Partagez | 
 

 La naissance de l'Ala Alba [ PV: Ao Yoruno et Kon Hitori ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: La naissance de l'Ala Alba [ PV: Ao Yoruno et Kon Hitori ]   Mer 16 Mai - 20:13

Arrivée à Logue Town




Enfin arrivé! Oui, cela faisait déjà de longues heures que Ryiu voyageait. Il venait d'arriver à Logue Town, une ville prestigieuse mais aussi le lieu où Gol D Roger, le roi des pirates fut exécuté.
Une seule envie empli Ryiu dans cet instant, l'envie de manger! Et comme à son habitude dès qu'il accoste dans un nouveau lieu, il se rendit dans le bar le plus proche.
En vérité, Ryiujen voulait rencontrer les marines des autres casernes du monde. C'est pourquoi il se rendit à Logue Town mais pour l'heure, il lui fallait se nourrir, et oui, après tout il était surement 14 heures et il n'avait rien à se mettre sous la dent.

Une fois dans le bar, il s'installa. C'était un bar immense, rempli de personnes joviales. Il se fit des amis de suite. L'ambiance était très chaleureuse et Modoki s'y plaisait malgré le fait qu'il soit calme et solitaire.
Au menu, une belle assiette de riz cantonnais accompagnée de poulet laqué. De magnifiques brochettes de viande étaient aussi au menu. Tout cela faisait Modoki-san baver tout en mangeant!

Après s'être bien rassasié, Ryiu se dirigea vers la fameuse place où le seigneur des pirates fut exécuté. D'ailleurs, il ne mit pas beaucoup de temps à s'y rendre.
Le fait de voir la plateforme au milieu le faisait frissonner. Le sang séché de Roger devait surement s'y trouver encore. Un homme qui avait marqué l'histoire fut tué en ce lieu!

" Et puis, il n'avait qu'à bien se tenir!" se disait Ryiujen.

La fatigue commençait à monter, le soleil était fort, il fallait que Ryiu se couche! C'est ce qu'il fit quelques minutes plus tard d'ailleurs. Il s'était rendu dans des petits bungalows payants. Il devait payer pour passer ne serait-ce qu'une heure mais soit, il le fit.
Il n'arrivait pas à s'endormir, il était surement trop agité, il pensait encore à toutes ces dernières aventures, il les avait fait toutes en étant seul, sans l'aide de quiconque. Mais à présent, il sentait qu'il lui fallait une équipe, malgré sa solitude et sa dignité qu'il souhaitait gardé, il savait que seul, il ne parviendrait pas à ses fins.
C'est alors qu'il se leva, il avait passé à peine 10 minutes qu'il était déjà debout. Soif d'aventure, tel était son désir.
Ryiujen sortit du bungalow et, tout en sortant, deux hommes le prirent d'assaut. Il s'agissait là de pirates, mais surement des novices car il ne paraissaient guère fortiche. Leurs habits étaient délabrés, les avaient-ils surement trouvé dans des poubelles, ou encore au sol, en tout cas, il ne semblait point fort.

Une des deux hommes courut vers Ryiu, en fait, il étaient attirés par l'anneau que Ryiu portait au doigt.
Ne se laissant guère faire, Modoki sortit ses dagues puis, en esquivant l'assaut du jeune pirate, il lui donna un coup avec le manche de ses dagues sur la tête. L'homme tomba aussitôt dans les pommes.
Le deuxième homme, aussi prétentieux qu'il l'était adressa la parole à Modoki:

" Haha, tu ne feras pas le poids contre moi mon mignon!"


A ces paroles Ryiujen éclata de rire intrigué par le fait que le pirate sortit son pistolet, Ryiu entreprit: " Fuwa Fuwa No Mi! Control Hasaki ! "


Il fit léviter ses dagues puis entaille le poignet du jeune pirate, ainsi il ne pourrait pas utilisé son pistolet.

" Co...comment tu as fais ça?

- Tu ne le sauras pas, je peux juste te dire, la prochaine fois, évite d'approcher un marine!"


En entendant le mot " marine " le pirate détala aussi rapidement que possible en criant un " je ne veux pas finir en prison ".
Ryiujen devait partir avant que l'autre ne se réveil. Surement son souhait se réaliserait, celui de faire partie d'une équipe.










Revenir en haut Aller en bas
Kon Hitori

avatar


Messages : 58
Date d'inscription : 05/02/2012

Feuille de personnage
♦ Niveau:
13/50  (13/50)
♦ Expérience :
100/130  (100/130)

MessageSujet: Re: La naissance de l'Ala Alba [ PV: Ao Yoruno et Kon Hitori ]   Jeu 17 Mai - 11:24



Longue Town: Un an déjà.


Kon était assez nostagique en se levant se matin, il y avait déjà un an qu'on l'avait affecter à un des quartiers de logue town et que tout les matins il faisait sa tournée. La vie était assez tranquille et il avait pas mal progresser depuis un an, il avait rencontrer pas mal de pirates de tout horizon et il avait même du en affronter quelques uns. On pouvait pas vraiment dire qu'il était devenu un adversaire redoutable mais il avait quelques peu progresser et améliorer cette de ses compétences pour pouvoir tenir la distance face à des personnages rechercher, seulement ceux dont la prime était assez faible, et les retenir le temps qu'un supérieur vienne pour les mettre sous les verrous.

Comme tout les matins, le marine fit sa tournée de tout les établissement et c'est à grand signe de main et de sourire de la part des commerçant qu'il était accueilli. Depuis peu il avait même un nouveau surnom "Je suis pas en service" car c'était la première phrase qu'il disait lorsqu'un pirate tentait de le menacer par peur de se faire arrêter. Il avait veillai mais il n'avait pas perdu son idéal de transformer le monde de la piraterie pour la rendre beaucoup plus juste et il laissait donc les bons pirates partir et il arrêtaient que les mauvais, lorsqu'il y arrivait bien sur. C'est pour cette raison qu'il n'avait pas énormément progresser, en affrontant tout les pirates de son territoire il serait devenu plus fort et plus avancer ce qui lui aurait ouvert les portes vers des contrée plus dangereuse et l'aurait encore élever et reprocher de son entrée au CP9 mais il préférait y allait doucement et gentiment.

Kon allait finir sa tournée habituel en terminant par le dernier bar de son quartier, lorsqu'un groupe de pirates arriva et le bouscula au moment où il allait sortir. Il se releva sans problème avec un grand sourire et il s’apprêtait à aller finalement se rassoir pour voir ce que comptait faire le groupe de pirate mais il une main se plaça sur son épaule et un petit rire s'éleva dans l'équipage.

-Lorsqu'on bouscule le grand capitaine des Kenage (courageux) son s'excuse même si on est un petit marine comme toi. A voir ton équipement tu dois être de la petite main et sans courage ni puissance.

Il était vrai que l'équipement de Kon était l'équipement typique des marines des 3ème et deuxième classes, c'est à dire la simple casquette avec le mot marine, une petite épée dans son fourreau, le pantalon et le t-shirt blanc ainsi que les impeccablement cirée de couleur noir ou brunes en fonction de l'envie de son propriétaire. Il avait même pris la peine d'attacher sa longue chevelure de couleur atypique pour qu'il ne dépasse pas de son chapeau. Le pirates était totalement inconnu de la part du marine, pourtant il était fière de sa capacité à retenir tout les pirates primés circulant dans cette parties du monde ou sur Grande Line.

-Si ça ne vous dérange pas j'aimerai que vous me lâchiez sinon je serais contraint de reprendre du service et de vous mettre tous en prison.


Un petit rire de la part de l'équipage et en l'espace d'une seconde, le sergent chef, fut soulever et balancé dehors, en passant par la porte. C'était un enchainement prévisible et il c'était laissé faire pour ne pas détruire le bar qu'il aimait beaucoup mais maintenant qu'il était dehors il n'avait pas à se retenir. il enleva son épée de son côté et il la lança, toujours dans son fourreau, au capitaine de l'équipage pour le provoqué.

-Venez me rejoindre dehors si vous n'avez pas peur.

Il ne prit pas la peine de se déplacé et il envoya quelques uns de ses hommes sur son adversaire. Un éclair passa dans les yeux bleu du marine et il changea de position, l'instant d'après il prit appui sur l'une de ses mains et il fit voler plus loin ses adversaires. Son style de combat était de la simple capoeira mais c'était assez surprenant de voir une personne aussi peu gradée en utiliser. Le style avait surtout été efficace parce qu'il avait d'abord était encerclé avant de recevoir l'attaque et des mouvement large et circulaire lui donnait l'avantage.

-Vous pouvez m'envoyez les suivants.

L'affront que venait de subir l'équipage Kenage ne pouvait resté impuni et c'était cette fois tout l'équipage sauf le chef et le sous-chef de l'équipage qui arrivèrent sur l'adolescent. Il avait du mal à choisir qu'elle style de combat il allait utiliser cette fois, il ne pouvait utilisé son épée sans crée de gros dégâts sur tous ses adversaires, son précédent style de combat pourrait marché mais il se recevrait au moins un coup d'épée à un moment ou à un autre, la boxe l'exposait beaucoup trop au contre de ceux qui avait une épée. Il ne lui restait donc plus que trois style de combat qu'il ne pouvait pas enchainé.

Le premier adversaire semblait utiliser la boxe et un duel de cette art aurait pu être un désavantage, sauf s'il plaçait directement un uppercut, il décida donc de se servir du kung-fu pour se battre contre ses premiers adversaire et il pourrait changer entre deux vagues. Le poing de son adversaire frôla son visage mais ne le toucha pas, il réagit en rapidement et il donna un violent coup, de la paume de la main, dans l'estomac de son adversaire qui retomba plus loin dans des caisses. Il porta ensuite différent coup, après avoir esquivé plusieurs fois de justesse, sur ses adversaires et il les mit hors combat en frappant assez fort pour les évanouir ou pour leur briser un membre.

Durant ses combats, le sergent chef, ne vit pas que les deux dirigeant du bateau avait commencé à s'enfuir et il ne le remarqua que lorsqu'il mit le dernier pirates à terre. Finalement il n'avait utilisé que le kung-fu pour les battre mais il avait reçu quand même quelques entailles du au épée ou quelques coup de poing par ci par la. Il fut assez content de voir qu'aucun de ses adversaire avait une arme à feu.

-J'aimerai pas avoir comme dirigeant leur capitaine, s'enfuir au milieux du combat par peur c'est vraiment une honte à leur nom.

Kon parti à la recherche des deux fuyard et il ne remit la main dessus que lorsqu'il entendit un cri de douleur et une phase de peur. Le simple mot de marine le fit fuir ce qui était pas étonnant vu qu'il venait il y a même pas 5 minutes de se frotter à un de ses homologue et qu'il avait perdu une bonne partie de son équipage. L'adolescent s'avança avec un grand sourire et il porta un violent coup de poing pour mettre hors de combat le capitaine, qui ne pouvait même plus se défendre. Il n'aimait pas frapper un adversaire qui avait plus aucune chance mais sa lâcheté méritait d'être punie et un séjour en prison lui apprendrait peut-être à être un meilleur capitaine ou le ferrait renoncé à sa vocation.

-Merci de ton aide il m'avais échappé et je ne sais pas ce que j'aurai fait s'il était tomber sur un civil.


La paperasse aurait été monstre suite à une erreur aussi énorme. Il aurait quand même eu des excuses valable car on ne bat pas près de 30 pirates rapidement mais au vu de sa force un coup d'épée aurait suffit et il n'y aurait pas eu de problème mais il était également connu pour être trop mou et il avait bien souvent un rappel à l'ordre par mois.

-Tu dois être très fort pour avoir battu mes deux fuyard sans problème. je sais pas si j'aurai pu m'en sortir sans une blessure moi.


Kon lui adressa un joli sourire plein d’innocence et de pureté et puis il se tu comme prit dans ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ao Yoruno

avatar


Messages : 31
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 23
Localisation : It's only The Fairy Tale They Believe

Feuille de personnage
♦ Niveau:
16/50  (16/50)
♦ Expérience :
79/160  (79/160)

MessageSujet: Re: La naissance de l'Ala Alba [ PV: Ao Yoruno et Kon Hitori ]   Ven 18 Mai - 11:55



LogueTown






"Un avant-goût de la Route de tous les Périls", avait-on dit au Lieutenant Yoruno. Ce dernier s'attendait donc à ce que les pires racailles d'East Blue viennent sur LogueTown. Mais sachant qu'East Blue est la plus faible des mers, le lieutenant Yoruno fut vite déçu par ce qu'il y avait comme nourriture. Les pirates qui venaient sur LogueTown étaient soit des ivrognes dépourvus de force physique et morale. et les quelques pirates qui avaient un semblant de pirates n'étaient que des petites frappes. Le Lieutenant Yoruno ne prenait aucun plaisir à tuer des pirates qui ne savaient même pas se défendre. Pour le Lieutenant Yoruno, le seul pirate qui méritait le respect était le premier Seigneur des Pirates, Gol D. Roger.

Année XXX, Jour 164. Une journée des plus banales. Affectée par ses supérieurs à la surveillance de LoguTown, le Leiteuant Yoruno s'ennuyait au plus haut point. Personne sur LogueTown n'avait encore fait trembler le lieutenant d'excitation. Même si c'était un marine, les commerçants et les villageois avait peur de lui. Il faut dire que ce dernier ne faisait rien pour. Il était froid et distant avec tout le monde. Pour tout dire, il n'aimait pas être là, il voulait se trouver dans un endroit plus dangereux avec plus d'action et où côtoyer la mort était une chose quotidienne. Mais il savait que son grade et sa puissance actuelle ne lui permettait pas d'avoir une autre affectation que celle-ci, il devrait encore patienter un peu.

Pour l'heure, il devait faire sa tournée quotidienne des auberges mal famées et voir si aucun pirate ne venait mettre le boxon. Comme tous les jours, aucune grande prise ne pointait son nez. Des petites frappes, ivres mortes, rien de plus. Le Lieutenant Yoruno ne daignait même pas sortir son sabre et préférait user de son fruit du démon. Ce serait une insulte pour lui de dégainer son sabre contre de misérables pirates.

Alors qu'il continuait son inspection, il vit la porte d'une auberge quelques peu arrachées et se trouvant au sol. La porte n'était pas la seule chose se trouvant au sol. en effet, une vingtaine de pirates s trouvait étendues sur le sol. La plupart étaient à moitié ivre et sentait l'alcool. Il décida d'entrer dans l'établissement et regarda les personnes présentes. Seul le commerçant reconnu le lieutenant Yoruno et cracha par terre en guise de salut. Les autres personnes dans la taverne se demandaient qui était cet homme habillé comme un samouraï et de longs cheveux bi-colores. Certaines personnes semblaient encore choqués et le lieutenant Yoruno se demandait ce qu'il venait de se passer. Il demanda à l’aubergiste des explications.

Que s'est-il passé ?, demanda le Lieutenant Yoruno

Rien de spécial, des pirates sont entrées et ont bousculés un marine, un adolescent, troisième ou seconde classe. Il ne s'est pas laissé faire et les deux chefs de l'équipage se sont enfuis. Il a du partir à leur poursuite, répondit l'aubergiste.

Oh, soupira le lieutenant.

Dites, vous pouvez me débarrasser de ceux qui sont couchés devant l'entée, ça va faire fuit mes clients.

Le Lieutenant Yoruno se retourna et sortit dehors. Il regarda les pirates au sol et se dit qu'il allait avoir un petit amuse-gueule. Le vent se leva et il utilisa son fruit du démon. Les feuilles de papiers sortaient de son corps et volaient ans le ciel Puis elles retombèrent sur les corps des pirates afin de les recouvrir entièrement.
Le lieutenant faisait souffrir les pirates en les étouffant dans son papier. Il ne souhaitait pas ls envoyer en prison, quelque part, c'était un cadeau qu'ils faisaient au pirate. c'était mieux pour eux de mourir sous les mains du lieutenant que souffrir en prison. Il les souleva avec son papier et se dirigea vers l'endroit où pouvait être les deux derniers restants. Le lieutenant ne passait pas inaperçu avec ses vêtements et les corps des pirates enveloppés de papier. Le lieutenant Yoruno n'a pas eu besoin de marcher longtemps pour trouver les deux restants de l'équipage. il les aperçut de loin, eux aussi à terre. il décida de monter sur un toit et de se rapprocher des personnes qui semblaient être celles qui avaient battues les pirates. L'un deux possédait de haut des vêtements d'un marine seconde classe, sûrement le même que celui décrit par l'aubergiste. En face de lui se trouvait un autre marine apparemment qui dégageait plus de puissance que l'autre. Le seconde classe déclara à l'autre marine :

Tu dois être très fort pour avoir battu mes deux fuyard sans problème. je sais pas si j'aurai pu m'en sortir sans une blessure moi, déclara le seconde classe.

Le Lieutenant Yoruno ne laissa pas le temps à l'autre marine de répondre et jeta les cadavres des pirates devant les deux autres marines.


Aussitôt après avoir dit ceci, le Lieutenant enveloppa les deux derniers de l'équipage pirates surement le capitaine et un autre puis reprit les autres membres. Il regarda de haut les deux autres marines et leur demanda :

Puis-je savoir qui vous êtes ?, demanda le Lieutenant Yoruno

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: La naissance de l'Ala Alba [ PV: Ao Yoruno et Kon Hitori ]   Mar 22 Mai - 14:51

Une rencontre entre marines




Ryiujen était en face du bungalow, il venait d’assommer un des pirates et avait laissé s'enfuir le second. Malheureusement pour ce dernier, un marine était dans les parages et venait à son tour de le mettre hors de combat.
Le vent soufflait, tel une brise légère laissant les cheveux de Ryiu se montrer élégamment.
Deux se trouvaient à présent en face de Modoki-san, mais ceux-ci n'étaient guère des pirates, bien au contraire, il s'agissait là de marines, un adolescent et un plus âgé.
L'adolescent, c'était lui qui venait de mettre hors de combat le second pirate. Le deuxième, quand à lui, semblait beaucoup plus fort et sérieux. D'ailleurs, il interrogea Ryiujen et l'adolescent en disant:

Puis-je savoir qui vous êtes ?

Ryiu répondit d'un seul pas

Je me nomme Ryiujen Modoki, lieutenant de la marine. Je me suis fais intégré à la caserne de Marijoa à Redline, c'est un long voyage que j'ai mené pour arriver ici et vous qui êtes-vous?

Ryiujen sentait plutôt sympas cette petite rencontre entre marines, son but en arrivant sur Logue Town allait surement avoir lieu ici!
Avant que l'homme qui avait posé la question " qui êtes-vous " ne réponde, Modoki revint à l'affirmation de l'adolescent.

Oh, alors à ce que je vois ils se sont échappés, j'ai bien fais de les arrêter alors, enfin je n'en avais pas le choix non plus, si je ne l'avais pas fais, c'est à mon porte feuille et moi qu'ils s'en seraient pris. Et puis, pour ce qui est de ma puissance, ce n'est rien, j'ai encore beaucoup à apprendre, ce que tu as dû imaginer n'est certainement pas l'étendue des pouvoirs du jeune Modoki .


Après avoir fait connaissance Ryiujen proposa de retourner à la taverne, là où les pirates avaient causés quelques dégâts. D'ailleurs c'est l'endroit où Modoki s'était rassasié.
Effectivement, en arrivant, la porte était arraché, quelques dégâts matériels mais rien de grave, Ryiu allait payer une petite partie de la réparation puis emmènerait certainement les quelques matériaux demandés. Tout cela en gardant secret, les pouvoirs de son fruit, après tout, il ne fallait pas que d'autres personnes ne l'apprennent sinon les dires sur ce fruit finiraient par aboutir à la mort de Ryiujen ( c'est expliqué dans son histoire ).
Pendant que les hommes se trouvaient dans la taverne, un d'entre eux proposa l'idée de créer un équipage. En effet cette idée plut tout de suite à Ryiu qui en cherchait un. Mais avant de décider de l'organisation de ce projet, il fallait faire connaissance.

" Alors, parlons donc un peu de nous, on ne se connait pas après tout, il faut bien qu'on sache qui nous sommes." proposa Ryiujen

Chacun des marines répondait, la conversation était enrichissante et les trois hommes parlaient de tout et n'importe quoi jusqu'à rigoler entre eux. Une amitié venait surement de se nouer et ils formeraient très certainement une très belle équipe.

" J'ai une autre question assez indiscrète, mais en tant que marine comme vous même, connaissez vous l'existence des fruits du démon? " interrogea le lieutenant Modoki






Revenir en haut Aller en bas
Kon Hitori

avatar


Messages : 58
Date d'inscription : 05/02/2012

Feuille de personnage
♦ Niveau:
13/50  (13/50)
♦ Expérience :
100/130  (100/130)

MessageSujet: Re: La naissance de l'Ala Alba [ PV: Ao Yoruno et Kon Hitori ]   Mer 23 Mai - 19:12



un début assez orageux.


Le nouveau venu ne plaisait pas beaucoup à Kon, son attitude ne lui revenait pas et ça ne promettait rien de bon s'il restait trop près l'un de l'autre. Déjà il arrive comme une fleur en plein milieu d'une conversation et il se permet de donner des ordres sans même se présenter d'abord ce qui montrait un manque d'éducation cuisant, qu'il avait une haute opinion de lui même voir même un excès et qu'il pensais être largement supérieur au deux marines à qui il avait posé la question. Certes il avait un joli accoutrement qui montrait qu'il était Lieutenant mais ça ne lui donnait pas forcément tout les droits et c'était facile d'être arrogant alors qu'il n'avait absolument rien fait. Il avait maitriser et recouvert de papier des pirates qui n'étaient même plus en état de se battre, c'était pas ce que le sergent chef aurait appelé un exploit cuisant.

Il aurait pu passez l'époque sur l'attitude du nouveau venu surtout après que le dénommé Modoki lui ai sauvé la face en arrêtant le capitaine et le vice-capitaine de la trouve de pirate ,bien que s'ils avaient eu la même personnalité que le nom de leurs équipages -un rude combat aurait commencé mais au vu de la faiblesse de ses adversaires néanmoins l'adolescent n'aurait pas mis très longtemps à les mettre au tapis bien que son discours était tout autre. Il n'avait par contre pas menti sur le faite qu'il essuierai des blessures car il savait évalué assez bien le niveau de ses adversaires. Il savait par exemple qu'il était le plus faible des trois marines présent et que tout comme lui Ryiujen jouait les modestes et qu'il cachait un force calme mais puissance sous ses airs de souriant.

Non le plus impardonnable fut une chose bien plus répugnante et bien plus lâche qu'une simple réplique, le marine était venu avec le cadavre des pirates que Kon avait choisi d'épargner. Yoruno avait, en voulant bien faire, délibérément rendu une sanction en totale opposition avec celle de son collège sur un territoire qui ne lui revenait absolument pas. C'était le quartier qu'on avait confier à l'adolescent et il avait presque tout pouvoir dessus et pourtant, surement en l'ignorant, du sang avec couler sans son autorisation et de manière totalement injuste. Tuer était déjà un acte que le sergent chef n'appréciait pas des masses mais en plus sur son territoire et contre des adversaires trop faible pour se défendre et assez influençable pour se repentir était vraiment une chose qui avait le don de le mettre hors de lui.

Seul à seul, il aurait certainement attaquer son futur capitaine pour lui apprendre la valeur de la vie et à quelle point la moindre vie pouvait être une bénédiction même pour le pire des criminel cependant il y avait un autre individus et à deux contre un c'était vraiment pas l'idéal pour entamer les hostilités surtout avec deux adversaire puissant. Kon décida donc de suivre le mouvement et d'attendre son heure, il arriverait bien à avoir une conversation avec l'étrange individus à un moment à un autre.

-Mon nom n'as pas d'importance et je ne me présente pas le premier juste parce qu'on me pose la question.

C'était pas une attitude qui pouvait faire progresser la bonne humeur et on ne pouvais pas dire qu'il y avait de la bonne volonté de la part du jeune homme au cheveux gris de faire plus ample connaissance avec les autres et cette affirmation aurait pu être juste s'il n'avait pas décidé de sourire et de suivre le mouvement sans jouer les fortes têtes. Il répondit même à toutes les questions qui lui était posée sauf celle de son nom et celle qui permettait de le retrouver trop facilement. Modoki semblait vouloir crée un équipage et c'était une excellente idée et un moyen efficace de contrôlé les pulsions meurtrière du lieutenant et de le garder à l’œil.

" J'ai une autre question assez indiscrète, mais en tant que marine comme vous même, connaissez vous l'existence des fruits du démon?

"Dans le monde qui est le notre il est rare de ne pas connaitre ce fruit aussi exceptionnel qui transforme un individus normal en personne redoutable. Il me semble que lorsqu'on nous donne nos menottes on nous préviens qu'elle sont faite spécialement pour arrêter les criminelles normaux et qu'il nous en faut des spéciales contre ceux qui ont des pouvoirs sur humain. il n'est pas difficile de faire le liens avec ceux qui possède des fruits du démon"

Le plus amusant c'était que la question était posé à un groupe qui n'ignorait absolument rien de la puissance de ce fruit légendaire car ils étaient tous possesseur d'un fruit du démon, AO avait déjà montrer le siens et modoki le dissimulait avec une grande dextérité mais le plus discret était certainement Kon qui avait autour du poignet une épée qui avait manger un de ses fruits et qui n'avait jamais éveiller les soupçons envers son arme racisme et qui aurait certainement fait beaucoup d'envieux et de combat inutile.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ao Yoruno

avatar


Messages : 31
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 23
Localisation : It's only The Fairy Tale They Believe

Feuille de personnage
♦ Niveau:
16/50  (16/50)
♦ Expérience :
79/160  (79/160)

MessageSujet: Re: La naissance de l'Ala Alba [ PV: Ao Yoruno et Kon Hitori ]   Mar 29 Mai - 19:07


Discussions


"Comment avait-on pu en arriver là ?", se demandait le Lieutenant Yoruno qui avait été embarqué de force pour aller dans la taverne qui avait été le lieu de la discorde initiale. Les deux autres marines semblaient possédait des caractères et des attributs bien à eux. Le plus jeune, celui habillé tel un Sergent-Chef ne cessait de dévisager le Lieutenant et cela ne faisait que sourire notre ami qui ne répondait même pas à ce combat de regards. Il restait debout, les bras croisés en attendant que celui qui les avait emmenés là explique pourquoi . La réponse se fit rapide :

Alors, parlons donc un peu de nous, on ne se connait pas après tout, il faut bien qu'on sache qui nous sommes.

En effet, pour dire ça au Lieutenant c'est qu'il ne le connaissait vraiment pas. pour le moment, le Lieutenant avait ignorer ses propos pour se concentrer sur la suite qui était encore plus absurde que la réplique précédente.

J'ai une autre question assez indiscrète, mais en tant que marine comme vous même, connaissez vous l'existence des fruits du démon?, demanda Ryiujen Modoki.

Tout bon marine arrivé jusque LogueTown se doit de connaitre de nom au moins les fruits du démon. Le Lieutenant Yoruno connaissait parfaitement leur existence puisqu'il était lui même détenteur d'un fruit du démon. Ce dernier allait commencer à entamer un petit speach pour récapituler les demandes du marine qui semblait le plus sage lorsque celui au sang chaud devança le Lieutenant et répondit.

Dans le monde qui est le notre il est rare de ne pas connaitre ce fruit aussi exceptionnel qui transforme un individu normal en personne redoutable. Il me semble que lorsqu'on nous donne nos menottes on nous préviens qu'elle sont faite spécialement pour arrêter les criminels normaux et qu'il nous en faut des spéciales contre ceux qui ont des pouvoirs surhumain. il n'est pas difficile de faire le liens avec ceux qui possèdent des fruits du démon, répondit le jeune marine.

Une phrase tout à fait juste. Le Lieutenant décroisa ses bras puis prit enfin la parole.

Lieutenant Ao Yoruno, détenteur du Basa Basa no Mi, le Logia du Papier.

Court mais c'était la réponse aux questions qui était posé au Lieutenant Yoruno. La tension entre les trois marines ne semblait pas se dissiper sauf du coté de Ryiujen Modoki qui avait un sourire niais. Le Lieutenant savait en revanche parfaitement pourquoi le Sergent-chef semblait ne pas aimer sa présence. Il avait l'air d'être une personne qui n'aimait pas tuer. Mais le Lieutenant Yoruno allait lui rappeler dans quel monde ils vivaient.

Hey, toi, Sergent-Chef, ouvre grand tes oreilles car je ne te le dirais qu'une seule fois. Un pirate restera toujours un pirate au fond de lui, c'est pour ça qu'il faut les exterminer sinon, ils recommenceront et commettront encore des crimes à l'égard de vies innocentes. Si tuer est au-dessus de ta morale ou de ton éthique, j'en ai rien à foutre. Si des pirates attaquent et qu'ils s'en prennent à des personnes innocentes, la seule option viable pour eux, c'est la mort. Si jamais tu veux prouver que j'ai tort alors, prouve le moi par tes poings et non par de vaines paroles. Montre-moi tes convictions, expliqua le Lieutenant.

Bien sur, le Lieutenant s'était exprimé de façon concise car il n’aimait pas parler avec les autres, se balader en troupeau, il détestait ça. Les jeunes sont souvent comme ça, ils croient que les pirates peuvent changer et qu'ils peuvent devenir bon. Mais ce n'est pas le cas et les différents affrontements de par le monde le prouve. La tension qui régnait dans la taverne n'était plus excitante mais devenait ennuyante. Il ne passait encore rien de bien palpitant si ce n'est la potentielle offensive du jeune Sergent-Chef si jamais il répondait à la provocation du Lieutenant Yoruno. Ce qui serait encore une preuve de sa naïveté. Il y avait encore une chance de voir la puissance du Sergent-Chef s'il répondait à la provocation du lieutenant. Seul l'avenir le lui dira.


[HRP : Post Minable, j'en consens mais la situation est quelque peu difficile à dénier pour mon personnage, surtout qu'une telle situation ne pouvait se produire ^^]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kon Hitori

avatar


Messages : 58
Date d'inscription : 05/02/2012

Feuille de personnage
♦ Niveau:
13/50  (13/50)
♦ Expérience :
100/130  (100/130)

MessageSujet: Re: La naissance de l'Ala Alba [ PV: Ao Yoruno et Kon Hitori ]   Mar 26 Juin - 12:12



Lieutenant ou pas tu va te prendre mon pied au visage.


[HRPG: comme Ryiujen Modoki ne répond pas et qu'on a attendu assez longtemps j'enchaine]

L'ambiance était vraiment électrique dans le bar et seul un idiot n'aurait pas remarquer l'énorme tension qu'il y avait autour de la table des trois marines et c'était pour cela que toutes les tables autour d'eux étaient totalement vides, pour évitez d'être pris dans une bagarre. Être arrêté pour une bagarre qu'on avait causé c'était une chose pour pour une bagarre que des marines avait commencé et qu'on avait pas pu évité c'était plutôt inhabituel et seul les pirates au sang vraiment chaud aurait profité de l'occasion malheureusement cette espèce la se faisait rare. Il n'y avait plus beaucoup de pirates avec de belles et grandes convictions c'était tous des petits pirates à la manches qui pensait que c'était chouette de passé d'une île à une autre en se disant pirates et c'était ce genre de personne là que Kon arrêtait car généralement un séjour en prison les faisait décroché de la pirateries et ceux qu'il avait neutralisé n'était pas très différents pourtant il était tomber sur un lieutenant extrémiste et ils avaient fini leurs vies stupidement.

-Hey, toi, Sergent-Chef, ouvre grand tes oreilles car je ne te le dirais qu'une seule fois. Un pirate restera toujours un pirate au fond de lui, c'est pour ça qu'il faut les exterminer sinon, ils recommenceront et commettront encore des crimes à l'égard de vies innocentes. Si tuer est au-dessus de ta morale ou de ton éthique, j'en ai rien à foutre. Si des pirates attaquent et qu'ils s'en prennent à des personnes innocentes, la seule option viable pour eux, c'est la mort. Si jamais tu veux prouver que j'ai tort alors, prouve le moi par tes poings et non par de vaines paroles. Montre-moi tes convictions.

- C'était même pas ce qu'on peux appelé des pirates c'était juste des troubles fêtes sur un navires, le genre de personnes qui préfère détruire un mur ou insulté de loin que sortir une vrai arme et se battre. Si c'était le cas avec autant de combattant sur moi je ne m'en serai pas sorti. De plus sur mon secteur tu n'étais pas habilité à trancher car dans cette rue la loi c'est moi. Tant que j'y pense mon nom est Kon Hitori....

Durant toute la conversation, le Sergent-chef avait montrer un certain calme et une assez bonne maitrise rien qui annonçait en tout cas une combat sauf lorsqu'il avait voulu faire comprendre que le seul qui pouvait juger un criminel c'était lui, là il avait prit une voie forte et autoritaire cependant le calme était vite revenu lorsqu'il avait prononcer son nom et rien ne pouvait prévoir ce qu'il allait faire après son petit monologue.

Utilisant ses jambes puissantes, il donna un violent coup dans la table pour la faire monter réussissant au passage à assommé Ryiujen avec cette dernière, il se leva ensuite rapidement et il donna un violent coup de pied au centre de cette dernière pour la lancer sur le Lieutenant. Il espérait qu'avec la surprise ce dernier soit propulsé dehors et que le combat pourrait avoir lieu dans la rue. De toute façon, le marine était déjà en train de sortir donc que Ao se soit fait poussé dehors ou pas le combat aurait lieu dehors sauf s'il pensait que son adversaire ne valait vraiment pas la peine d'être battu.

-Je n'aime pas ta manière de faire et je ne t'apprécie pas des masses on va donc faire un Deal. Si je te bat tu te rend à la marine et tu vas en prison pour tes meurtres si je perds tu peux choisir la condition que tu veux et tu peux même la choisir après notre duel.

Kon attendit que le lieutenant soit près et il commença à utiliser ses jambes pour lancé tout ce qu'il y avait dans la ruelles sur le lieutenant et certain objet n'était pas vraiment très gros ni très lourd mais d'autre était carrément des gros tonneaux. C'était pas un test pour savoir combien d'objet Ao pourrait évité c'était un moyen simple et efficace de l'attaquer et de rester à distance mais surtout de lui caché la vue. Kon profita d'ailleurs d'un gros tonneaux qui prit presque tout le champ de vision de la rue pour attaquer sur le côté droit en forçant le marine à choisir entre contrer le tonneaux au Kon. Le Sergent-chef était impatient de voir ce que son adversaire trouvait le plus dangereux lui ou le tonneaux.

[Ps: j'ai assommé Ryiujen pour avoir une justification pourquoi il ne posterai plus, s'il reviens il peux bien sur dire qu'il a évité ou qu'il est tomber dans les pommes durant X temps]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La naissance de l'Ala Alba [ PV: Ao Yoruno et Kon Hitori ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La naissance de l'Ala Alba [ PV: Ao Yoruno et Kon Hitori ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ALBA: Aide en matiere energetique et sanitaire
» Ao Yoruno, l'Émissaire de la Nuit [En Attente de Validation]
» l'ALBA se réunira à Jacmel
» Alba parker
» Jessica Alba #012 avatars 200*320 Pixels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Renaissance V3.0 :: ¤¤ Role Play ¤¤ :: ¤ Sea's Blue ¤ :: East Blue :: Logue Town-