Partagez | 
 

 Présentation de Ryiujen Modoki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Présentation de Ryiujen Modoki   Lun 30 Avr - 22:57



Présentation de Invité





Carte d'identité

Nom : Modoki
Prénom : Ryiujen
Surnom : Ryiu
Age : 20 ans
Sexe : masculin ♂
Lieu de Naissance : Dans un village sur une île perdu dans l'océan
Camp : Pirate
Race : Humain
Grade : Aucun ( pour le moment)
Métier : Médecin
FDD/Arme : gun ( pistolets), dagues, fines lames, Fuwa fuwa no mi ( fruit de la gravié),
But / rêve : venger sa famille venger sa famille et écraser la marine


Description Physique


Ryiujen est un jeune garçon aux cheveux blancs et aux yeux gris. Celui-ci trouve tout son charme à travers ces derniers. Mince et petit de taille, environ un mètre soixante, robuste et élégant l'homme ne se laisse pas marcher dessus. De petites oreilles recouvertes par les cheveux blancs mais qui laissent percevoir toute sonorité indiscrète ou intrigante. Son nez pointu et court lui permet de sentir l'odeur des adversaire, espérons seulement que ces derniers sentent bon. A force d'entrainement, le jeune homme a développé de très beaux muscles et abdos. Tout de même, il évite d'utiliser ses poings dans l'optique de ne pas se salire les mains. Avec toutes ses performances physiques, on pourrait penser que Ryiujen est un homme parfait doté d'aucunes faiblesses physique mais en dessous de tous ces atouts se cache une fragilité à une partie du corps très indiscrète. Effectivement lorsqu'il était petit, il tomba sur une poutre en bois robuste, depuis cela le jeune garçon a une faiblesse particulière a son organe génitale de gauche. Cet inconvénient lui a permit de développer d'autres endroit tel ses chevilles qui sont tellement solides qu'elles pourraient casser cette fameuse poutre en bois robuste, chose qu'il a fait quelques années après s'être fait ce tragique accident. Il tient aussi sa force physique de part la marque que son père lui inscrit sur la nuque lors de son neuvième anniversaire, le jour où tout a changé.
Ryiu, surnommé ainsi pour les intimes n'a pas pour habitude de se coiffer, d'ailleurs, il n'en a pas trop besoin étant donné que ses cheveux sont raides et lisses et toujours dans tous les sens. Contrairement à certains hommes, il a horreur que ses ongles dépassent l'extrémité de ses doigts.
Pour revenir à son visage, il possède une marque sur le visage au côté gauche. Lui même ne sait même pas comment cette dernière pu arriver.


Passons aux habits du petit Ryiu.
Pour commencer, Ryiujen possède une "game" de vêtements, et oui, il en a beaucoup, surtout quand on constate qu'il s'agit du même exemplaire. Effectivement on pourrait croire en le voyant qu'il ne possède qu'un seul habit mais en fait, celui-ci est en plusieurs exemplaires. Ce fameux vêtement est tout simplement une aube ( oui, comme les moines) noire et blanche accompagnée d'une capuche noire aux rayures blanches. Ryiujen se balade presque toujours avec des gants. Ceux-ci sont blancs.
Aux pieds, il porte des bottes noires.
Ah oui et une petite précision, pour éviter les vues choquantes en cas de coup de vent violent, il porte un pantalon standard noir. On ne sait jamais, s'il doit sauver quelqu'un dans l'eau et que cette personne se noie, elle risque de s'étouffer plus rapidement en voyant... bref passons.
Ryiu porte un anneau au majeur de la main gauche ( c'est très important), cette anneau lui rappel son enfance.





Description Morale


Ryiujen surnommé Ryiu est un jeune homme calme et doté d'une réflection incroyable tout de même celui-ci a tendance à ne pas pouvoir se rendre compte de certaines situations depuis un trouble mental qu'il a subit petit. Le silence est tout se qui pourrait le décrire, entretenir une conversation de trente minutes avec lui serait un exploit. Ryiu est le genre de type qui pense et réagit par la suite, il garde tout en lui, il ne partage pas beaucoup ses opinions mais parfois cela peut lui être fatale. Par contre il reste invulnérable a toutes mauvaises paroles, on pourrait le décrire en disant que c'est un homme sans coeur, c'est faux, il a juste appris a ne pas se prendre la tête. Malgré son silence qui peut paraître quelques fois antipathique, Ryiu est un homme sensible et pourrait porter secoure n'importe où, à n'importe quel moment à quelqu'un qui lui est chère. On pourrait se demander pourquoi est-il comme ça? Tout simplement depuis la tragédie de son enfance, pas celle de la poutre robuste mais une tuerie qui s'est passé à son jeune âge. Depuis cela, le garçon a subit un trouble mentale et essai de le surmonter grâce au silence. Parfois il reste méditer devant l'océan en essayant de se remémorer tous ses bons souvenirs qui se sont envolés avec le temps. C'est un vrai travail de mémoire! Pour lui, la vie est une chance et il estime que certaines personnes ne la mérite pas mais ils les laissent vivre se disant qu'ils vont se rattraper même si dans son coeur, il se dit qu'on a pas le droit à l'erreur. Ce garçon est quelqu'un de très serviable, à chaque fois que qu'une personne a besoin d'aide, il n'hésite pas à l'aider, surtout si elle est en difficulté. Par contre, Ryiu est un grand mangeur, le soir, dans le port il se met à manger trois à quatre saumons cuisinés avec un belle assiette de riz et une délicate sauce, tout de même son plât préféré reste des pattes aux saumons avec du fromage fondu et du parmesan. Il a horreur qu'on lui vole ce qu'il aime, surtout quand il s'agit de quelque chose à manger. Il peut paraître aussi ennuyant, partout où il va, il faut qu'il mesure la qualité de l'air, la température de l'eau,etc; son cerveau est très développé. En fait Ryiu n'est pas vraiment un combattant offensif, il reste plutôt en arrière et assure ses protections, il ne fonce jamais tête la première. En vérité, il n'aime pas beaucoup combattre mais dès qu'il a une idée en tête, impossible de la lui retirer. C'est une vraie tête de mule. Il est têtu comme pas possible, d'ailleurs il tien cela du caractère de son père, un vrai mulet. Sa mère, elle, c'est la "pipelette de service" heureusement que Ryiu n'a pas prit ce trait de caractère, les migraines seraient à profusion.




Biographie



Ryiujen Modoki, l'enfant prodige


Ryiujen Modoki surnommé Ryiu est un jeune garçon de 16 ans et a pour but de faire partie de la marine. Alors qu'il n'était qu'un petit garçon de quatre ans, son père Tenkoga Modoki surnommé l'oeil noir l'entrainait jour et nuit dans le but de le rendre imbatable. Ryiu savait courir rapidement en portant au minimum une dizaine de matériaux lourds. Il vivait dans une famille équilibrée. Sa mère Hanita était une couturière dans leur petit village perdu dans la nature, cette dernière avait un don pour confectionner des vêtements chiques et à bon prix. Son père, lui, était le forgeron du village et enseignait dans ses heures libres des techniques de combats aux petits volontaires. Ryiujen était vraiment bien loti. Chaque jour, il partait en promenade avec son grand frère tenku Modoki dans les bois aux alentours du village. En à peine un ans, Ryiu savait déjà chasser, combattre, courir et tout ce qu'il s'en suit. Il apprenait chaque jour une technique différente tel le Johu; il faut avouer qu'il n'y est pas parvenu de suite mais après des mois et des mois d'entrainement il y est arrivé. Le soir, après toutes les activités de la journée et après avoir dîné, il se retrouvait seul sur la côte de l'île où était situé le village et il regardait la mer, l'infini monde qu'est l'océan, les reflets dorés de la lune dans l'eau limpide lui donnait l'impression qu'il y ait une symétrie entre les étoile, le ciel et le vaste monde de l'océan. Ses yeux brillaient, étaient illuminés par tant de beauté qu'est la nature, il y avait aussi ce bâtiment, ce bâtiment de guerre que contrôle la marine, ce gigantesque bateau qui représente l'impérialisme, la puissance, l'autorité, la résistance, tout ce qu'il y a de plus vaste. Au fil du temps c'était devenu un rêve que d'intégrer la marine pour monter sur ce navire et de voir que le monde est au peuple.

Les jours qui suivirent furent différents, Ryiujen combattait dans l'optique d'acquérir une puissance tel que la marine ne pourrait le refuser. Le Johu était maîtrisé, il n'avait que sept ans et développait un don pour le tir à l'arbalète. Son père eu une idée, utiliser une munition à l'aspect inoffensif mais au touché redoutable serait parfait. Tenkoga laissa libre cour à son fils de choisir la munition parfaite. En à peine quelques heures, Ryiu avait déjà trouvé, il avait choisi une pomme. Le fruit qu'il aimait tant jongler avec. Ryiu visait parfaitement, son sens de la vue était entièrement développé, il pouvait toucher un adversaire jusqu'à environ vingt à trente mètres de lui. Il s'entrainait jour et nuit et mangeait comme un ogre. Pas une trace de fatigue, il travaillait sans relâche et ce jusqu'à ce que mort s'en suive. Une des soirs où il se retrouvait devant la mer, il y avait des bruits de feuilles. Il ne craignait rien, il était équipé de son arbalète et maîtrisait le Johu. Le bruit persistait et Ryiu, imprudent sauta dans le buisson, là où il y avait les bruits. A cet endroit se tenait à genoux une petite fille du même âge que Ryiu. Elle fabriquait un arc à flèches. Elle était petite de taille, des yeux bleu azure, des cheveux blonds et un sale caractère. Ryiu tomba directement amoureux:
" Salut, euh...comment tu t'appelle?
- Bonsoir, je m'appelle Nora et t'es qui toi? répondit la petite fille.
- Moi c'est Ryiujen mais tu peux m'appeler Ryiu, qu'est-ce que tu fais ici à une heure si tardive de la nuit?
- C'est plutôt à toi que je devrais poser la question parce qu'il ne me semble pas t'avoir déjà vu sur cette île, elle est déserte que je sache et puis a ton âge une arbalète c'est un peu risqué.
- Non mais oh tu te prends pour qui t'es pas ma mère, je fais ce que je veux moi et puis zut tu as l'air fatiqué et tes vêtements sont déchirés, viens je t'emmène chez moi, ma mère est couturière elle te fera un nouveau vêtement. Allez viens!
- Euh ... je ne sais pas quoi dire... merci. "
Ryiu attrapa Nora par la main et l'aida à ce qu'elle se lève puis ils rentrèrent tous deux dans le village.

Le lendemain matin, Ryiu présenta Nora à ses parents et expliqua tout ce qui s'est passé, la petite fille elle-même raconta comment elle a attérit sur l'île, elle expliqua qu'elle était sur le navire de ses parents et que lors d'une tempête ils furent dispersés et c'est alors qu'elle se retrouva ici. La famille Modoki l'avait adopté, elle était chez elle et vivait bien. La famille avait apprit à la connaître et de même pour elle. Ryiu partageait tout avec Nora, on pourrait dire que leur amour était réciproque. Ryiu savait maintenant envoyer des pommes enflammées avec son arbalète et Nora savait envoyer des flèches à une puissance impressionnante. Tenku, le frère de Ryiu maîtrisait le sabre, il pouvait en contrôler deux. A eux trois, ils formaient une équipe formidable. Aucun animal de la forêt ne leur résistait. Un jour un anaconda essaiya de manger Nora, Ryiu arriva au même moment mais malheureusement le reptile l'entortilla avec sa queue. Tenku était dans les environs, il brandit ses sabres, l'animal avait relâché Ryiu, c'est alors qu'il prit son arbalète et embrasa le serpent de pommes ardentes. A plusieurs reprises, Ryiu sauva la vie de ses compagnons, il n'avait que huit ans et il était doté d'une incroyable force autant mentale que physique. Après l'épisode du serpent, vint un requin complètement en furie. Ils se baignaient tous les trois dans l'eau et jouaient à faire ricocher des cailloux. Puis au loin, un aileron de requin fit son apparition, le squal fit un saut fulgurant au dessus de Ryiu qui était sans défense. Tenku voyant la scène sauta dans l'eau en attrapant le requin en plein vole. Le requin se débattait et allait au fur et à mesure dans les profondeurs. Tenku sortit un petit couteaux et le planta dans les branchis du squal, il remonta rapidemment à la surface et fit evacuer Ryiu et Nora. Tous ces évènements se passèrent après un soir, un soir où toute la famille était réunie autour de la table à l'heure du dîner. Ce soir là, Ryiu posa une question qui dérangea un peu son père.
" Papa, qu'est-ce qu'il y a dans ce coffre, tu nous a jamais donné la permission de l'ouvrir.
- Euh... Il y a quelque chose de dangereux dans ce coffre, bon vous êtes ma famille je me dois de vous dire ce qui se cache dedans. Bah en fait, je cache un fruit dans ce coffre."
Ryiu se mit à rire tout fort, il avait l'aire d'être le seul à ne pas être au courant où à ne pas avoir compris. Après une minute de silence Nora se mit à rire et Ryiu répondit:
" Mais qu'est-ce que tu es drôle papa.. hahahahhihihi...tu cache un fruit dans un coffre, non mais quelle drôle d'idée!!! hihihihi"
Puis d'un ton convainquant, Tenkoga dit en tapant du poing sur la table:
" Ryiu! Prends ce que je te dis au sérieux, même si tu ne me crois pas maintenant mais tu me croiras un jour, ce qui se cache dans ce coffre est extrêment puissant, quiconque le mangera sera doté de pouvoirs incroyables mais au risque de ne peut-être pas les contrôler !! Et je compte sur vous pour assurer la protection de ce coffre car c'est un bien de famille qui doit rester, ceci montre la puissance de notre famille !! Me suis-je bien fais comprendre?
- Oui papa..." répondit-il d'un ton bas.
Depuis cet évènement, la famille enchaina problèmes sur problèmes, toutes les mésaventures leur arrivèrent. Mais plus les jours passaient, plus le jour d'anniversaire de Ryiujen arrivait, plus la famille sentait quelque chose de pas bon. Les jours paraissaient long, leurs nuits étaient remplis de cauchemars. Il ne restait plus que dix jours avant l'anniversaire de Ryiu, ce mauvais pré-sentiment que la famille avait se révélait dans leur coeur comme un décompte.
Ryiu sentait une angoisse, une peur atroce, une si grande peur, qu'il n'arrivait même plus à utiliser son arbalète. Il essaya de trouver refuge en allant voir la mer mais le fait que le navire de la marine n'apparaissent pas le mit à s'inquiéter d'avantages. Les nuits, il n'arrivait plus à s'endormir, il regardait le coffre et se demandait si ce n'était pas une malédiction, il cherchait la raison de cette si grande angoisse collective.
La veille de son anniversaire, dans les environs de vingt-et-une heures, il trouva refuge devant l'océan, le paysage était identique à la première fois. Ce jour là, il était venu avec Nora. Celle-ci lui dit:
" Ryiu, il faut que je te dise quelque chose...!
- Qu'il y a-t-il?
- Cette angoisse que nous ressentons tous, c'est assez particulier, je pense que ça a rapport avec le fruit qui se trouve dans le coffre de ton père.
- Oui c'est mon avis aussi, mais où veux-tu en venir?
- Bah, vote famille est la plus aisée du village, il y a forcement des personnes qui sont jaloux de vous, les attaques qui nous ont été faites ces derniers jours, ce n'est pas un hasard, quelqu'un vous veux du mal et si ce quelqu'un arrive à voler le fruit on est mort!!
- En gros tu insinues quoi?
- J'insinue qu'il faille cacher le coffre. Viens j'ai une cachette dans les environs, personne ne me connait ici, avant que je ne te rencontre je dormais dans une grotte on cachera le coffre là-bas ok?
- Entendu, tout cela me semble bien et puis on est de vrais guerriers, je vais en toucher un mot à Tenku demain.
- Non, non!! Ce n'est pas la peine!!
- Hein?! Il nous a sauvé à plusieurs reprises je ne peux pas me passer de mon frère!
- Si tu le dis, j'aurais essayé...
- Essayé quoi?
- Rien partons il se fait tard je t'expliquerai ça demain pour l'heure, je suis fatiguée."
Ils rentrèrent tous deux sans dire un mot mais en repensant aux évènements.
La nuit fut terrible, une pluie tomba sans cesse pendant toute la durée du sommeil accompagnée d'orages et de cauchemars toujours aussi horribles.

Trois heures du matin, Nora réveilla Ryiu discrètement, elle était très enthousiaste. Ryiu se dépêcha de s'habiller, il emporta avec lui le coffre et réveilla aussi son frère. Tous les trois s'en allèrent discrètement. Leur chemin était plutôt joviale accompagné de " Joyeux anniversaire Ryiu" et des vivres en mains. Tenku avait prit ses deux plus belles lames, des sabres en acier fabriqués par son père en personne, avec la marque de la famille. Le chemin était long mais Nora ne voulait pas qu'ils s'arrêtent. Nora paraissait beaucoup plus heureuse que les deux autres garnements, elle chantonnait en sautillant et en disant que la vie est belle. Plus ils avançaient, plus Ryiu se méfiait, il voyait le visage de Nora devenir crispé, avec un petit souri mesquin. Ils s'arrêtairent devant un gigantesque temple de pierre de marbre. Nora se retourna et dit:
" Bon, on est arrivé, Ryiu je t'ai préparé une belle surprise, elle ne concernait que toi, tu as voulu inviter ton frère alors vous aurez tous les deux la surprise"
A ce moment, un vingtaine d'hommes sortirent de leur cachette, il étaient armés en conséquence, et n'attendaient qu'une chose, avoir le fruit qui se cache dans le coffre.
Ryiu cria:
" Traitresse !!!!! Tu t'es servi de moi !!! Tu as trahis ma famille qui était devenue tienne !!! Pour ce que tu fais je vais te tuer!!!!"
Ryiu pleurait de rage, il sortit de son petit sac son arbalète, prit son son briquet et commença a envoyer des pommes brûlées, il les envoya deux par deux mais les pirates les tranchaient sans efforts. Tenku se mit à réagir, il sortit ses deux sabre en acier et chuchota à l'oreille de Ryiu:
" C'est toi qui a le fruit parts d'ici, préviens la famille ne ralentis pas le rythme, cours vite et ne reviens jamais je compte sur toi moi je reste ici pour buter cette sale garce. Parts Ryiu j'ai confiance en toi sauve notre famille."
Ryiu fit un signe de la tête comme pour dire "oui" et s'en alla aussi rapidement que possible. Tenku quand à lui, était encerclé par les pirates, deux d'entres eux sautèrent sur lui, il les découpa en un rien de temps. Nora partit à la poursuite de Ryiu accompagnée de six pirates mais Ryiu était beaucoup trop loin pour qu'elle puisse le rattraper. Il était déjà à deux-cent mètres du village et criait aux secours. Les habitants du village percevaient l'écho de sa voix. Ils alertèrent Tenkoga le père de Ryiu qui s'équipa de toutes ses armes. Ryiu arriva à l'entrée du village épuisé et commença à raconter l'histoire à son père mais avant qu'il ne fasse sortir un mot de sa bouche, Nora tira une flèche dans son dos. Il cria de douleur tout en retirant la flèche. Tenkoga compris tout de suite que Nora était une traîtresse et sortit ses trois sabre il courut vers Nora et en une fraction de seconde, les six pirates qui accompagnaient Nora étaient morts. La petite fille resta fixe et dit:
" Le jeu ne fait que commencer... papa viens écraser ce gros attardé qui pense savoir utiliser des sabres."
Un homme musclé, d'un mètre quatre-vingt environ fit son apparition. Il avait des cheveux bruns et un bras en métal.
A sa vue, Tenkoga courut rapidement vers lui, il fit ses sabres faire une étincelle et avec cette dernière, il les enflamma. Il donna plusieurs coup de sabres mais le père de Nora se protégeait avec son bras en métal, bras qui ne fondait pas. Tenkoga s'acharna à tel point qu'il réussit à faire une égratignure à l'homme mais au moment de la fatigue, l'homme recula son point de métal pour donner plus d'élan et le balança dans la figure de Tenkoga. Le père de Ryiu était défiguré, il saignait de partout et ne pouvait plus bouger, il tremblait mais n'avait pas encore dit son dernier mot, il dit à Ryiu:
" Ryi...rrrr...ryiuuu....v..vvv...viens ap..approche toi..."
Il prit une amulette avec un signe chinois au bout et la brûla avec les dernières flammes qui se trouvaient sur ses sabres. Il baissa la tête de Ryiu et le marqua d'un coup vif en appuyant avec le 'empreinte du signe. Ryiu était marqué par le signe de la famille. Après cela, Tenkoga enchaîna ses derniers mots:
" Ryiu....ceciiii....e...est la...m...marque de...n...notre...famille...sache que je serai....toujours....avec....toi."
Sur ces derniers mots Tenkoga lâcha son dernier soupir.
A ce moment Ryiu cria de rage mais se sentait trop faible pour battre l'homme. Il avait encore mal au dos et devait assurer la protection du fruit. L'homme approchait lentement de lui en disant:" Allez sois gentil, dès que tu m'auras remis ce fruit ta famille sera épargée de tout mal".
Ryiu approchait comme pour lui donner le coffre et à ce moment il passa rapidement entre les jambes de l'homme, il courut vers Nora et tira à bout portant une pomme ardente dans la figure de la petite fille. Il la piétina et partit loin. A ce moment, la mère de Ryiu courut pour le rejoindre, mais le père de Nora l'attrapa par le coup et la rua de coup de poing métalique. Ryiu se retourna rempli de rage en entendant sa mère crier:" Ryiu cours, ne reste pas là!!! Parts loin d'ici et laisse ces malfras faire leur mal, ça ne t'avancera à rien d'essayer de les tuer. Parts Ryiu et sache que je ...t'aime!!!"
Sur ce mot, elle mourut. Ryiu avait perdu toute sa famille peut-ête sont frère n'était-il pas mort. Maintenant il fuyait et ne faisait que ça. Partir, fuir, laisser les personnes qui lui son chères. Ryiu avait le coeur blessé par la tragédie, mais il devait quitter ce lieu, quitter l'île toute entière, sur la côte, il y avait une petite barque. Il déposa ses affaires dedans et se mit à ramer. Il était toujours en possession du fruit et désormais, il ne s'en séparera plus.

La traversée de l'océan était longue et Ryiu n'avait pas prévu de ressources pour un si long trajet. Il surmonta tout de même tous les inconvénients même les tempêtes. Il se commençait à se sentir seul jusqu'à ce qu'il tombe nez à nez avec le gigantesque bateau de la marine. Des hommes de l'équipage l’interpellèrent. Ils le firent monter sur le magnifique navire et lui apportèrent tous les soins nécessaires. Il ne répondait pas franchement aux questionnements des hommes et inventé comme histoire qu'il était en mer avec ses cousins, qu'ils ont fais une course de bateau et il s'est perdu. Il leur demanda le déposer sur l'île la plus proche.
Le navire le déposa sur une île entièrement peuplée, là où il passera tout le reste de son enfance. Il fit ses premiers repères et se mit à la pêche pour gagner de l'argent. Il avait élu domicile dans le port entre quelques canaux. Il se nourrissait plutôt bien et entretenait de bonnes relations avec les travailleurs du port. Chaque jour il s’entraînait dans l'optique de venger sa famille. Il avait appris d'autres choses, il connaissait d'autres gens. Il découvrait le sexe et les autres plaisirs de la vie. Son intelligence se développait au fil du temps, sa maturité évoluait, son corps changeait et devenait plus robuste. Il devint un homme, beau et fort, intelligent et élégant. Rapide et robuste. Il visait mieux que quiconque, son arbalète était son bijoux, il pouvait jongler avec des pommes et les envoyer avec son arbalète en les embrasant de flammes avec son briquet. La nuit, il se dirigeait sur le pont du port et regardait l'eau, son reflet en se disant que s'il y a de la vie c'est qu'il y a de l'espoir.
Toutes les étapes de sa vie lui donnèrent force et courage et chaque jour il se préparent en attendant le jour oû il vengera sa famille.


II: Après la mort, une renaissance


L'air, l'eau, le feu, la terre, quatre éléments réunis pour former le monde, ces quatre éléments sont ceux qui permettent à la vie de continuer et si il y a de la vie, c'est qu'il y a de l'espoir, tel était la devise de Ryiu, il y repensait chaque jour qui passait. Après un enfance horrible, il devait reprendre les choses en main. Le Ryiu qui existait avant était mort, il avait laissé la place à un nouveau Ryiu, ce nouvelle homme était celui qui pourrait enfin venger sa famille, mais il n'était pas pressé de retrouver les tueurs de ses parents. Il savait qu'il n'était pas capable de les éliminer. En tant normal, il aurait laisser vivre quelqu'un qui aurait pu tuer son animal domestique, mais tuer un membre de sa famille lui semblait impardonnable, un tel acte se doit d'être puni.
Les jours passaient et Ryiu s’entraînait toujours dans le port. Jour et nuit, sans relâche. Il avait tissé de bonnes affinités avec le gardien du port. Celui-ci l'hébergeais dans une petite pièce et lui donnait toutes les ressources nécessaires à sa croissance.
Ryiu n'avait que onze ans, pour son âge il paraissait beaucoup plus mure. Un grand nombre de civiles le prenait pour un homme de 13 ans environ. Un jours alors qu'il s’entraînait à faire un grand écart entre deux tonneaux et de les casser avec ses pieds, un vieille l'aperçut et l’interpella. L'homme avait une longue barbe grisonnante, une longue moustache qui descend de part et d'autre de ses fines lèvres et de petit yeux noirs frappants et sincères. Ryiu resta fixe devant l'homme et l'observa, il se demandait qu'est-ce que cette homme lui voulait mais au fond il savait que ce vieux monsieur ne lui voulait aucun mal, il le voyait!
L'homme s'approcha de lui doucement, posa sa main sur l'épaule gauche de Ryiu et lui dit:
" Tu m'a l'aire d'avoir vécu quelque chose de tragique, tu possèdes d'extraordinaires capacités physiques mais il te manque une chose, viens ne restons pas ici.
- Attendez, qui êtes-vous? Je ne vous connais pas, je ne parts pas avec n'importe qui! répondit Ryiu
- Oui excuse moi, j'ai tendance à être assez direct, je me nomme Shinzu Okiwa, maître d'arts martiaux, si tu viens avec moi, je pourrai t'enseigner quelques techniques où simplement te permettre de devenir plus fort, tout cela à ta guise.
- Cela me semble concret, bien, entendu! Je parts avec vous mais il faut que je prévienne le gardien, c'est lui qui m'a hébergé depuis mon arrivée sur Redline, je ne peux pas lui faire faux bond vous comprenez?
- Bien sûr, je te laisse le temps nécessaire, je ne suis pas pressé."
Ryiu tourna les talons mais sentait dans son coeur une tel hâte de pourvoir enfin se faire entraîner par quelqu'un après toutes ces années. Il se dirigea vers le petit bungalow du gardien et y entra. En ressortant, il avait une petite peine de laisser l'homme qui l'avait héberger ces derniers temps, mais ce dernier lui laissa une carte avec ses coordonnés et y avait écrit que si il y a quoi que ce soit qu'il puisse faire, qu'il serait là.
Ryiu parti avec le vieille homme et commença un long chemin avant d'arriver chez lui.
" Vas-y entre, tu es chez toi maintenant!" dit le vieille homme en souriant;
Ryiu n'entra pas directement et l'homme continua:
" Je suppose que tes parents t'ont appris les bonnes manières mais tu peux rentrer, tu es chez toi, c'est ici que tu dormiras dorénavant.
- Ne parlez pas de mes parents !!! hurla Ryiu en sanglotant;
- Excuse moi, je ne voulais pas te faire de peine.
- Non, c'est à moi de m'excuser, ce n'est pas sur vous que je dois me défouler!
- Alors, qu'est-ce qui ne va pas? Raconte moi tout.
- C'est un peu long à expliquer mais je vous dois cela."
Ryiu expliqua toute l'histoire à Shinzu qui fut touché par cette dernière. Il se demandait comment un enfant pouvait avoir subit une tel atrocité. Il prit Ryiu par la main et le tira jusqu'à une pièce. La pièce était immense, au milieu se tenait une petite piscine avec un bonsaï géant, environ un mètre cinquante, énorme pour un bonsaï. Les murs étaient recouverts de carreaux dorés et des statues de dragon occupaient les angles de la pièce.
" Ici, c'est mon lieu de méditation, c'est assez calme mais ne t'en fais pas, il y en a d'autres."annonça Shinzu
Ils continuèrent et entrèrent dans une autre pièce avec à côté, une immense salle, Shinzu reprit:
"C'est dans cette pièce que tu dormiras, à côté, c'est la salle d'arts martiaux, c'est ici que j'effectue toutes mes techniques. C'est aussi ici que beaucoup de têtes faibles sont tombées, pour réussir, il faut être fort!"
Ils dépassèrent l'immense salle et là se tenait un couloir avec un port au bout. Shinzu dit à Ryiu:
" Ouvre la porte, je pense que ce lieu te plaira le plus."
Ryiu tira la poignée de la porte et derrière celle-ci, se tenait un immense jardin, des roses, des bambous, des lapins, des chatons et au fond, la mer le vaste monde qu'est la mer. Ryiu eu tout de suite un coup de coeur pour ce lieu. Il entra tout de suite en harmonie avec la nature de ce lieu. Shinzu quand à lui, préparait le repas du midi. Ryiu se mit à regarder la mer assis sous un pommier. Il vit une pomme tomber devant ses yeux. Il se questionna alors sur le système de gravité, comment quelque chose pourrait-il se faire attirer de tel façon.
L'heure du déjeuné arriva. Au menu: sushi de saumon et d'espadon, riz blanc, un peu de wazabi, nouille de poulet et du porc laqué. De quoi ce régaler.
" Allez! Régale toi parce qu'après il n'y a rien de tel qu'un bon entraînement! dit Shinzu
- Pourquoi vous êtes chi gentil avec moi... crounch! répondit Ryiu en mâchant un bon morceau de porc laqué.
- Haha, tu me fais rire...moi aussi je dois t'expliquer quelque chose, avant j'avais un fils, il s'appelait Hato. Mais malheureusement, pris par ma profession je ne pouvais jamais m'occuper de lui alors il s'est débrouillé seul et un jour, il s'est suicidé, depuis cela je me suis promis de ne jamais laisser aucun enfant seul et en détresse.
- Aaaah, ch'est intéressent...miam.... pourtant moi je ne suis pas en détresse...crounch... je suis bien loti.
- Hahaha, tu me fais rire allez finis de manger et repose toi les journées seront longues."
Ryiu engloutit son assiette fit une sieste qui dura toute l'après-midi.
Chaque jour c'était le même scénario, des heures d'entraînement, un menu conséquent, un sieste énorme et ensuite une détente devant un paysage magnifique. La vie de Ryiu était redevenue belle, il avait appris à refaire confiance aux gens. Shinzu était devenu comme un père pour lui. Il lui avait enseigné beaucoup de techniques. Plus tard, Ryiujen eu des affinités avec la petite fille de Shinzu, affinités qui par la suite se transformèrent en relations amoureuses mais qui ne durèrent pas longtemps car cette dernière dû s'en aller travailler en hôtellerie.

Seize ans, Ryiu se sentait prêt à partir à l'aventure, il avait récolté assez de ressources physiques pour partir en quête et devenir membre de la marine. Il avait une troisième idée en tête mais qu'il ne fit part à personne. Il quitta la maison de Shinzu et lui promi qu'il reviendrait un jour, mais que lorsqu'il aurait accompli tous ses objectifs. Shinzu lui donna un anneau en bronze et une carte du monde entier. Il souhaita bonne chance à Ryiujen et lui offrit un coffret. Dans le coffret se trouvait deux pistolets avec des recharges. Ryiujen le remercia et s'en alla. Il était parti en quête et sa vraie histoire allait enfin commencer.




III.CHAPITRE BONUS: Une poutre peut changer le cour de toute une vie.

Robuste, confiant, résistance, force, Ryiujen avait tout cela adapté a son âge. Un vrai petit guerrier. Il vivait bien et au le même programme suivait de jours en jours. Ce programme était particulièrement dominé par l'entrainement, une passion pour Ryiu.
Il avait environ 7 à 8ans lorsqu'il fut victime d'une tragédie. Cette tragédie peut faire rire mais dans l'acte celle-ci fait mal. Cela se passa un Lundi dans la matinée pour plus de précision. Ryiujen s’entraînait sans relâches ce jour là. Comme tous les autres jours d'ailleurs. Mais un petit détail distingua ce jour des autres. Ryiu s'entraînait à l'extérieur au milieu de roches et de poutres en bois robuste. Chaque coups de pieds étaient donnés puissance. La rapidité d'exécution se mêlait aux techniques de combats du petit Ryiu mais Ryiu sentait qu'il devait travailler quelque chose, l'équilibre !! ( genre il sait pas tenir sur un pied lol! ) Alors il eu l'idée de tenir en équilibre sur une poutre tout en combattant une autre ainsi il serait capable de frapper tout et n'importe quoi n'importe où!
Premier coup de pied. Réussite mais estimation zéro. Pour lui ce fut la chance du débutant. Deuxième coup de pied. Parfait, ce gamin est talentueux!! Mais pour Ryiu deux jamais sans trois et c'est cet esprit qui lui a fait avoir cette faiblesse qui le suivra toute sa vie.
Troisième coup de pied!! Ce coup était magnifique, il le fit dans les airs pour donné plus d'élégance. Malheureusement la réception n'était pas aussi magnifique que le saut en lui même. Effectivement en essayant de se réceptionner, Ryiujen rata la poutre et tomba en plein sur son "service trois pièces". Il poussa un cri fulgurant. Un tel cri qu'il concurrencerait la " castafior" dans Tintin( la bande dessinée). Ses parents arrivèrent aussi rapidement que possible.
Cette tragédie fut l'handicape de Ryiu mais il évite d'en parler sinon on peut le battre à plat de couture.
Heureusement que son petit oiseau est là pour lui tenir compagnie et le réconforter, seul ce dernier connait ce point faible. On se demande comment il l'a apprit.

FIN[/b][/color] cheers







Dernière édition par Ryiujen Modoki le Mer 2 Mai - 22:23, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Présentation de Ryiujen Modoki   Mar 1 Mai - 13:28

Ca y est j'ai finis ma présentation, j'attends votre notation avec impatience! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Présentation de Ryiujen Modoki   Mar 1 Mai - 14:06

    ○ Qualité : 5/6
    Description physique 1,5/1,5
    Description morale 1,5/1,5
    Histoire 2/3

    Les descriptions sont très bien détaillées, simples. L'histoire c'est autre chose, attention aux fautes aux majuscules, aux terminaisons et autres de ce type...

    ○ Quantité : 6/6
    Description physique 1,5/1,5
    Description morale 1,5/1,5
    Histoire 3/3

    Rien à dire. En plusieurs Chapitres, tant mieux !

    ○ Ensemble : 7,5/8
    Français 1,5/3 J'ai été très déçu car je m'amusais bien à lire ta présentation, puis à un moment de ton histoire tu as relâché tes efforts, les fautes sont sortit de nulle part, bref... Un beau sabotage vers la fin.
    Mise en page 1,5/2 Avec tes images derrière j'ai bataillé pour lire --' Mais bon, jolie quand même Wink Allen de D- Gray Man ? :O
    Avis personnel 0,5/1 Déçu, très déçu. C'était bien partit tout de même... :$
    Originalité 1/2 Vwalà ! Une famille qui meurt, un coffre avec un Fruit... Typique ! Trop classique !! Tu te fais entraîné par un inconnu qui te donne à manger... Alala...

    >> Total 14/20 = Validé Level 14 ! Si tu veux mon avis, le Français et l'Originalité on tout fait capoté, tu étais bien partit pour avoir le Fuwa mais tu ne peux pas l'avoir, ton niveau est trop petit. Nous n'allons pas te le réserver si jamais quelqu'un le veux en même temps hein, donc tu peux pas l'avoir, simplement ! Par contre tu peux toujours retravaillé ta prez' si tu veux atteindre le Level conséquent !! Admis chez les Pirates.

    Bonne continuation sur One Piece Renaissance !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Présentation de Ryiujen Modoki   Mar 1 Mai - 14:18

je préfère retravaillé un peu ma prés histoire d'acquérir un lvl un peu plus haut
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Présentation de Ryiujen Modoki   Mar 1 Mai - 14:20

Okay mon choux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Présentation de Ryiujen Modoki   Mar 1 Mai - 15:20

Bon je pense être au point, j'ai modifier l'image de fond pour te faciliter ta lecture et j'ai rajouter un petit chapitre bonus. J'ai aussi corriger quelques fautes, j'espère avoir tout corrigé. Bonne lecture :p
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Présentation de Ryiujen Modoki   Mer 2 Mai - 21:13



Présentation de Invité





Carte d'identité

Nom : Modoki
Prénom : Ryiujen
Surnom : Ryiu
Age : 20 ans
Sexe : masculin ♂
Lieu de Naissance : Dans un village sur une île perdu dans l'océan
Camp : Marine
Race : Humain
Grade : Aucun ( pour le moment)
Métier : Médecin
FDD/Arme : gun ( pistolets), dagues, fines lames, Fuwa fuwa no mi ( fruit de la gravié),
But / rêve : venger sa famille venger sa famille et écraser la piraterie


Description Physique


Ryiujen est un jeune garçon aux cheveux blancs et aux yeux gris. Celui-ci trouve tout son charme à travers ces derniers. Mince et petit de taille, environ un mètre soixante, robuste et élégant l'homme ne se laisse pas marcher dessus. De petites oreilles recouvertes par les cheveux blancs mais qui laissent percevoir toute sonorité indiscrète ou intrigante. Son nez pointu et court lui permet de sentir l'odeur des adversaire, espérons seulement que ces derniers sentent bon. A force d'entrainement, le jeune homme a développé de très beaux muscles et abdos. Tout de même, il évite d'utiliser ses poings dans l'optique de ne pas se salire les mains. Avec toutes ses performances physiques, on pourrait penser que Ryiujen est un homme parfait doté d'aucunes faiblesses physique mais en dessous de tous ces atouts se cache une fragilité à une partie du corps très indiscrète. Effectivement lorsqu'il était petit, il tomba sur une poutre en bois robuste, depuis cela le jeune garçon a une faiblesse particulière a son organe génitale de gauche. Cet inconvénient lui a permit de développer d'autres endroit tel ses chevilles qui sont tellement solides qu'elles pourraient casser cette fameuse poutre en bois robuste, chose qu'il a fait quelques années après s'être fait ce tragique accident. Il tient aussi sa force physique de part la marque que son père lui inscrit sur la nuque lors de son neuvième anniversaire, le jour où tout a changé.
Ryiu, surnommé ainsi pour les intimes n'a pas pour habitude de se coiffer, d'ailleurs, il n'en a pas trop besoin étant donné que ses cheveux sont raides et lisses et toujours dans tous les sens. Contrairement à certains hommes, il a horreur que ses ongles dépassent l'extrémité de ses doigts.
Pour revenir à son visage, il possède une marque sur le visage au côté gauche. Lui même ne sait même pas comment cette dernière pu arriver.


Passons aux habits du petit Ryiu.
Pour commencer, Ryiujen possède une "game" de vêtements, et oui, il en a beaucoup, surtout quand on constate qu'il s'agit du même exemplaire. Effectivement on pourrait croire en le voyant qu'il ne possède qu'un seul habit mais en fait, celui-ci est en plusieurs exemplaires. Ce fameux vêtement est tout simplement une aube ( oui, comme les moines) noire et blanche accompagnée d'une capuche noire aux rayures blanches. Ryiujen se balade presque toujours avec des gants. Ceux-ci sont blancs.
Aux pieds, il porte des bottes noires.
Ah oui et une petite précision, pour éviter les vues choquantes en cas de coup de vent violent, il porte un pantalon standard noir. On ne sait jamais, s'il doit sauver quelqu'un dans l'eau et que cette personne se noie, elle risque de s'étouffer plus rapidement en voyant... bref passons.
Ryiu porte un anneau au majeur de la main gauche ( c'est très important), cette anneau lui rappel son enfance.





Description Morale


Ryiujen surnommé Ryiu est un jeune homme calme et doté d'une réflection incroyable tout de même celui-ci a tendance à ne pas pouvoir se rendre compte de certaines situations depuis un trouble mental qu'il a subit petit. Le silence est tout se qui pourrait le décrire, entretenir une conversation de trente minutes avec lui serait un exploit. Ryiu est le genre de type qui pense et réagit par la suite, il garde tout en lui, il ne partage pas beaucoup ses opinions mais parfois cela peut lui être fatale. Par contre il reste invulnérable a toutes mauvaises paroles, on pourrait le décrire en disant que c'est un homme sans coeur, c'est faux, il a juste appris a ne pas se prendre la tête. Malgré son silence qui peut paraître quelques fois antipathique, Ryiu est un homme sensible et pourrait porter secoure n'importe où, à n'importe quel moment à quelqu'un qui lui est chère. On pourrait se demander pourquoi est-il comme ça? Tout simplement depuis la tragédie de son enfance, pas celle de la poutre robuste mais une tuerie qui s'est passé à son jeune âge. Depuis cela, le garçon a subit un trouble mentale et essai de le surmonter grâce au silence. Parfois il reste méditer devant l'océan en essayant de se remémorer tous ses bons souvenirs qui se sont envolés avec le temps. C'est un vrai travail de mémoire! Pour lui, la vie est une chance et il estime que certaines personnes ne la mérite pas mais ils les laissent vivre se disant qu'ils vont se rattraper même si dans son coeur, il se dit qu'on a pas le droit à l'erreur. Ce garçon est quelqu'un de très serviable, à chaque fois que qu'une personne a besoin d'aide, il n'hésite pas à l'aider, surtout si elle est en difficulté. Par contre, Ryiu est un grand mangeur, le soir, dans le port il se met à manger trois à quatre saumons cuisinés avec un belle assiette de riz et une délicate sauce, tout de même son plât préféré reste des pattes aux saumons avec du fromage fondu et du parmesan. Il a horreur qu'on lui vole ce qu'il aime, surtout quand il s'agit de quelque chose à manger. Il peut paraître aussi ennuyant, partout où il va, il faut qu'il mesure la qualité de l'air, la température de l'eau,etc; son cerveau est très développé. En fait Ryiu n'est pas vraiment un combattant offensif, il reste plutôt en arrière et assure ses protections, il ne fonce jamais tête la première. En vérité, il n'aime pas beaucoup combattre mais dès qu'il a une idée en tête, impossible de la lui retirer. C'est une vraie tête de mule. Il est têtu comme pas possible, d'ailleurs il tien cela du caractère de son père, un vrai mulet. Sa mère, elle, c'est la "pipelette de service" heureusement que Ryiu n'a pas prit ce trait de caractère, les migraines seraient à profusion.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Présentation de Ryiujen Modoki   Mer 2 Mai - 21:20

Biographie



Ryiujen Modoki, l'enfant prodige

I.Une enfance détruite:

Ryiujen Modoki surnommé Ryiu est un jeune garçon de 16 ans et a pour but de faire partie de la marine. Alors qu'il n'était qu'un petit garçon de quatre ans, son père Tenkoga Modoki surnommé l'oeil noir l'entrainait jour et nuit dans le but de le rendre imbatable. Ryiu savait courir rapidement en portant au minimum une dizaine de matériaux lourds. Il vivait dans une famille équilibrée. Sa mère Hanita était une couturière dans leur petit village perdu dans la nature, cette dernière avait un don pour confectionner des vêtements chiques et à bon prix. Son père, lui, était le forgeron du village et enseignait dans ses heures libres des techniques de combats aux petits volontaires. Ryiujen était vraiment bien loti. Chaque jour, il partait en promenade avec son grand frère tenku Modoki dans les bois aux alentours du village. En à peine un ans, Ryiu savait déjà chasser, combattre, courir et tout ce qu'il s'en suit. Il apprenait chaque jour une technique différente tel le Johu; il faut avouer qu'il n'y est pas parvenu de suite mais après des mois et des mois d'entrainement il y est arrivé. Le soir, après toutes les activités de la journée et après avoir dîné, il se retrouvait seul sur la côte de l'île où était situé le village et il regardait la mer, l'infini monde qu'est l'océan, les reflets dorés de la lune dans l'eau limpide lui donnait l'impression qu'il y ait une symétrie entre les étoile, le ciel et le vaste monde de l'océan. Ses yeux brillaient, étaient illuminés par tant de beauté qu'est la nature, il y avait aussi ce bâtiment, ce bâtiment de guerre que contrôle la marine, ce gigantesque bateau qui représente l'impérialisme, la puissance, l'autorité, la résistance, tout ce qu'il y a de plus vaste. Au fil du temps c'était devenu un rêve que d'intégrer la marine pour monter sur ce navire et de voir que le monde est au peuple.

Les jours qui suivirent furent différents, Ryiujen combattait dans l'optique d'acquérir une puissance tel que la marine ne pourrait le refuser. Le Johu était maîtrisé, il n'avait que sept ans et développait un don pour le tir à l'arbalète. Son père eu une idée, utiliser une munition à l'aspect inoffensif mais au touché redoutable serait parfait. Tenkoga laissa libre cour à son fils de choisir la munition parfaite. En à peine quelques heures, Ryiu avait déjà trouvé, il avait choisi une pomme. Le fruit qu'il aimait tant jongler avec. Ryiu visait parfaitement, son sens de la vue était entièrement développé, il pouvait toucher un adversaire jusqu'à environ vingt à trente mètres de lui. Il s'entrainait jour et nuit et mangeait comme un ogre. Pas une trace de fatigue, il travaillait sans relâche et ce jusqu'à ce que mort s'en suive. Une des soirs où il se retrouvait devant la mer, il y avait des bruits de feuilles. Il ne craignait rien, il était équipé de son arbalète et maîtrisait le Johu. Le bruit persistait et Ryiu, imprudent sauta dans le buisson, là où il y avait les bruits. A cet endroit se tenait à genoux une petite fille du même âge que Ryiu. Elle fabriquait un arc à flèches. Elle était petite de taille, des yeux bleu azure, des cheveux blonds et un sale caractère. Ryiu tomba directement amoureux:
" Salut, euh...comment tu t'appelle?
- Bonsoir, je m'appelle Nora et t'es qui toi? répondit la petite fille.
- Moi c'est Ryiujen mais tu peux m'appeler Ryiu, qu'est-ce que tu fais ici à une heure si tardive de la nuit?
- C'est plutôt à toi que je devrais poser la question parce qu'il ne me semble pas t'avoir déjà vu sur cette île, elle est déserte que je sache et puis a ton âge une arbalète c'est un peu risqué.
- Non mais oh tu te prends pour qui t'es pas ma mère, je fais ce que je veux moi et puis zut tu as l'air fatiqué et tes vêtements sont déchirés, viens je t'emmène chez moi, ma mère est couturière elle te fera un nouveau vêtement. Allez viens!
- Euh ... je ne sais pas quoi dire... merci. "
Ryiu attrapa Nora par la main et l'aida à ce qu'elle se lève puis ils rentrèrent tous deux dans le village.

Le lendemain matin, Ryiu présenta Nora à ses parents et expliqua tout ce qui s'est passé, la petite fille elle-même raconta comment elle a attérit sur l'île, elle expliqua qu'elle était sur le navire de ses parents et que lors d'une tempête ils furent dispersés et c'est alors qu'elle se retrouva ici. La famille Modoki l'avait adopté, elle était chez elle et vivait bien. La famille avait apprit à la connaître et de même pour elle. Ryiu partageait tout avec Nora, on pourrait dire que leur amour était réciproque. Ryiu savait maintenant envoyer des pommes enflammées avec son arbalète et Nora savait envoyer des flèches à une puissance impressionnante. Tenku, le frère de Ryiu maîtrisait le sabre, il pouvait en contrôler deux. A eux trois, ils formaient une équipe formidable. Aucun animal de la forêt ne leur résistait. Un jour un anaconda essaiya de manger Nora, Ryiu arriva au même moment mais malheureusement le reptile l'entortilla avec sa queue. Tenku était dans les environs, il brandit ses sabres, l'animal avait relâché Ryiu, c'est alors qu'il prit son arbalète et embrasa le serpent de pommes ardentes. A plusieurs reprises, Ryiu sauva la vie de ses compagnons, il n'avait que huit ans et il était doté d'une incroyable force autant mentale que physique. Après l'épisode du serpent, vint un requin complètement en furie. Ils se baignaient tous les trois dans l'eau et jouaient à faire ricocher des cailloux. Puis au loin, un aileron de requin fit son apparition, le squal fit un saut fulgurant au dessus de Ryiu qui était sans défense. Tenku voyant la scène sauta dans l'eau en attrapant le requin en plein vole. Le requin se débattait et allait au fur et à mesure dans les profondeurs. Tenku sortit un petit couteaux et le planta dans les branchis du squal, il remonta rapidemment à la surface et fit evacuer Ryiu et Nora. Tous ces évènements se passèrent après un soir, un soir où toute la famille était réunie autour de la table à l'heure du dîner. Ce soir là, Ryiu posa une question qui dérangea un peu son père.
" Papa, qu'est-ce qu'il y a dans ce coffre, tu nous a jamais donné la permission de l'ouvrir.
- Euh... Il y a quelque chose de dangereux dans ce coffre, bon vous êtes ma famille je me dois de vous dire ce qui se cache dedans. Bah en fait, je cache un fruit dans ce coffre."
Ryiu se mit à rire tout fort, il avait l'aire d'être le seul à ne pas être au courant où à ne pas avoir compris. Après une minute de silence Nora se mit à rire et Ryiu répondit:
" Mais qu'est-ce que tu es drôle papa.. hahahahhihihi...tu cache un fruit dans un coffre, non mais quelle drôle d'idée!!! hihihihi"
Puis d'un ton convainquant, Tenkoga dit en tapant du poing sur la table:
" Ryiu! Prends ce que je te dis au sérieux, même si tu ne me crois pas maintenant mais tu me croiras un jour, ce qui se cache dans ce coffre est extrêment puissant, quiconque le mangera sera doté de pouvoirs incroyables mais au risque de ne peut-être pas les contrôler !! Et je compte sur vous pour assurer la protection de ce coffre car c'est un bien de famille qui doit rester, ceci montre la puissance de notre famille !! Me suis-je bien fais comprendre?
- Oui papa..." répondit-il d'un ton bas.
Depuis cet évènement, la famille enchaina problèmes sur problèmes, toutes les mésaventures leur arrivèrent. Mais plus les jours passaient, plus le jour d'anniversaire de Ryiujen arrivait, plus la famille sentait quelque chose de pas bon. Les jours paraissaient long, leurs nuits étaient remplis de cauchemars. Il ne restait plus que dix jours avant l'anniversaire de Ryiu, ce mauvais pré-sentiment que la famille avait se révélait dans leur coeur comme un décompte.
Ryiu sentait une angoisse, une peur atroce, une si grande peur, qu'il n'arrivait même plus à utiliser son arbalète. Il essaya de trouver refuge en allant voir la mer mais le fait que le navire de la marine n'apparaissent pas le mit à s'inquiéter d'avantages. Les nuits, il n'arrivait plus à s'endormir, il regardait le coffre et se demandait si ce n'était pas une malédiction, il cherchait la raison de cette si grande angoisse collective.
La veille de son anniversaire, dans les environs de vingt-et-une heures, il trouva refuge devant l'océan, le paysage était identique à la première fois. Ce jour là, il était venu avec Nora. Celle-ci lui dit:
" Ryiu, il faut que je te dise quelque chose...!
- Qu'il y a-t-il?
- Cette angoisse que nous ressentons tous, c'est assez particulier, je pense que ça a rapport avec le fruit qui se trouve dans le coffre de ton père.
- Oui c'est mon avis aussi, mais où veux-tu en venir?
- Bah, vote famille est la plus aisée du village, il y a forcement des personnes qui sont jaloux de vous, les attaques qui nous ont été faites ces derniers jours, ce n'est pas un hasard, quelqu'un vous veux du mal et si ce quelqu'un arrive à voler le fruit on est mort!!
- En gros tu insinues quoi?
- J'insinue qu'il faille cacher le coffre. Viens j'ai une cachette dans les environs, personne ne me connait ici, avant que je ne te rencontre je dormais dans une grotte on cachera le coffre là-bas ok?
- Entendu, tout cela me semble bien et puis on est de vrais guerriers, je vais en toucher un mot à Tenku demain.
- Non, non!! Ce n'est pas la peine!!
- Hein?! Il nous a sauvé à plusieurs reprises je ne peux pas me passer de mon frère!
- Si tu le dis, j'aurais essayé...
- Essayé quoi?
- Rien partons il se fait tard je t'expliquerai ça demain pour l'heure, je suis fatiguée."
Ils rentrèrent tous deux sans dire un mot mais en repensant aux évènements.
La nuit fut terrible, une pluie tomba sans cesse pendant toute la durée du sommeil accompagnée d'orages et de cauchemars toujours aussi horribles.

Trois heures du matin, Nora réveilla Ryiu discrètement, elle était très enthousiaste. Ryiu se dépêcha de s'habiller, il emporta avec lui le coffre et réveilla aussi son frère. Tous les trois s'en allèrent discrètement. Leur chemin était plutôt joviale accompagné de " Joyeux anniversaire Ryiu" et des vivres en mains. Tenku avait prit ses deux plus belles lames, des sabres en acier fabriqués par son père en personne, avec la marque de la famille. Le chemin était long mais Nora ne voulait pas qu'ils s'arrêtent. Nora paraissait beaucoup plus heureuse que les deux autres garnements, elle chantonnait en sautillant et en disant que la vie est belle. Plus ils avançaient, plus Ryiu se méfiait, il voyait le visage de Nora devenir crispé, avec un petit souri mesquin. Ils s'arrêtairent devant un gigantesque temple de pierre de marbre. Nora se retourna et dit:
" Bon, on est arrivé, Ryiu je t'ai préparé une belle surprise, elle ne concernait que toi, tu as voulu inviter ton frère alors vous aurez tous les deux la surprise"
A ce moment, un vingtaine d'hommes sortirent de leur cachette, il étaient armés en conséquence, et n'attendaient qu'une chose, avoir le fruit qui se cache dans le coffre.
Ryiu cria:
" Traitresse !!!!! Tu t'es servi de moi !!! Tu as trahis ma famille qui était devenue tienne !!! Pour ce que tu fais je vais te tuer!!!!"
Ryiu pleurait de rage, il sortit de son petit sac son arbalète, prit son son briquet et commença a envoyer des pommes brûlées, il les envoya deux par deux mais les pirates les tranchaient sans efforts. Tenku se mit à réagir, il sortit ses deux sabre en acier et chuchota à l'oreille de Ryiu:
" C'est toi qui a le fruit parts d'ici, préviens la famille ne ralentis pas le rythme, cours vite et ne reviens jamais je compte sur toi moi je reste ici pour buter cette sale garce. Parts Ryiu j'ai confiance en toi sauve notre famille."
Ryiu fit un signe de la tête comme pour dire "oui" et s'en alla aussi rapidement que possible. Tenku quand à lui, était encerclé par les pirates, deux d'entres eux sautèrent sur lui, il les découpa en un rien de temps. Nora partit à la poursuite de Ryiu accompagnée de six pirates mais Ryiu était beaucoup trop loin pour qu'elle puisse le rattraper. Il était déjà à deux-cent mètres du village et criait aux secours. Les habitants du village percevaient l'écho de sa voix. Ils alertèrent Tenkoga le père de Ryiu qui s'équipa de toutes ses armes. Ryiu arriva à l'entrée du village épuisé et commença à raconter l'histoire à son père mais avant qu'il ne fasse sortir un mot de sa bouche, Nora tira une flèche dans son dos. Il cria de douleur tout en retirant la flèche. Tenkoga compris tout de suite que Nora était une traîtresse et sortit ses trois sabre il courut vers Nora et en une fraction de seconde, les six pirates qui accompagnaient Nora étaient morts. La petite fille resta fixe et dit:
" Le jeu ne fait que commencer... papa viens écraser ce gros attardé qui pense savoir utiliser des sabres."
Un homme musclé, d'un mètre quatre-vingt environ fit son apparition. Il avait des cheveux bruns et un bras en métal.
A sa vue, Tenkoga courut rapidement vers lui, il fit ses sabres faire une étincelle et avec cette dernière, il les enflamma. Il donna plusieurs coup de sabres mais le père de Nora se protégeait avec son bras en métal, bras qui ne fondait pas. Tenkoga s'acharna à tel point qu'il réussit à faire une égratignure à l'homme mais au moment de la fatigue, l'homme recula son point de métal pour donner plus d'élan et le balança dans la figure de Tenkoga. Le père de Ryiu était défiguré, il saignait de partout et ne pouvait plus bouger, il tremblait mais n'avait pas encore dit son dernier mot, il dit à Ryiu:
" Ryi...rrrr...ryiuuu....v..vvv...viens ap..approche toi..."
Il prit une amulette avec un signe chinois au bout et la brûla avec les dernières flammes qui se trouvaient sur ses sabres. Il baissa la tête de Ryiu et le marqua d'un coup vif en appuyant avec le 'empreinte du signe. Ryiu était marqué par le signe de la famille. Après cela, Tenkoga enchaîna ses derniers mots:
" Ryiu....ceciiii....e...est la...m...marque de...n...notre...famille...sache que je serai....toujours....avec....toi."
Sur ces derniers mots Tenkoga lâcha son dernier soupir.
A ce moment Ryiu cria de rage mais se sentait trop faible pour battre l'homme. Il avait encore mal au dos et devait assurer la protection du fruit. L'homme approchait lentement de lui en disant:" Allez sois gentil, dès que tu m'auras remis ce fruit ta famille sera épargée de tout mal".
Ryiu approchait comme pour lui donner le coffre et à ce moment il passa rapidement entre les jambes de l'homme, il courut vers Nora et tira à bout portant une pomme ardente dans la figure de la petite fille. Il la piétina et partit loin. A ce moment, la mère de Ryiu courut pour le rejoindre, mais le père de Nora l'attrapa par le coup et la rua de coup de poing métalique. Ryiu se retourna rempli de rage en entendant sa mère crier:" Ryiu cours, ne reste pas là!!! Parts loin d'ici et laisse ces malfras faire leur mal, ça ne t'avancera à rien d'essayer de les tuer. Parts Ryiu et sache que je ...t'aime!!!"
Sur ce mot, elle mourut. Ryiu avait perdu toute sa famille peut-ête sont frère n'était-il pas mort. Maintenant il fuyait et ne faisait que ça. Partir, fuir, laisser les personnes qui lui son chères. Ryiu avait le coeur blessé par la tragédie, mais il devait quitter ce lieu, quitter l'île toute entière, sur la côte, il y avait une petite barque. Il déposa ses affaires dedans et se mit à ramer. Il était toujours en possession du fruit et désormais, il ne s'en séparera plus.

La traversée de l'océan était longue et Ryiu n'avait pas prévu de ressources pour un si long trajet. Il surmonta tout de même tous les inconvénients même les tempêtes. Il se commençait à se sentir seul jusqu'à ce qu'il tombe nez à nez avec le gigantesque bateau de la marine. Des hommes de l'équipage l’interpellèrent. Ils le firent monter sur le magnifique navire et lui apportèrent tous les soins nécessaires. Il ne répondait pas franchement aux questionnements des hommes et inventé comme histoire qu'il était en mer avec ses cousins, qu'ils ont fais une course de bateau et il s'est perdu. Il leur demanda le déposer sur l'île la plus proche.
Le navire le déposa sur une île entièrement peuplée, là où il passera tout le reste de son enfance. Il fit ses premiers repères et se mit à la pêche pour gagner de l'argent. Il avait élu domicile dans le port entre quelques canaux. Il se nourrissait plutôt bien et entretenait de bonnes relations avec les travailleurs du port. Chaque jour il s’entraînait dans l'optique de venger sa famille. Il avait appris d'autres choses, il connaissait d'autres gens. Il découvrait le sexe et les autres plaisirs de la vie. Son intelligence se développait au fil du temps, sa maturité évoluait, son corps changeait et devenait plus robuste. Il devint un homme, beau et fort, intelligent et élégant. Rapide et robuste. Il visait mieux que quiconque, son arbalète était son bijoux, il pouvait jongler avec des pommes et les envoyer avec son arbalète en les embrasant de flammes avec son briquet. La nuit, il se dirigeait sur le pont du port et regardait l'eau, son reflet en se disant que s'il y a de la vie c'est qu'il y a de l'espoir.
Toutes les étapes de sa vie lui donnèrent force et courage et chaque jour il se préparent en attendant le jour oû il vengera sa famille.


II: Après la mort, une renaissance

Un jours alors que Ryiujen s’entraînait à faire un grand écart entre deux tonneaux et de les casser avec ses pieds, un vieil homme l'aperçut et l’interpella. L'homme avait une longue barbe grisonnante, une longue moustache qui descend de part et d'autre de ses fines lèvres et de petits yeux noirs frappants et sincères. Ryiu resta fixe devant l'homme et l'observa, il se demandait qu'est-ce que cette homme lui voulait mais au fond il savait que ce vieux monsieur ne lui voulait aucun mal, il le voyait!
L'homme s'approcha de lui doucement, posa sa main sur l'épaule gauche de Ryiu et lui dit:
" Tu m'a l'aire d'avoir vécu quelque chose de tragique, tu possèdes d'extraordinaires capacités physiques mais il te manque une chose, viens ne restons pas ici.
- Attendez, qui êtes-vous? Je ne vous connais pas, je ne parts pas avec n'importe qui! répondit Ryiu
- Oui excuse moi, j'ai tendance à être assez direct, je me nomme Shinzu Okiwa, maître d'arts martiaux, si tu viens avec moi, je pourrai t'enseigner quelques techniques où simplement te permettre de devenir plus fort, tout cela à ta guise.
- Cela me semble concret, bien, entendu! Je parts avec vous!

Ryiu parti avec le vieil homme et commença un long chemin avant d'arriver chez lui.
" Vas-y entre, tu es chez toi maintenant!" dit le vieille homme en souriant;
Ryiu n'entra pas directement et l'homme continua:

" Je suppose que tes parents t'ont appris les bonnes manières mais tu peux rentrer, tu es chez toi, c'est ici que tu dormiras dorénavant."

Il prit Ryiu par la main et le tira jusqu'à une pièce. La pièce était immense, au milieu se tenait une petite piscine avec un bonsaï géant, environ un mètre cinquante, énorme pour un bonsaï. Les murs étaient recouverts de carreaux dorés et des statues de dragon occupaient les angles de la pièce.

" Ici, c'est mon lieu de méditation, c'est assez calme mais ne t'en fais pas, il y en a d'autres."annonça Shinzu
Ils continuèrent et entrèrent dans une autre pièce avec à côté, une immense salle, Shinzu reprit:

"C'est dans cette pièce que tu dormiras, à côté, c'est la salle d'arts martiaux, c'est ici que j'effectue toutes mes techniques. C'est aussi ici que beaucoup de têtes faibles sont tombées, pour réussir, il faut être fort!"
Ils dépassèrent l'immense salle et là se tenait un couloir avec un port au bout. Shinzu dit à Ryiu:

" Ouvre la porte, je pense que ce lieu te plaira le plus."

Ryiu tira la poignée de la porte et derrière celle-ci, se tenait un immense jardin, des roses, des bambous, des lapins, des chatons et au fond, la mer le vaste monde qu'est la mer. Ryiu eu tout de suite un coup de coeur pour ce lieu. Il entra tout de suite en harmonie avec la nature de ce lieu. Shinzu quand à lui, préparait le repas du midi. Ryiu se mit à regarder la mer assis sous un pommier. Il vit une pomme tomber devant ses yeux. Il se questionna alors sur le système de gravité, comment quelque chose pourrait-il se faire attirer de tel façon.
L'heure du déjeuné arriva. Au menu: sushi de saumon et d'espadon, riz blanc, un peu de wazabi, nouille de poulet et du porc laqué. De quoi ce régaler.
" Allez! Régale toi parce qu'après il n'y a rien de tel qu'un bon entraînement! dit Shinzu
- Pourquoi vous êtes chi gentil avec moi... crounch! répondit Ryiu en mâchant un bon morceau de porc laqué.
- Haha, tu me fais rire...moi aussi je dois t'expliquer quelque chose, avant j'avais un fils, il s'appelait Hato. Mais malheureusement, pris par ma profession je ne pouvais jamais m'occuper de lui alors il s'est débrouillé seul et un jour, il s'est suicidé, depuis cela je me suis promis de ne jamais laisser aucun enfant seul et en détresse.
- Aaaah, ch'est intéressent...miam.... pourtant moi je ne suis pas en détresse...crounch... je suis bien loti.
- Hahaha, tu me fais rire allez finis de manger et repose toi les journées seront longues."
Ryiu engloutit son assiette fit une sieste qui dura toute l'après-midi.
Chaque jour c'était le même scénario, des heures d'entraînement, un menu conséquent, un sieste énorme et ensuite une détente devant un paysage magnifique. La vie de Ryiu était redevenue belle, il avait appris à refaire confiance aux gens. Shinzu était devenu comme un père pour lui. Il lui avait enseigné beaucoup de techniques. Plus tard, Ryiujen eu des affinités avec la petite fille de Shinzu, affinités qui par la suite se transformèrent en relations amoureuses mais qui ne durèrent pas longtemps car cette dernière dû s'en aller travailler en hôtellerie.

Seize ans, Ryiu se sentait prêt à partir à l'aventure, il avait récolté assez de ressources physiques pour partir en quête et devenir membre de la marine. Il avait une troisième idée en tête mais qu'il ne fit part à personne. Il quitta la maison de Shinzu et lui promi qu'il reviendrait un jour, mais que lorsqu'il aurait accompli tous ses objectifs. Shinzu lui donna un anneau en bronze et une carte du monde entier. Il souhaita bonne chance à Ryiujen et lui offrit un coffret. Dans le coffret se trouvait deux pistolets avec des recharges. Ryiujen le remercia et s'en alla. Il était parti en quête et sa vraie histoire allait enfin commencer.

III. Jeune Marine! Au boulot!

Marijoa, ville assez plaisante, tel fut la vision de Ryiujen et de Kotetsu l'homme poisson (Kotetsu est un homme poisson que Ryiu a rencontré lors de son trajet, il a beaucoup aidé Ryiu qui s'était fait agressé lors de son chemin. Kotetsu dissimule sa forme d'homme poisson et ressemble donc à un humain) en y arrivant. Ryiu était fatigué après la longue trotte qu'il venait d'effectuer depuis une cote de Redline surtout que les blessures causées par un hommes ivre étaient encore toutes fraîches. Les deux avaient faim et n'avaient qu'une seule idée: le Bar.
Ils essayèrent de chercher le bar le plus proche pour pouvoir se rassasier.

J'ai trouvé mon pote, viens j'ai trouvé! cria Kotetsu

Ah enfin, ça fait un moment qu'on cherche. répondit Ryiu

Les deux hommes entrèrent dans le bar et à ce moment, ce fut un véritable combat avec la nourriture. Crevettes, riz, entrecôte, poulet fumé, tel étaient les mets délicieux des deux hommes. Autour, les clients les dévisageaient. Ryiu possédant une ouïe très fine perçu ce que disait une jeune femme: " Chérie, tu penses que ce sont des pirates?"
A ce moment Ryiujen répliqua:

Rho on ne peut pas manger tranquillement sans que certaines personnes n'imaginent des choses? Vous pensez vraiment que je suis un pirate? Enfin bon, je ne vais pas vous tuer pour ça, en plus mon but est d'intégrer la marine...

Je ne pense pas que la marine recrutera un gamin aussi mal vêtu et qui sent le souffre.

Ryiujen tourna le dos à la jeune femme et continua à manger son repas.

Oh mais quel malpoli, tes parents ne t'ont donc pas appris les bonnes manières? Avec moi ça va changer jeune homme!

N'impliquez pas mes parents dans vos histoires s'il vous plait et laissez moi manger en paix!

A la suite de ces mots, Ryiu sortit du bar énervé mais sans dire un mot. Kotetsu le suivi, inquiet que le civil n'est un problème.

Ca...ça va aller? interrogea Kotetsu

Je vais très bien.

Kotetsu calma Ryiu et par la suite paya l'addition du bar. Ils prirent leur attirail et continuèrent leur route.

D'après mes renseignements, pour qu'on intègre la Marine il faut se diriger vers une caserne, allons demander les directions à prendre aux habitants.


Les deux futurs marine demandaient à chaque habitant pour être sûr du lieu d'arrivé. Ils n'avaient surtout pas l'envie de se pointer quelque part de totalement différent à ce qu'ils recherchent. Les civils répondaient tous la même chose. Le seul petit problème, c'est que la caserne en question se trouvait beaucoup plus loin, ils se trouvaient à l'opposé de leur destination.
Ryiujen reprit le dessus avec un petit moment de silence. Kotetsu fut heureux de le voir retrouver la bonne humeur et sur ce pas ils partirent en chemin.

Après environ 15 minutes de marche, Ryiujen sentait la fatigue monter, n'oublions pas que cela ne fait que 5heures qu'il a affronté Tetsuya Kogeko, un homme résistant. Kotetsu quand à lui, sentait ses jambes lourdes.

J'ai les jambes en compote, on ne peut pas s'arrêter? Proposa Ryiu

Entièrement d'accord, trouvons un abris tout près d'un bâtiment, avec ce soleil mes écailles risquent de se dé-sécher. N'oublie pas que je suis un homme poisson. répondit Kotetsu

Ryiu repéra un abris et les deux compères s'y installèrent. Ils commencèrent à "piquer" un petit somme quand soudain, un dame âgée, environ 70 ans le vit. Elle se mit à dramatiser et eu pitié pour eux. De bon coeur, elle les réveilla et leur proposa de s'installer chez elle pendant un petit moment.

Zzzzzz.....zzzzz.....zzzzz.....! ronflaient ensemble Kotetsu et Ryiujen

Eoh! Mes pauvres jeunes, vous êtes exténués, réveillez-vous, je vous propose de venir vous reposer chez moi accompagné d'un bon thé chaud. Ne refusez pas, cela me ferait mon plus grand bonheur! interpella la "mamie"

Kotetsu se réveilla le premier, enfin, on peut admettre qu'il ne dormait pas vraiment pour la simple et unique raison de protéger Ryiujen de tout mal, car celui-ci se balade jusqu'à présent avec le coffre de son père contenant un fruit très puissant encore inconnu par ce dernier.

Aller! Aller mon pote réveil toi! Hihi! cria Kotetsu en faisant un sourire niais et en ouvrant les yeux de Ryiu

Ah!!!!!! Qui! Quoi! Oh mon dieu au secours !!!! hurla Ryiujen

Hahahahahaha!! Ce n'est que moi mon pote, ne t'inquiète pas hihi! dit Kotetsu en rigolant

Oh mais tu ne sais pas qu'on ne fait pas de telles blagues à des personnes endormis!!!

C'est justement ça que j'aime hihi!

Oh mais je vois que vous êtes très joviales, aller, venez maintenant!

Ils se dirigèrent tous vers la demeure de la "vieille" dame généreuse en rigolant tous ensemble. De plus le chemin à prendre les rapprochait de leur destination et ils découvraient des raccourcis qui leur étaient totalement inconnues.

Voilà on est arrivé!!

Enfin arrivés! Ils se trouvaient devant une villa blanche à un étage et décorée de fleurs multiples et de toutes les couleurs. L'odeur des roses se mêlait au parfum des fruits mûres des arbres de la saison. Il y avait à l'entrée une marre limpide et si brillante qu'on pourrait imaginer de petits diamants lumineux et flottant sur la couche supérieur de l'eau. Des canards, des oies, des paons, déployaient leur plumage et le buste royal du paon faisait ressentir l'aura majestueuse de ce dernier. Le chant des grenouilles accompagnait celui des oiseaux et au loin, le galop des chevaux pouvait représenter la percussion de cette merveilleuse mélodie.
Ryiujen était estomaqué. Tant de beauté, tant d'amour dans un seul lieu, les animaux venaient de leur offrir un véritable accueil digne d'un prix Nobel.
Kotetsu fonça directement vers l'eau en criant: " De l'eau! Oui de l'eau enfin!"
Cette femme possédait un assez grand terrain pour contenir tant de belles choses. A coté de la demeure, il y avait un arbre, un gigantesque arbre. Il était entièrement fleuri, c'était un cerisier, les pétales roses volaient dans le ciel aspirant à la sérénité et le calme le plus total.

Venez! On ne va tout de même pas rester planté ici! dit la femme en souriant

Euh...oui, Kotetsu! Aller viens on entre!

Pas de problèmes!

Ah oui et pour information, je ne me suis pas présentée, je me nomme Hinaha Koegua, je ne suis qu'une pauvre petit infirmière ayant bénéficié des biens de mes grands-parents, anciens membres haut-grade de la marine.

Vraiment? Vous ne pouvez pas penser à quelque point vous tombez bien, Kotetsu et moi-même voulons entré dans la marine.

Mes jeunes enfants, vous avez de l'avenir, j'ai hâte de vous voir à l'oeuvre alors! Par contre, tu as des blessures qui te sont encore récentes je vais te les soigner proprement, elles risquent de s'infecter.

Ils entrèrent dans la demeure. Les murs étaient recouverts de papier peint rouge tacheté. Des tableaux des grands-parents et arrières grands-parents de Hinaha retiraient l'aspect monotone du rouge. Certains meubles étaient en or, d'autres en bronze, et d'autres dans des matières communes. De multiples animaux domestiqués étaient répertoriés dans cette pièce, des lapins, des chats, des chiots et plein d'autres. Des bijoux en or jonchaient les meubles et commodes de chaque pièce. Le service de table, visible dans un placard vitré, était scintillant, recouvert d'une peinture blanche et au extrémités dorées. Même les serviettes de tables devaient coûter une fortune.

Après une petite visite, Hinaha servit un bon thé chaud aux deux amis. Durant cela, ils eurent une conversation à propos de leur venu. En même temps, la "mamie" soignaient les blessures Ryiujen avec des pommades et des alcools.

Aïe! Ca pique!

Chut! Après cela, tu seras tout neuf! répondit Hinaha

Dites, pourquoi êtes-vous si gentil avec nous? questionna Kotetsu

Vous savez, quand je vois des personnes dans le besoin, je n'hésite pas à les aider et en revenant de ma balade quotidienne je vous aperçois, aussi jeune que vous êtes dormant l'un et l'autre. Ma première idée fut de ne pas vous laisser là!

C'est très gentil de votre part, mais vous nous avez parlez de la marine, peut-être pourriez-vous nous renseigner sur une caserne se trouvant tout près? On est très motivé vous savez?

Hum...une caserne vous dites? Bien sûr, il y en a une à pas plus de 200 mètres de la maison, mais je doute que vous ne puissiez y aller dans cette état, je me propose de vous prêter deux de mes chevaux, après cela vous les remettrez à un des soldats de la marine disant que vous venez de ma part et que je vous ai prêté un moyen de transport, ou sinon vous n'aurez qu'à revenir à la maison quand vous aurez fini.

Ouah! C'est vraiment cool, dire qu'on vient de votre part risque de nous faire entrer plus facilement!

Pas tout à fait, tout le monde peut entrer dans la marine. Il vous suffit d'avoir les compétences requises et d'être aussi de confiance, car tout de même, ils n'acceptent pas n'importe quel malfrat.

C'est vraiment très généreux de votre part! Je pense qu'on s'en ira, il est déjà 14 heures et je pense qu'on aura du pain sur la planche.

Aucun soucis, je vous souhaite bonne chance pour votre entrée en tant que néophyte.

Au revoir et merci encore!

Oui merci infiniment!

Hinaha accompagna les deux hommes et leur fit un au revoir. Tous deux montèrent à cheval et se mirent en route.

"Tagada, tagada..." tel étaient les bruits perceptibles par Ryiu et Kotetsu en galopant. Ils pouvaient apercevoir la caserne, il ne restait que 40 mètres avant cette dernière.
Enfin arrivés! Les deux amis se présentèrent aux gardes à l'entrée et expliquèrent qu'ils venaient avec l'appui de Mme Hinaha Koegua. On les laissèrent entrer puis on les dirigea dans le bureau du responsables.
Fiches de demande de recrutement rempli, les deux compères étaient fières allaient devoir exécuter les tâches de la marine pour vraiment en faire parti. Avant de les faire découvrir les activités, rien de tel qu'une petite visite. On leur distribua un plan des navires et de leur secteurs. Le règlement intérieur y était intégré avec tous les textes de loi et un des soldats commença: " Aller jeunes marines vous avez du boulot!"
Ryiujen et Kotetsu se mirent ensemble et de façon synchronisée à travailler. Ils étaient encore nouveau donc n'étaient pas encore au "top" mais ils étaient agréables et se proposaient volontaires pour chacune des taches. Elles étaient multiples: Nettoyer le service alimentaire, le service sanitaire pour améliorer les conditions d'hygiène, assister à des embarcations, et plein d'autres.
Il était 18 heures et ils continuaient à travailler comme des fous autant sur la flotte que dans la caserne. Le général de la caserne fut très étonné du comportement idéal des deux amis. Discipline et efficacité étaient au rendez-vous. La caserne n'avait jamais été aussi ordonnée.

Le soir, vers 22 heures, le responsable jugea utile de laisser Kotetsu et Ryiujen rentrer, il leur proposa de passer deux semaines de stage et après cela, il verra si oui ou non ils seraient capables d'assurer la défense au sein du gouvernement mondial.
Le responsable leur dit aussi d'envoyer le "bonjour" de sa part à Mme Koegua.

Ryiu et Kotetsu l'homme poisson passèrent la semaine entière au cotés de Mme Koegua. On peut dire qu'ils étaient bien lotit. Cette dame était devenue quasiment une mère pour eux. Elle s'occupait d'eux comme si ils étaient ses enfants. Ryiu avait tissé des liens fraternels avec Kotetsu et de même pour ce dernier.

A) Un pirate dans la caserne!

Deux semaines que Ryiu se trouvait dans la marine, Kotetsu quand à lui fut expulsé de la caserne car ceux-ci avaient découvert que Kotetsu était un homme poisson.
Alors que Ryiu travaillait comme un dur, il aperçut une silhouette passer derrière la caserne. Il se dirigea de ce côté puis, il vit une ouverture dans le bâtiment. Sa première idée fut d'aller prévenir le général qui prévint les autres soldats. Tous se dispersèrent dans les différents couloirs ( un vrai dédale ce bâtiment x'D ) mais pendant que Ryiu passait dans un des couloirs, il vit l'infiltré accéder au navire mais lui et les soldats se trouvaient trop loin du pirate alors il eut une idée. Il envoya une de ses dagues sur le pirate, dague que le pirate esquiva sauf que le but n'était pas de trancher ce dernier, mais de faire diversion. Le pirate fonça sur Ryiu puis les marines encerclèrent l'homme. Il était prit comme un rat. Le général était en face de lui avec l'aire sérieux.
Aucune issue possible pour que le pirate s'en aille à part... ( une minute de réflection Very Happy )... sauter par-dessus bord.
Le pirate courut et attrapa le général dans sa chute. Les soldats de la marines ne savaient que faire, mais Ryiu arriva au même moment et prit la main du général pour le retenir aidé par les autres marines.

" Modoki...vous venez de me sauver!"

Cet acte faisait de Modoki un héros envers le général mais il lui faudrait tout de même beaucoup plus pour atteindre un haut grade. Il n'est encore que néophyte.
L'histoire du pirate infiltré résonnait dans tout Marijoa. Ryiu quand à lui se sentait chez lui, dans l'enceinte de la marine. C'était son rêve que d'en faire partie. Le général était fière de sa recrue mais malgré les évènements, il fallait tout de même un retour au travail.

B) Du travail, du travail et encore du travail!( partie un peu courte)

Dernier jour d'initiation. Ryiujen avait rendez-vous dans le bureau du général. Les choses étaient différentes, depuis l'arrivée de Ryiu, la caserne fonctionnait mieux, l'entretien de lieux était assuré, aucun des néophytes n'avaient fais un si bon travail.
Le général parlait avec Modoki San:

" Et bien, vous avez fais du bon travail Modoki, je suis fière de vous. Hum je suis désolé pour votre ami, mais vous imaginez qu'un homme poisson dans la marine, c'est un peu...

-Oui je comprends mon général.

-Bien. Je me dois aussi de vous remercier de votre secours, sans vous je serais déjà mort. Bonne continuité, et bon courage dans nos effectifs.

- Ne vous inquiétez pas, je vous promets d'éradiquer la piraterie. Elle n'osera plus poser les pieds sur de la terre ferme.

-Oh mais la piraterie est bien plus vaste et puissante que vous ne le pensez. Méfiez vous de ça jeune Ryiu.

-Oui mon général.

-Bon allez sortez de bon bureau!"

Tel fut le speech du général, enfin presque car si j'y mettais tous les détails, on y serait pour longtemps!

Ryiu repartit et rentra chez Hinaha. Il lui annonça la nouvelle, celle-ci fut contente pour lui mais n'eut aucun regret envers Kotetsu du fait que ce soit un homme poisson. Ryiu promit à Hinaha qu'il reviendrait pour lui rendre visite, mais que là, il devrait partir en quête! La piraterie n'avait plus qu'à protéger son derrière disait-il car notre héros aurait du travail, du travail et encore du travail !! cheers




FIN
[/b][/color] cheers





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Présentation de Ryiujen Modoki   Mer 2 Mai - 21:39

    ○ Qualité : 5,5/6
    Description physique 1,5/1,5
    Description morale 1,5/1,5
    Histoire 2,5/3

    Les descriptions sont très bien détaillées, simples. L'histoire c'est autre chose, attention aux fautes aux majuscules, aux terminaisons et autres de ce type...

    ○ Quantité : 6/6
    Description physique 1,5/1,5
    Description morale 1,5/1,5
    Histoire 3/3

    Rien à dire. En plusieurs Chapitres, tant mieux !

    ○ Ensemble : 7,5/8
    Français 2,5/3 Ah !! C'est mieux ! Bravo !! Very Happy
    Mise en page 2/2 Merci de t'être donner la peine de changer, je te donnes 0,5 pt's pour ça. Wink
    Avis personnel 1/1 Je suis plus satisfait, c'est super ! Tu as tout recommencé et ceux d'une façon totalement différent, j'adhère ! Wink Super =D
    Originalité 2/2 Mh c'est mieux ! Beaucoup mieux ! Wink Rien à dire =D

    >> Total 1ç/20 = Validé Level 19 Facilement ! J'ai aimer que tu te sois donner la peine de recommencer pour ton fruit, tes efforts ont payés ^^ te voilà Marine ! Very Happy T'as intérêt à RP à fond è_é et si tu trahis la Marine je m'occupe de te tuer. What a Face

    Bonne continuation sur One Piece Renaissance !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Présentation de Ryiujen Modoki   Mer 2 Mai - 21:53

J'ai mon fruit ça veut dire? Very Happy merci beaucoup Zack
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Présentation de Ryiujen Modoki   Mer 2 Mai - 22:02

Ouaip.
De rien c'est mon taff' Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Présentation de Ryiujen Modoki   Mer 2 Mai - 22:22

^^ bah bon boulot alors
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation de Ryiujen Modoki   

Revenir en haut Aller en bas
 

Présentation de Ryiujen Modoki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Renaissance V3.0 :: ¤¤ Avant RP ¤¤ :: ¤ Votre Personnage ¤ :: Presentation :: Présentation validée-