Partagez | 
 

 Ao Kibõ, The Youngest Marine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Ao Kibõ, The Youngest Marine   Jeu 31 Mai - 19:34

Présentation de "Ao Kibõ The Youngest Marine"


Nom : Kibõ
Prénom : Ao
Surnom : Le rois des fées
Age : 12 ans
Sexe :
Lieu de Naissance : Né en terre inconnue, sa naissance n'a pas vraiment d'importance.
Camp : Marine
Race : Humain
Grade : Commandant
Métier : Capitaine
FDD/Arme : Fruit du Gum Gum
But / rêve : " Je ferais régner la paix, la loi et l'ordre dans ce monde. Jamais une lois ne sera transgressée ! Et je tuerais chaque pirate sur mon passage, parole d'Ao !"



Descriptions


Physique
Cet enfant n'est autre qu'un maigrichon, il a beau être mon héros et donc celui que j'aime et que j'apprécie, je n'ai aucun autre mot pour le décrire plus parfaitement que maigrichon, bien sûr si nous restons dans le registre du mépris qui a parcouru son histoire. Moi, narrateur, souhaite me pencher vers le côté inconnu de notre héros, celui que personne d'autre ne voit que les personnes au coeur pur, ce petit bonhomme plein de tristesse et d'innocence.

Je vais d'abord m'attarder sur son corps que certains qualifierait de maigrichon, je pense que ce corps est celui d'une enfance frêle et précaire qu'est celle de notre héros, tout le monde ne vit pas dans un univers rose avec de l'argent tombant du ciel et des oiseaux chantant à leurs fenêtres, les corbeaux sont les seules oiseaux qu'a rencontré notre héros. Aussi frêle soit-il, mon protagoniste est quelqu'un de bien et malgré tout ces défauts, mon protagoniste est quelqu'un de très fort.

Ensuite, je décide de m'attarder sur son visage, dont principalement ses cheveux, notre héros possède des cheveux magnifiques, son histoire nous conte l'histoire de cheveux bruns, mais aujourd'hui ce sont des cheveux turquoises qui nous viennent à l'esprit, nous observons le bonheur d'avoir en face de nous, l'un des seuls enfants à avoir des yeux et d'une couleur peu commune, ces cheveux dont nous parlons sont mi-longs mais pourtant ne recouvre ni ses oreilles, ni son front, ces cheveux sont en batailles et ne sont pas coiffés, pourtant cette coupe hasardeuse qu'est celle qu'il porte me plaît, j'aime observer comment sa nuit s'est déroulé juste en observant l'épis et la coupe qu'il se trimbalera le matin même.

L'endroit que j'aime le plus de son corps est sans doute ses yeux, on dit qu'ils reflètent l'âme, sur ce personnage c'est totalement vrais, nous observons des yeux violet, d'une couleur lumineuse, cette couleur est une couleur rare, la pupille de ces yeux sont rares, tout comme son pouvoir, le pouvoir de pouvoir transformer son corps et le rendre élastique est un pouvoir digne d'un magicien, pourtant dans ce monde rien n'est magique et tout est expliqué, malgré notre magnifique incompréhension sur ce qu'est vraiment un fruit du démon, nous savons une chose, tout ça n'est en aucun cas de la magie !

Criez, criez, mon héros est un faible dans ce monde de brute. Criez, criez, vous dîtes qu'il ne survivra jamais. Riez, riez, de sa faiblesse et de sa précarité. Subissez, Subissez, les coups que vous recevrez !


Morale

Mon personnage est quelqu'un de plutôt fort mentalement contrairement à ce qu'on pourrait le croire par rapport à son physique, on dit de lui qu'il n'est qu'un maigrichon, qu'il est faible, qu'il n'atteindra jamais le haut, pourtant tout ces hommes sont maintenant sous ses ordres et la confiance est lui est maintenant son principal atout. Profitant de chaque faiblesse d'une personne pour l'attraper et le remettre dans le droit chemin, notre héros est quelqu'un d'opportuniste. On dit de lui qu'il est cruel et stricte, mais mon protagoniste est et sera toujours juste. Il se bat pour une cause que certains diront "ancienne" pourtant il se battra pour et tuera pour. Ayant une énorme rancune pour les pirates et leur faible esprit, ne pensant qu'à transgresser les lois et à faire les malins devant les règles. Notre héros est quelqu'un qui sera se mettre entre eux et les trésors que cache cet océan. Par trésor, notre héros en a obtenu un durant son enfance, ce cadeau était posé en dessous d'un chapeau fait de paille, depuis notre héros garde la chapeau de paille comme un trophée et son pouvoir comme un don de dieu.

Mon personnage principal est une personne aimante et aimable, son jeune âge lui vaut un grand irrespect, mais sa force lui et sa sévérité lui vaut le plus grand respect, il n'hésite pas à frapper ses soldats ou à les couvrir de honte si une faute est faite, notre héros est quelqu'un qui aime la perfection même s'il est une imperfection. Il rêve de soldats parfaits, et il en a certains, ils font partis de son équipage, un équipage fort se battant pour sauver leur force. Notre héros en est le capitaine, il aime son équipage et le respecte, ils sont les seules personnes à qui il offre le bénéfice de l'erreur, mais pour autant il les a couvert de honte par le passé. Chaque personne a traversé les mêmes souffrances pour atterrir auprès de ce commandant, l'humiliation, la perfection, l'ordre et le courage en sont les principaux mots. L'humiliation forge le caractère et amène la perfection. La perfection est dû à l'ordre, une personne irrespectueuse et ne respectant pas les lois est un moins que rien. Une personne parfaite est courageuse, le courage apporte une partie de la perfection chez l'homme, notre héros en est emplie.

La tristesse de son passé nourrit ses choix, la faiblesse de cette histoire qu'il haït porte son drapeau vers le victoire et les trophées, les ratés de toute sa faible existence alimente son caractère. Ainsi notre héros pousse son équipage et prend ses décisions, il prend exemple sur lui-même afin de créer une armée prenant leurs propres décisions, mais en prenant compte des conseils donnés par leur commandant. La faiblesse d'un homme dans le passé d'Ao fut "la compassion". La tristesse de son histoire fut "la perte d'un être chers". Les ratés de sa faible existence sont "ses décisions qui ont amené corruption ou vice chez l'homme". Chaque homme est humain, l'erreur est humaine, mais elle n'est faite pour perdurer et l'homme s'efforce à la repousser. C'est ainsi que notre héros aide ses soldats, par des manières barbares mais avec des résultats efficaces, à repousser l'erreur et à créer une âme "parfaite".




Histoire





Prologue : La Faiblesse D'un Homme, Et Son Avarice.

Il était une fois, un enfant du nom de Ao naquit, il était beau le Ao, il était fin, il avait de beaux yeux le Ao, il avait de beaux cheveux cet enfant. Toutes ces exclamations durèrent un jour, ensuite tout ceci céda la place à : " Il pleure beaucoup le Ao, Il pue le Ao, Il me saoul le Ao....". Toutes ces paroles apportèrent l'abandon, cette famille partit et l'orphelinat l'accueillit. Cet orphelinat était sponsorisé par la marine, c'était eux qui formaient, ici, leurs futurs soldats.

Ao prit deux mois pour rattraper trois années d'apprentissage chez les autres enfants. Ao prit une semaine pour devenir le meilleur tireur de sa classe et le second stratège de sa classe. Quatre années eut suffirent pour qu'on lui apporte un uniforme et qu'il entre dans la Marine. On l'appela tout de suite "le génie". Il était qu'un faible soldat mais était déjà sur un bateau et aidait son commandant à prendre des décisions importantes.

Un jour, alors qu'il était avec le capitaine de ce bâtiment Ao eut un mauvais pressentiment, quelques secondes plus tard un bateau pirate attaquait le bâtiment de la Marine. Mon protagoniste était en première ligne et il allait affronter des pirates possédant tous un bon contrôle de la guerre. Notre jeune homme tua son premier pirate durant cette bataille, mais cette bataille fut aussi celle qui sacrifia son capitaine qui tomba. Le navire tomba entre les mains d'un pirate et très rapidement ce dernier voulu volé ce bâtiment. Notre héros était muet, il craignait perdre sa vie, mais gardait dans sa veste, caché, un revolver chargé d'une dizaine de balles. Le premier réflexe d'Ao fut d'attendre, il n'osait signé son arrêt de mort, mais alors qu'un de ses alliés allait sauté de la perche, et au moment où tout les pirates regardaient le plongeon du soldat de la Marine dans cet eau gelée, notre jeune héros sortit son revolver, tira sur la capitaine 2 balles, une dans la tête, la première et une deuxième dans la main droite afin qu'il ne puisse tirer avec son arme. Un petite guerre se lança et Ao prit les commandes de ses compagnons, qui, par peur, acceptèrent d'écouter ses ordres sans broncher. Cet acte était un acte de bravoure, et très rapidement il fut augmenté en grade pour cette opération, de plus, il avait ramené la tête d'un capitaine pirate. On disait qu'une fois un capitaine mort, le reste de l'équipage ne faisait plus rien, pour ces bas équipages, tout ceci était vrais, mais notre héros n'allait pas tarder à tomber sur des brutes bien plus fortes que ces faiblards.

Ce jeune homme était toujours à ce bas grade de Caporal lorsqu'on l'envoya sur le bateau d'un sergent. Ce dernier était un homme avare et notre héros ne tarda à la comprendre. Notre protagoniste était alors en train de naviguer lorsque la terre apparut aux yeux des soldats Marines. Pensant enfin être arrivé à destination notre équipage se rendit au sol et amarra le bâtiment, mais tout ceci était un piège, une armée de pirate sortit d'on ne sait où pour attaquer la marine avec ferveur, cet équipage était à effectif plus restreint, mais tous était parfait dans leurs actions et dans leur style de combat. Très rapidement on remarqua la faiblesse du Sergent qui s'enfuit de sa position et partit à la nage dans l'eau. Notre héros tourna la tête et visa la tête du sergent de son arme. Ce dernier nageait avec difficulté et donc Kibõ, pensant qu'il allait faire une erreur, ne tira pas. Il dirigea ces marines et les mena à une défaite légère mais une défaite.
Quelques heures après cette bataille notre capitaine de ce navire décida de faire une courte promenade de reconnaissance sur la plage, mais quelque chose clochait et il ne tarda pas à savoir ce que les pirates cherchaient. C'était un chapeau de paille sous lequel était un fruit, un fruit spécial. Notre Caporal ne le mangea pas de suite. Mais attendit d'être dans le bateau en présence de médecin pour goûter à ce drôle de fruit. La première bouchée de ce fruit développa une capacité chez notre héros qui n'était pas normale, pourtant il semblait ne rien sentir comme s'il mangeait un fruit dégoûtant, il mangea pourtant le reste, par curiosité ou peut-être par faim.

Trois semaines plus tard le bâtiment amarra et Ao fut en charge de faire son rapport à la marine, le Sergent en question avait trouvé un navire à emprunter, il avait donc rejoint la QG de la marine et était venu, mais il avait été accueilli comme un Sergent sans son bâtiment, comme un faiblard. De plus après le rapport d'Ao il fut désisté de tout grade et de toute place dans la marine. Notre héros par contre, pour sa nouvelle preuve d'envergure devint Sergent.
Ce n'est que quelques jours après ces évènements que notre héros comprit enfin le destin qui l'attendait. Il avait enfin compris son pouvoir, il avait mangé un fameux "fruit du démon". Il était maintenant connu et chaque soldat de la marine ayant mangé ces fruits étant des hauts-gradés, le destin d'Ao était tracé.

1 ans plus tard, notre héros eut à peine ses 10 ans qu'il avait déjà accomplit de nombreux faits. Mais rien n'était meilleur que le combat qui s'approchait, le combat qui allait lui offrir un poste beaucoup plus beau et beaucoup plus avantageux. Ao était alors en charge d'un bâtiment pour sa première fois, il dirigeait une armée de soldats marines tous fière mais tous faible. Notre héros fit preuve de compassion et ne les humilia pas, ce fut son erreur. Une fois arrivé devant le bateau ennemi, tous eurent peur et aucun n'osa sauf le capitaine. Ao fonça dans le bâtiment ennemi, ne craignant ni balles ni cannons, notre héros fit un carnage et réveilla le courage en ses soldats qui arrivèrent après un gros carnage de leur capitaine. Mais alors qu'on pensait cette bataille finit, au loin on observa un drapeau, ce drapeau était celui d'un équipage de pirate connu, leur logo était une tête de mort traversé par deux seringues.

Ainsi le titre et la première faiblesse de notre héros se montra, il avait fait preuve de compassion, ce qu'il n'aurait jamais dû faire, ses soldats partaient en courant, par peur de rencontrer des pirates avec un niveau supérieur au leur. Seul le capitaine du bâtiment resta, notre héros se retrouvait donc encercler par cet équipage. Mais par envie de divertissement, leur chef décida de créer une arène et d'y faire affronter un par un son équipage. Le premier fut un homme qui maîtrisait l'arc à la perfection, notre héros n'eut pas de mal à le battre avec une combinaison simple, la première flèche lancée par l'homme fut attraper par notre héros qui la relança vers lui avec une puissance supérieur à celle d'un élastique tendu qu'on aurait lâché. La flèche atterrit sur la tête du pirate qui tomba. Sous cette humiliation le chef ne pouvait en rester là, il nomma d'autres combattants que notre héros ne tarda pas à combattre et à tuer. Le chef se proposa en 5éme, il avait décidé de faire preuve de son pouvoir pour combattre notre héros. Ce combat est un combat important de l'histoire de notre héros, c'est pour ceci que je décide de désigner ce moment comme la fin du prologue de l'histoire d'Ao et le début de sa montée vers le pouvoir et la puissance.

Chapitre 1 : Un combat épique, une récompense magnifique :

Notre héros était maintenant en face de cet homme dans une arène désolé, ce bâtiment qu'était celui de l'équipage auparavant battu était celui qui allait maintenant être un site de combat entre deux capitaines prêt à en découdre avec la vie. La mort était un droit dont Ao se refusait de passer pour l'instant, mais pourtant il accepta un combat à mort avec un capitaine d'un équipage de pirate avec une renommée plutôt grande. Tout ça ne l'effraya pas, du moins rien n'était perceptible en dehors de ses pensés. Notre héros n'hésita pas à donner le premier coup, il lança son bras. Le problème c'est que l'adversaire attrapa facilement ce bras, alors que notre héros détendait son bras pour venir sur son adversaire à la vitesse d'un élastique qu'on tend puis qu'on relâche. Il vint le pied en avant, visant la tête du capitaine, ce dernier attrapa avec son autre main libre le pied de notre héros. Ce combat était impressionnant, les première minutes étaient palpitante et l'équipage semblait se supporter leur capitaine et admirer la force de ce capitaine de la marine. Ayant un pied et un poing dans ses deux mains, le capitaine pirate mit un coup de boule à son adversaire. Notre héros ne sentait pas la douleur, il essuyait les légères blessures que son corps avait subi pour ensuite se battre.
Notre héros n'eut le temps de retenir son souffle que l'adversaire courrait déjà vers lui, notre héros répondit avec une parade parfaite de son adversaire qui le ruait de coup. Aucun coup n'atteignait notre héros qui bloquait tout. Ne voulant pas perdre le dessus, notre héros fit un saut en arrière, attrapa le mat du bateau et le serra avec ses mains. Ses bras devinrent élastiques et très rapidement notre héros fut propulser sur son adversaire avec une vitesse hors du commun. L'adversaire ne put parer ce coup et prit donc un coup dans la tête. Mais notre héros ne voulant pas en rester là cria : " Goma Goma, raffale gun !". Ses poings fusèrent alors et on eut l'impression qu'il donnait des milliers de coups de poings. L'adversaire prenait tout ces coups et son sang se répandit sur tout son visage. Mais rien n'était jouer, car ce chef était connu pour avoir avaler le fruit du démon des aiguilles. Notre héros termina enfin sa technique et l'adversaire ouvra son doigt sous lequel se trouvait comme un canon, dans ce canon des aiguilles fusaient. Notre héros gonfla son corps afin de renvoyer ces projectiles, mais les aiguilles, pas assez pointues pour percées la boule d'air qu'était devenu Ao partirent partout. Le capitaine de l'armée en face ouvrit alors tout ses doigts d'où des canons sortirent et des aiguilles se voyaient tiré sur le ballon qu'était notre protagoniste. Au bout d'un certains nombre d'aiguille, notre héros fut enfin toucher, une vingtaine d'aiguille s'enfoncèrent dans sa peau. Le capitaine avait enfin réussis à atteindre le liquide rouge qui coulait du ventre du jeune Kibõ.
Le combat continuait et notre héros se retrouva dans une situation délicate, pourtant il ne s'avoua vaincu, et au dernier moment, au moment où tout le monde attendait sa défaite, alors que le capitaine était au dessus de lui, se moquant, rigolant, criant. Notre héros lança un dernier coup de poing en criant : " Goma Goma PISTOL !". Le coup de poing se lança à une vitesse incroyable, la vitesse était telle que la tête de l'homme pirate qui fut touché s'envola dans les airs. Notre héros la rattrapa au vol et la montra à l'équipage du pirate aux aiguilles. Tous avaient peur, mais emplie de haine et de courage, ils s'élancèrent sur notre héros. Alors que tout le monde pensait notre héros terminé, rué de coup par ces pirates, les renforts de la marine arrivèrent, un soldat les avait prévenu en empruntant une barque du navire. Notre héros sourit et s'évanouit de douleur. A son réveil notre héros était quelqu'un d'autre, il avait été promu au rang de "'Sous-lieutenant". Son grade et son expérience avaient beaucoup augmentés, mais une chose resta longtemps dans sa tête. Ainsi, en ramenant la tête d'un pirate connu il était devenu, le plus jeune marine promu en tant que sous-Lieutenant, et l'un des plus forts marines.

Chapitre 2 : Une guerre s'annonce, Les plus hauts marines se rencontre.

Lors de son passage en grade, notre jeune héros passa d'un jeune homme faiblard à l'un des hommes les plus forts de la marine. De plus le choix du jour, de l'endroit et surtout du moment avait été bien choisi, les pirates attaquaient une armée marine. Notre héros faisait parti de ceux qui devaient se rendre en renfort. Notre héros ne comprenait pas bien pourquoi tout les meilleurs marines se déplaçaient vers ce point, mais une fois arrivé là-bas, notre héros comprit enfin, c'était un point de ralliement de pirates, tous étaient rejoints là-bas et détruisaient les bateaux marines. Le bâtiment d'Ao et d'autres marines arrivaient enfin et notre héros pu enfin admirer le massacre. C'était des débris de bâtiments de la marine qu'on pouvait observer. Tout ces pirates, tous étaient de grands équipages, voilà la raison du déplacement des meilleurs marines de toute l'armée. Ao en faisait parti, il avait donné l'ordre de foncé vers ces bâtiments pirates, mais lui, irait seul avec les autres capitaines marines sur les bateaux pirates en premier. Chacun devraient se battre contre un équipage. Aucun n'aura plus de chance que l'autre. Notre héros accrocha ses mains à la rampe qui entourait le bâtiment marine et recula, étirant donc ses bras élastiques. Avant de partir Ao cria : " Goma Goma, ROCKET!". Le jeune caoutchoutier se retrouva dans les airs, et il atterrit sur un bâtiment pirate, notre héros s'occupa de frapper un pirate au passage pour ne pas louper son atterrissage. Sa force était incroyable, il frappait les pirates un par un, le capitaine s'approchait, marchant lentement avec son élite. Notre héros était fort et n'avait peur de ces pirates de pacotilles. Personne ne pouvait l'arrêter, il frappait ces pirates avec une haine qu'il éprouvait pour tout les pirates en général, notre héros haïssait les personnes refusant d'obéir aux règles, on l'avait éduqué ainsi, tel était la vie que menait notre héros. Ce moment était un moment de gloire pour notre héros qui frappait cet équipage jusqu'à l'arrivé de l'élite de ce bateau. C'était un homme aux cheveux blancs avec une tête plutôt vulgaire collé à une femme aux cheveux sombres avec elle aussi une tête plutôt vulgaire, devant eux se trouvait un homme qui lui était blond, il portait des lunettes et des tatouages sur le visage. Son visage était intéressant, mais ce qui l'était encore plus, c'était la manière dont il attaqua notre héros, il n'avait aucun pouvoir mais seulement une épée. N'avait-il vraiment réussit à contrôler un bâtiment seulement avec la force de son épée, sans avoir manger aucun fruit du démon ?! Notre héros se rapprochait de cet ennemi terrassant toute personne sur son passage, les deux faiblards avec une tête vulgaire tentèrent de protéger leur chef, mais notre héros était devenu beaucoup trop fort pour jouer avec eux. Le visage strict, notre héros les frappa d'un coup simple pour les envoyer balader. Enfin face à leur capitaine, notre héros put enfin observé la force d'un épéiste. Ce dernier n'hésita pas à donner les premiers coups, cet épéiste accepta les coups, mais notre héros n'heurta pas son visage, mais son épée. L'homme fonça sur notre héros la tête baissé, il frappa Ao avec une force incomparable que notre héros esquiva facilement. Le jeune caoutchoutier lança donc son bras sur le visage de son adversaire qui accueillit son poing avec douleur. Mais notre héros ne s'arrêtait pas là, dès qu'il sauta au dessus de cet homme, il envoya son pied sur la tête de l'adversaire, n'hésitant pas à le frapper de toute ses forces, le capitaine adverse eu à peine la force de contrer ce coup de pied. Notre héros accrocha sa jambe à l'épée de l'adversaire et, tendu comme un élastique, il relâcha la pression pour se retrouver propulser sur son adversaire, lui mettant un coup de boule sur la tête de l'adversaire. Malheureusement pour l'adversaire, ce fut le coup de grâce. Notre héros rentra avec le capitaine de ce bâtiment vif. Ao ne le rencontra plus jamais dans sa vie. Mais ce combat lui promit un avenir certain dans la marine et un avenir certain en tant que capitaine et combattant.

Chapitre 3 : Le dernier combat jusqu'au présent.

Nous maintenant 2 ans après ces évènements, notre héros a donc 12 ans aujourd'hui à ce moment-ci. Après la dernière bataille qu'il avait remporté, notre héros devint un Lieutenant. Il avait maintenant son propre bâtiment qui lui appartenait et portait son drapeau ainsi que celui de la marine. On pouvait maintenant reconnaître ses voiles, celles d'un bâtiment aux voiles bleues, des voiles magnifiques avec des nuages dessinés sur ses voiles. Ao avait décidé de son bâtiment et l'avait apprécié, pourtant il ne dura longtemps. Ce bâtiment était destiné à se rendre sur mers très rapidement, mais la malchance voulu que notre héros rencontra un bateau ennemi. Durant le voyage, notre héros s'était fait un ami, il était qu'un simple 1ere classe, pourtant notre héros l'appréciait pour son courage, et sa détermination. Cet homme avait juré fidélité à Ao et avait le même âge que lui, peut-être était-ce leur génie qui les rejoignait. Cet homme, Ao l'apprécia et l'entraîna. Jusqu'au moment où des voiles noires apparurent dans les yeux de notre héros. Avant que le jeune Kibõ ne s'en rende compte, il était déjà abordé par des pirates, ils n'étaient pas nombreux mais possédaient un équipage d'homme à épée ou à fruit du démon. Le capitaine du navire de la Marine, donc notre héros, attrapait les-uns pour frapper sur les-autres. Cet équipage avait beau avoir avaler un fruit du démon il était faible, mais ces pouvoirs faisaient la différence en face des petits soldats de la marine. Le seul homme qui ne sauta pas pour s'enfuir, avec notre capitaine était cet homme qui lui avait juré fidélité. Alors que les deux hommes étaient entourés d'une armée, notre héros lui dit des paroles qui restèrent à jamais graver dans sa mémoire : " Tu as le choix, je te propose de t'enfuir ou de rester et de te battre tel un marine avec moi, si tu décides de t'enfuir je comprendrais et te créerai un passage pour que tu puisses prendre une barque et t'enfuir, si tu te bats avec moi, je ne promets pas ta survie !". Ces paroles sortant d'une bouche si jeune pouvaient être choquantes, mais pourtant notre héros les employaient avec sérieux et il attendit une réponse qui était : " J'ai juré, maintenant il est temps de respecter ma promesse !". Le jeune homme qui était maintenant l'ami d'Ao lança un combat, mais il sortit une épée de sous sa cape, celle-ci était une épée spéciale, elle possédait des pouvoirs, notre héros lui sourit et un combat sans merci s'engagea. Le capitaine marine n'eut aucune difficulté à se débarrassé des faiblards, mais au moment où il tourna la tête vers son ami, il le trouva, transpercer par un coup de poing spécial, cet homme devait avoir manger un fruit du démon pour pouvoir créer un tel coup. Mais ce qui attristait notre héros était la mort de son ami. Une légère larme coula de ses yeux, la deuxième, la première était dû à ses parents à la naissance, celle-ci était dû à la mort d'un ami et d'un homme courageux. Ao n'avait pas réussi à protéger son équipage, il se sentait faible, mais pourtant il courra vers l'adversaire aveuglé par des larmes de rages. Son coup de poing fusait sur son adversaire et notre héros cria : " Goma Goma, Raffale !". L'adversaire prenait les coups comme un faible, notre héros aveuglé par ses larmes, toujours, lança son pied en arrière, celui-ci s'étira jusqu'à l'horizon et revint à une vitesse phénoménale, presque aussi rapide que le son. Ce coup de pied était la fin de son adversaire, il transperça la parade son adversaire lui découpant tout les os et enfonçant son pied dans le votre de son adversaire. Ce que ne savait pas notre héros était la force de ce capitaine qu'il venait d'abattre, c'était un homme qui valait très chère, mais ce n'était pas sa préoccupation. Ao emmena le corps de son ami sur le bâtiment vide de la marine et revint sur celui des pirates pour en finir avec l'équipage ennemi. Tout ces combats que notre protagoniste avait livré seul, enfin tout ceci allait se terminé, car dans sa tête résonnait une chose : "Je dois devenir le meilleur et être un amiral, je dois exterminer ces pirates, je les aurais tous, ce ne sont que des criminelles !", cette phrase se répétait et se répétait pendant qu'il détruisait tout membre de l'équipage adverse jusqu'à l'arrivé de renfort de la marine. Notre héros les extermina jusqu'à ce que la fatigue le prit, à ce moment là, la marine prit la relève et à son réveil notre héros était dans sa chambre avec un message disant :

"Chers Ao,

Lors de ton dernier combat tu as tué l'un des plus grands pirates, il avait déjà détruit un village et pillé de nombreuses villes. Grâce à ce fait nous t'augmentons au grade de commandant.
Toute nos condoléances pour ton ami, il sera enterré comme un héros.

La marine et ses Amiraux."

Ao assista donc à son enterrement qui fut l'un des plus beaux et des plus tristes qu'il n'avait jamais vu, mais le principal n'était pas toute cette mise en oeuvre de la marine pour garder son Commandant en parfait état psychologique. Mais une phrase résonnait toujours dans sa tête et jamais elle ne le quittera.

Épilogue : Ao Kibõ, Commandant, Aujourd'hui.

Aujourd'hui, Ao Kibõ est le Commandant, il est aussi un capitaine d'un navire qu'il a prénommé : " The Fairy Ship". Ce bâtiment a des voiles bleues sur lesquelles sont dessinées des nuages et une fée au centre de cette voile. Le bâtiment est simple et d'une taille moyenne, sur le devant il possède une statue en forme de fée sur laquelle le héros s'assoit souvent, il aime voir l'horizon avec honneur et il attend souvent de voir, au loin, des violes noir. Son équipage est faible mais il ne veut pas avoir un trop grand équipage, mais avoir une élite de 10 personnes environs. Il est connu maintenant sous le nom :" The King Of Fairy". Il n'a pas encore de vice-commandant mais il compte en obtenir un par la suite. Bien sûr il ne compte pas se rassasier de ce grade et souhaite monter jusqu'au grade d'Amiral voir de Chef Amiral. Ainsi, le royaume des fées ouvrit ses portes et Ao, le rois des fées continua son apogée.





Dernière édition par Chuan Shu le Ven 1 Juin - 16:07, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mitsukane

avatar


Messages : 541
Date d'inscription : 20/07/2011

Feuille de personnage
♦ Niveau:
28/50  (28/50)
♦ Expérience :
135/280  (135/280)

MessageSujet: Re: Ao Kibõ, The Youngest Marine   Jeu 31 Mai - 22:00

J'ai déjà lu les descriptions et ce passage d'histoire alors je me réserve ta préz Wink

_________________ ~♫
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsukane

avatar


Messages : 541
Date d'inscription : 20/07/2011

Feuille de personnage
♦ Niveau:
28/50  (28/50)
♦ Expérience :
135/280  (135/280)

MessageSujet: Re: Ao Kibõ, The Youngest Marine   Ven 1 Juin - 19:51

Qualité : 4/6
Description physique 1/1,5
Description morale 1/1,5
Histoire 2/3


Quantité : 5/6
Description physique 1/1,5
Description morale 1/1,5
Histoire 3/3


Français 2/3
Mise en page 1/2
Avis personnel 1/1
Originalité 2/2

Total 15/20

Yosh, tu obtiens donc un lvl 15 avec le Gomu Gomu. Et huumm, pour le grade je dirais Sous-Lieutenant car Commandant c'est un peu pour un début donc bon. Sinon dans l'ensemble la présentation est bonne, quelques fautes d'ortho par ci par là mais rien de trop trop méchant. Ensuite quelques phrases qui sont un peu mal tournée. Mais comme j'ai dit dans l'ensemble c'est tout à faire correct, voilà pourquoi tu obtiens ce lvl 15 Smile

Peace!!

_________________ ~♫
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Ao Kibõ, The Youngest Marine   Ven 1 Juin - 20:14

Je sens qu'il va être Chiant ce Marine. :troll:
Bienvenue et bonne chance ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ao Kibõ, The Youngest Marine   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ao Kibõ, The Youngest Marine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Renom et honneur du marine Walter C Drake
» La marine doit comprendre certaines choses ...
» Nouveau FAQ de GW sur Space marine
» le retour de la marine à voile
» Chaos Space Marine Roster - Legion of the Damned

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Renaissance V3.0 :: ¤¤ Avant RP ¤¤ :: ¤ Votre Personnage ¤ :: Presentation :: Présentation validée-