Partagez | 
 

 L'attaque du savant fou [PV Hikaru & Wolf]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ivan Dragunov

avatar


Messages : 115
Date d'inscription : 05/12/2011

Feuille de personnage
♦ Niveau:
25/50  (25/50)
♦ Expérience :
42/250  (42/250)

MessageSujet: L'attaque du savant fou [PV Hikaru & Wolf]   Mer 21 Mar - 14:19





Ivan Dragunov






Surprise! Un savant Fou perd les pédales











Actuellement je me trouve dans le port et tout ce que je peux voir c'est le chaos mélangé à du feu et du sang. Mes camarades, la guerre est dur et ne laisse aucune pitié, mais ceci... ceci est une GÉNOCIDE! Les bâtiments brûlent et plusieurs corps jonchent le sol, civils et marines confus. Je sais que la marine est mon ennemi, mais au fond ce sont des humains, chaque être ont un coeur et comme tout le monde nous n'avons pas les mêmes visions des choses. Vous devez vous demandez pourquoi je me trouve ici, dans cet enfer, voila ce qui s'était passé 10h plus tôt...

Je me trouvais sur une île bien peuplé et là il y avait un petit poste révolutionnaire, reliant les réseaux sur cette partie de la mer, car il faut préciser que le royaume d'Illusia est présent et que nous devons le surveiller de près. Seulement la cause et la révolution... Pour moi je ne me sens pas vraiment concerné, je veux juste libérer les esclaves et faire comprendre au monde que le gouvernement et les nobles ont tort, quel ironie j'en faisais partie à une époque, sauf que ma famille n'a pas les mêmes statues que les plus banales, je suis de la mafia et nous sommes plus libre de faire notre lois. Normalement je devais quitter West Blue pour aller rejoindre Grand Line, mais il y a un hic. Je viens d'être informé qu'un incident majeur a éclaté sur l'île de Raty Hunson, je ne connais pas cette île et les rapports que je viens d'entendre est assez inquiétant. Il y avait un petit détachement de révolutionnaires qui devaient se balader incognito pour connaître les situations sur une base de la marine situé là-bas, malheureusement pour eux ils se sont fait attaquer, comme les civils et même la marine, par des hostilités peu commun: Des machines.

Pour la première fois j'entends un rapport qui ne concerne pas les vivants et vue que je suis là et connaissant ma force ils m'ont demandé d'aller là-bas et de voir ce qui se trame, dans la possibilité de sauver les survivants. Je ne vais pas refuser alors que les vies sont en jeu. Je n'ai pas hésité à prendre un navire et me diriger sur cette fameuse île.

Pour 10 heures de voyage je n'ai pas vue le temps passer, le soleil commence à se coucher et la lune domine déjà le ciel, mais malgré l'obscurité je vois de la lumière au loin, encore plus vive qui laisse s'échapper de la fumée intense. Même à cette distance je peux dire que la ville brûle, je commence à croire que le combat commence à prendre fin et que l'espoir de trouver des survivants sont minces. Le navire accoste enfin le port et j'ai demandé au capitaine de rester dans les parages, si nécessaire de s'en écarter et de revenir me chercher plus tard. Cet homme coopère et approuve ma décision. Je foule sur le sol et à peine un instant plus tard ils lèvent l'ancre et prenne des distances. A présent je me concentre sur ce qui se passe devant moi et comme je l'ai dit c'est un carnage. Je m'avance avec prudence dans la ville, espérant trouver quelqu'un pour raconter le récit douloureux de Raty Hunson. Bien que je n'aime guère de ce qui se trame ici je préfère avec mon arme à porté, je pense que j'ai biens fais d'embarquer Mithra avec moi, toujours accroché derrière moi et mon arme Ceberus, près à avoiner les hostilités.

Après avoir marché pendant dix minutes je n'ai pas encore croisé de vivant, juste des cadavres, mais étrange, je vois des femmes et hommes, mais pas d'enfants. J'ai pour habitude de voir ce genre de massacre et les enfants ne sont pas épargnés. Où sont-ils passé ? Sont-ils toujours vivant ? Caché quelque part ? Je n'aime pas crier ici, mais je n'ai pas vraiment le choix:

"HEHO!!! IL Y A QUELQU'UN ?!"


Pas de réponse immédiat, c'est troublant. J'arrive sur une grande place et là je peux voir qu'il y a eu une grande bataille, plusieurs impacts de balles dans les murs, le sol déformé par les explosions de canons, il y a plusieurs marines étalés ici et pour la première fois de ma vie je viens de comprendre d'où voulait-il dire dans le rapport. Juste ici, étalé devant un grand gaillard qui a tenté le tout pour le tout, dans son dernier geste et volonté de protéger les autres, à genoux, criblé de trous et de griffes sur son corps et là... Une bête mécanique qui l'a achevé avant de s'éteindre. Sa forme fait penser à un guépard, voir à toute forme félin. C'est la première fois que je vois de tel avancement technologique, une machine qui possède une conscience ? C'est absurde, je sais qu'il y a eu énormément de progrès technique, mais pas à ce point là. Cyborg je comprendrai, mais là c'est une véritable machine, vous imaginez de ce qui se trame ici ? Il y a un savant fou qui tente d'imposer sur les mers avec des machines, si tel est le cas il faut absolument l'arrêter, quitte à détruire ses recherches, personne ne doit mettre la main dessus et je suis sûrement le seul capable de le réaliser.

Je pense et je pense encore, mais au dernier moment j'entends quelqu'un arriver vers moi, sans hésitation je me retourne avec mon gun à la main, près à tiré s'il le faut.








_________________ ~♫

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'attaque du savant fou [PV Hikaru & Wolf]   Ven 23 Mar - 18:12






-Alors, bordel, il arrive ce cocktail? »


Il faisait beau, il faisait chaud, mais une douce brise venait rafraichir le fond de l'air. L'océan était calme, le navire tanguait lentement sur les vaguelettes qui venaient frapper la coque. Affalée sur une chaise à dossier penché, Hikaru profitait de pouvoir se la couler douce.
La jeune femme voyageait d'île en île à la recherche d'un objectif, d'un but, d'une véritable raison de vivre. Elle naviguait sur un petit rafiot qu'elle eut voulait lorsqu'elle quitta sa petite île d'origine,. Elle accentuait petit à petit sa connaissance des différentes îles des Blues, et ses talents de cuisinière. Elle tenait un carnet où elle notait toutes les informations utiles et tout les noms des personnes qui avaient une dette envers elle ou les gens envers qui elle avait une dette (bien qu'il lui arrivait souvent d'oublier les dettes qu'elle avait envers certaines personnes.) Pour la première fois la jeune fille quittait Ohara, et à vrai dire son premier voyage en dehors des eaux dans lesquelles elle avait l'habitude de naviguer. Son premier arrêt sur les îles de West Blue fut un petit village nommé Raty Hunton, une île qui d'après ce qu'elle avait n'était pas très commode et de mauvaises rumeurs circulait à propos de celle ci. La marine avait essayé à plusieurs de s'installer ici mais apparemment plusieurs vandales dérangeaient l'ordre public et empêchaient la paix de régner ici. Enfin elle allait bien voir l'état de cette île par elle-même. Elle arriva aux abords du village en début d'après-midi mais il y avait un ciel très gris qui se faisait voir à l'horizon, comme un mauvais présage qui planait au dessus de cette île.

Même si la jeune fille était nettement moins motivée pour aller sur cette île finalement, mais bon il était trop tard désormais, elle arrivait non-loin du port, rien de rassurant par ici. Des corps gisaient partout par terre. Il n'y avait qu'un seul homme debout pour le moment et une sorte de félin qui était en fait une machine.
- Que se passe t'il ici, est ce que quelqu'un peut m'expliquer fit elle terrifiée. Je peux vous aider
La jeune fille commença à faire quelques pas en arrière, avant de se retourner pour aller se cacher dans un entrepôt où n'importe quoi qui puisse servir de cachette. Mais encore une fois, manque de bol, lorsqu'elle se retourna elle vit deux autres machines qui l'avaient remarqué. La ça allait devenir plus compliqué, elle se préparait déjà à se défendre contre une éventuelle agression de ses ennemis.. Mais vraiment, à un contre une dizaine, bien qu'ils paraissaient assez frêles à première vue, ils devaient savoir se battre un minimum, et la situation allait être vraiment difficile pour la jeune fille.
Mais elle se ressaisit après tout c'était une pirate.
- Je vais me battre bande de matous après tout vous n'êtes que de vulgaires machines.
Tout à coup quelqu'un l'appela de derrière...




Dernière édition par Hikaru Kyma le Lun 2 Avr - 18:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wolf Ashford

avatar


Messages : 38
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 32

Feuille de personnage
♦ Niveau:
17/50  (17/50)
♦ Expérience :
97/170  (97/170)

MessageSujet: Re: L'attaque du savant fou [PV Hikaru & Wolf]   Mar 27 Mar - 12:49

Parfois il y a des choses qu'on a beau mériter, ça ne veut pas dire pour autant le vouloir. En ce qui concerne le Sous-Lieutenant Wolf, c'était justement ce préfixe qui le gênait. Cette appelation, bien qu'au plus bas de l'échelle à ce niveau, indiquait sa position chez les officiers supérieurs, alors qu'il détestait avoir un semblant de responsabilité ou d'autorité, surtout... Il aimait être dans sa bulle, et pourtant ce statut l'en empêchait quelquefois.

Le petit navire afrettée par la Marine n'avait même pas besoin d'une dizaine d'hommes pour la faire fonctionner, et Wolf a été nommé Capitaine provisoire de ce rafiot. La raison ? Souci d'insubbordination avec un supérieur, pour faire simple. Mais bon vouloir trancher la main à un sabreur capturé, tant bien même fut-il un pirate, ce Lieutenant avait bien mérité ce cocard à l'oeil gauche. En conséquence de cela un officier a obligé le rénégat à un tel poste, pour le sensibiliser aux responsabilités et aussi le fait qu'épargner un ennemi donne le risque qu'il puisse repartir et tuer d'autres camarades... Mais même, ce n'était pas la vision de la Justice selon lui.

L'île était en vue. Leur navire était au plus proche de ces eaux lorsqu'un S.O.S fut capté par le Den-Den Mushi, bien que la conversation fut brève. Les vrais renforts, alertés par la suite, ne pourront arriver que dans une ou deux journées, c'est bien trop tard. Mais à deux minutes d'accoster, on pouvait déjà voir une fumée inquiétante et surtout, aucun signe d'activité humaine sur le port principal. Wolf resserra son bandana avant de se retourner vers so pseudo-équipage.

" Bon je vais faire une reconnaissance en solo ici, n'accostez pas encore, je n'ai pas envie que ce bâteau soit pris d'assaut. Essayez de faire le tour de l'île en attendant, et si je n'ai toujours pas donner d'informations avec le Den-Den Mushi dans quarante minutes, tentez d'accoster prudemment. "

Il enjamba le rebord du navire, se mettant debout par la suite en restant silencieux, regardant le port à une dizaine de mètres de là.

" Ah, dernière chose. Si je ne réponds pas, on ne joue pas les héros, repliez-vous dès la première entourloupe vous prenez le large... Bon, à tout à l'heure, et réparez-moi cette rembarde avant mon retour. "

" Comment ça, Sous-Lieut...? "

Wolf n'attendit pas la fin de la question, son acte répondra à sa place. Il s'accroupissa légèrement, puis bondit en avant tout en en créant une explosion sous ses deux pieds, le propulsant vers les quais et laissant derrière lui des Marines partagés entre la surprise et la consternation.

Spectacle macabre à peine arrivé dans le port, jonché de plusieurs cadavres humains. Et apparemment la plupart des blessures sur les corps ne sont pas d'origine humaine, soit il s'agit d'animaux, soit d'un possesseur de Fruit du Démon... Zoan serait probable. Il marchait plutôt silencieusement malgré sa démarche standard, on aurait presque pu croire à un touriste sur le coup vu qu'il ne possède aucun signe extérieur de son appartenance à la Marine. Mais une voix se fit entendre, pas trop loin, déterminée comme masculine. Probablement un survivant, ou le gros méchant derrière tout ça. Mais ce fut assez surprenant de voir d'un simple coup d'oeil qu'il y avait à ce moment deux personnes, et un corps métallique au sol. Ce fut cependant bref, car la jeune femme partit dans un entrepôt pour une raison qui échappait un peu à Wolf. Avait-elle peur de cet homme ? La priorité n'était pas encore établie, car si cette dame a pris peur en reculant, peut-être est-elle inoffensive, et par conséquent une proie facile, sans doute par ce genre de tigres mécaniques ou autres... Cela expliquait les traces sur les morts, griffures et morsures, cette donzelle ne devrait pas partir seule sans savoir. Entre arrêter un suspect ou pontetiellement aider une civile, c'était évident. Il la suivit rapidement sans faire trop de bruit, et évidemment le hasard n'existait pas, d'autres entités métalliques s'en prirent à elle.

Ce fut surprenant qu'elle gardait un peu d'assurance malgré le nombre, peut-être pourra-t-elle s'en sortir... Mais Wolf détestait se baser sur de suppositions, ainsi il profita du fait que les machines ne regardaient que la demoiselle pour s'élancer rapidement grâce à une nouvelle explosion sous ses pieds, prenant par surprise l'une d'entre elles en frappant du tibia la base de son cou cybernétique, probablement la zone la moins épaisse et donc la plus fragile. L'explosion à l'impact de sa jambe, en plus du coup lui-même endommagea grièvement la machine, mais Wolf ne se faisait pas d'illusion : elle ne ressentait ni la douleur ni la fatigue. La clé de ce combat passe par la destruction pure et dure.

" Bonjour mam'zelle, un peu d'aide ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Dragunov

avatar


Messages : 115
Date d'inscription : 05/12/2011

Feuille de personnage
♦ Niveau:
25/50  (25/50)
♦ Expérience :
42/250  (42/250)

MessageSujet: Re: L'attaque du savant fou [PV Hikaru & Wolf]   Sam 31 Mar - 14:26





Ivan Dragunov






Un versus assez corsé.











J'ai eu peur, j'ai bien crue que c'était une de ces machines qui s'approchait derrière moi pour mieux me croquer au cou. En réalité c'est une jeune femme qui se trouve face à moi, tremblant et s'inquiétant sur cette scène horrifique. Âme sensible ? En tout cas je peux très bien comprendre son étonnement, elle ne doit pas venir de cette île, il est probable qu'elle soit venu en même temps que moi. Moins alerté par sa présence je rengaine mon arme dans son étui puis sans que je n'ai le temps de lui répondre qu'elle s'enfuit, à se demander pourquoi. Je ne peux me permettre de la laisser seule, bien que j'ai pu apercevoir un katana autour de sa ceinture, mais ça ne veut pas dire grande chose. Je me décide de la poursuivre, sauf qu'il y a une autre personne qui m'a attirer mon attention. Un peu plus loin un homme que je ne distingue pas clairement son visage, mais d'un ensemble vert foncé, m'avait regardé, je le regarde à mon tour. Bien que ce fut bref il semble avoir pris la décision et poursuit la jeune femme. Au début j'ai eu un doute à son sujet, qui ça peut bien être ? Ami ou ennemi ? Je ne sais quoi dire, il y a tellement de question à se poser sur cette île. Au cas où il ne joue un mauvais tour avec elle je vais le suivre, de loin et sans perdre de vue sur ce qui m'entoure.

Cette poursuite s'arrête juste devant l’entrepôt, je vois le même inconnu de tout à l'heure et là, un peu plus loin, la jeune femme terrorisé, enfin c'est ce que je pensais vue qu'elle est à bonne distance, et devant elle deux machines prêtent à bondir sur elle sans aucun scrupule. Mon attention se reporte à nouveau sur l'homme avec ses explosions inhabituelles provoqué sous ses pieds, à se demander ce qu'il utilise comme outil, mais une fois arrivé devant l'ennemi j'ai bien vue qu'il a mis un coup de tibia dans le cou de cette bête mécanique et qu'une explosion s'est produit comme par magie ? Non je ne crois pas, c'est un peu trop énorme pour que ça soit du tour de passe passe... Je suis bien pour qu'il ait mangé un fruit du démon. Au moins un gars qui sait se battre, c'est déjà ça de gagné. Alors, même si tu as vaincu une machine que vas-tu faire de l'autre ? Ah je vois tu m'as vue arrivé c'est ça ? Tu veux savoir ce que je vais pouvoir bien faire, petit futé. Il est vrai que je ne vais pas rester sans rien faire et qu'à un moment donné je dois intervenir et c'est le cas. Son homologue assez furieux pour avoir terrassé son camarade se met à grogner sous la gueule de fer pour ensuite lui bondir dessus. Avant qu'il n'arrive à mordre le cou de notre homme, comme les cow-boy et leur doigt agile, je dégaine mon gun en un éclair puis faisant de mon mieux pour viser ses yeux rouges, sans hésitation j'ai appuyé sur la gâchette. Le coup vient de retentir et la balle de grosse calibre pénètre sans mal entre les deux mâchoires pour percer sa carapace de l'intérieur et d'en ressortir derrière la nuque, sous le bruit de désintégration métallique, l'animal est projeté en arrière, glissant à quelques mètres plus loin, sans se relever. J'ai laissé échappé mon souffle, car un moment j'ai eu peur de rater ma cible, dégainer à l'improviste c'est pas vraiment mon point fort et à cette distance il y a de quoi à être heureux, bref je le garde pour moi-même.

Marchant dans leur direction, toujours mon arme dans ma main droite, je me présente devant eux sans vraiment révéler qui je suis:

"Je pense que personne ne sait ce qui se passe ici, nous connaissons seulement l'origine de ce massacre, mais celui qui a fait ça doit se trouver quelque part, sur cette île. Je devais rejoindre un groupe de camarades qui devaient m'attendre ici, j'espère qu'ils ont survécu et vous ? Que faites-vous ici ?

...

Attendez!"


Oui, je viens de percevoir du mouvement dans l'obscurité, ça se déplace de bâtiment en bâtiment, si vif que tout ce que je vois c'est une trainé de lueur rouge qui zigzague dans tout les sens, mais il y a une chose qui est sûr, ça arrive vers nous. Encore ces machines tueurs ? Finalement on ne va pas pouvoir discuter tranquillement. Ces yeux rouges brillant dans l'ombre se présentent une à une devant nous, ces bruits particuliers et le son qui sort de leur museau d'acier en est tout autant, tentant d'imiter le grognement d'un félin, sans réelle succès. En tout cas rien que de voir leurs dents ruisselantes je ne pense pas que c'est pour faire jolie, ils ont l'air vraiment énervé là, inutile de justifier on a tué leurs camarades et alors ? Qui a commencé en premier ? On a fait que rendre les coups et si vous en voulez encore... Vous en aurez bien plus.

"Bien, on discutera plus tard, une fois ces bêtes détruites"


Les voilas qui arrivent! Ils se ruent sur nous sans tactique, pensant pouvoir nous avoir en nombre, erreur de calcule de leur part. Chaque personne sait ce qu'il faut faire, comment réagir dans ce genre de situation. Si nous agissons ensemble alors nous vaincrons, si nous nous contentons de sauver leur peau alors nous tomberons. Chacun de nous se décale, histoire de gagner en distance entre nous, personne ne sait de quoi est capable leurs voisins et moi non plus d'ailleurs. Après tout chacun est armé ? Le seul homme sans arme a un atout majeur avec son corps, ce qui en fait une arme et quant à moi je pense que je suis le mieux... équipé. Par contre il y a une chose que j'ai oublié, c'est leur instinct. Je vois que ces machines sont dotés d'instinct de tueur et préfère choisir une proie facile et cette proie, hélas vous le savez déjà, est cette jeune femme qui doit se débrouiller autant qu'elle le peut avec son katana et son talent. J'ai tenté de venir en aide, cependant, à l'instant où je pointe mon arme de poing vers les bêtes, j'ai eu le temps d'apercevoir quelques choses brillaient dans le noir, c'est avec le son aigu que mon instinct a pris le contrôle de mon bras armé. Donnant des coups dans le vide, plusieurs bruits d'acier retentirent à plusieurs reprises puis vinrent se planter au sol ces espèces de projectiles en métal, ressemblant plus à des kunais. Qu'est ce que cela veut dire ? Ces machines ont des armes à longue portée ? Le mystère s'efface assez tôt, car dans l'ombre jailli plusieurs félins mécanisés, plus gros et munis de ce qui ressemblerait être des lanceurs de projectiles sur leur dos. Ceux là ne plaisante pas dirait-on. Après un échange de regard mes ennemies lancent leur offensive, à commencé à baisser leur tête et user de leur attaque à distance. Je devais faire un bon sur le côté avant de commencer à courir et tirant en même temps sur eux, mais le plus impressionnant c'est que leur blindage est assez impressionnant, mes balles ont seulement cabossé leur carapace. En tout cas cela n'empêche pas de les voir déstabilisé par mes coups. J'en profite pour réarmer mon arme avant de passer en triple-shot et de repartir à l'attaque. Au corps à corps ces bêtes ne sont pas si agiles que cela par rapport à ces comparses, même si leurs coups de griffes sont meurtrières. Si je devais juste faire attention je m'en sortirai, passer entre leurs pattes et tirer de dessous et le fendre en deux, l'autre, passant au-dessus après avoir esquiver son coup de griffe et tirant à bout portant derrière sa nuque, sa tête séparé du restant de son corps inopérant. La troisième préfère m'attaquer à distance en envoyant une salve de Kunai sur moi. J'ai eu le réflex d'utiliser l'une des mes techniques lié à mon pouvoir. le DARK WALL.

Mes ténèbres recouvrent de justesse tout mon corps avant de commencer à se ruer vers ma dernière proie avant de l'avaler et le broyer à l'intérieur. J'en profite pour faire un tour autour de mes camarades qui se battent avec brutalité, engloutissant les machines restantes avant de réapparaitre de mon vrai corps pas loin d'eux.

"Bien, mes camarades, je vous proposes de faire un tour dans la ville, il y a sûrement des survivants et ce château qui se trouve là-haut m'a l'air assez suspect"


Le château en question que je vise du bout de mon index sur la colline, juste derrière la ville, c'est le seul qui n'ai pas encore brûlé, mais il y a de la lumière éclairé par les fenêtres. Quoi qu'il en soit il faut faire dans l'ordre, voir s'il n'y a pas de survivant et si possible de voir s'il n'y a pas mes collègues quelque part. Ah oui! Encore une chose... Où sont passer les enfants ?










_________________ ~♫

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'attaque du savant fou [PV Hikaru & Wolf]   Lun 2 Avr - 19:05






"Je pense que personne ne sait ce qui se passe ici, nous connaissons seulement l'origine de ce massacre, mais celui qui a fait ça doit se trouver quelque part, sur cette île. Je devais rejoindre un groupe de camarades qui devaient m'attendre ici, j'espère qu'ils ont survécu et vous ? Que faites-vous ici ?

...

Attendez!"

Voila les premières paroles que Hikaru entendit qu'en les deux hommes s'approchèrent d'eux. La cuisinière était d'accord avec ce qu'avait dit ce type et voulut répondre mais les machines l'empêchèrent de le faire.
Elle regarda l'attaque du jeune homme et fut étonné de le voir éliminer plusieurs de ses félins aussi facilement.

"Bien, mes camarades, je vous proposes de faire un tour dans la ville, il y a sûrement des survivants et ce château qui se trouve là-haut m'a l'air assez suspect"
- Je suis d'accord allons y jeter un coup d'œil répondit Hikaru et bravo pour tout à l'heure tu es très doué pour les combats à ce que je vois.
Le château était à l'autre bout de la colline et Hikaru dut alors marchée pendant plus d'une heure.
Les félins étaient juste devant Hikaru et les deux hommes. Ils allaient surement passer à l'attaque. Deux machines sautèrent sur la jeune pirate mais celle-ci les élimina avec son katana. Après tout c'était l'un des 21 grands sabres. Il ne fallait pas le sous-estimer.
- Bon vous êtes prêt pour éliminer ses sales bestioles fit-elle aux deux jeunes hommes.
Elle commença par éliminer plusieurs de ces adversaires mais ceux-ci revenaient encore et encore. Il y en avait maintenant plus d'une centaine.
Hikaru regarda ses camarades de combat mais ne les trouva pas du regard. Surement en train de combattre. Elle hésita avant de se dire que c'était mieux qu'ils soient séparés.
- On se sépare et se retrouve au château ok? Éliminez le plus de ces bêtes cria t-elle
Qu'allait-elle faire ,toute seule? Allait elle réussir à tuez ces animaux? Et les deux autres allaient ils s'en sortir indemne?




Dernière édition par Hikaru Kyma le Mer 2 Mai - 16:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wolf Ashford

avatar


Messages : 38
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 32

Feuille de personnage
♦ Niveau:
17/50  (17/50)
♦ Expérience :
97/170  (97/170)

MessageSujet: Re: L'attaque du savant fou [PV Hikaru & Wolf]   Sam 7 Avr - 11:04

Au final les attaques se succédèrent, inlassablement et il était difficile pour trois personnes de contenir cet assaut. Néanmoins Wolf fut rassuré de voir que finalement les deux autres personnes en présence étaient capables de se défendre, lui permettant de mieux se focaliser sur sa propre survie. Utiliser à chaque impact son pouvoir était une nécessité, frapper ce métal à même le poing aurait été aussi douloureux qu'inefficace. Le Marine pouvait compter sur la fragilité interne de ces machines, et un bon coup était susceptible de déranger la mécanique interne et les circuits, comme un coup à la tête d'un humain pourrait occasionner un choc au cerveau principalement. Il ne suffit que de quelques minutes pour qu'il s'habitue à comment frapper et activer ses explosions, il n'en abusa pas que ça au niveau de l'intensité. La jeune femme qui se retrouvait premièrement en difficulté réussit à se débrouiller notamment grâce à un sabre à même de trancher ces carcasses métalliques, un bon Joker dans ce genre de situation. L'autre personne se débrouillait également avec les armes, mais Wolf fut témoin d'une manifestation évidente d'un Fruit du Demon, et pas n'importe lequel... Cet homme, sans doute était-il à surveiller par la suite, quand tout cela sera terminé, mais il était vrai du coup que la priorité restait sur l'incident actuel de cette île.

Ce "camarade" proposa d'aller vers le château du coin, indemne malgré l'état du reste des lieux, offrant une grande suspicion envers cette localisation. Cependant l'attaque redoubla, et Wolf fut séparé des autres. Que pouvait-il faire dans sa situation : croire en leur capacité de survie et aller seul vers l'antre du méchant, ou les appuyer quitte à perdre du temps ? Il se servit du souffle de ses explosions générées sous ses pieds pour sauter sur un toît, à couvert des attaques à distance et bien trop haut pour les pestes du corps-à-corps, pouvant souffler un peu et se déplacer tranquillement à cette hauteur. Il valait mieux se dépêcher au final, on ne pouvait savoir ce qu'il pouvait encore arriver, neutraliser le malfaiteur permettrait sans doute de régler tout ceci.

" Allez mon p'tit Wolf, on y va... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Dragunov

avatar


Messages : 115
Date d'inscription : 05/12/2011

Feuille de personnage
♦ Niveau:
25/50  (25/50)
♦ Expérience :
42/250  (42/250)

MessageSujet: Re: L'attaque du savant fou [PV Hikaru & Wolf]   Ven 20 Avr - 9:52





Ivan Dragunov






Surprise! Un savant Fou perd les pédales











"Bon, ba... ça c'est fait"

Je me trouve seul, en plein milieu de ces tas d'aciers inopérants. J'avais encore mes mains recouvertes de ténèbres, comme le sol en est ainsi recouvert de mon ombre. Aaaaah, la nuit, le moment le plus effrayant pour tout ceux qui osent m'affronter. J'espère que mes camarades sont encore vivants, quelque part, après tout c'est mon but de les retrouver. J'ai commencé à parcourir les rues en courant, pas d'hostilité en vue, pour l'instant. Plus j'avançais et plus je me rapproche du château et moins j'ai l'espérance de les retrouver, bon dieux qu'ils soient encore en vie! En parlant de camarades, ces deux personnes s'en sortiront ? Oh pourquoi m'inquiéter s'ils sont assez fort pour repousser bon nombre de ces machines seul. Je pense que mon objectif va devoir être revu, direction le château, ça fait un petit moment que j'ai quitté le village, pas de signe de survivant et même pas de contre-attaque. Aurait-il remarqué de notre présence ? De tout façon rien ne me mettra à genoux, je suis assez fort pour découvrir ce qui se trame là-dedans.

A peine quinze minutes de marche et j'arrive devant le fameux château, plutôt immense en réalité et glauque. Hmmmmmm... C'est étrange, normalement il devrait y avoir comme une sorte de gardien ou une patrouille de ces machines qui doivent se promener autour de l'entrée, cette énorme porte en bois assez pesant, voir même robuste qu'il faudrait aller avec un canon d'un cuirassé. Que puis-je faire ? Attendre les autres pour entrer tous ensemble ? Ou bien infiltrer seul dans une base ennemi avec mon pouvoir ? Il est possible que ces deux personnes aient réussi à entrer avant moi ou encore mieux ils ont eu des problèmes en cour de route et sont retardés, dans le pire des scénarios ils sont mort... Ce n'est pas que je me montre sans coeur, je les ai rencontré pour un bref instant c'est tout et ils me sont inconnus. Assez prévoyant et rempli de logique, avec une once de miracle, je pense qu'ils viendront.

Assez pensé, je me décide d'entrer. Il est judicieux d'infiltrer le bâtiment depuis le haut, utiliser mon ténèbres afin de grimper le mur est la meilleurs option. Fondant dans mon ombre en utilisant la capacité 'Dark Wall' facilite les tâches, en si peu de temps je me suis hissé jusqu'en haut. J'aperçois encore ces félins que j'ai combattu plutôt, elles ne m'ont pas vue encore, c'est une bonne occasion de jouer discret, inutile de faire du remue ménage. Après le mur c'est au tour du donjon, assez haut pour voir sur l'ensemble de l'île, il est même possible qu'il ait remarqué notre arrivé. Pas le temps de rêvasser alors. Le seul entrée est fermé, une énorme barreau empêche tout les intrus s'introduire sans autorisation et encore mieux gardé par ces deux énormes machines, elles doivent faire 3 mètres de haut et ont une corpulence assez intimidant. Mon arme n'aura aucun effet sur eux à mon avis. L'idée reste inchangé, grimper tout en haut du donjon.

Je me hisse à nouveau sous ma forme d'ombre, presque invisible si je ne passe pas trop près de la lumière, essayant d'atteindre au moins une fenêtre, même fermé je peux la forcer et en voila une que j'entre par effraction. Maintenant que je suis à l'intérieur il me manque plus qu'à trouver le responsable de ce désastre, je vais reprendre ma forme originel et continuer de marcher au pas léger dans ce couloir sinistre, hmmmm pas de bougie, mais de lumière illuminé par des ampoules ? Il travaille pour le gouvernement ? Va savoir, il n'y a que eux qui puissent avoir de tel luxe, dans mon organisation on a à peine touché à ce genre de technologie. Je me demande quel genre de gadget va-t-il me sortir pour m'arrêter.










PS: Désolé du retard, je n'avais pas vue que tu avais posté Wolf xD

_________________ ~♫



Dernière édition par Ivan Dragunov le Lun 23 Avr - 22:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'attaque du savant fou [PV Hikaru & Wolf]   Dim 22 Avr - 13:18






Hikaru avait éliminé la plupart de ces machines et continuait à avancer de son côté. Au moment où Hikaru se dirigea sur sa prochaine cible, un félin se montra.
La jeune femme sauta en l'air pour esquiver l'attaque de son adversaire et élimina la machine en un seul coup.
- Bon il est temps de passer au chose sérieuse fit la jeune femme. Je vais utilisée le pouvoir de mon fruit du démon.
Tout à coup un homme apparut devant Hikaru lui barrant la route.

Puis au moment où elle se tourna, l'ennemi était déjà devant elle et lui donna un coup d'épée à l'horizontal. La jeune femme essaya d'esquiver mais la lame la toucha au bras. Malgré sa blessure, elle était contente d'avoir réussie à reculer rapidement car sinon à l'heure qu'il est, elle n'aurait probablement plus de bras. Le sang coula le long de son bras alors, elle déchira un morceau de son T-shirt et fit un nœuds autour de la plaie, puis elle se remit en garde.
Elle courut sur son adversaire, puis elle donna un coup puissant vers l'épaule, droite de l'ennemi. Mais le coup fut dévié et son adversaire ne se fit toucher.
Elle réfléchit à une technique qui pourrait toucher son adversaire. Mais son ennemi ne lui laissa pas le temps de mettre au point une technique et fonça sur Hikaru épée vers l’avant.Elle dévia le coup et enchaina une série de coup pour ne laisser aucun répit à l'inconnu.
Soudain elle aperçut une faille au niveau des côtes de son adversaire. Hikaru porta un coup à cet endroit qui ne fut pas bloqué et qui fit chuter l’ennemi. Celui-ci se mit la main sur sa côte qui venait d’être sévèrement toucher puis il lâcha son épée, et poussa un cri :

-AHHHHHHH !

Tout à coup Hikaru entendit des pas derrière elle quelqu'un approchait ou peut être quelque chose...


Revenir en haut Aller en bas
Wolf Ashford

avatar


Messages : 38
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 32

Feuille de personnage
♦ Niveau:
17/50  (17/50)
♦ Expérience :
97/170  (97/170)

MessageSujet: Re: L'attaque du savant fou [PV Hikaru & Wolf]   Ven 4 Mai - 0:15

    Cela faisait vingt-sept minutes que sa mission avait débuté, dans un peu moins d'un quart d'heure ses équipiers accosteront sur l'île pour de bon... Et si cette menace mécanisée continuait, eux aussi seraient en danger. Wolf n'était pas du genre à favoriser la vie de Marines par rapport à celles de civils, mais à ce qu'il avait pu voir les seuls êtres encore vivants aux alentours étaient plus forts qu'eux, cela ne ferait qu'augmenter le nombre de pertes. Le mieux qu'ils pouvaient faire était d'appeler des renforts, à ce titre le Sous-Lieutenant s'en voulait de ne pas avoir songé plus tôt à utiliser son Den-Den Mushi d'urgence à cette vue.

    " Tango Charlie à Bateau-sur-l'eau, Tango Charlie à Bateau-sur-l'eau, me recevez-vous ? "

    " J'vous entend Sous-Lieutenant, pas la peine de partir dans vos codes bidons... "

    " 'Spèce de rabat-joie... N'accostez pas pour le moment, l'île est infestée de trucs robotiques agressifs, et un nombre assez alarmant d'entre eux. "

    " Euh, et vous ? "

    " Je vais voir s'il n'y a pas moyen de couper ce qui les alimente ou les commande à distance, truc du genre. Faites un rapport au Q.G en attendant, en espérant que les renforts arrivent bientôt. Terminé. "

    Drôle de Marine parfois, capable de faire un Buster Call en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire, mais pour venir ici ça semblait aussi loin que les Enfers eux-mêmes. Et l'ambiance macabre des lieux prêtait à cette interprétation parfaitement, une masse de cadavres déchiquetés par ces machines sans faire de réelle distinction entre menace ou simple civil. La seule différence faite fut au niveau des plus jeunes, introuvables dans cette masse. Les adultes avaient-ils réussi à les cacher à temps, ou le responsable de cette atrocité préparait quelque chose d'encore plus horrible ? En tout cas pour toute une île, si on avait capturé ces enfants et séquestré dans le château en vue, la place requise et la disposition d'un tel bâtiment laissait présager cette captivité au niveau du donjon et ses cellules au rez-de-chaussée, peut-être même au sous-sol. La tête pensante devait quant à elle se trouver dans un endroit plus sûr, mais s'il y avait effectivement des machines axées sur le contrôle de ces bestioles mécanisées, ce centre pouvait lui aussi se situer dans le donjon, probablement gardés. Les émetteurs pouvaient eux se trouver sur le toit pour propager tout ça sur l'île, mais la source de l'énergie suffirait si on la détruisait.

    Un château, c'est résistant en surface, suffisamment pour supporter la "marche explosive" à même les murs du Marine, sautant en utilisant son Fruit pour aller toujours plus haut et trouver une ouverture dans une "fenêtre" sur le haut du rez-de-chaussée du donjon. Les concepteurs anciens aimaient mettre des plafonds à quinze mètres de haut pour leur hall, on dirait, enfin ça facilitait l'arrivée d'un mec qui fait tout péter sur son chemin dans ce genre de situation. Suspendu à cette haute ouverture, Wolf pouvait voir à l'intérieur des modèles un peu plus massifs de ces engins, arrivant facilement à hauteur humaine au garrot, mais dont le nombre tenait sur les doigts d'une main... Oui bon, quatre. Même si avec une attaque surprise il pouvait en démolir un d'entrée de jeu, trois de ces gardiens pourraient s'avérer difficile à défaire, ou assez long. Or le temps était compté en ce moment. Tant pis, le ridicule n'était pas censé tuer, Wolf cracha du haut de sa fenêtre à dix mètres de haut, et toute la subtilité du fluide buccal de notre homme retentit en une explosion au niveau du sol. Les quatre gardiens robotiques scannèrent à ce niveau, et ne voyant rien de suspect là où l'explosion avait eu lieu, se rapprochèrent ensemble pour analyser la provenance de cette anomalie. Wolf était un Marine, en ce sens il avait déjà eu la chance de parcourir certains laboratoires scientifiques en guise de stage dans le Gouvernement, et vu le niveau technologique de la plus grande institution du monde sur l'intelligence artificielle de pures machines, il avait plus ou moins deviné que les quatre gusses n'allaient pas songé à une provenance au niveau du plafond pour cet incident. Une diversion suffisante à notre homme pour sauter au niveau de la jointure entre le mur et le plafond, faisant un gros plat dessus et provoquant ainsi une déflagration assez conséquente afin de lancer la technique improvisée de la Chute de Plafond. Et dans un château pareil où ces aspects sont en pierres taillées mais massives, elle s'avérait particulièrement efficace, même contre quatre gros robots placés au même endroit. Se réceptionnant sur le tas conséquent de roches ensevelissant les gardiens des lieux, il fit un ' V ' rapide avec son index et majeur de la main droite, puis partit en direction de la zone menant aux escaliers menant au sous-sol, tout en marmonant :


    " C'est con un robot... "

    Il courut le long des marches, son boucan était susceptible d'ameuter des ennemis ou du moins avoir mis en garde les méchants, mais c'était le cadet de ses soucis. Il devait sauver vite et bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Dragunov

avatar


Messages : 115
Date d'inscription : 05/12/2011

Feuille de personnage
♦ Niveau:
25/50  (25/50)
♦ Expérience :
42/250  (42/250)

MessageSujet: Re: L'attaque du savant fou [PV Hikaru & Wolf]   Mer 16 Mai - 15:22





Ivan Dragunov






Une scientifique innocente ? Il y aurait 3 savants ?











Je me trouve en ce moment même devant la grande porte lorsque j'ai entendu une énorme explosion, le son me parait assez fort, il est bien probable que ce soit ce fameux combattant à l'allure d'un soldat. Mon intrigue m'a guidé jusqu'ici, quelque chose se cache derrière cette porte blindé et je ne vais pas tarder à le savoir. Déployant à nouveau mon ténèbres, recouvrant littéralement de ce qui pourrait être le dernier rempart avant l'intrigue et découvrir par la suite la vérité. Par la force de la gravité absolut le mur se fissure tellement l’attraction est violent, arrachant au passage l'entrée pour me laisser place à une grande salle, sombre, l'on voit rien du tout à l'intérieur et pourtant j'arrive à distinguer ces quelques formes peu descriptibles, des objets, voir même des machines. J'avance de quelques pas à l'intérieur, toujours sur mes gardes, mais le suspense n'a pas duré longtemps, une voix ricanant dans l'ombre m'a fait réveillé mes doutes:

"huhuhuhuhu... Tu dois être le fameux homme des ténèbres ? Je t'ai observé derrière les yeux de mes léopards mécanisés et au début j'ai crue que tu as été envoyé par la marine pour m'arrêter... mais je me suis trompé, tu as du rencontrer un jeune homme qui fait des feus d'artifices ? Lui c'est un soldat de la marine, camarade"


"Et ? En quoi ça change ? Je suis venu t'arrêter, pour tout le crime que tu as commis sur cette île..."


"Moi ? Une criminelle ? C'est vrai... Je suis responsable de ce génocide, mais le fait de vouloir m'arrêter ne permettra pas de mettre fin à cette tragédie..."


Après ses mots la lumière s'illumine pour me laisser voir la personne et tout ce qui l'entoure, il y a effectivement des machines, des écrans, des images que l'on voit à l'extérieur, c'est de là qu'elle contrôle la surveillance, mais il y a quelque chose d'étrange, où sont passés ses gardes ? Pourquoi je ne vois que cette femme ? d'un corps mince, habillé de sa blouse blanche et de ses lunettes.


"Je ne suis pas armé et je n'ai rien de tel pour faire quoi que ce soit contre toi, d'ailleurs je suis nul au combat... Je me nommes Jessica Victorus, la chance me sourie finalement, c'est toi que je voulais te voir"


"Hein ? Pourquoi moi ? Qui es-tu ? Quel est ton projet après ce massacre ? Mieux encore, où sont les enfants ?"


"Après ce massacre ? Je t'ai dit que je suis responsable, mais je ne suis pas celle qui l'a causé..."


"Que veux-tu dire ?"


"Hum... Je t'expliquerai tout ça en détail, là nous avons un autre problème, les voila d'ailleurs"


J'entendais des bruits de métal s'approchant de plus en plus derrière moi, je pouvais voir plusieurs machines marchant lentement, comme si elles n'avaient pas vraiment une réelle intention d'attaquer:

"Je n'ai plus le contrôle sur eux, depuis que je leurs ai doté d'une intelligence automatique, programmées pour tuer les adultes, je voulais tout simplement protéger mon île de ces pirates qui l'on détruit il y a 12ans. Mon manque de décision m'a été très fatale et s'est retourné contre moi, pensant que tout ira très bien et que la forme de léopard passerait très bien dans la ville sans être craint, mais au contraire, depuis qu'ils sont autonomes je n'étais plus capable de les contrôler et commençaient à tuer tout ceux qui ont passé l'âge des 18ans. La porte que vous avez détruit a été le dernier rempart contre eux, cela fait 10 jours que je travailles sur le moyen de les combattre une fois que je serrai sorti de là, mais je n'ai pas encore terminé mon travail, si tu peux les retenir je peux mettre au point une arme capable de les anéantir en un seul coup... Il me reste plus qu'une pièce à mettre"


"Très bien, pour l'instant je vais vous faire confiance, mais un seul entourloupe et vous allez le regretter sévèrement"


Maintenant il ne s'agit plus qu'une question de temps. J'ai commencé à déployer mon ténèbres au sol et sur mes deux mains afin de tenir ma position coûte que coûte, ces machines entament une course frénétique, de véritable kamikaze, mais en vain. Grâce à mon pouvoir je suis capable de les repousser sans problème en déchainant une vague sombre et sinistre dans le couloir, entrainant leurs carcasses dans les abysses. La première vague semble avoir été terminé assez vite, la seconde arrive, mais bizarrement elles n'attaquent pas, en fait rien n'est bizarre, tout a été élaboré judicieusement, car la surprise me tombe juste au-dessus de nous. Les conduits d’aérations sautent et laissent place à d'autre félins mécaniques, tout ce bruit causé par l'assaut intense de ses comparses a pour but de masquer le déplacement de ses petits commandos et nous prendre par derrière. Ceci a été élaboré trop judicieusement pour que ce soit ces robots. Non il doit y avoir bien plus que cela, dans tout les cas je suis mal au point et elle encore plus, c'est une cible très vulnérable que je me devais la protéger en priorité. Dérangé par l'assaut soudaine de ces créations, elle tremble à l'idée de se faire déchiqueter à son tour, laissant hurler de peur, comme si son heure avait sonné. Abandonnant ma position je me suis rué, mon pistolet dans la main et tirant sur les hostilités, abattant au passage quelques unes sans trop de mal, mais j'ai laissé grand ouvert l'entrée et voila les plus gros qui arrivent. Arrivé devant cette femme j'ai déployé à nouveau mon ténèbres autour de moi et j'ai commencé à utiliser tout les possibilité que m'offre mon pouvoir afin de les arrêter:

"Ne traine pas! Le combat n'est pas encore terminé! Le plus intéressent ne fait que commencer"


"Ah... Oui! Vous avez raison, j'ai oublié de vous le dire, je ne suis pas la seule à habiter ici, j'ai 2 collègues qui ont travaillé avec moi dans ce projet, mais ils ont été si stupide qu'ils ont décidé de servir de ce que l'on a crée pour conquérir les mers, c'est de cette façon que le génocide avait débuté il y a 10 jours, tout ça parce que j'ai réussi à mettre au point l'intelligence artificiel, sans que je saches quoi que ce soit ils ont installé une usine de production tout en bas du château, au sous-sol, c'est là qu'on doit y aller, je n'ai rien pour les contrôler, mais eux si, vous verrez plus tard... Ah et... J'ai vue ce marine descendre là-bas, j'espère qu'il n'aura pas de surprise, car moi non plus je ne sais absolument pas quoi m'attendre"


"Et bien, espérons qu'il ne va pas tout faire exploser, sinon je suis obligé d'employer les grands moyens... Et où sont les enfants?"


"Ah, ils sont en sécurité, j'avais programmé ces félins pour qu'ils les emmènent tout en haut de ce bâtiment, juste au-dessus de notre tête, ne vous en faites pas mes créations ne leurs feront aucun mal... mais pour leurs parents..."


"Il suffit! terminons ce mascarade et une fois que tout serra terminé donnez moi u ne bonne raison pour que je ne vous tues pas"


"..."


En attendant, j'aimerai que tout ce passe bien et que l'autre ne fait pas l'idiot quand il serra sur place et jusqu'à ce qu'on arrive.









_________________ ~♫

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'attaque du savant fou [PV Hikaru & Wolf]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'attaque du savant fou [PV Hikaru & Wolf]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Attaque de fourmis folles/jean Erich Riche
» Le contaminant Gem contre-attaque![Grand Line, Rang B, Révolutionnaires, Massacre ou Fuite?]
» Scénario : Attaque à la lisière de Fangorn (S.D.A)
» L'attaque orque
» Attaque d'un camp orque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Renaissance V3.0 :: ¤¤ Role Play ¤¤ :: ¤ Sea's Blue ¤ :: West Blue-