Partagez | 
 

 Le révolutionnaire se pose des questions [SOLO]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Le révolutionnaire se pose des questions [SOLO]   Dim 22 Avr - 4:01



-
© Never-Utopia


J'avais réussi à obtenir deux semaines de vacances après avoir discuté avec mon boss, au den-den mushi. J'avais bien besoin de ces deux petites semaines, c'est vrai qu'avec les missions qui s'enchaînaient à la suite on n'a pas vraiment le temps de souffler, ne serait-ce qu'une seconde. Nous sommes sans cesse en train de rallier des royaumes à notre cause, d'éliminer des dirigeants du gouvernement mondial. Je commençais à me poser des questions, est-ce que j'avais bien fait de m'engager dans la révolution ? C'était Taro, mon ami, qui m'avait conseillé de m'engager dans la révolution avant de mourir. J'ai pensé que je serais libre directement, mais non, avant de devenir libre il faillait renverser le gouvernement mondial. Je ne pouvais pas attendre, je n'avais plus de patience. Je voulais être libre, ne pas essayer de devenir libre. En plus de cela, j'étais un soldat, je devais sans arrêt obéir, accomplir des missions, risquer ma vie, tout ça n'était plus possible. Je voulais mener ma vie comme je le sentais. Être un aventurier parcourant les mers, explorer les îles de ce monde qui cachent tant de secrets. Découvrir plus, toujours plus. Je ne voulais pas mener une guerre, je voulais simplement voyager. C'est bien vrai que je détestais le gouvernement, surtout après que celui-ci a abattu froidement Taro. Mais je n'étais pas fait pour les combattre, je devais plutôt laisser les révolutionnaires s'occuper de ce gouvernement mondial. J'avais décidé de partir en vacances à Orange Town, une petite ville sur East-Blue. J'étais pour une fois bien tranquille, loin, très loin de toutes ces batailles.

Je visitais calmement l'île, je saluais leur gens, je les aidai, je jouai avec les enfants du village. J'étais bien. Je devais certainement quitter la révolution, mais où irais-je après ? Je serai obligatoirement un criminel, puisque j'ai fait partie de l'armée révolutionnaire. Je ne pouvais pas me contenter à une vie de civil, ce que je ne voulais guère d'ailleurs. De toute façon je serai traqué dans toutes les mers, je n'ai qu'à me cacher, rester dans l'ombre sans jamais sortir de chez moi ? Certainement pas. Je savais que les pirates étaient libres, c'était ce que m'avait dit Taro et c'était ce qu'il voulait devenir. J'étais complètement perdu à ce moment-là. Que faire ?
Revenir en haut Aller en bas
 

Le révolutionnaire se pose des questions [SOLO]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fidèl Castro pose des questions à Obama
» POUR UNE FOIS LE ZOE BLOOD POSE DES QUESTIONS SERIEUSES.....
» Et si je te pose des questions? ✭ Freya Bischoff [U.C]
» On se fait pas ch***, et on pose les questions ennuyeuses !
» Questions des écrivains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Renaissance V3.0 :: ¤¤ Role Play ¤¤ :: ¤ Sea's Blue ¤ :: East Blue :: Orange Town-