Partagez | 
 

 Inoue Youmu [Terminé 100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Inoue Youmu [Terminé 100%]   Jeu 7 Juin - 11:57

Présentation de Inoue Youmu


Nom : Youmu
Prénom : Inoue
Surnom : La lame rose, la gamine, Konpaku Youmu..
Age : 20 ans
Sexe : féminin
Lieu de Naissance : Ou est-elle née ? Dans Logue Town, en East Blue
Camp : Marine
Race : Humaine
Grade : CP9
Métier : Bretteuse
FDD/Arme :
-Demande du fruit : Horo Horo No Mi / Fruit des fantômes [Lvl14]
-Deux katanas (Que je vais créer dans le post dédié)
But / rêve : Quel est son objectif ? En a-t-elle un au moins ? Oui, elle souhaite devenir la meilleure bretteuse du Monde.



Descriptions


Physique
« D’une façon générale, la Voie du Guerrier est l’acceptation de la mort. »
Miyamoto Musashi



Inoue Youmu est une fille plutôt normal pour son age. Elle a tout ce qu'une femme doit avoir et là où il le faut. Tous le monde croit que c'est une fille fragile et simplement une gamine qui ne sait rien faire d'autre que de jouer à la poupée. Si tous le monde pensent cela, c'est tout simplement parce que c'est une fille ayant un visage de gamine.

En effet, Inoue possède une tête d'enfant ou de jeune adolescente, mais ce n'est pas pour cela qu'elle n'est pas imposante. Déjà, une des caractéristiques principales de cette jeune femme est la couleur de ses cheveux. Oui, elle a une couleur de cheveux qui n'est pas du tout commun. Elle a une chevelure d'argent qui a presque la même couleur que l'une des lames de ses katanas. Ses cheveux sont moyennement longs. Ils ne descendent pas plus bas que le cou et sa frange est maintenu en avant grâce à un serre-tête noir à nœud papillon. Un peu plus bas, se trouvent les yeux de notre jeune fille, ses yeux sont magnifiques et sont d'un bleu intense, si intense que l'on pourrait presque les comparer à des Saphirs. Et ce sont ces perles qui font tout le charme d'Inoue avec son doux visage. Au final, ceux qui disent que cette fille possède un visage d'enfant ont tort car ils ne l'ont pas vus en combat. Lorsqu'elle se bat, notre jeune fille change complètement non seulement son caractère, mais aussi son regard. Le sourire que vous voyez sur ses douces lèvres, laisse place à une bouche neutre qui prouve qu'elle ne se bat pas pour rire. Son magnifique regard remplit de joie se transforme en un regard froid et qui pourrait mettre mal à l'aise n'importe quel combattant.

Venons-en à son corps. Inoue est une fille de taille moyenne, il faut le dire, elle n'est pas du tout grande. Mais elle n'est pas très petite non plus. Pour tout vous dire, elle mesure exactement Un mètre soixante-dix, ce qui est plutôt dans la moyenne pour une fille de son age. Grâce à cette taille, elle peut faire toutes les acrobaties qu'elle souhaite, mais une chose vient renforcer sa dextérité et sa souplesse, c'est son poids. Comme toutes les filles, ou presque, Inoue a un poids tout à fait honorable pour une jeune demoiselle, elle est suffisamment légère pour pouvoir sauter très haut et se déplacer très vite. Cinquante-huit kilogrammes, voici son poids, plutôt idéal pour son age et sa taille. Sa souplesse et sa dextérité compensent en fait, son manque de muscle. Car oui, notre jeune femme n'est pas un tas de muscles sur pattes loin de là. Elle est fine, et se fiche complètement d'avoir beaucoup de muscles. Elle préfère largement être furtive, rapide et « passe-partout », plutôt que d'être lente et surtout, pas belle à voir. En fait, elle n'a pas assez de muscle pour taper fort sur une personne, elle en a assez juste pour porter ses deux katanas et les manier avec classe et précaution.

Sa tenue vestimentaire pourrait en faire rire plus d'un car certaines personnes disent qu'elle a un manque de goût ou qu'elle est ringarde. Mais cela ne l'affecte pas du tout au contraire elle s'en vante car cela fait d'elle une personne « unique ». Si des personnes disent cela, c'est parce qu'Inoue porte un « ensemble de robe » de couleur vert. En effet, elle a pour haut, une chemise blanche à manches courtes et « bombées ». Par dessus cette chemise, elle porte un gilet de couleur vert assorti à la robe qu'elle porte, qui bien évidemment est aussi de couleur verte. Ensuite, elle porte des chaussettes blanches, et des chaussures noires. Mais ces vêtements là, sont les habits qu'elle porte au quotidien car elle a aussi son uniforme de CP9, mais cet uniforme ressemble éperdument à ses vêtements du quotidien, il n'y a que la couleur et la robe qui change. La couleur de l'uniforme est vert foncé et ce n'est plus une robe mais plutôt une jupe qu'elle porte, avec des gants en cuir aux mains et des collants noirs à la place de ses chaussettes.

C'est tout pour la description physique de Inoue.


Morale
« On gagne une bataille en connaissant le rythme de l’ennemi, et en utilisant un rythme auquel il ne s’attendait pas. »
Miyamoto Musashi



Inoue est une combattante oui, mais elle reste tout de même une fille et de ce fait elle est plus forte mentalement que physiquement. C'est surtout une fille joyeuse, souriant et riant très souvent. C'est pour cela que ses collègues du CP9 l'aiment bien, elle inspire la joie de vivre avec son joli sourire. En effet, elle sait trouver les mots ou les gestes à dire et à faire pour faire rire ses camarades. Pour elle, l'amitié et ses alliés sont les plus importants car le pouvoir de l'amitié existe bel et bien à ses yeux. Le simple fait de savoir que ses amis vont biens lui permet de se donner à fond dans un combat et si un de ses alliés va mal, elle ira automatiquement le protéger et par tous les moyens. En lien avec le combat, un des aspects le plus étrange ou bien le plus inquiétant chez Inoue lorsqu'elle se bat, c'est le fait qu'elle n'est plus la même. Elle n'est non pas schizophrène, mais on pourrait le croire car elle agit complètement différemment. L'exemple le plus marquant est le ton de sa voix, sa douce voix de jeune fille laisse place à une voix de femme qui le plus souvent surprend ses adversaires. Car même pas cinq minutes auparavant, ils avaient affaires à une jeune femme qui passait son temps à sourire et à rire. Il en est de même pour son regard, le regard de jeune pré-adolescente disparaît pour laisser voir le jour à un regard sérieux et froid. Lorsqu'elle vous regarde droit dans les yeux, c'est à vous glacer le sang. Ce changement soudain de comportement est dû à son âme de guerrière.

Car en effet, Inoue est une grande « fan » du combat et cela tombe bien car son rêve est de devenir la meilleure bretteuse du Monde. Et pour cela, elle a apprit à laisser ses sentiments de côtés et à avoir du sang-froid. Pour elle, garder ses sentiments ou en éprouver lorsque l'on se bat est une grosse faiblesse. Avoir pitié de ses ennemis est à ses yeux signer son arrêt de mort car qui sait si l'adversaire bluff ou non, pour ensuite vous asséner un sévère coup dans le dos ? Là est la grande question, et c'est pour cela qu'Inoue range ses sentiments en combat car elle ne veut pas se faire duper. Mais ce n'est pas tout, mettre ses sentiments de côtés n'est pas la seule chose à faire, d'après elle, il faut aussi savoir user de son intelligence et ne pas foncer tête baissée dans le tas et ça, elle sait le faire. Analyser et observer les mouvements de son adversaire est pour elle le plus important, cela permet de « prévoir » les actions que va faire sa cible ou tout simplement trouver des failles pour les exploiter. Mêlée à sa capacité au combat, elle peut faire des ravages à son ennemi. Notre jeune femme sait aussi se servir du terrain pour avoir l'avantage sur son ou ses adversaires. Comme quoi, il ne faut pas forcément être un tas de muscles sur pattes pour pouvoir gagner un affrontement, utiliser sa tête est la meilleure solution pour cela.

Sinon, dans sa vie au quotidien, Inoue est une jeune femme très épanouie qui aime vivre, se battre et manger. Elle n'aime pas le proverbe « Il faut manger pour vivre, et non pas vivre pour manger » car pour elle, les deux sens de ce proverbe son bon. Comme vous avez pu le comprendre elle adore manger et ce, n'importe quand. Matin, soir, enfin plutôt toute la journée. Elle se goinfre tous le temps et ne se lasse jamais de manger. Ceci est dû au fait qu'elle ne grossit pas, elle a beau manger des tonnes et des tonnes de nourritures elle ne grossira pas, et ce qu'elle aime manger par dessus tout, c'est les glaces à la fraise, elle en raffole, et ferait n'importe quoi pour pouvoir en manger. Sinon, comme toutes les femmes elle aime les fleurs, si bien qu'elle en a même attachée une sur le fourreau d'un de ses katanas. Cela nous montre que malgré le fait qu'elle soit une grande combattante, elle reste tout de même une fille. Une chose qu'Inoue déteste, c'est les pervers. Ce n'est pas donc une chose, mais plutôt un ensemble de personnes malsaines qui font « vomir » la jeune bretteuse. Ces personnes sont pour elle des ennemis publics, et mérites tous une punition. Bien sûr, seulement les pervers actifs mérites une punition, du genre, ceux qui foutent des mains aux femmes dans la rue. Si Inoue croise un pervers actif dans la rue, elle n'hésiterait pas à lui mettre une bonne raclé. Et je pense que c'est tout pour sa description morale.



Histoire



Terrible cauchemar..

« … Je me souviens... C'était un jour chaud... Chaud et humide... Ce jour là, tout allait pour le mieux. Ma mère préparait le dîner, et mon père la table, tandis que moi, je m'amusait avec mes peluches. C'était un jour normal quoi. Du moins, c'est ce que je croyais. Alors que nous étions en train de manger, nous entendîmes un énorme bruit sourd provenant du port, et habitant en hauteur, nous avions pus voir ce qu'il se passait. Cette année là, je n'avais que cinq ans, enfin si mes souvenirs sont toujours bons. Et ce que nous avions vus mes parents et moi, nous terrifia, nous glaça le sang. D'énormes bateaux bombardaient Logue Town, détruisant tous et tuant d'innombrable personnes. Mes parents, paniqués, me disaient d'aller préparer mes affaires, et qu'on allait vite partir d'ici. Bien évidemment, j'obéissais, et je suis allée préparer quelques affaires avec ma mère, sans me soucier de ce qui allait nous arriver. Rejoignant mon père à la porte d'entrée, ma mère et moi, avions regardées une dernière fois par la fenêtre, et ce fût l'horreur. Toute la ville était en feu, détruit. Des cris nous parvenaient, des hurlements terribles.. Vous savez, lorsque l'on est jeune et que l'on vit ce genre de chose, on ne sait pas quoi penser, et on se contente de suivre ses parents et de les obéir. Et c'est ce que je faisais, j'obéissais sans chercher à comprendre ce qu'il se passait. Mais je voyais parfaitement bien la peur dans les yeux de mes parents, ce lourd sentiment de désespoirs qui pesait sur leur têtes, me faisait mal. Avec mon père et ma mère, nous partîmes dans la forêt, à quelques kilomètres de la ville, cherchant refuge auprès de mon grand-père. J'appris plus tard, qu'il s'agissait de « pirates », de cruels bandits sanguinaires. Ces monstres ont pillés, et saccagés notre belle ville de Logue Town. Ça me fait encore mal au cœur, rien que d'y penser.. J'ai perdue des amis vous savez, et je n'avais pas cessée de pleurer. Mais aujourd'hui, si je me bat, c'est en leur honneur, c'est pour toutes les personnes qui ont péries durant ce raid. Mais depuis ce jour, je n'ai jamais cessée de penser à eux. Chaque jour, je me bat pour eux, et je deviens plus forte pour eux, chaque jours de ma vie sont les leurs. C'est comme ça que je le ressent. »

Le jour d'après..

« … Vous savez, ce sentiment de tristesse qui nous pince le cœur, sentiment qui nous fait du mal sans rien nous faire en plus. Eh bien, ce sentiment de tristesse m'avait hantée durant toute mon enfance. Jour et nuit, je pleurais et voulais me venger de ces maudits pirates, mais parce que je suis une fille, personne ne voulait de moi comme disciple.. Et à chaque fois c'était pour la même raison..

-Désolée, mais je n’entraîne pas les filles ! Car vous n'êtes pas faites pour vous battre..

Toujours, sans cesse j'entendais cette réponse. Et j'en avais marre, très marre. J'avais beau avoir grandis, mais les hommes eux, s'en foutaient royalement de l'âge ou quoique ce soit d'autres. Vous êtes des filles ? Ok, vous n'êtes pas faites pour vous battre, retournez faire vos corvées et faites pas chiez. C'était ça, en gros. Cela me mettait hors de moi, certes je n'étais pas forte à l'époque, et j'avais un physique qui laissé à désirer, mais j'avais tout de même la volonté de me battre, l'envie forte de devenir plus forte. Et c'est ce désire qui m'a mené là où j'en suis aujourd'hui, c'est lui qui m'a aidé, et je crois toujours en lui. En effet, c'est ce qui m'a poussé à poursuivre mes efforts pour trouver un Maître, qui soit capable de m'apprendre à me battre. Et ce Maître je l'ai trouvé, après plus d'un an de recherche. J'ai rencontré cette personne au bord d'une rivière. Ce jour là je déprimais, car je n'arrivais pas à trouver de personnes voulant m'enseigner l'art du combat. J'étais assise au bord de l'eau, les larmes aux yeux, et le regard vide. Je regardais les feuilles d'un arbre, tomber délicatement sur l'eau, sans faire aucuns bruits, ne faisant apparaître seulement que des ondes sur l'eau. Et c'est aussi sans bruits, qu'un homme arriva à mes côtés, le sourire aux lèvres, regardant cette nature si parfaite, bien sûr je ne l'avais pas entendu arriver, et c'est pour cela qu'il m'avait vraiment surprit. C'est comme s'il s'était téléporté à mes côtés, mais ce n'était pas le cas. Terrifiée, je m'étais écartée de lui, lui avait demandé qui il était, et il me répondu d'un air détendu :

-Bonjour, c'est vrai, que suis-je bête, j'ai oublié de me présenter avant de me joindre à toi. Je me nomme Kyo Musashi. Et toi, quel est ton nom ?

M'avait-il demandé. Et par pure politesse, je lui avais dit mon prénom et mon nom de famille. Kyo hocha simplement de la tête, toujours avec son sourire et ses yeux fermés. Ensuite, je me souviens parfaitement que nous avions discutés ensemble, et il me dit qu'il était un Maître d'arme, maniant avec grande aisance, le katana. Et bien sûr, comme par habitude, je lui demandais s'il prenait des disciples, et il me répondit que oui. Ce jour, fût un des jours les plus mémorables de ma vie, j'avais enfin trouvé une personne qui puisse m'apprendre l'art du combat, enfin, plutôt, l'art de manier un sabre. Et aujourd'hui encore, je remercie mon Maître, pour tous ce qu'il m'avait apprit. »

L'art du combat..

« … Deux années se sont écoulées, et j'avais alors seize ans, je m'en souviens comme si c'était hier. Mon Maître m'avait présenté à un sabre, qui aujourd'hui est le mien, Hanahime. Ce magnifique katana, qui aujourd'hui est le mien. Je me souviens de la première fois que je l'ai vu, c'était magique. Au début, je n'avais vu que le fourreau, magnifique fourreau, de couleur noir, avec des motifs de fleurs rose dessus et sur le manche. Ce katana m'avait ouvert les yeux, et me prouva qu'il n'y avait pas que les garçons qui pouvait se battre. Mon Maître m'avait dit qu'il me l'offrait, si et seulement si j'avais atteint un certain niveau de maîtrise du maniement de sabre. Donc, depuis ce jour, je m'entraînais jour et nuit pour pouvoir atteindre ce niveau, et défier Kyo Musashi, mon idole, mon Maître d'arme. Pour ma première fois au maniement du sabre, mon Maître m'avait offert mon tout premier katana, Kokoro, un joli katana, bien qu'il avait l'air plutôt simple à l'époque. Et donc je m'entraînais avec ardeur, enchaînant toutes les sortes d’entraînements possibles et imaginables, j'étais inépuisable, car j'avais un but, celui de devenir la meilleure bretteuse du Monde. But qui est lié avec celui de ma vengeance personnelle. Et je ne pouvais atteindre ce but, que si j'avais en ma possession, ce trésor, Hanahime. Plusieurs mois passèrent, et j'étais fin prête à me battre en duel contre mon Maître. Je l'attendais au bord de la rivière de notre toute première rencontre, le manche de mon katana en main, prête à dégainer mon sabre. Et comme je l'avais prévu, il arriva très silencieusement, avec toujours le même sourire au visage et les yeux toujours fermés. Avant de commencer le combat, il leva la tête vers le ciel, puis je le vit ouvrir ses yeux, mon Maître avait des yeux de renard, et son regard était imposant, son sourire avait disparu de son visage. Kyo Musashi s'était enfin montré au grand jour. Pour tout vous dire, il me faisait très peur ainsi. En même temps je ne l'avais jamais vu comme cela, mais même.. Il était effrayant. Avant de commencer cette confrontation, mon Maître sourit de nouveau, puis ce fût le combat. Je le voyais se déplacer très rapidement vers moi tout en dégainant son sabre, et donc par pur réflexe, j'ôtais mon sabre de son fourreau, puis j'essayais d'analyser ses mouvements, ce qui n'étais pas une tâche facile car mon Maître avait une manière très étrange de bouger. Son style de « jeu de jambes » n'était pas commun et de ce fait, j'avais un peu du mal à prévoir ses actions. Arrivé à moi, il m'asséna un gros coup latéral que j'avais réussi parer avec mon katana. Tout de suite après, j'avais riposté en lui lançant de multiples petites attaques qui avaient pour but de le faire reculer, et cela avait fonctionné, mon Maître s'était tout de suite retiré de mon champ d'action pour pouvoir se remettre en position de combat. Mon Maître, Kyo Musashi, m'avait enseigné l'art du combat, et dans cet art il n'y avait pas que de l’entraînement au combat, il y avait aussi et surtout un entraînement basé sur l'observation, l'analyse de l'autre. Et j'avais mis en pratique ce qu'il m'avait apprit, c'est à dire, de l'analyser et d'observer tout ses moindres faits et gestes. Il était très rapide dans ses mouvements et usait de sa propre technique de combat la « Danse des lames », cette technique consistait à danser de manière très symbiose avec son katana, et donc de coordonner les attaques avec cette danse. Et mon Maître maîtrisait parfaitement cette manière de se battre, et c'est pour cela que j'avais du mal à l'analyser, car ses mouvements changeaient tous le temps et sans interruption. La tension montait dans ce duel et aucuns de nous deux ne se décidait pour attaquer l'autre en premier, je m'étais dis qu'il s'agissait alors d'un piège et que si j'osais l'attaquer il riposterait. J'avais dis vrai, je m'étais rapprochée de lui très rapidement pour lui porter un coup latéral, mais mon Maître n'avait pas paré le coup, il s'était contenter de sauter dans les airs, puis d'un coup, il avait donné de multiples coups de sabre dans le vent, et surtout dans ma direction, des coups si puissants qu'il avait réussi à projeter des lames d'air vers moi, effrayée, je voyais ces lames d'air arriver vers moi très rapidement et je n'avais pas eu le temps de les esquiver, du coup je n'avais fait que d'essayer de parer comme je le pouvais, mais certaines d'entre elles m'avaient tout de même blessée, mais pas gravement. J'étais à genoux, mes vêtements déchirés, coupés, et du sang coulait aux endroits où j'avais été touchée par les lames, je m'étais relevée, puis je me décidais de lancer des assauts sur mon Maître, j'étais désespérée et je n'arrivais pas du tout à le toucher, c'était comme si il prévoyait mes mouvements à l'avance, et se contentait juste de les éviter. Aujourd'hui je me rend compte qu'il s'agissait du Haki de l'Observation, que mon Maître maîtrisait très bien, et je comprend tout à fait pourquoi je n'avais pas gagné ce duel à l'époque. En effet, toutes mes tentatives d'attaques échouèrent les unes après les autres, j'étais mal en point et mon Maître lui, n'avait pas une seule égratignure ! J'avais senti que la fin du combat était proche, mais à bout de force je n'avais pas pu éviter le coup que m'avait asséné mon Maître, un coup non pas avec le tranchant, un coup avec le manche de son sabre, ce dernier coup m'avait mit K.O, j'étais tombé à terre ne voyant que du noir. Le lendemain du duel, je m'étais réveillé dans ma chambre, chambre du Dojo bien sûr, mais quelque chose me tracassait, c'était le fait que je n'entendais aucuns bruits dans le Dojo, je m'étais levé tant bien que mal, puis me suis dirigé vers la salle du Maître. Comme par habitude, j'avais toqué à la porte mais cette fois-ci, personnes ne m'avait répondu. J'ouvrais la porte, et j'avais constater qu'il n'y avait aucunes traces de mon Maître, il n'y avait que Hanahime posée sur la petite table, avec une lettre. C'était une lettre écrite par mon Maitre me disant : « Chère disciple, je ne voulais pas que cela arrive, mais un devoir m'appelle, et de ce fait, j'ai dû m'en aller sans avoir pu te dire au revoir. Je suis triste, mais Inoue, tu as été ma seule disciple, et je suis fier de toi. Hier tu t'étais plutôt bien battu, peut-être que tu te dis le contraire à cet instant même, mais c'était le cas. Je n'ai pas été très loyal envers toi, mais cela m'a permis de te voir en action. Et je dois dire que tu m'as impressionné, tu maîtrises l'art du combat parfaitement bien, mais cela ne veut pas dire que tu dois relâcher tes efforts. Tu mérites bel et bien Hanahime, prends en soin et ne t'en sépare jamais. Adieu, Inoue Youmu. », quand j'avais lu la lettre il y a maintenant quatre ans, j'ai pleurée, j'ai pleurée car mon Maître faisait parti de ma vie, il occupe une grande place dans ma vie, et je lui dois tout. Grâce à lui je peux enfin me venger, mais surtout, montrer que les femmes aussi, peuvent se battre. »

Le Gouvernement..

« Quelques mois plus tard, j'avais quitté le Dojo, le laissant ainsi abandonné. Quitter cette endroit ne fût pas du tout facile pour moi, car la plupart de mes souvenirs proviennes de cet endroit, de cet univers. Je m'étais mis en route pour Logue Town, ma ville natale, le chemin ne fût pas très long, ni trop tourmenté, mais une fois arrivé dans la grande ville de Logue Town j'avais remarqué que tout avait changés, que ce soit les bâtiments, ou les emplacements de certaines statues, il y avait aussi, un tout nouveau bâtiment qui fît son apparition, c'était un « bastion » de la Marine, avec sur le toit un drapeau de la Marine. Je me souviens parfaitement bien de tout cela, et surtout d'un moment clé de mon apogée, ce moment n'est autre que celui de ma candidature en tant que soldat de la Marine. En effet, j'avais lié la Marine à ma vengeance, mais il à peine avais-je posé un pied dans le hall du bâtiment, qu'un soldat de la Marine s'approche et se place devant moi en me disant :

-Oula, où allez-vous jeune fille ?! Cet endroit est strictement interdit aux enfants, et surtout aux femmes !

Oui.. cette discrimination que nous faisait subir les hommes était toujours présente, et cela m'avait mis hors de moi, je commençais à crier sur ce pauvre soldat, jusqu'à ce qu'un homme très bien vêtu vienne m’interrompt. Il était très bien habillé, et avait la classe, on voyait parfaitement bien qu'il était un de leur supérieur puisque tous les soldats présents dans le hall se tournèrent vers lui, tous en garde à vous. L'homme se déplaçait avec élégance, il avait l'air bien plus poli que toutes ces sales vermines de soldats, il s'était approché de moi, me regarda, puis m'avait dit :

-Bonjour jeune demoiselle, que nous vaut l'honneur de votre visite ?

J'avais eu raison, cet homme était très poli, et ce, même avec les femmes. Je lui avais répondu que je souhaitais m'engager dans la Marine, car j'en avais les moyens, mais c'est alors qu'il m'avait proposé un défi, si je remportais ce défi, je pourrais entré dans la Marine, m'avait-il dit. Le défi consistait à battre le « colosse » du bâtiment, un homme énorme, mesurant à peu près deux mètres, alors que moi je ne mesurais seulement qu'un mètre soixante-cinq, la différence de taille était flagrante, face à lui je n'étais qu'une vulgaire fourmi qui allait se faire écraser lamentablement par un gigantesque éléphant... Cela faisait rire les marines, mais je décidais de ne pas me laisser impressionner, et je lançais l'assaut, ah oui et petite précision, je n'avais pas le droit d'utiliser mes katanas, et donc je m'étais retrouvé face à lui les mains nues. Je lui avais asséné tout un tas de coups, mais ce mastodonte ne semblait pas bouger, ni se protéger, ce qui avait fait rire tous les soldats présents, énervée, je continuais mes assauts, pendant que le géant lui, riait tel une hyène. À un moment, il avait riposté en me foutant une pichenette, mais ses doigts faisant trois, voir quatre fois les miens, cette pichenette m'avait fait très mal. J'étais à terre, les mains sur le ventre tellement la douleur était intense, à un moment un soldat m'avait crié :

-C'est tout ce que tu peux faire ?! Hahaha ! Tu vois bien que vous les femmes, n'êtes pas faites pour vous battre ! Hahahahaha !

À ce moment là, mon cœur s'était remplit de haine, une haine envers cette société d'homme. La tête baissée, j'avais demandé d'avoir un shinai pour pouvoir me battre contre ce monstre, et l'homme avait accepté, et avait ordonné que l'on m'apporte un shinai, ce qui avait été fait. J'étais enfin armé comme il le fallait, et j'allais enfin pouvoir montrer à ces hommes comment une femme peut les dominer en combat. En position de combat, j'avais de nouveau lancé mes assauts, mais cette fois-ci les coups que je portais à ce colosse lui faisait de l'effet, se protégeant comme il le pouvait avec ses mains et ses bras, il avait crié de douleur, me demandant d'arrêter, mais folle de rage, j'avais abattu toute la rage qui se trouvait dans mon cœur envers les hommes et leur discrimination qu'ils nous portaient, à nous les femmes, J'avais mis ce colosse à terre, et K.O. Je me souviens que lorsque tout son corps fût étendu sur le sol, il n'y avait plus aucuns bruits produits par les marines. Ils restèrent bouches-bés, regardant effrayés, le corps de l'homme qu'ils nommèrent « Colosse ». à genoux et à bout de souffle, j'avais tourné la tête pour voir l'homme vêtu d'un costard gris, il me regardait en souriant, puis il m'avait dit :

-Bravo jeune fille, vous avez réussi à battre l'homme le plus fort de ce bastion, je suis épaté. Mais vous n'êtes pas une fille comme les autres, vous vous battez trop bien pour cela. Aussi j'aurais une proposition à vous faire, souhaitez vous rejoindre le Gouvernement, en étant un agent du Cipher Pol 9 ? Je suis honnête avec vous, vous méritez bien plus que d'être une simple soldate de la Marine.

Je le regardais l'air étonnée, puis avec un grand sourire, je lui avais répondu que oui, je voulais bien rejoindre le CP9. C'est ainsi que je suis devenu une agent du Cipher Pol. Je me souviens aussi des entraînements que l'on faisait dans le temps, lorsque l'on était nouveau dans le CP9, les autres agents nous taquinait en nous lançant des défis idiots, mais drôles en même temps, et vu que j'étais la seule fille du CP9, il a fallu que je subisse bien pire encore.. Ces sales ordures que sont aujourd'hui mes compagnons, m'avaient enfermés une semaine dans une cellule sans nourritures ni eau, cela les faisait rire, mais bon, je m'étais bien vengé par la suite. Et puis qui aime bien châtie bien qu'ils me disaient. En bref, en devenant une agent du Cipher Pol, je suis devenu aussi plus forte, que ce soit mentalement comme physiquement, et cela, grâce aux entraînements du Cipher Pol. J'avais appris et je maîtrise aujourd'hui toutes les techniques du Rokushiki, ou presque, car je ne maîtrise pas du tout la septième technique. Je n'ai jamais essayé de la faire, car lorsque je voyais l'un de mes allié le faire, puis tomber dans les pommes juste après.. J'en avais conclu que cela n'en valait pas le coût. Mais vous savez, même après avoir intégré le CP9, je subi toujours des représailles de la part d'hommes jaloux, car je suis une fille mais j'ai tout de même réussi à entrer dans le Gouvernement.. ect.. Mais cela a changé depuis.. »

Aujourd'hui..

« Tout cela ne remonte pas à très loin. Aujourd'hui j'ai vingt ans, et deux ans auparavant il y avait eu lieu dans ma ville natale, l’exécution du fameux Roi des Pirates, Gold Roger. Cet événement causa la panique dans les hauts rangs du Gouvernement Mondial, et chez les Marines. Je me souviens que même pas trois ou quatre ans auparavant, il ne recrutaient pas les femmes, mais comme par magie, lorsque des hommes ne suffisent pas pour retenir les pirates, ils engagèrent des femmes dans leurs rangs, en clair, nous les femmes n’existons en tant que combattantes que lorsqu'il faut de l'aide. Alala.. Les hommes je vous jure.. En tant que CP9, je peux vous dire que j'en ai mis des raclées à des hommes, et des biens belles en plus. Et lorsque l'on se bat contre eux, ils trouvent toujours des petites phrases qui sont faites pour nous rabaisser, du genre : « Attention ! Tu vas te casser un ongle » ou « Tu vas te fouler un doigt ! ».. Idiots, nous les femmes nous savons nous battre correctement, et même sans votre aide ! Tout cela pour dire que je suis fin prête à entrer dans le « monde actif », le monde des guerres entre pirates et marines.. Tout cela.. Je suis prête ! »





Dernière édition par Inoue Youmu le Sam 9 Juin - 8:56, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Misuto

avatar


Messages : 570
Date d'inscription : 02/10/2011
Age : 26
Localisation : Sur Terre

Feuille de personnage
♦ Niveau:
23/50  (23/50)
♦ Expérience :
216/230  (216/230)

MessageSujet: Re: Inoue Youmu [Terminé 100%]   Jeu 7 Juin - 12:00

Ah ça fait plaisir de voir une CP9, je m'occuperai de ta prez une fois terminée^^

_________________ ~♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Inoue Youmu [Terminé 100%]   Ven 8 Juin - 22:43

Terminé ! Je m'excuse d'avance s'il y a des fautes..
Bonne lecture !
Revenir en haut Aller en bas
Misuto

avatar


Messages : 570
Date d'inscription : 02/10/2011
Age : 26
Localisation : Sur Terre

Feuille de personnage
♦ Niveau:
23/50  (23/50)
♦ Expérience :
216/230  (216/230)

MessageSujet: Re: Inoue Youmu [Terminé 100%]   Sam 9 Juin - 0:24

Qualité : 3.5/6
Description physique 1/1,5 - Attentions aux répétitions qui sont notamment induites par une ponctuation trop présente, L’enchaînement de phrases courtes entraîne ces répétitions pour re-situé le sujet de ta phrase alors qu'une phrase un peu plus construite te permettrait d'avoir un texte plus fluide, moins saccadé et sans répétitions
Description morale 0.5/1,5 - On retrouve le même problème, surtout à la fin de ta description avec le mot "manger". L'autre problème qu’entraîne cette ponctuation trop présente, c'est que du coup les partie de phrases importantes ne sont pas mise en valeur car un "." va venir tout couper ou une "," mal placée. (exemple, tu utilise beaucoup de mot de liaison "et ; car..." mais tu met des "." avant de les utiliser, du coup ces mots ne lient plus rien vu que tu recommence une nouvelle phrase)
Histoire 2/3 - On retrouve toujours le même problème donc j'en dirai pas plus, tu as une bonne qualité d'écriture mise à part ça.

Quantité : 4.5/6
Description physique 1.5/1,5
Description morale 1.5/1,5
Histoire 1.5/3 - L'histoire est un peu courte, tu passes sur beaucoup de moment de ta vie (volontairement ou pas), certains passage aurait pu être approfondi comme ton duel par exemple, mais encore une fois c'est peut-être voulu

Français 2/3 - Il y a quelques fautes mais dans l'ensemble ça va
Mise en page 1.5/2 - Il y a des couleurs, il y a des images, c'est pas mal
Avis personnel 0.5/1 - Je trouve intéressant la voie que tu as choisi et le fait que (et je crois que tu es la première) tu mettes en avant la difficulté féminine à se faire accepter en tant que combattante mais malheureusement ton histoire est un peu trop courte pour vraiment découvrir tout ça
Originalité 1.5/2 - Au début ça commencé mal, l'histoire des pirates attaquant ta ville c'est du vu et revu, mais au final ce n'étais pas le centre de ton histoire, plutôt tourné vers ta recherche d'entrainement qui, comme j'ai déjà dit, est une première pour moi, le fait que tu sis rejeté parce que t'es une fille, mais après l'histoire n'est pas assez développé
--> 5.5/8

Total 13.5/20 --> arrondi à 14
C'est pas trop mal, ton histoire mérite d'être un peu plus poussée mais ça reste correct.
Tu as le niveau pour ton fruit, à toi de voir si tu souhaites améliorer ta prez ou si tu préfères monter tes niveaux en rp ?
En tout cas bienvenue à toi et bonne continuation^^

_________________ ~♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Inoue Youmu [Terminé 100%]   Sam 9 Juin - 8:23

J'ai amélioré la présentation.
Bonne lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Misuto

avatar


Messages : 570
Date d'inscription : 02/10/2011
Age : 26
Localisation : Sur Terre

Feuille de personnage
♦ Niveau:
23/50  (23/50)
♦ Expérience :
216/230  (216/230)

MessageSujet: Re: Inoue Youmu [Terminé 100%]   Sam 9 Juin - 12:03

Du coup je te renote que la prez :

qualité 2/3 - Pas trop de changement à ce niveau là, en plus tu as rajouté du texte où on retrouve le même style d'écriture donc pas de points supplémentaire la dessus
quantité 2.5/3 - Une histoire bien rallongé, bien développé, après niveau longueur totale, certains ont fait plus c'est pour ça que je te mets pas 3 mais c'est bien
--> Qualité total 3.5/6 - Pas de changement
--> Quantité total 5.5/6 - Tu gagne un point la dessus et donc un niveau

Français 2/3 - Pas d'améliorations ici, plus de texte = des fautes supplémentaires mais le rapport faute/quantité reste le même
Mise en page 1.5/2
Avis personnel 1/1 - J'ai apprécié l'effort fourni avec le combat contre ton maître rallongé et celui contre le "Colosse" rajouté
Originalité 2/2 - Tu as joué de cette difficulté féminine et tu te détaches donc du simple enfant voulant entrer dans la marine à cause de pirate, tu as même développé ton entré au CP9, rien à dire
--> 6.5/8

TOTAL = 15.5/20 --> arrondi à 16, tu gagnes donc 2 niveaux, bien joué^^
Ton fruit est donc toujours validé !
Je te laisse donc faire ta fiche technique et tu peux commencé à rp^^
Bonne continuation, bon rp et ton kit arrive mon frère est en train de le faire^^

_________________ ~♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Inoue Youmu [Terminé 100%]   Sam 9 Juin - 12:54

Merci ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Inoue Youmu [Terminé 100%]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Inoue Youmu [Terminé 100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Renaissance V3.0 :: ¤¤ Avant RP ¤¤ :: ¤ Votre Personnage ¤ :: Presentation :: Présentation validée-