Partagez | 
 

 Sora le retour II [Finie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sora Mizuiro

avatar


Messages : 119
Date d'inscription : 07/08/2011
Localisation : Je suis là où ton coeur se trouve ♪

Feuille de personnage
♦ Niveau:
19/50  (19/50)
♦ Expérience :
151/190  (151/190)

MessageSujet: Sora le retour II [Finie]   Ven 15 Juin - 21:28


Mizuiro Sora
« Cœur de Lion »


PASSPORT
"Who I am"



♦ L'horizon est triste et solitaire, il est inaccessible et mystérieux. Tout le monde cherche à l'atteindre, à le caresser ou à lui ressembler, pourtant il n'est que l'intermédiaire entre la beauté du ciel et le délice de la nature...

22 ans ♦ Sexe Masculin ♦ Né sur Calm Belt
♦ Pirate ♦ Humain ♦ Bretteur & Médecin
♦ Neko Neko no mi (Zoan du Lion)
♦ Son rêve est de faire perdurer le Rêve Ancestral



MIRROR ON THE WALL
" Who is the fairest of them all? "


Description Physique
Ce corps, c’est celui d’un homme, un homme aux cheveux particuliers. Rares sont les personnes dont la tête à été peinte en or. Déjà, ce détail intrigue, les rumeurs fusent et racontent que ce jeune homme provient d’une contrée inconnue, presque d’un autre monde. Ces cheveux reflètent une sorte de féérie qui serait sortie tout droit d’un conte de fée, d’une histoire imaginaire, d’une illusion… Pourtant, cette couleur est naturelle, et elle a tendance à teindre vers le blanc lorsque le soleil la fixe de son regard de braise. Loin d’être le seul détail surprenant chez cet homme mystérieux, ses yeux sont une vraie source de béatitude. Intense et froid comme la glace, tout le monde pourrait se noyer dans la mélancolie de son regard. Bleu comme les fonds marins, ses yeux ne peuvent masquer la face cachée de l’iceberg au reste de l’océan. Sa personnalité est plus facilement mise à nue par ce biais là. Reste à savoir si l’on veut vraiment connaitre ce genre de personne…

Son sourire est le moyen qu’il a choisi pour exprimer tous les sentiments ou tous les ressentiments qui s’accumulent au fond de son cœur. Tout comme le reste de son visage, il a été dessiné par un artiste ivre de douceur et de finesse… C’est également avec douceur que ses gestes et ses façons de se mouvoir interagissent avec le monde extérieur. Assez grand et fin, son corps est malgré tout agile et puissant, comme si les fils invisibles d’un hypothétique marionnettiste avaient un quelconque pouvoir sur lui…

Ses habits sont toujours majestueux, imbibés de dignité, de noblesse. Sa garde robe doit être fournie de toutes sortes de vêtements, tous plus riche les uns que les autres, parce que la diversité est obligatoire dans son planning… Il n’y a pas de stéréotype, il possède un style bien à lui. Les couleurs sont généralement douces et discrètes, il n’aime pas non plus attirer l’attention.

Lorsque les instincts de Sora prennent le dessus, on peut le voir à ses yeux. Au lieu d’être bleu turquoise, ils sont d’un jaune agressif. Ses pupilles s’étirent pour former une amande à la verticale. C’est alors synonyme de grand danger pour vous...


Description Mentale
Lorsqu’une réaction est unique en son genre, lorsqu’une simple discussion pousse la réflexion plus loin qu’elle ne le devrait, lorsque le cœur se met à battre pour une autre raison que celle de nourrir le corps de sang, c’est que les sentiments entrent en scène, ensemble d’émotions qui forme un tout, une personnalité. Vous êtes-vous déjà demandé s’il existe une personne sur terre qui soit dépourvu de relationnel, de tempérament ? Je ne pense pas que ce soit possible. Bien que les apparences puissent nous faire douter pendant un certain temps, il y a toujours au fond de nous une petite étincelle de vie, un caractère bien trempé qui ne demande qu’à se réveiller. C’est le cas de Sora. Il est quelqu’un de spécial, il n’a pas une personnalité, mais deux. Et l’une d’elle pourrait paraitre dépourvue de sentiments, ce qui reviendrait à dire qu’il n’a qu’une personnalité mais il n’en est rien, comme je viens de vous l’expliquer. Il est l’Alpha et l’Oméga, le commencement et la fin, deux notions parfaitement opposés et abstraites, comme le Ciel et la Terre.

SORA ~°~ CIEL
Les rêves et les illusions façonnent son esprit, ils sont locataires à plein temps dans son cerveau. Il est ce que l’on appelle communément un rêveur. Toujours la tête dans la Lune, il ne se concentre que très rarement sur ce qui se passe sur Terre. Enfin… ce n’est pas tout à fait vrai. En vérité, il est quelqu’un sur qui l’on peut compter. Malgré ses fréquentes « absences », il ne perd pas le fil des évènements qui caractérisent sa vie. Seulement, dès qu’il en a l’occasion, il retourne dans son monde imaginaire, dans son univers parallèle, dans son ciel. Vous pourrez le traitez d’asocial, de marginal, de nonchalant, il en aura rien à battre. En fait, tout ce que vous pourrez lui dire qui est dépourvu d’intérêt, ça lui passe au-dessus. Les sentiments non plus ne l’atteignent pas, à croire qu’il se comporte ainsi pour créer une barrière… Donc, vous l’aurez compris, ne comptez pas sur lui pour animer une discussion… Malgré le fait qu’il soit dépourvu de tout relationnel, il est tout de même du genre à s’intéresser aux personnages qu’il ne parvient pas à comprendre entièrement, ce qui sous-entend une personnalité complexe. Mais encore une fois, il ne répond à mes questions que par le biais de l’observation. Intelligent et psychologue, il possède un don en ce qui concerne la compréhension des mécanismes mentaux. Comme il tente en toute situation de rester optimiste et positif alors qu’il ne l’est pas naturellement, s’il y a un détail à dévoiler pour améliorer une situation globale, il le fera remarquer. Ainsi, il parle peu mais, chaque mot sorti de sa bouche est réfléchi et utile, voire trop franc et tranchant…

A côté de cela, une autre mentalité s’oppose à la sienne.

GAIA oOo TERRE
Lorsque il a ingurgité son fruit du démon et que son corps a acquis la capacité de se transformer en lion, son mental a également été affecté. Si bien qu’une autre facette de sa personnalité est née. Un caractère bien trempé, un tempérament très terre à terre, très bestial, sauvage. Il est ce que l’on appelle un bourrin, on pourrait également le traiter de carnassier. Ses instincts sont ceux d’un roi de la jungle qui survit dans un milieu où la loi du plus fort règne. Violent à souhait, il aime le combat, les embrouilles, la zizanie bref, le désordre. Pourquoi ? Tout simplement parce que cette ambiance l’excite et il en est avare, de cette adrénaline. Lorsque l’on se retrouve au pied du mur, lorsque notre répartie est mise à contribution de façon extrême, lorsque l’on doit survivre sur un champ de bataille, c’est là qu’on se surpasse ! Il est en perpétuelle recherche de puissance. Devenir plus fort est son obsession. Il a beau paraitre méchant ou psychopathe, si c’est le chemin qui mène au royaume du frisson, il l’empruntera sans se soucier des obstacles à surmonter. Mais il comprend également l’importance d’avoir des compagnons, et il ne néglige pas ce point. A ce propos, il ne se prend pas la tête, quelqu’un qui lui propose une bonne pinte de rhum est un bon pote ! Ainsi, il est plutôt chaleureux dans ses relations avec les autres, quand il fait son apparition…

Comment savoir à quel moment il passe d’une personnalité à l’autre ? Suspens…


ONCE UPON A TIME
"Story of the Moon's Legend "


Follow your destiny
C’était la pleine Lune. Un vent estival balayait les voiles laiteuses d’un navire de la Marine. Peu de soldats étaient sur le pont à cette heure avancée de la nuit. A la vigie, l’œil fixé sur l’horizon par professionnalisme, un officier faisait le guet. Il sondait le calme plat de la mer en quête d’une bénédiction des vents, espoir fugace de quitter ces eaux immobiles qui les retenaient prisonniers. Tout le monde avait perdu espoir. Vu qu’ils n’étaient pas équipés pour voyager à travers Calm Belt, il ne leur restait plus qu’à ramer mais avec tous les Rois des Mers qui rodaient, leurs efforts allaient être vains. Quelle idée aussi d’enrôler un navigateur qui avait le mal de mer…

L’officier à la vigie scrutait sans relâche les sombres étendues bleues foncés qui l’entouraient. Jusqu’à ce qu’il l’aperçoive, cette silhouette mystérieuse, cette tache obscure sur fond lumineux, ce panier en osier au milieu d’un halo lunaire. S’équipant d’une longue vue pour vérifier ses analyses, le marin resta sans voix devant ce spectacle inexplicable. Là où la Lune se reflétait sur l’océan, en plein milieu, se trouvait… un berceau ! Perplexe, il se demandait comment un tel phénomène pouvait se produire. Lui qui guettait le moindre mouvement depuis plusieurs heures, c’était la première fois qu’il apercevait cet objet non identifié. C’était comme si la Lune l’avait posé là dans l’espoir qu’ils le trouvent, ce nouveau-né !

La nouvelle de cette mystérieuse découverte se répandit comme une trainée de poudre au sein de la Marine lorsque le navire parvint finalement à rentrer à bon port. Ce nourrisson fut adopté par un couple d’officier désirant offrir tout leur amour à un bébé qu’ils ne pouvaient avoir par eux même… Il fut appelé Sora, Sora Mizuiro qui signifie « ciel bleu azur », comme s’il était un ciel sans nuages, comme s’il était une bénédiction des cieux pour ses nouveaux parents. Ou pour le monde entier…

Au fur et à mesure qu’il grandissait, il se montra de plus en plus compétent dans l’enseignement que lui inculquait son père. Notamment dans l’art de manier le sabre. Dès tout petit, il apprit à utiliser une vraie arme et non un bâton de bois. Plus tard, lorsqu’il fut inscrit aux cours dispensés par la Marine, il continua de prouver son habileté dans ce domaine. D’un autre côté, il était doué pour tout ce qui tournait autour de la médecine. Il n’était pas particulièrement motivé pour sauver des gens, c’est juste qu’il avait des facilités à ce niveau. A vrai dire il développait de plus en plus une personnalité flemmarde et nonchalante donc c’était déjà pas mal qu’il veuille se bouger pour remuer son sabre. Il ne le savait pas encore mais en vérité il suivait un chemin déjà tout tracé. Après tout, il était un descendant de la Lune…

Et le fil de sa destinée croisa un autre fil, celui d’un certain Musashi. Lui aussi faisait partie de la Marine. C’est lors d’une sieste au milieu d’un parc que Sora fit sa rencontre. L’inconnu trébucha sur ses jambes allongées, manquant de s’étaler par terre. Sora n’avait pas envie d’aller s’entrainer tout de suite, Musashi tentait de diminuer un retard qu’il savait impossible à rattraper. Au vu de leurs situations respectives, ils se charrièrent l’un l’autre immédiatement. Sourire aux lèvres, tous les deux relevaient le défi implicite visant à découvrir qui aurait le plus de répartie. Au final, ils apprirent à se connaitre grâce à cette discussion enflammée. Musashi prenait tout à la légère et usait de techniques tirées d’une expérience notable en termes de séduction pour se faire des éloges exagérées et diminuer ainsi l’impact des justes accusations venant de la part d’un fin observateur au franc parler tranchant et précis. Sora ou le flemmard qui désirait une victoire nette et rapide.

Résultat ? Ex-aequo. Ils étaient tous deux aussi forts l’un que l’autre à ce petit jeu, ce qui les fit rire à gorges déployées. Ils se présentèrent l’un à l’autre et notèrent dans un coin de leurs esprits que cette rencontre en annonçait surement d’autres et que la suite ne présageait que du bon.

A partir de ce jour, ils se rencontrèrent régulièrement et échangèrent quelques boutades sans importance à chaque fois. Jusqu’à ce qu’ils obtiennent leur première mission ! Comme par hasard, ils étaient assignés au même navire. Tous les deux étaient satisfaits d’avoir au moins une personne qu’ils connaissaient avec eux pour leur première sortie, même s’ils n’avaient pas grand-chose à faire, vu que c’était une simple mission de reconnaissance.

Ils devaient récolter des informations sur un certain équipage pirate qui était passé quelques jours auparavant sur une ile peu peuplée de South Blue. Ceux-ci se faisaient appeler les Senzo Yume ! A priori pas d’effractions ou de disparitions pendant leur séjour. Les habitants ne semblaient pas avoir vécu le traumatisme d’une invasion comme c’était normalement le cas après le passage de pirates. A croire que ces bandits n’étaient en vérité que des fantômes... Un à un, les Marines furent éparpillés pour enquêter et couvrir tout le village. Sora fut envoyé au niveau du quai, Musashi, autour de la taverne. Ils passèrent la journée à observer chaque recoin pour trouver des preuves du passage de ces pirates apparemment différents des autres, demandant à chaque habitant ce qu’il en était. Mais personne ne semblait les connaitre. Etaient-ils obligés de garder le silence ? Etaient-ils toujours menacés par eux ? Cette tranquillité semblait illusoire, et Sora était très curieux de découvrir l’autre façade de ce village pour apprendre le fin mot de l’histoire.

A la fin de la journée, Sora avait ramené des feuilles peu communes qu’il avait trouvées sur les rebords de quais, à se faire ballotter par les mini vagues au milieu d’autres détritus. Il n’y avait aucun arbre au niveau du port, donc cela devait forcément venir d’un bateau. Et qui aurait une idée aussi farfelue que de planter un arbre sur son navire mis à part des pirates ? Personne. Ça tombait bien, la botanique était un domaine lié à la médecine, il allait rapidement trouver des réponses à ses questions à ce propos. Musashi avait réussi à tirer les vers du nez de mecs bourrés. Apparemment il y avait des fauteurs de trouble avant l’arrivée des pirates. Et depuis qu’ils étaient repartis, il n’en restait plus aucune trace. Peut-être que ces brigands ont été enrôlés par les Senzo Yume et qu’ils sont vite partis parce que cette ile était pauvre. Impossible de confirmer. Quoiqu’il en soit cela semblait être une bonne nouvelle pour les habitants du village mais il fallait continuer les recherches pour confirmer que tout cela n’était pas une feinte et puis surtout pour mieux cerner ce qu’il s’était passé.

Le premier soir sur l’ile, Sora vint se percher sur le toit d’une maison au milieu de la nuit pour observer la Lune, comme il en avait l’habitude.

« Décidemment, on s’ressemble pas mal. Toi aussi tu kiffes mater le ciel étoilé ? Ou alors c’est la Lune qui te fascine ? Moi ouais, c’est elle qui m’attire, surtout les soirs de pleine Lune comme là… J’ai l’impression que je peux l’attraper et en faire mon trésor. »

Sora l’écoutait avec son air relax, il était allongé sur les ardoises, les bras croisés derrière la tête et même si on pourrait croire qu’il en avait rien à faire de ce que venait de dire ce perturbateur, au contraire, il était tout ouïe. Parce que lui aussi était fasciné par la Reine de la Nuit. Mais c’était tout de même différent, Sora, lui, la considérait comme une divinité, comme une déesse qui les guidait et qui leur apportait beaucoup plus de bénédictions qu’on pourrait le croire.

« Tu as raison, on a beaucoup de points communs tous les deux. En vrai, si je suis là, c’est surtout parce que je suis insomniaque… Mais je mentirais si je disais que je ne suis pas admiratif devant cet astre de lumière nocturne. Et crois-moi ou non, mais j’ai l’impression que ces fameux Senzo Yume partagent cette passion qu’on a pour la Lune. J’ai découvert des feuilles uniques qui, j’en suis sûr, proviennent de leur navire. Ils ont un arbre d’Ixchter à leur bord. C’est un arbre unique donc les feuilles se nourrissent exclusivement de rayons lunaires, le jour elles sont dirigées vers le bas, et la nuit, vers le haut, tandis que les veines qui les constituent deviennent phosphorescentes, regarde... »

Pour Musashi, tout ça c’était bien beau mais ça ne lui servait à rien d’avoir ce genre d’infos. Sauf que c’était surtout parce que Sora taisait la suite de son récit qu’il n’était pas intéressé. En effet, pendant ses recherches, le médecin avait appris que ces arbres étaient très rares et qu’ils étaient généralement liés à une sorte de culte de la Lune. Une légende raconterait qu’un jour, un simple paysan décida de partir à l’aventure sur les mers pour trouver le tremplin qui lui permettrait de décrocher la Lune. Malheureusement, son navire fut complètement détruit lorsqu’il entreprit de gravir Reverse Mountain. Il survécut mais étant gravement blessé, il ne pouvait plus naviguer seul. Sa solitude et sa détresse devinrent tellement grandes qu’il se mit à prier la Lune, lui ouvrant son cœur et épanchant ses regrets. Il aurait tant voulu ne serait-ce que la caresser du bout des doigts… On raconte qu’à ce moment-là une étoile filante fusa dans le ciel nocturne, c’était comme si la Lune avait versé une larme face au désespoir de cet homme. Et cette larme serait en vérité un envoyé de la Reine Blanche, un Descendant de la Lune, qui aurait pour mission d’aider non seulement cette personne maudite par le mauvais sort mais également tout ceux dans l’incapacité de réaliser leurs rêves par eux-mêmes, des Faiseurs de Rêves qui défendraient et soutiendraient les faibles. Cette légende décrirait ainsi le Rêve Ancestral que tous les descendants de la Lune devraient respecter comme code d’honneur. Et si on se penchait sur la signification du nom Senzo Yume, il signifierait Rêve Ancestral. L’arbre, lui, viendrait des restes du bateau du paysan de la légende…

Ca expliquait tout, pourquoi les pirates n’avaient pas terrifié les villageois, pourquoi les fauteurs de trouble avaient disparu… Après, cela soulevait d’autres questions. Pourquoi ces descendants de la Lune ne faisaient-ils pas partie de la Marine ? Pourquoi avoir choisi le mauvais bord ? Il aurait pu demander l’avis de Musashi et débattre avec lui là-dessus s’il n’avait pas senti en lui un frisson étrange. C’était comme s’il connaissait déjà tout cela et qu’il avait attendu ce jour toute sa vie. Cette légende réussissait même à éclaircir le mystère de sa naissance ! Voilà pourquoi il gardait tout cela pour lui. Et sa sieste sous la Lune était censée l’aider à digérer toutes ces révélations…

Plusieurs jours passèrent. La routine commençait à s’installer. Sora faisait mine de chercher des indices mais en vérité, il était toujours troublé par ce qu’il avait appris et son esprit vagabondait de réflexion en réflexion. Puis, un soir, avant que l’insomniaque aille sur son toit fétiche, Musashi apparut devant lui et le prit à part.

« Faut que je te montre un truc, mec. Suis-moi. »

Sans comprendre de quoi il en retournait, Sora le suivit d’un air endormi. Il fut trainé loin en dehors du village. Normalement ils n’avaient pas l’autorisation de sortir mais bon, il s’en fichait pas mal, son collègue semblait assez sérieux vis-à-vis de sa découverte donc c’était une bonne excuse selon lui. Et quand il entra dans la mine abandonnée et qu’il vit les caisses rempli d’armes, il sut que le repaire des fauteurs de trouble venait d’être découvert.

« T’as vu ça, belle trouvaille hein, mais c’pas pour ca que j’t’ai secoué le mou, regarde ! Le symbole sur ces caisses te rappelle rien ? C’est c’lui de la Marine !!! Quand j’ai vu ca j’ai fait mes propres recherches. Et d’un coup, c’était plus facile d’obtenir des infos, les gens ont tout de suite accusé les Marines de les avoir réduit en esclavage. Ils étaient obligés d’aller dans les mines et de travailler sans relâche pour leur fournir les matières premières. Vu que c’était pas officiel ils les maltraitaient comme ils voulaient. Et en fait, là ils sont venus pour relancer la machine, l’enquête sur les pirates c’est du flan. C’est pour ça que cette zone, le Lieutenant se l’était réservée pour « enquêter ». J’ai galéré au début pour accéder à cette mine… »

Encore des révélations, les yeux de Sora s’ouvraient à la vérité que lui offrait son complice. Il n’arrivait pas à y croire. Quoiqu’en fait si, c’était les réponses qui lui manquaient. Voilà pourquoi les Senzo Yume étaient des pirates ! En conclusion, c’était lui qui était dans le mauvais camp. Le dernier frein qui le retenait venait de disparaitre. Maintenant, il n’avait plus du tout envie de porter l’uniforme qu’il trouvait sale d’un coup.

«Sachant ça, ça te dit de monter un sale coup à nos « collègues » avant de nous envoler vers d’autres rivages, toi et moi ? »

Un sourire vainqueur grandissant sur ses lèvres, Sora fit un énorme oui de la tête. La fatigue l’avait complètement quitté, il était prêt à se battre contre tout un régiment s’il le fallait.

« Ok, mais vu tout ce que j’ai fait déjà, c’est à ton tour de te bouger le fion ! Allez, il reste 6 heures avant le lever du soleil, il faut qu’on ait fait exploser cette p’tite montagne avant ! »

Ça tombait bien, Sora avait repéré un villageois qui semblait bien s’y connaitre en explosifs, surement qu’il travaillait à la mine aussi avant. C’était sûr qu’il allait l’aider dans sa tâche en sachant ce qu’il comptait faire, et même l’heure tardive ne serait pas un souci ! Effectivement, il se montra très généreux. En quelques heures, il eut le temps de rassembler toute la dynamite dans un charriot minier, d’amener tout ça sans se faire repérer et d’installer quelques bâtons explosifs à des endroits stratégiques.

« Vu que tu n’y faisais pas gaffe, j’ai nettoyé les environs, il y avait plusieurs gardes de nuit. La prochaine fois, reste aux aguets. Bon, c’parti pour le feu d’artifice ? »

Excités comme des puces, les deux rebelles mirent feu à la mèche avant de s’enfuir vers l’autre côté de l’ile, heureux et surtout, libres ! Pour fêter ça, ils décidèrent de se lâcher complètement et de claquer tous les crédits de la Marine qu’ils avaient en leur possession, dans le but de marquer le coup avec une soirée mémorable ! C’était le commencement de leur vie en tant que pirate ! Et ils se réveillèrent le lendemain sans se souvenir de quoi que ce soit, un vrai Bad Trip ! Sora s’était retrouvé déguisé en clown dans un lit avec une fille aux formes extrêmement généreuses, une certaine Saskia. Musashi, lui, avait passé la nuit avec une autre demoiselle tout aussi physiquement intelligente. Poursuivis par la Marine, ils volèrent un navire et partirent à la conquête de l’horizon !

Puis, lorsque Musashi demanda l’avis de Sora sur un nom d’équipage, ce dernier lui confia tout ce qu’il savait à propos des Senzo Yume, de la Légende du paysan et de la Lune ainsi que du Rêve Ancestral. Et à vrai dire, le capitaine fut surpris et choqué d’entendre tout ça parce que lui aussi avait été retrouvé dans un panier inondé par les rayons lunaires en plein milieu de l’océan mais pas sur Calm Belt, lui c’était aux environs d’Alabasta ! Comme quoi, c’était vraiment leurs destinées qui les avaient dirigés jusque-là.

Ils continuèrent leurs périples sur les mers de South Blue pendant de longs jours, pendant plusieurs mois même, faisant de nombreuses rencontres, les rangs des Senzo Yume se remplissaient de plus en plus, jusqu’à ce jour, ce jour funeste, où il fut déclaré publiquement que l’accès à Grandline allait être fermé par le Gouvernement Mondial. En vue de contrecarrer les plans des blancs et bleus, tous les capitaines pirates du moment ainsi que leurs seconds allaient se réunir. Mais cette réunion n’était qu’un piège de la Marine et malheureusement, leur plan avait fonctionné puisque de nombreuses personnes avaient péri ce jour-là. Sora s’était retrouvé à moitié endormi dans un bâtiment qui s’écroulait. Par chance ou par réflexe, il avait évité la mort mais il ne s’en sortait pas indemne non plus. La violence du choc l’avait rendu amnésique. Il ne se souvenait plus de rien, même pas de son capitaine, même pas de son but dans la vie, rien. Il ne lui restait plus que sa destinée qui allait le guider aveuglément vers une nouvelle destination, fil invisible qui le fait avancer comme une marionnette dépourvue de souvenirs et d’émotions…




_________________ ~♫


Dernière édition par Sora Mizuiro le Dim 17 Juin - 8:53, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Sora le retour II [Finie]   Sam 16 Juin - 11:02

Si tu reviens pour repartir j'te défonce. :serious:
Bon retour et bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Sora Mizuiro

avatar


Messages : 119
Date d'inscription : 07/08/2011
Localisation : Je suis là où ton coeur se trouve ♪

Feuille de personnage
♦ Niveau:
19/50  (19/50)
♦ Expérience :
151/190  (151/190)

MessageSujet: Re: Sora le retour II [Finie]   Sam 16 Juin - 22:12

Cette fois c'est la bonne xD *patpat Zack* :3

Merci ^^ J'ai fini =D

_________________ ~♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ao Yoruno

avatar


Messages : 31
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 23
Localisation : It's only The Fairy Tale They Believe

Feuille de personnage
♦ Niveau:
16/50  (16/50)
♦ Expérience :
79/160  (79/160)

MessageSujet: Re: Sora le retour II [Finie]   Dim 17 Juin - 7:42

Qualité : 5/6
Description physique 1,5/1,5
Description morale 1,5/1,5
Histoire 2/3

Quantité : 4/6
Description physique 1/1,5
Description morale 1/1,5
Histoire 2/3

Français 3/3
Mise en page 2/2
Avis personnel 1/1

Originalité 2/2

Total 16.5/20 => 17/20

J'ai beaucoup aimé ton histoire, je l'ai trouvé vraiment original. L'admiration à l'astre lunaire que tu portes est très original. Malheureusement, je trouve que tu aurais pu développer certains passages et ne pas les passer rapidement. Il en est de même pour la fin de l'histoire, elle se terminent trop rapidement à mon goût, j'en voulais plus XD.

Pour ma part, je te valide donc au niveau 17 avec ton fruit du démon, le fruit du Lion, groar (ok je sors XD) en tant que Pirate =D. Bon rp sur le forum. a ce titre, je tiens à te dire que je serais très honoré de faire un rp avec toi =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sora Mizuiro

avatar


Messages : 119
Date d'inscription : 07/08/2011
Localisation : Je suis là où ton coeur se trouve ♪

Feuille de personnage
♦ Niveau:
19/50  (19/50)
♦ Expérience :
151/190  (151/190)

MessageSujet: Re: Sora le retour II [Finie]   Dim 17 Juin - 11:47

Merci beaucoup o/

Oui, c'est vrai que j'aurais pu allonger l'histoire x) Mais bon ^^ Je suis pas trop loin du lvl que j'avais avant et j'ai mon fruit donc c'est cool

Au plaisir de rp avec toi bien sur Wink

_________________ ~♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sora le retour II [Finie]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sora le retour II [Finie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» petit inventaire des techniques de Sora Shizen
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Renaissance V3.0 :: ¤¤ Avant RP ¤¤ :: ¤ Votre Personnage ¤ :: Presentation :: Présentation validée-