ne tarda pas à rattraper Dragunov. Il bondit sur lui sans tenir compte des conséquences et ils roulèrent ensemble à l'intérieur d'une grande maison visiblement désertée suite à la panique locale. Le révolutionnaire resta impassible et posa son regard sur le téméraire sergent-chef. Désormais il devait faire face à l'une des plus grandes terreurs des mers, seul et isolé. Quitte à faire du moment un moment plus solennel encore il s'exprima :

- « Pour tous vos crimes ainsi que pour la mort du caporal Morrison, je vous arrête ici et maintenant ».

Certainement que la seule motivation couplé à un désir de vengeance qu'il ne se connaissait pas encore ne changerait rien à l'issue de cette situation imprévue …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gildartz

avatar


Messages : 16
Date d'inscription : 03/07/2012

Feuille de personnage
♦ Niveau:
17/50  (17/50)
♦ Expérience :
0/170  (0/170)

MessageSujet: Re: C'est le retour du ténébreux -suite-   Jeu 5 Juil - 10:22



La bataille Commence

West Blue était la destination de Pilule, on l'avait mit en poste là-bas jusqu'à nouvel ordre, il ne connaissait rien sur ces nouvelles terres. Cela faisait maintenant trois fois qu'il changeait d'environnement, d'abord son île natale puis son île d'adoption et enfin son île de faction. Gildartz n'allait pas pour autant se laisser dépayser par ce changement. West Blue n'était qu'un commencement. D'ailleurs, il n'y était pas encore arrivé, un bâtiment de la Marine était chargé de l'y emmener avec d'autres soldats. Pilule se laisser aller à flâner sur le pont, imaginant déjà sa nouvelle vie, au moins Sari l'accompagnait comme toujours, ce n'était pas plus mal. Le volatile ronflait presque sur son épaule, roucoulant quelque peu. Il était vrai que le voyage avait été plutôt long et sans embûches aucune. Gildartz était plus que motivé, il était même remonté à bloc, il avait hâte de partir pour une nouvelle mission. Le Marine espérait seulement qu'il n'allait pas rester confiné dans le nouveau quartier général qui allait l'accueillir. Gildartz regardait droit devant lui, l'immensité de l'océan, à la fois magnifique et implacable.

« Sous-Lieutenant Gildartz ! Sous-Lieutenant Gildartz ! »

Le Marine sortait de ses songeries à l'annonce de son grade et de son nom. Il se retournait rapidement pour apercevoir un soldat courir vers lui. Ce dernier arrivait enfin à la hauteur de l'officier, le saluant rapidement. Le troufion avait l'air bien exténué, on aurait dit qu'il avait cherché partout son supérieur hiérarchique. Il soufflait quelques instants, reprenant un temps soit peu sa respiration.

« Et bien que se passe-t-il soldat ? »

Le soldat lui répondait qu'un appel urgent l'attendait au poste de communication. Gildartz haussait légèrement un sourcil, signe de sa surprise. Qu'il y avait-il de si urgent pour qu'on le fasse appeler au poste de communication ? Pilule en aurait le coeur net en allant voir cela directement. Il hochait la tête, signe qu'il avait bien compris le message. Gildartz d'un pas rapide avançait sur le navire de guerre, traversant quelques pièces du bâtiment pour finalement arriver jusqu'à cette fameuse salle. Un soldat lui indiquait du doigt quel appareil prendre, l'adjudant prit donc le combiné du Den Den Mushi.

« Sous-Lieutenant Gildartz à l'appareil ! J'écoute. »

« Ah ! Sous-Lieutenant ! Ici le Colonel Gin de Marine Ford ! Le caporal Morrison et le Sergent-chef Zaphyr combattent Ivan le révolutionnaire ! Je vous-ordonnes d'aller les aider ! »

« N'étais-je pas censé me rendre sur West Blue ? J'avoue ne pas tout saisir mon colonel... »

« Je vous comprends Sous-Lieutenant mais il y a eu un changement de programme, c'est un peu compliqué vous savez, la paperasse, encore et toujours la paperasse...Bon ! Maintenant que vous êtes au courant, un groupe de soldats est en route vers votre direction, il vous amènera directement à Logue Town, là où se passe le massacre.

« A vos ordres ! »

C'était étrange cette histoire, enfin bon ce n'était pas la peine d'en faire tout un plat, son programme avait juste eu quelques modifications, voilà tout. Et bien ! Il sentait que cela n'allait pas être de tout repos s'il était ballotté entre deux mers. Pilule sortait de la salle des communications avec un groupe de soldat en se dirigeant vers Ivan, il n'allait quand même pas partir sans prendre le temps d'emporter ses affaires avec lui. Pilule poussait la porte, puis d'une légère pichenette réveillait l'oiseau. Sari faillit tomber sous la surprise, Gildartz savait qu'il n'aimait pas être réveillé ainsi, cela le mettait à chaque fois de mauvaise humeur. Le volatile s'envolait puis vint picoré de coups de becs rageurs le crâne du Sous-Lieutenant.

« Eh ! Eh ! Eh ! T'as pas un peu fini oui ? On a du pain sur la planche je te signale ! On ne va plus sur West Blue, mais à Logue Town ! Je tiens pas à avoir un oiseau somnolent avec moi, je veux que tu sois aux aguets pour ma prochaine mission, tu sais bien que t'es ma deuxième paire d'yeux ! »

Le pigeon roucoulait rapidement, signe qu'il venait d'être flatté par les propos du Marine, il fallait toujours prendre cet animal dans le sens du poil. Et cela marchait. Pilule ramassait à la va-vite ses quelques affaires pour les placer dans un grand baluchon. Sari virevoltant autour de lui vint se replacer sur son épaule favorite, se réveillant en se secouant les plumes. Gildartz calait son baluchon sur l'autre épaule disponible. Puis le Sous-Lieutenant se rendait sur le pont, là un autre navire attendait, quasiment le frère jumeau du bâtiment ou il se trouvait. Une passerelle de fortune avait été aménagée pour permettre au Sous-Lieutenant d'embarquer sans encombre sur le navire. Gildartz était toujours pensif quant à l'histoire que le colonel Gin lui avait raconté. Enfin bon comme son supérieur hiérarchique le lui avait précisé, il devra se battre.

Ce fut quelques heures plus tard que le bâtiment de guerre fut amarré sur Logue Town. Cela éviterait à Gildartz de faire des efforts inutiles et ainsi préserver son coeur pour la mission qui allait venir, il en aurait peut-être besoin si des troubles venaient la perturber. Pilule arrivait finalement à la place, un groupe de marine allongé par terre et avec eux le caporal Morrison, Peint en sangs. Et bien, il allait tout simplement combattre avec Zephyr, il n'y a pas de mal à le faire lorsqu'on combat un aussi grand criminel. Il prit une pilule puis leva son pied en haut tout en disant.

« Dis-moi Zephyr, le caporal a était tué par cette merde de Ivan? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Dragunov

avatar


Messages : 115
Date d'inscription : 05/12/2011

Feuille de personnage
♦ Niveau:
25/50  (25/50)
♦ Expérience :
42/250  (42/250)

MessageSujet: Re: C'est le retour du ténébreux -suite-   Sam 7 Juil - 16:14





Ivan Dragunov






Que la peur règne dans le noir!












- « Pour tous vos crimes ainsi que pour la mort du caporal Morrison, je vous arrête ici et maintenant ».


Encore ce genre de phrase, typique des marines, un slogan répété mainte fois où que je les croise, chaque personne affirme m'arrêter, mais jamais ils n'ont réussi à me porter un coup sérieux, même pour aujourd'hui. Je m'aperçois que mon pouvoir est si puissant que je commence à croire qu'aucun être de la justice ne puisse me porter un coup fatal. Devant ce jeune homme qui ne semble pas connaitre le vrai sens de la guerre, démontrant sa propre volonté de vengeance, oui, je peux comprendre uniquement en regardant dans ses yeux illuminé par cette fine lueur de soleil. J'en ai tellement vue ce genre d'expression dans ma vie, de tristesse, de la colère surtout, je trouve que c'est une occasion rare de les voir dans cet état, car cela montre leur vrai face de personnalité caché derrière une masque d'argile. Ceci dit c'est d'une courte instant que je pouvais profiter avant de me rendre compte que le temps m'est compté et comme si je n'avais pas assez d'emmerdeur il y a un autre qui arrive tout bonnement, cette personne semble connaitre celui qui se tient en face de moi. J'ai soupiré un bon coup avant d'empoigner mon katana de mes deux mains et le brandissant au-dessus de moi avant de leur adresser la parole:

"Je n'ai pas le temps de jouer avec les sous-fifres, hors de ma vue"


Puis j'ai abaissé Mithra d'une violence inouï avant de laisser échapper 8 colonnes de lames d'air fendant littéralement le bâtiment, l'attaque féroce du Harushima est une bonne chose pour montrer la différence de puissance qu'il y a entre eux et moi. Le plafond commence à s'effondrer, je ne vais plus tarder à partir d'ici, n'utilisant que ma force physique j'ai sauter vers le haut tout en imposant ma main devant moi et déployer mon pouvoir et de crée un passage entre le débris et le ciel. Parvenant à m'en sortir et a contempler sous mes yeux ces bâtiments qui ont subit des dégâts considérables après mon attaque, je suis allé trop loin, j'ai tellement détruit cette ville, je dois modérer dans mes actes. Atterrissant sans trop d'encombre sur la même rue puis j'ai continué à courir, malgré le fait que d'autres mercenaires me poursuivent aussi. Les marines doivent être bien occupé à rassembler leur force et soigner les blessé, mais les chasseurs de primes c'est autre chose, ils se sont réorganisés pour lancer la chasse contre moi. Ils n'ont pas compris à quel point je peux me montrer terrifiant avec de tel pouvoir que je possède, après tout il faut le vivre pour comprendre ce que c'est le sens véritable du mot peur.

Plusieurs coups de feu se faisant retentir dans tout les directions et tous sont destinés pour moi, je tente si bien d'en esquiver un maximum avec mon acrobatie improvisé, oui après tout je suis un bretteur et un combattant, mais jamais je n'aurai pensé à sauter sur les murs. C'est là que je viens de penser à une chose, si je devais éviter de détruire plus cette ville je devrais utiliser mon pouvoir et je voudrais bien le tester: Gravitus

Une bonne partie de mon corps, surtout ma cape rouge tournant au noir, est recouvert de mon ténèbres et des lianes en ressortent en masse, commençant à chercher les agresseur pour les enlacer, les serrer puis les étouffer ou bien les utiliser comme chair à canon, les envoyer directement sur leurs camarades, sous cette forme je n'ai pas la force d'utiliser mon katana, car je devais me focaliser sur mon contrôle de mon pouvoir, je dois avoir l'oeil sur tout afin de maximiser son efficacité. Il y a de moins en moins de chasseurs de prime maintenant, ils ont dû abandonné leur chasse après avoir été témoin de ma puissance, tant mieux, influencer dans la peur donne souvent de meilleur résultat, sauf pour certain, oui car je me retrouve à nouveau face à ces individus dont je pensais les avoir enterrer sous le bâtiment, tout aussi coriace que chanceux. J'ai diminué le nombre de tentacule au minimal afin que je puisse utiliser mon katana quand la situation le demande, continuant à courir sur eux, ignorant leur appel j'ai lancé mes serpents de l'obscurité sur eux, je n'espère en rien s'ils se prennent ou non mon attaque, ce que je veux c'est passer tout simplement. Sur une longue distance mes quatre tentacules un peu plus grosses que l'initial foncent de façon dérisoire droit devant, mais au final c'est bien ces deux là que j'en ai après.








_________________ ~♫

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zephyr Reddhan
Gardien of Sand
avatar


Messages : 48
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 26

Feuille de personnage
♦ Niveau:
18/50  (18/50)
♦ Expérience :
18/180  (18/180)

MessageSujet: Re: C'est le retour du ténébreux -suite-   Sam 7 Juil - 17:42

Idéologie contraire


Un jeune homme un peu plus âgé de quelques années vînt aux côtés de Zephyr. Visiblement il connaissait le caporal Morrison ainsi que le marine lui même. S'il était proche des lieux lorsque la tragédie s'était déroulée et qu'il avait réussi à suivre les deux combattants alors il devait avoir un grade assez élevé. Auquel cas il n'y avait qu'une solution envisageable :

- « Sous-lieutenant Gildartz je présume. À vrai dire oui, c'est cette pourriture qui a éliminé le caporal, et je compte faire mon maximum pour le retenir ici jusqu'à ce que quelqu'un d'assez qualifié puisse s'en occuper pour de bon. »

Zephyr avait beau avoir soif de vengeance, il n'en perdait pas pour autant sa lucidité. En l'état actuel des choses la seule action qu'il puisse accomplir était de mettre des brindilles dans les roues de ce monstre. Avec l'aide de l'homme qui l'avait rejoint peut être qu'il pourrait lui mettre des branches … Dans tous les cas il ne se laisserait pas faire quoiqu'il lui en coûte. Dragunov s'exprima en considérant les deux individus qui lui faisaient face comme s'il n'était rien d'autre que des plots incapable de l'atteindre. Erreur de sa part que de sous estimer deux instruments de la justices. De plus pour sa part le jeune homme envisageait d'en devenir le musicien, jouant lui même sa partition dans le but d'en tirer une mélodie des plus extraordinaires. Ce n'est donc pas là qu'il chuterait, il en était certain.

Cependant un doute l'assaillit lorsque le dénommé Ivan lança la même attaque que précédemment, celle là même qui avait tuée Morrison quelques instants auparavant. Ayant déjà vu cette technique Zephyr sauta sur le côté dans une roulade rocambolesque et esquiva l'assaut. Il espéra qu'il en fut de même pour son supérieur. Bien que le marine s'en tira indemne la maison, elle, fut complètement rasée de la carte. Pire encore, le révolutionnaire avait littéralement disparu dans un trou noir étrange. Tels étaient donc ses pouvoirs ? Après avoir pris connaissance de l'état des lieux il aperçut enfin Gildartz :

- «  Bon, il est fort. Mais pour le retrouver on aura pas de mal … Il suffit de suivre les coups de feu ! Sous-lieutenant, j'aurai besoin de votre aide, à deux nous pouvons certainement arriver à quelque chose. Allons-y ! »

Il s'était exprimé d'égal à égal avec son supérieur mais il ne s'en rendit compte que trop tard, s'élançant déjà dans la direction où le grabuge semblait le plus important. Ils arrivèrent vite de nouveau face à leur cible qui visiblement était passée aux choses sérieuses. Quatre tentacules noires foncèrent droit sur eux à une vitesse somme toute assez prévisible. Certainement que Dragunov en gardait sous le pied. Ainsi Zephyr tira Fureur son épée, et esquiva le premier avant de « trancher » le deuxième. Sa vitesse de réaction avait été impressionnante, équivalente à celle dont il avait fait preuve lors de son duel face au Lieutenant-colonel Kisuke. Il n'aurait d'ailleurs jamais pu esquiver cette attaque s'il n'avait pas fait cette rencontre qui lui avait beaucoup appris. Il se tourna vers Gildartz histoire de vérifier qu'il tenait toujours le coup puis posa son regard sur le révolutionnaire. Quatre tentacules étaient toujours là, comme si rien ne l'avait atteint.

- «  Hey le clown !? J'aimerais avoir quelques éclaircissements. Tu te prétends révolutionnaire hein ? Donc si je pige bien, ton but c'est de changer les choses, de les faire évoluer, de transformer le monde pour le rendre différent, meilleur ? En soi, je suis pas contre l'idée. Quelque part c'est aussi là où je veux arriver. Mais tes méthodes font que tu ne seras jamais pris au sérieux. Tu penses que certains écouteront un mec qui trucident à tout va les innocents ? Qu'il pourra acquérir une légitimité par ces actes ? Non. Et aussi longtemps que tes méthodes seront aussi grotesques et meurtrières tu auras des gens qui se dresseront contre toi. Tu ne pourras jamais accomplir ce que tu espères tant. Si ce n'est ni moi, ni le sous-lieutenant Gildartz qui t'arrête, quelqu'un d'autre le fera un jour. »

À vrai dire il est vrai que Zephyr ne comprenait absolument pas comment quelqu'un pouvait agir ainsi, montrant si peu de compassion pour ce qu'il détruisait. La vie avait une valeurs qu'il fallait savourer à chaque souffle qui nous était donné. Et une personne qui s'en montrait indigne à ce point ne méritait tout bonnement pas de vivre.

- «  Sous-lieutenant, Il est temps de contre attaquer, si ça ne tenait qu'à moi je m'élancerai tête baissée pour le découper en morceau, mais je me doute que ce n'est pas la bonne solution. Si vous avez un plan je suis tout ouïe. Mais si vous pouvez faire vite … J'ai la lame qui me démange comme jamais ça m'est arrivé ... ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gildartz

avatar


Messages : 16
Date d'inscription : 03/07/2012

Feuille de personnage
♦ Niveau:
17/50  (17/50)
♦ Expérience :
0/170  (0/170)

MessageSujet: Re: C'est le retour du ténébreux -suite-   Mar 10 Juil - 22:13



20 secondes d'attaque défense

« Sous-lieutenant, Il est temps de contre attaquer, si ça ne tenait qu'à moi je m'élancerai tête baissée pour le découper en morceau, mais je me doute que ce n'est pas la bonne solution. Si vous avez un plan je suis tout ouïe. Mais si vous pouvez faire vite … J'ai la lame qui me démange comme jamais ça m'est arrivé ... ».

L'homme ne prit pas trop de temps à lui répondre, apparemment il avait une idée vu son regard, et quand il s'exprima cet homme prit une posture de combat pour le moins étrange. Le marine se préparait à l'attaque. Il fixait droit dans les yeux son allié. Il chuchota à Zephir :

« Effectivement j'ai un plan ! Et il se déroulera pendant la durée de 20 secondes, pas plus pas moins. Tu vas devoir distrére l'ennemie pendant que moi je disparaîtrai et reviendrai en dessus de lui pour lui donner mon Down Rocket Kick ».

Cela n'allait même pas faire une demi-heure que les trois hommes s'étaient rencontrés et voilà déja un long combat qui débutait. Alors que le silence était d'or entre les trois hommes. L'un debout, l'autre blessé a cause d'une attaque d'Ivan.On pouvait facilement dire qu'avec une telle blessure, Ivan le révolutionnaire remporterait la bataille, mais il n'en fut rien. Gildartz enleva de son corps la tentacule. Pas une goutte de sang. Ces attaques étant inefficaces face à Pilule. Il balança la tentacule derrière lui tout en regardant son adversaire, se demandant quand son ami commencerait la stratégie. Soudain un bruit assourdissant vint briser le long silence qui s'était installé , c'était son allié qui avait commencé la stratégie et attaque avec son sabre. Pilule s'envole dans les airs en foncant sur son ennemie. Pendant que sa jambe se léve dans le ciel, il prononça quelques mots :

« Down Rocket Kick !! ».

Dans un instant court et précis, l'homme donne un puissant coup de pied à son ennemi et avant de s'accroupir sous le regard ingrat de son adversaire, il souri et regarde son ami. Gildartz avait confiance en lui, confiance en sa force, et c'est sûr de lui qu'il pourrait gagner avec lui, digne d'un vrai allié. Mais malgré cela, il savait que leur ennemi devant eux ne serra pas mort après un simple et petit coup de pied, après en avoir vu l'état de son ami il regarda droit dans les yeux son adversaire pour voir son état actuel.

[HRP] Désolé pour le pitit retard et lé petit post et j’espère ne pas trop avoir GB' [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Dragunov

avatar


Messages : 115
Date d'inscription : 05/12/2011

Feuille de personnage
♦ Niveau:
25/50  (25/50)
♦ Expérience :
42/250  (42/250)

MessageSujet: Re: C'est le retour du ténébreux -suite-   Mar 17 Juil - 14:47





Ivan Dragunov






L'ignorance...












J'entends des phrases, des questions venant d'un ignorant, ne savant pas ce qu'est être un révolutionnaire, lui qui n'a de foie dans la justice et pourtant il n'a jamais vue la face caché de ce que le gouvernement est capable de faire. Personnellement je ne lui en veux pas, mais un jour il connaîtra la vérité et à ce moment là je doutes qu'il continuera à jouer les gentils. En tout cas j'ai commencé à rire face à sa réplique, il a du cran pour me parler ainsi et ça j'aime ou c'est qu'il est complètement stupide.

"Je ne me rappelle pas avoir tuer des civils, considère comme tu veux mes actes, dis que je suis un démon, le mal incarné, ça me va très bien. N'oublie pas ceci: Tu n'es qu'un gamin qui ne connait rien de ce monde, arrête d'être un ignorant et voit la vérité en face de toi et nous verrons cela"


Je m'aperçois qu'ils sont en train de se préparer à quelque chose, mais leur moyen reste minime face à moi, ils n'ont pas l'air si fort que je ne pensais et ne possède pas de fruit du démon, ce qui me facilite les tâches. A peine les secondes passés le même garçon a décidé de passer à l'action, il veut me battre avec son épée, ridicule, tu pense vraiment pouvoir m'occuper longtemps ? Très bien, approche, goûte à la puissance de Mithra, que ta faiblesse t'emporte dans la honte.

Nos lames se sont croisées sous le coup assourdissant, échangeant nos regards par la même occasion avant que je ne répliques, je me suis battu d'une seule main, après avoir échangé nos coups en si peu de temps je peux déjà évalué son talent et il n'en est rien comparé à moi, je sais qu'il se donne à fond, ses coups violents en sont la preuve, mais insuffisant. Donnant à nouveau un coup horizontal sur ma droite j'ai pu le bloquer à temps avec mon Katana, nos mouvements paralysés pour un court instant, je peux déjà commencer à savourer ma victoire contre un autre bretteur, sauf que là j'ai failli d'oublier son camarade. à cet instant j'ai aperçu une ombre passer devant moi, par réflex j'ai levé ma tête et là j'ai vue la personne qui allait donner le coup de grâce, en fait ceci n'était qu'une diversion, pas mal, pas mal du tout, mais je l'ai déjà vue avant, rien de surprenant malheureusement. Son pied s'approche dangereusement de ma tête, je n'avais pas beaucoup de choix pour le bloquer, c'est alors que mes tentacules des ténèbres allaient s'en charger, écoutant à ma volonté elles se sont interposées à temps afin de bloquer son attaque, bien que le choc a été atténué par l'effet de mon pouvoir, je pouvais sentir la force traverser le long de mon corps, si je me prenais ce coup je ne pense pas me relever tout de suite et là je serrai dans le pétrin. Leur tactique a échoué, ils ne m'ont pas mis à terre et ils sont à ma merci.

J'ai commencé par ligoter ce présomptueux avec ses lunettes avant de le plaquer dans un bâtiment, suite à cela je pouvais enfin me concentrer sur ce jeune en face de moi, je le regarde déjà dans ses yeux:

"T'es un soldat de la marine, on est bien d'accord ? Tu devrais savoir qu'il y a des types comme moi traversant les mers et que tu es obligé de les arrêtés, tu sais que tu dois être près à mourir pour la justice, ces soldats sont morts au combat, il n'y a rien de mal là-dedans, c'est le chemin qu'ils avaient choisi, ils n'ont pas eu de chance d'être tombé sur moi, alors que toi tu parles comme si la vie était tout rose, parfait, tu rêves gamin! Comme si ça pouvait exister, si tu as voulu cette vie alors ne viens pas t'engager dans la marine sans être préparé à mourir!"


Serrant très fort sur l'emprise de mon arme je l'ai repoussé violemment avant d'envoyer une colonne de lame d'air à l'horizontale pour le fendre en deux, même s'il réussi à l'esquiver il ne peut pas être fier d'être encore en vie, car je n'en ai pas encore fini avec lui, tellement ignorant que cela m'énerve. Il doit comprendre que mon combat ne s'arrête pas dans cette partie de la mer, non je dois le poursuivre sur Grand Line puis le jour arrivera où je dois enfin pénétrer sur le nouveau monde.

"Tu n'as rien vue de ce que je suis capable de faire, mes camarades sont pareils, aussi puissant que craintif, si tu n'arrives pas à me vaincre alors tu ne vaincras personne. Entraîne toi et peut-être qu'on aura une discutions des plus intéressent, en attendant reste à terre et ne te relève plus jamais"


Après ces mots j'ai levé mon katana, m'apprêtant à exécuter mon attaque la plus puissante de mon arsenal, je suis sur le point de lui montrer l'étendue de ma force comparé à la sienne, prenant une profonde inspiration avant de faire baisser mon arme dans une violence inouï: Susano!









_________________ ~♫

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zephyr Reddhan
Gardien of Sand
avatar


Messages : 48
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 26

Feuille de personnage
♦ Niveau:
18/50  (18/50)
♦ Expérience :
18/180  (18/180)

MessageSujet: Re: C'est le retour du ténébreux -suite-   Mar 17 Juil - 15:58

Un combat pour l'honneur



Leur tentative pour atteindre le révolutionnaire avait échouée. Cet homme était actuellement inatteignable pour deux pauvres marines d'un niveau supérieur à la moyenne mais dépourvu de pouvoirs tel que le sien. En cet instant Zephyr songea que s'il avait son fruit du démon à disposition il croquerait dedans sans aucune hésitation. Tout ce qui importait était la victoire, et le marine sut qu'elle n'arriverait pas aujourd'hui. Désormais ce combat ne serait plus que pour l'honneur. Il tiendrait tête à Dragunov au nom de ses convictions les plus profondes, comme il l'avait toujours fait auparavant. De plus, les dires de cet homme le faisait davantage paraître pour un ignorant qu'un personnage ayant une grande expérience.

Il venait de neutraliser Gildartz en l'envoyant dans un proche bâtiment à l'aide de ses tentacules. La priorité était pour le moment de le sortir de cette situation difficile. Cependant, Zephyr n'eut pas le temps de réfléchir puisque déjà son adversaire le repoussait au loin et tentait de l'atteindre avec une lame d'air similaire aux autres mais horizontale. Ayant compris le principe de cette technique le marine se baissa dans un réflexe incroyable et évita l'assaut. Il se releva sans difficulté prêt à affronter la suite. Sa témérité s'envola en un instant lorsqu'il aperçut la prochaine attaque arriver vers lui. Une forme imposante fait de vent chargeait dans sa direction. Son imposante structure couplée à sa vitesse la rendait inévitable. C'est ainsi que le jeune homme prit l'attaque de plein fouet dans une violence inouïe qui l'envoya valser contre un mur quelques mètres plus loin. Fort heureusement pour lui il avait réussi à amortir l'impact du choc en plantant son épée dans le sol juste avant que l'avatar d'air ne le percute. Il se remit du choc tant bien que mal, boitillant et une grosse coupure ornant sa hanche. Il n'avait pas spécialement l'avantage au début du combat, alors dans cet état nul doute que la messe était dite. Il s'élança comme il put dans un bâtiment voisin à partir duquel il aperçut Gildartz ligoté par des tentacules de ténèbres. Il le rejoignit aussi vite que possible et le délivra de ses liens aussi noirs que l'âme de leur maître.

- « On ne peut pas gagner. Mais on peut encore lui nuire. Il a l'air pressé, autant le ralentir autant qu'on peut. T'aurais pas un truc pour me remettre d'aplomb ? Je viens de me prendre une attaque qui a fait des dégâts et c'est un miracle si je suis encore debout. Pour la suite, j'ai une idée. On reprend ta tactique en l'adoptant différemment. Je vais monter sur le toit et balancer mon épée dans sa direction, je suivrai derrière et avec la force de ma chute lui décollerai mon poing dans la figure. Pendant ce temps tu t'acharneras sur lui au sol mais prend garde à ses tentacules. Ainsi, malgré le fait que nous ne sommes que deux il aura affaire à trois attaques distinctes dont deux qui viendront de la même direction coup sur coup. Il me croit hors jeu, je vais lui prouver que je vaux plus que ça ! »

Après s'être exprimé le marine grimpa en haut du bâtiment. Le temps qu'il y arrive Gildartz était au prise avec le révolutionnaire dans un duel loin d'être équitable. Une fois en position il mit son plan à exécution.

- «  Echado poderosa ! »

Spoiler:
 

Son épée fila à une vitesse impressionnante qui même si elle n'atteindrait pas sa cible, surprendrait dans tous les cas Dragunov. Il était fort, mais il restait humain. Sans attendre de voir si son arme avait fait mouche, Zephyr s'élança lui aussi pour une double attaque. Sa vitesse de chute augmentait et une fois à hauteur du monstre son poing toucha quelque chose. La tête de l'adversaire ou une simple tentacule ? Il n'en sut rien et se réceptionna sur son épaule qui lui fit un mal de chien. La roulade qui accompagna la chute réduisit la force du choc mais ne l'annula nullement. Il se retourna vers les deux personnes présentes et s'exprima :

- « Je ne suis prêt à mourir que pour ma propre justice. Ne crois pas que chaque marine n'est qu'un chien à la solde du gouvernement. J'ai un but à atteindre moi aussi, et j'ai décidé d'en passer par là pour y arriver. Je suis prêt à mourir, oui. Mais pas aujourd'hui et définitivement pas face à toi. Et sache que je me relèverai jusqu'à mon dernier souffle. Ce ne sont pas tes menaces qui m'en empêcheront. Nous allons perdre aujourd'hui. C'est inévitable. Mais je m'entraînerai et le jour venu je te réduirai en miette Dragunov.  En attendant nous sommes encore debout, qu'attends-tu ? Sers toi de ton fruit ! C'est tout ce que tu sais faire, tu tires ta supériorité de lui mais sans ce pouvoir tu n'es rien. »

Ce discours avait simplement pour but de le provoquer. Avec ce pouvoir des ténèbres le duel ne s'éternisera pas. Mais si jamais il pouvait le forcer à le mettre de côté quelque temps alors ils pourraient peut être rivaliser avec lui à deux contre un. Zephyr songea cependant qu'à l'avenir il devrait impérativement se munir d'une épée en granit marin. La sienne était excellente mais il était temps pour lui de forger sa propre légende. Il ramassa celle qu'il avait à disposition et se mit en garde. La suite ne tarderait pas à arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est le retour du ténébreux -suite-   

Revenir en haut Aller en bas
 

C'est le retour du ténébreux -suite-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Renaissance V3.0 :: ¤¤ Role Play ¤¤ :: ¤ Sea's Blue ¤ :: East Blue :: Logue Town-