Partagez | 
 

 L'île aux Miasmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: L'île aux Miasmes   Jeu 26 Avr - 18:34



[ Benkei naviguait en mer depuis plusieurs semaines voguant de iles en iles et arriva enfin à destination: l'Archipel de Gonza.
L'archipel est constitué de deux îles: l'une de grande taille et l'autre d'une taille assez moyenne. La première, la plus grande se nomme l'île de Gon, mais est surnommée "L'île aux Miasmes". Elle est formée principalement de cols et de hauts reliefs. C'était il y a deux cents ans une des plus grandes métropoles de Grand Line, sa prospérité était presque aussi grande que celle de Water Seven. Les habitants de Gon croyaient à la déesse Paula, la protectrice des poules. Dés lors, les habitants considéraient les poules comme sacrées, ils devaient offrir un culte à ces volatiles. Il y avait donc partout des poules en liberté qui vivaient en troupeau. Mais un jour, à cause de la présence de poules, une épidémie à commencé à faire apparition, la poulomie. Cette maladie donne de gros boutons jaunes partout qui grattent énormément,transforme le malade en poule (pas physiquement, mais genre il se comporte comme une poule) et le tue au bout d'une semaine . L'épidémie s'est alors développée en un tel point que pratiquement toute la population fut neutralisée, la maladie étant désignée comme incurable. Les rescapés de
cette épidémie se sont enfuit sur l'autre île de l'archipel, l'île d'Onza. Gon fut alors abandonnée de tous, elle perdit sa prospérité et tous ses habitants. Deux cents ans plus tard, Gon à tout perdu, elle n'est plus qu'un tas de ruines ou la nature a pris le dessus. On retrouve là bas encore des milliers de poules vivant à l'état sauvage. Sur l'île voisine, on dit que la brume la recouvre entièrement en pleine journée.
L'île est également inaccessible car l'épidémie y est toujours présente, impossible d'y faire un pas. D'ailleurs, des pirates ayant entendu parler des quantité de trésors se trouvant sur cette île y sont allés inconsciemment. On ne les a plus jamais revu.
Dés lors, les descendants des rescapés qui sont allés se réfugier sur l'île d'à côté, très croyants, parlent de malédiction. Ils sont persuadés que la déesse Paula à décidé de régner en maître sur cette île. C'est pour cela que cette île porte bien son surnom: "L'île aux Miasmes".
Ceci est encore l'un des plus grands mystères de Grand Line, une légende encore irrésolue et qui a fait le tour du monde.
Benkei avait lu cette légende dans un livre mais y croyait. Il arriva sur l'île et aperçut des gens.
- Bonjour, qui êtes vous? Attendez mais je crois que je vous reconnais fit Benkei étonné...



Revenir en haut Aller en bas
Awis McFish

avatar


Messages : 62
Date d'inscription : 04/02/2012

Feuille de personnage
♦ Niveau:
17/50  (17/50)
♦ Expérience :
32/170  (32/170)

MessageSujet: Re: L'île aux Miasmes   Lun 30 Avr - 19:59



Chapitre 5: Là bas, une île... euh deux îles !


Cela faisait maintenant plus d'une semaine que le Shooting Star avait quitté Renverse Mountain et ses parois écarlates.
Petit à petit, les membres de cet équipage commençaient à se familiariser avec cette mer, tous au début avaient le mal du pays sauf Kyuujin qui de par son expérience connaissait un peu mieux cette mer que d'autres.
Awis quand à lui, même s'il était né dans les abysses océaniques, avait un peu du mal à s'habituer aux grands changements. Effectivement cela faisait environ une trentaine d'années qu'il n'avait pas été sur Grand Line, lui qui avait été autrefois déporté sur la East Blue pour purger sa peine de prison pour avoir désobeï aux ordres du gouvernement. Lui était fier de l'avoir fait et d'ailleurs si il avait cédé aux caprices gouvernementaux il ne serait plus digne d'être appelé McFish et de porter une guitare à son dos ainsi que tout autre instrument.
Enfin passons. Voici maintenant comment les Hoshi No Kaizoku avaient réussi à lever le voile sur l'île de Gon.


~~~


C'était un début d'après-midi, dans une zone maritime de Grand Line pas très éloignée de Renverse Mountain. Après une grosse tempête qui avait fait ravage sur le bateau, le temps était revenu au soleil et l'équipage en était sorti indemne... enfin tout le monde était blasé. Grâce à la force et à la vigueur de tout le monde (surtout de Borax), le bateau avait pu éviter le naufrage.
Enfin... maintenant c'était une toute autre ambiance qui régnait sur le pont. Après la pluie, le beau temps comme on le dit si bien...
Awis était sur le pont, avec son capitaine et tous les autres membres de l'équipages. Lui en particulier était assis sur un tonneau et jouait de la guitare pour ses nakamas.



- Dis Awis... ce ne serait pas CETTE chanson ?

Awis fit apparaître alors un léger sourire du coin de sa bouche.

- HuHuHu ~ Exact

Un sourire apparut sur la tête de Caisar.

- De mon temps sur East Blue, je connaissais des pirates qui n'arrêtaient pas de chanter cette chanson... ça rappelle tant de souvenirs...

- C'est normal, ce n'est pas CETTE chanson pour rien, dit Awis avec un sourire renforcé.

Cette musique s'harmonisait bien avec le rythme du paysage défilant. La mer et les souvenirs... quel pirate n'a jamais connu cette sensation là ? Cette sensation qui vous insuffle une telle force qui vous rappelle pourquoi vous avez choisi cette voie: la piraterie.
Tout le monde à un passé, plus ou moins nostalgique. Chaque pirate à déjà rêvé devant cette vaste étendue d'eau qui s'étend jusqu'à l'infini.
Cette musique exprimait bien cela. Et tellement que ce qui vient d'être énoncé est vrai, ça donne des frissons de bienséance et fait sourire la plupart des chanson.

- Vous pouvez chanter si vous voulez ! dit-il en regardant tout le monde.

- T'es bien drôle toi... même si cette chanson est superbe, tu ne me verras jamais la chanter.

- HuHuHu ~ Tu me mets au défi là ! On parie alors ? Dix semaines de vaisselle !

- Chiche !

M'enfin, il était temps d'arrêter de rêver. Déjà, au loin, on pouvait voir un archipel envahi dans de la brume blanche.
Awis l'ayant vu s'empressa de crier dans l'oreille de Borax.

- UNE ÎLE... euh non DEUX ÎLES ! DEUX ÎLES EN VUE !!!!




_________________ ~♫

Sign By Reaver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'île aux Miasmes   Dim 13 Mai - 13:16

Grandline Nous voila !
...



†La situation était critique, il avait fallu que Grant ce pointe alors que nous arrivions sur notre première île, c'était une véritable catastrophe, il était temps d'assumer mes devoirs de capitaine une bonne fois pour toute, Rhees étant avec moi jusqu'au,on allait devoir l'affronter à deux pour la survie de l'équipage, et pas avec des attaques de bisounours c'est un amiral quand même le reste de l'équipage était déjà sur l'île du coup ils ne risquait rien et c'était temps mieux. Pas question que je laisse mon équipage se faire capturer c'était parti pour le combats que j'attendais depuis des années !

Flash-Back : Quelques heures auparavant

Nous arrivions en vue de notre première île que c'était magnifique, cela faisait maintenant une semaine que notre navire avait quitté Reverse Mountain , à vrai dire je connaissais cette mer par cœur, l'ayant parcouru pendant bien des années avec mon ancien équipage, Awis aussi sûrement vue que c'est un homme poissons mais ce sont des détails qui importe peur pour l'instant, j'étais content de l'équipage et je ne voulais pas m'en séparer, ça c'était sûr et certain, seulement l'abscence de musique, ça me faisait quelques peu déprimer, mais bon on ne pouvait pas faire autrement de toute façon, mais je devais demander a Awis de nous jouer un petit air un peu plus tard histoire de nous remontrer le moral

C'était durant l'après-midi après une tempête que l'on avait fièrement affronté, aucun dégâts de notre côté en revanche la tempête avait du morfler elle ah ah, mais maintenant le soleil refaisait timidement surface bien que l'on soit tous un peu fatigué, enfin encore une fois merci a borax notre navigatrice pour ses grands Talents qui avait pu nous garder en vie, On était tous sur le pont quand Awis commença à jouer une des chansons les plus connu du monde de la piraterie, un dialogue commença entre les membres.

- Dis Awis... ce ne serait pas CETTE chanson ?
 -HuHuHu ~ Exact
-Ah ah ça me rappelle de vieux souvenir ça dis donc
- De mon temps sur East Blue, je connaissais des pirates qui n'arrêtaient pas de chanter cette chanson... ça rappelle tant de souvenirs... 
- C'est normal, ce n'est pas CETTE chanson pour rien

Visiblement tout le monde la connaissait, la fameuse chanson, celle que l'on pouvait qualifié d'hymne des pirate. Cette chanson exprime les rêve de tout le monde, tout les pirates sur les mers, si une chose les unis c'est bien ça, leurs rêve car ils en ont tous un, et ils sont tous réunis dans cette chanson mythologique. Cette chanson m'avait réconforté, et alors que le reste de l'équipage descendait du bateau pour explorer l'île un frissons me parcouru le dos comme une mauvaise sensation, la marine, Alexander Grant arrivait ... Je n'avais pas pu prévenir les autres, il était déjà loin, il y avait juste Rhees et moi. Dans ce cas la Grant n'aurais pas connaissance du reste de l'équipage sa route s'arrêterait ici.

Retour vers le futur :

J'étais vraiment mal en point, alors c'et a la puissance d'un amiral, une puissance qui vous ravage complètement. Mon sable ne pouvait rien face au métal du grand Alexander Grant, et alors ! C'est pas pour ça que je dois abandonner, je dois donner assez de temps a mon équipage pour pouvoir explorer l'île puis fuir de cette endroit, mais en aucun cas il n'auront le droit de se retourner, c'est mon combat, et ça sera sûrement ma défaite mais pas celle de mes Nakama ! Un deuxième navire pointa le bout de son nez, avait-il dépêché des renforts ? Non c'était un pavillon pirate, et à bord de se navire …

-Robi Mais qu'es que tu fou ici ?! * c'est à partir de ce moment la que je me mis à réagir au quart de tour, vue que j'allais sûrement finir mes jours à impel down je devais trouver une personne de confiance pour sauver mon équipage, afin qu'il continue leur aventures... Tous ensemble* Tu tombe bien, et en même temps mal ! Va sur l'île récupère mon équipage et barre toi d'ici ! Je veux que tu assure ma descendance en tant que Capitaine des Hoshi No kaizoku et cette offre tu ne peux pas la refuser ...-

Il était temps de me déchaîner !



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'île aux Miasmes   Dim 13 Mai - 14:50



Tout pour l'équipage
Le devoir d'un second


Notre première île… Awis venait de repérer, pour la première fois depuis notre arrivée sur Grand Line, une parcelle de terre, deux en fait même.

La bonne ambiance régnait sur le Shooting Star, tout le monde commençait à trouver sa place au sein des Hoshi, même Awis, notre dernier arrivant, qui chantait déjà à tue-tête des mélodies entraînantes… cela faisait vraiment plaisir à voir.
Nous approchâmes d’une des îles en question, elle était entourée d’une brume assez épaisse nous empêchant de la visualiser mais en me concentrant un temps soit peu sur d’éventuels présences sur l’île, je ne détectai aucune présence humaine, en tout cas pas à proximité. Je donnai alors mon feu vert à l’équipage pour débarquer et explorer l’île. Nos camarades avaient visiblement l’air pressés de découvrir les secrets que renfermait Grand Line puisqu’à peine l’autorisation était-elle donnée qu’ils avaient déjà quitté le navire et presque quitté mon champ de vision… un équipage qui a soif d’aventures. Cependant, une présence se fit alors ressentir venant de la mer et elle n’était pas amicale.

Un peu plus loin, un navire de la marine approchait, et cette étrange sensation, cette aura que dégageait cet homme à bord, je la connaissais… une seule fois dans ma vie j’avais eu à faire à une telle puissance ; même le grand chasseur de primes que j’avais combattu aux côtés de Marshall Reaver ne me laissait pas une telle sensation. Il ne pouvait s’agir que d’un homme… Alexander Grant, un amiral, sûrement le plus puissant, avec un pouvoir incroyable, celui de l’acier. Que faisait-il ici ? L’heure n’était pas aux questions, la situation était critique, nos camarades étaient sur l’île et ils étaient bien trop loin désormais pour pouvoir les prévenir, il fallait aller les chercher. Seul le capitaine était encore présent sur le navire et le problème… c’est que même lui n’était pas assez puissant pour venir à bout de Grant seul, à deux on avait plus de chance, surtout qu’il n’était pas seul, une centaine de marine devait l’accompagner. Laisser Kyuujin seul revenait à condamner l’équipage entier, il fallait leur laisser le temps de pouvoir s’échapper, mais comment, ils ne savent même pas ce qu’il se trame ici. J’aurais pu envoyer un de mes clones mais j’avais besoin de toute ma puissance pour pouvoir rivaliser avec cet amiral… nous étions dans une impasse.
Soudain, je ressentis une nouvelle présence, et celle là n’était pas une menace, pas encore en tout cas. Kyuu confirma ma première déduction lorsqu’il s’écria :

-Robi Mais qu'es que tu fou ici ?!

Visiblement il le connaissait, et cela résolvait notre problème, d’ailleurs le capitaine pensait la même chose que moi.

- Tu tombe bien, et en même temps mal ! Va sur l'île récupère mon équipage et barre toi d'ici ! Je veux que tu assure ma descendance en tant que Capitaine des Hoshi No kaizoku et cette offre tu ne peux pas la refuser ...

Le pauvre ne comprenait pas trop ce qui lui arrivait mais accepta, surtout lorsqu’il aperçut le bateau de la marine qui approchait.
Notre sors était scellé, il fallait tout faire pour laisser assez de temps aux Hoshi de quitter cette endroit. Kyuu et moi prîmes le Shooting Star, laissant le bateau du dénommé Robi pour la suite des aventures des Hoshi, et nous dirigeâmes en direction des membres du gouvernement, tentant de l’éloigner au maximum


Revenir en haut Aller en bas
Rob Ichiji

avatar


Messages : 78
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 26

Feuille de personnage
♦ Niveau:
20/50  (20/50)
♦ Expérience :
22/190  (22/190)

MessageSujet: Re: L'île aux Miasmes   Mar 15 Mai - 15:48



Nouvelles rencontre
Nouveau départ




La grande guerre était terminé depuis un bon moment maintenant, presque qu’une année entière s’était écoulée, et c’est le temps qui me fallut pour réfléchir à ce que j’allai faire de ma vie dorénavant. Mes frères avaient raisons, comment pouvaient-ils me prendre aux sérieux alors que c’était moi le plus faible de toute la famille, comptant toujours sur les prouesses de notre père… même Arek et Basu, mes petits frères, s’en sortaient mieux que moi. Si je voulais pouvoir réaliser le dernier vœu de mon père, il fallait que je devienne quelqu’un de puissant et de reconnu, alors peut-être ils m’écouteront. Mais en attendant, j’étais seul sur cette mer, sans aucun équipage avec naviguer, avec un fruit du démon dont je ne connaissais la nature, et ne savant pas où me diriger.
Après cette éternité de dérive, ne sachant pas trop où j’allais, je me suis retrouvé face à une énorme montagne, une vrai force de la nature puisque ici, l’eau s’écoulé vers le ciel, remontant cet immense monticule de pierre se dressant devant mes yeux. J’avais déjà entendu parler de cet endroit… Reverse Mountain, un lieu dangereux pour tout navire s’aventurant dans ce canal ascendant. On dit qu’il faut une grande maîtrise de son bateau pour s’y aventurer, et moi, j’étais seul…
Je commençai à paniqué, je ne pouvais pas m’occuper de ce navire sans aucune aide et les courants marins m’entrainaient peu à peu vers la mort… dans un cri de désespoir j’appeler au secours quiconque voudrait bien me venir en aide. Et alors que j’étais bon pour m’écraser tel un vulgaire insecte sur les parois de la montagne, je sentis le bateau comme… s’élever, comme s’il il flottait littéralement sur l’air. Ce dernier se détourna alors du danger pour venir se replacer dans le bon sens de la marche. Je jetai un coup d’œil par-dessus bord pour voir ce qui se passait ; deux baleines escortaient gentiment mon navire, s’étant placé chacune de chaque côté de ce dernier… c’est elle qui menait la danse et je me laissais ainsi transporter.
Le bateau pris de la vitesse, énormément de vitesse puis s’envola, cette fois-ci pour de vrai, avant de venir s’écraser sur ce nouvel océan. Je m’évanouis avec le choc…

Lorsque je retrouvai mes esprits, les deux cétacés avaient disparu, à leur place, un oiseau s’était posé à mes côtés, je pouvais sentir ses battements d’ailes et ses coups de bec sur mon crâne.

- Réveille-toi ! Danger ! Danger !

Quoi !!!!!!!! Je comprenais ce qu’un piaf me disais… je me frottais les yeux pour m’assurer que je ne rêvais pas et regarda en direction du volatile… En fait il s’agissait d’un perroquet qui parlait extrêmement bien l’humain. J’étais rassuré de ne pas être fou, mais que voulait-il dire par « danger »
Je me levai doucement. Je n’étais pas forcément tombé dans la meilleure des situations possibles. Un navire de la marine était à proximité, et même si je n’étais pas vraiment connu, brandir un étendard pirate devant eux n’était pas forcément conseiller ; mais ils n’étaient pas là pour moi, de l’autre côté, un bateau pirate, je me dirigeai vers lui. Et alors que je m’apprêtai à partir pour les laisser se débrouiller, une voix m’interpella.

-Robi Mais qu'es que tu fou ici ?!

Il s’agissait d’un cousin que je n’avais pas revu depuis fort longtemps, Kyuujin Sei. Lui était devenu quelqu’un et s’était fait un nom… d’où la présence du gouvernement.

- Tu tombes bien, et en même temps mal ! Va sur l'île récupère mon équipage et barre toi d'ici ! Je veux que tu assures ma descendance en tant que Capitaine des Hoshi No kaizoku et cette offre tu ne peux pas la refuser.

Il était marrant le cousin ; d’une part parce qu’il me mettait sur le fait accompli, sans même me demander mon avis ; et d’autre part parce qu’il y avait en fait deux îles et qu’il s’était barré sans même me dire laquelle s’était. Enfin bref, maintenant il était trop tard, qu’est ce que je devais faire ? En temps normal, je me serai barré et aurais laissé mon père faire mais là, j’étais seul, et il était temps pour moi de m’assumer enfin, c’était l’occasion pour moi de prendre ce nouveau départ que j’espérai temps et devenir quelqu’un ; d’autant plus que Kyuu avait l’air d’y tenir.
Je me rendis donc sur l’île en face de moi pour tenter de rattraper au plus vite les membres de son équipage ; pendant que lui et son second s’occupaient de la marine.

Je n’avais pas de temps à perdre, je devais faire vite…




_________________ ~♫
Fiche Technique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Borax D. Sadi

avatar


Messages : 27
Date d'inscription : 14/11/2011
Age : 18

Feuille de personnage
♦ Niveau:
14/50  (14/50)
♦ Expérience :
51/140  (51/140)

MessageSujet: Re: L'île aux Miasmes   Sam 26 Mai - 10:51


Une nouvelle aventure ?

Nous quitter Reverse Montain depuis déjà quelque jours et l'air de Grand Line était comment dire différente ainsi que la météo changer tout le temps, cela donner presque le mal de mer pour des gens comme nous, des pirate. Ce qui me choquer le plus était le temps, orage, soleil, pluie, nuage, neige. Oui le temps changer en permanence, Il faut dire qu'au début j'avais presque peur de me reposer et je vérifier tout le temps notre cap. Oui je sais, c'est bizarre. Enfin bref, nous venions d'essuyer une énorme tempête, j'était vraiment épuiser, je pris une chaise longue, la mis sur le pont et m'installa pour faire une petite sieste. Je crois que j'ai besoins d'un peu de repos mais on dirait qu'Awis en a décider différemment. Il s'installa sur un tonneau et commença a jouer de la guitare.
- Dis Awis... ce ne serait pas CETTE chanson ?

- HuHuHu ~ Exact

- De mon temps sur East Blue, je connaissais des pirates qui n'arrêtaient pas de chanter cette chanson... ça rappelle tant de souvenirs...

- C'est normal, ce n'est pas CETTE chanson pour rien.

Oui cette chanson, la chanson de la piraterie, cette chanson, je pense qu'elle doit évoquer des souvenir a mon capitaine et Rhees qui eux ont déjà était pirates; personnellement cela ne m'évoquer que mon père, oui il me l'avait déjà chanter. Il avait beau être un révolutionnaire, un hors la loi c'était mon père, mais lui ne me faisait pas rêvait d'un avenir meilleur comme lui le pensait, il me laissait libre court a mon imagination. après cette petit moment de nostalgie, La discussion repris.
- Vous pouvez chanter si vous voulez !

- T'es bien drôle toi... même si cette chanson est superbe, tu ne me verras jamais la chanter.

- HuHuHu ~ Tu me mets au défi là ! On parie alors ? Dix semaines de vaisselle !

- Chiche !

- UNE ÎLE... euh non DEUX ÎLES ! DEUX ÎLES EN VUE !!!! C'est ce que me dit Awis en criant dans mon oreille.

- J'AI VU,PAS BESOIN DE CRIER~~lui dis-je en lui foutant une claque sur l'arrière du crane, puis en lui adressant mon plus beau sourire~~ Mais merci quand même Awis.

Bref comme il l'avait dit il y avait 2 îles en vue une grosse et une moyenne. Une fois accosté, Rhees nous donna le feux vert pour partir, je partit avec Caisar vers la petite îles et Tokume et Awis vers la grande. Le petite île avait l'air habité mais vraiment peu seul un village et pourtant a peine arrivé n fut accosté par un homme:
- Bonjour, qui êtes vous? Attendez mais je crois que je vous reconnais.

Il est marrant lui, il nous demande qui on est est puis il nous dit qu'il nous reconnait, il se fous de nous pourquoi s'adresser a Caisar et a moi? on ne peut pas dire qu'on était vraiment connu, nous deux mais bon, je lui répondue quand mêm.
- Qui on est? Sa nous regarde je pense. Mais bon on est des pirates et toi t'est qui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'île aux Miasmes   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'île aux Miasmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Miasmes morbides (28/05 à 02h12)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Renaissance V3.0 :: ¤¤ Role Play ¤¤ :: ¤ Grand Line ¤-