Partagez | 
 

 Le Labyrinthe Gincko [PV: Cousine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Awis McFish

avatar


Messages : 62
Date d'inscription : 04/02/2012

Feuille de personnage
♦ Niveau:
17/50  (17/50)
♦ Expérience :
32/170  (32/170)

MessageSujet: Le Labyrinthe Gincko [PV: Cousine]   Dim 4 Mar - 21:25



Chapitre 3: Le Labyrinthe Gincko


.:: Quelque part sur West Blue ::.

><((((º> ><((((º> ><((((º> .oO°

« HoHoHo~ Tu ne crois tout de même pas m'avoir quand je suis dans mon élément ? Eh bah tu te mets le doigt... euh la queue dans le nez ! Saleté de serpent des mers ! Goutte à cela ! »

Gyojin Karate... Kerusagawara Seïken !

Sous l'océan, Awis venait de fendre le milieu ambiant avec son pied et avec une vitesse phénoménale envoya une rafale puissante son adversaire, qui était un serpent des mers mesurant plus de dix mètres de longueur. A la surface, cette vitesse n'aurait guère été possible, mais étant sous l'océan, la force et la vitesse étaient accru, ce qui donnait un coup fulgurant et très puissant.
Le serpent l'avait senti passé: il alla alors s'échouer sur un récif de corail pas très loin le détruisant complètement. Il avait même craché du sang ce monstre marin, et par la bouche. Eh oui, sous l'océan, les attaques d'Awis n'étaient pas du tout à prendre à la légère.

« HoHoHo~ Alors qu'est ce que tu dis de ça ? Tu vas abandonner maintenant ? »

« SSSSSSSSSSSSSSSS !!!! »

Le serpent des mers était quand même d'une agilité incroyable. Il s'élança vers Awis avec une vitesse phénoménale contre lui en le percutant violemment. Le coup était puissant mais Awis après avoir valdinguer vers plus de vingt-cinq mètres se redressa. Il avait mieux encaissé le coup grâce à une technique de défense amphibienne.

« HoHoHo~ tu fais le malin maintenant ! Qui sera le plus malin alors ? Ca ne sera pas toi en tous cas !! »

Il se remit alors en position de karatéka, c'est à dire les jambes écartées, les bras tendus vers son adversaire et sa poitrine redressée.

Gyojin Karate... Bunmaigawara Seïken !

En se déplaçant dans l'eau à une vitesse impressionante vers le serpent, il le frappe de plein fouet dans son ventre. Les yeux du poisson ressortirent aussitôt au coup porté, il fit emporté plus haut dans l'eau au dessus d'Awis, presque à la surface. L'attaque avait fonctionné, le coup avait carrément sonné le gigantesque serpentet là, Awis allait porter le coup de grâce.

« C'en est fini pour toi, saleté de serpent des mers !! T'avais pas qu'à menacer mon ami la baleine rouge !! »

Gyojin Karate... Kerugawara Seïken !

Il porta pour finir un violent coup de pied sur le serpent tout d'abord en se dirigeant à une grande vitesse sur lui.
Le coup de pied l'expulsa alors vers les fonds marins, dans le noir béant qu' Awis parvenait à peine à voir de là ou il était. Il était maintenant plus que content: il avait terrassé l'animal et la baleine rouge pouvait maintenant circuler en toute sécurité.
Ah oui... si Awis s'était battu comme ça, c'était pour sauver une petite baleine rouge que le serpent avait pris en chasse. Il fut pris de pitié et n'avait pu s'empêcher de se battre contre cet animal.
Mais d'ailleurs, ou était-elle ?

« Ooooooo !! mignonne petite baleine rouge !! ou est-tu ??? le méchant monstre est parti !!! »

Soudain, il entendit un bruit profond qui fit vibrer tout l'océan. Qu'était-ce ? Awis regarda alors en dessous de lui, mais il ne vit que l'immense noirceur des abysses.
Mais qui pouvait lui en vouloir de rien voir, dites moi ? Est-ce qu'il aurait pu voir tout d'abord que ce serpent et lui se combattaient sur une zone de haute activité volcanique, là ou il y a une telle pression de courants ? Non, personne n'aurait pu lui en vouloir. C'était d'ailleurs pour cela que les poissons étaient partis Mais lui, il ne se doutait de rien, et surtout pas de ceci...
Et quand il vit un torrent de bulles jaillir d'en dessous de lui à une vitesse impressionnante, il ne put lâcher que ceci.

«AAAAAAAAAHHH !!! »

Il fut alors expulsé de l'eau par une force colossale venant d'en dessous. En effet, c'était en fait un courant contraire qui s'était crée sous l'effet de l'entrée en éruption d'un volcan sous-marin par un petit séisme .
Quelle situation ridicule, idiote ! Et en plus de cela, la baleine rouge qu'il voulait tant sauver n'était même plus là !
Une énorme vague s'était alors crée, et Awis était emportée par celle-ci malgré-lui. Après avoir paniqué du plus profond de son être, il se mit à apprécier le jeu. Il décidait même de sortir sa guitare et essaya de faire du surf avec sur le gigantesque Tsunami.

« YEAAAH !!! J'ai le style !!! Je surf sur une vague !!! ROCK N ROLL !!!! ♪ »

La gigantesque vague s'échoua sur le rivage d'une île tout à fait bizarre. En effet, celle-ci était un labyrinthe fait de imposantes haies vertes qui s'étendait sur une bonne trentaine de kilomètres !
L'imbécile finit alors sa course dans une de ses haies, à l'entrée du labyrinthe. Contre sa volonté, il avait enclenché un bouton, qui tout d'un coup ferma l'entrée du labyrinthe.
Tombant directement au sol, la star s'écria :

« HoHoHo !!! C'était DE LA PURE FOLIE, j'en suis tout excité ~! Y aurais pas moyen de recommencer ... ? Oh ! »

Il s'arrêta de parler car il avait vu trois personnes, deux hommes habillés tout en noir, et une femme habillée de jaune. Celle-ci était de teint mate, elle avait une peau légèrement métissée. Ses yeux étaient magnifiques: de vrais soleils jaunes ! Et puis cette chevelure rose... et ses formes !!! Et puis sa... bon, je m'emballe peut-être un peu trop.

« J'ai de la compagnie ! Dites moi les dankies, est-ce que vous savez ou est-ce qu'on est... et pourquoi il y a une si charmante demoiselle à vos côtés ? Et pourquoi il n'y a plus d'issue ? Et pourquoi... ? »

_________________ ~♫

Sign By Reaver


Dernière édition par Awis McFish le Dim 18 Mar - 22:16, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le Labyrinthe Gincko [PV: Cousine]   Lun 5 Mar - 20:12


Gincko Labyrinthe


Episode 3: « Qui ira à l'asile ? »





¤¤¤¤


- Mmmh... elle baillait quel sommeil affreux...

- Regarde ! Prune-sama s'est réveillée !

- KUZO ! Prune-sama, vous allez bien ?!

Je suis sûre que vous vous doutez bien que Prune venait de se réveiller. Non... ? Dans ce cas pas de piège, c'était bien le cas.
La jeune femme venait de se réveiller à cause de chants d'oiseaux et des cris de ses hommes de mains, complètement étourdie et sur ce qui semblait être un sol rocheux. Il était dur et légèrement mouillé à cause de la fraîcheur matinale et de la rosée, ce qui donnait une impression particulièrement désagréable sur le corps de Prune. En d'autre termes, son haut rouge vin était mouillé au dos. Ceci est très déplaisant, et ça l'est encore plus si vous venez de vous réveiller.
Mais revenons à l'histoire. Prune, s'étant étirée les bras tout en prenant une position assise sur les fesses, tourna inconsciemment son regard vers là ou elle avait entendu la voix de ses hommes. Pas de doutes possibles, c'était eux et elle le voyait. Mais elle ne comprenait pas une chose, et cette chose c'est : pourquoi elle se trouvait ici.

Elle prêta attention à tout l'endroit, l'examinant avec une légère fatigue du réveil. Ce qu'on pouvait souligner ici, c'est la beauté de ses yeux jaunes qui reflétaient avec les rayons du soleil, donnant ainsi l'impression qu'elle avait des étoiles dorées à la places de ses yeux. Puis, ses cheveux. Placés sur son côté gauche contre sa volonté et à cause du réveil, et vos jambes... et votre poitrine... elle était inconsciemment magnifique... Et même au réveil. Plus d'un homme aurait louché sur elle à cet instant précis... son désarroi matinal faisait était un spectacle pour les yeux... Ah, Prune-sama ! Vous troublerez donc toujours tout le monde avec votre physique de déesse, mais malheureusement vous demeurez si inaccessible pour la gente masculine par votre caractère si sévère et rustique !
Comme on le disait, elle regardait attentivement son environnement. La première chose qu'elle vu en premier après ces hommes, c'était ces gigantesques haies qui l'entourait. Elles étaient faîtes d'épines très tranchantes et dépassaient presque les soixante mètres de haut, ne laissant apparaître uniquement quelques rayons solaires qui éclairaient à peine le chemin que formait ses haies. D'ailleurs, elle mit quelques secondes avant d'apercevoir la fin des haies, tout la haut dans le ciel.

*Sugoi...*

Il faisait d'ailleurs quand même sombre là ou elle était. Se levant, elle essayait de toucher l'une des parties de ces haies. Prune finit par se piquer le bout du doigt, laissant échapper une petite goutte de sang. Elles étaient impressionnantes, mine de rien, grandes, robustes, imposantes et surtout très épineuses. Impossible de s'échapper en essayant de les traverser, ça serait se donner la mort tout de suite, les épines agissant comme des poignards.
Ne se souvenant pas d'avoir voulu être à cet endroit, elle tenta de se remémorer de ce qu'elle avait bien pu faire il y a quelques temps auparavant...
Oui ça y est, ça lui revenait... en baissant la tête, elle vit une emprunte de patte gigantesque au sol. C'est simple, ça ne pouvait être que CETTE personne, et à la pensée de CETTE personne, Prune poussa un cri profond, rempli de rage et de colère.


- SATORIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Elle avait crié si fort que ça avait résonné partout, elle vit même des oiseaux s'envoler dans le ciel bleu azur.
Prune s'était rappelée de tout ce qui s'était passé juste avant: ils étaient sur cette base de West Blue, et ça avait dégénéré jusqu'à ce qu'ils soient pris au piège... et encore une fois, Satori à cru bien agir en utilisant son pouvoir d'éjection.
Prune, remplie de colère, piétina la terre avec acharnement. Elle jurait par plusieurs fois qu'elle l'anéantirais, l'atomiserais, le déchirait, le découperait...


- RAAAAAH !! TU VERRAS QUAND JE TE RETROUVERAIS ! JE VAIS TE PULVERISER !!!

- Prune-sama est si...

- effrayante... ! Et jolie quand elle s'énerve !

- Oh oui, elle est... magnifique.... très magnifique ... trop..

- BON SA SUFFIT VOUS DEUX !!!!!!! *BUNK* BUNK*

- Désolée Prune-sama... on ne recommençera plus...

Ils s'étaient pris de belles bosses, comme d'habitude. Oui parce qu'ils étaient têtus et oubliaient à chaque fois que Prune n'était pas du genre à être titillée de la sorte.
Mais bref, la question n'était pas là. Ce qu'il fallait savoir, c'est où ils étaient. Mais soudain, la jeune femme eu l'impression d'avoir déjà entendu parler de cet endroit. Elle réfléchissait.

* West Blue... Des haies géantes... oh non, serait-ce le... ne me dîtes pas que c'est le Gincko Labyrinthe ?! *

Si, ça l'était. Une île qui habritait le labyrinthe le plus long du monde, plus d'une trentaine de kilomètres à ne voir que des haies garnies.
Mais le plus terrible, ce n'était pas cela. C'était plutôt le fait que dans ce labyrinthe vivrait une créature mythique et colossale: un minotaure. C'était bien entendu des faits et des légendes, personne n'est jamais sorti vivant de ce labyrinthe... Attends... personne n'est jamais sorti vivant de ce labyrinthe ?!


* Oh non, on est dans le pétrin... à moins que ... si, il existe peut-être un moyen... on ne doit pas être très loin de l'entrée, j'entends des vagues au loin... donc si on continue par là... *

- Suivez-moi ! On va sortir d'ici rapidement !

Elle se mit alors à courir a travers le sentier formé par les haies, jusqu'à un moment ou il fallait tourner. Bingo, c'était bon. Son effroi s'était alors stoppé lorsqu'elle vit la plage, et l'eau. Quel soulagement ! Mais Prune avait tout faux, vraiment tout faux.
Elle était en train de se diriger vers la sortie quand elle vit une énorme vague s'abattre sur la plage, avec du haut de celle-ci un uberlu qui surfait. Il avait une allure de star de rock et ne semblait pas humain. Qui était-ce ?
Ce n'était pas le moment de se poser des questions, il fallait se mettre à l'abri.
De justesse, le groupe de révolutionnaire évita la vague en retournant de l'autre côté de la haie, laissant passer un torrent d'eau d'une grande importance qui alla se tarir contre la haie.
Prune décida alors de ne pas perdre de temps.


- Venez ! On sors... hein ?!

Brusquement, une énorme haie avait barré l'entrée. Comment était-ce possible ? Prune tomba d'elle même sur ses fesses. Choquée et terrifiée, elle se demandait comment elle avait fini par en arriver là. Puis, y avait cet homme là, titubant et qui venait avec un air absolument détracté. C'était celui qui était en train de surfer sur les vagues, il possédait une coupe bizarre et plutôt rock ainsi qu'un look typique de grand chanteurs de ce monde.

- J'ai de la compagnie ! Dites moi les dankies, est-ce que vous savez ou est-ce qu'on est... et pourquoi il y a une si charmante demoiselle à vos côtés ? Et pourquoi il n'y a plus d'issue ? Et pourqu...

- POSES ENCORE UNE SEULE QUESTION ET T'EST UN HOMME MORT, CRETIN !! *BUNK* Elle lui mit un gigantesque coup sur la tête ABRUTI ! JE SUIS SUR QUE C'EST A CAUSE DE TOI QU'ON EST ENFERME ICI !!

La jeune femme ne trouva rien de mieux que de passer sa colère sur cet homme. Elle ne savait pas vraiment si il était vraiment à l'origine de la fermeture du labyrinthe, mais elle l'avait déduit.
Enfin, la réalité était dure à réaliser. Autour d'eux, seul une obscure clarté s'offrait à eux, piégés dans le Gincko Labyrinthe. Personne n'est jamais sorti d'ici auparavant, et elle se disait que les chances de sorties d'ici sont minimes.


- Haaaa.... qu'est-ce qu'on va faire... le labyrinthe Gincko est réputé pour ne laisser personne s'échapper d'ici ! En plus, on a perdu notre seule chance d'évasion... quelle journée... !!

- Prune-sama ! Vous avez bien dit le Labyrinthe Gin-gincko ?

- Oh non !!!! J'ai peur !!

- Taisez-vous !!! On va bien finir par trouver un autre moyen de sortir, disait-elle en se relevant et se dirigeant vers le chemin de haie Vous venez ?! Vous ne comptez pas rester ici quand même !

- Euh... Oui !

Elle laissa alors en plan le mystérieux individu qui le tapait déjà sur le système pour s'engouffrer dans l'épaisse ruelle de haies meurtrières...
Revenir en haut Aller en bas
Awis McFish

avatar


Messages : 62
Date d'inscription : 04/02/2012

Feuille de personnage
♦ Niveau:
17/50  (17/50)
♦ Expérience :
32/170  (32/170)

MessageSujet: Re: Le Labyrinthe Gincko [PV: Cousine]   Ven 9 Mar - 22:43



><((((º> ><((((º> ><((((º> .oO°

« POSES ENCORE UNE SEULE QUESTION ET T'EST UN HOMME MORT, CRETIN !! *BUNK* »

Dîtes-moi, expliquez-moi comment Awis pourrait-il le savoir. Comment pourrait-il savoir qu'il faisait face à une hystérique ? Comment pouvait-il savoir qu'il allait se prendre une bosse sur la tête ? Comment pouvait-il savoir que cette jolie jeune femme possède une telle force, et qui puis est au poings ?!
En effet, à chaque fois on idéalise. On pense toujours qu'une femme belle et sexy est du genre à vous masser le dos, à vous répondre avec timidité excitante et à porter des tenues de soubrettes...
Ici que dalle ! Allez vous pendre ! Cette dame là, c'est pas du tout ceci ! C'est plutôt la fille du diable, ou bien la femme du diable qui porte des tenues sexy mais pas pour vous faire rêver, mais pour vous faire souffrir ! Souffrir de quoi ? De pouvoir loucher sur ce corps !!! Bon... ça ira, on se calme. Hum.

« Aouw... quelle violence... »

Donc comme on vous le disait, la star de rock s'était pris un coup phénoménal sur le crâne, ce qui déforma un peu sa banane. En se regardant dans son miroir de poche, il sortit de ses gonds.

« GYAAAAAAA !!! REGARDE CE QUE T'AS FAIT !!!! MA COUPE NE RESSEMBLE PLUS A RIEN MAINTENANT ! *SIGH* »

« ...ABRUTI ! JE SUIS SUR QUE C'EST A CAUSE DE TOI QU'ON EST ENFERME ICI !! »

« Enfermé ic... AH ! C'était donc ça ce petit clic ! »

Oui parce que lorsqu'il avait atterri contre la haie, il avait bien entendu un petit clic. C'était donc pour cela qu'on ne voyait plus la plage de tout à l'heure... ? A propos... ces haies... elles étaient drôlement grandes en plus d'être feuillues et parsemées de grosses épines... D'ailleurs, on ne voyait le ciel que par une fente tout en haut. Et en plus, il faisait sombre...

« GYAAAAAAAAA !!!! MAIS ON VA FAIRE COMMENT POUR SORTIR D'ICI ?!! »

Terrifié, son regard se glissa sur la damoiselle aux cheveux rouges. Les mains sur la tête et les yeux fermés, elle semblait complètement désespérée.

« Haaaa.... qu'est-ce qu'on va faire... le labyrinthe Gincko est réputé pour ne laisser personne s'échapper d'ici ! En plus, on a perdu notre seule chance d'évasion... quelle journée... !! »

« Labyrinthe... Gincko... ? Kezako ? »

Awis ne connaissait pas cet endroit, mais à la vue de la tête que faisait les deux hommes accompagnant la demoiselle, il ne se sentait pas très rassuré.
Il regarda encore une fois autour de lui. Ils étaient coincés entre des murs de végétations, hauts comme des arbres plusieurs fois millénaires. Il y avait quand même pas mal d'épines dans celles-ci grosses et massives, il avait eu de la chance d'avoir atterri dans un coin moins dangereux, sinon il se serrait fait lacéré ou poignarder par celle-ci.
En somme, c'était une sorte de piège. Un labyrinthe... Et d'après les dires de cette damoiselle, personne n'est jamais sorti vivant d'ici, il y avait donc peu de chance de quitter ce lieu. Awis se posa donc la question d'un naturel on ne peut plus sérieux.

* Je ne peux pas défoncer ces haies, elles vont me perforer... alors que dois-je faire... chanter ? (il s'imagine en train de chanter) nononon, il faut que je trouve autre chose... Ah j'sais ! Je dois dire des blagues ! Oui c'est ça ! Dire des blagues ! *

Pendant qu'il était en train de réfléchir arborant une tête d'illuminé et de malade mental mais toujours en ayant la classe, il n'avait pas remarqué que le groupe était en train de s'éloigner de lui, et cela de plus en plus loin.

« HEEEEEY !!! ATTENDEZ-MOI ! ATTENDEZ-MOI ! »

Arrivé à hauteur du groupe, il commença à proliférer des blagues tout à fait morbides et surtout, mais alors SURTOUT PAS marrantes.

« Comment une blonde tue-t-elle un poisson?... »

Au début, les deux hommes qui suivaient la demoiselle s'arrêtèrent, intrigués par la blague de l'homme-poisson.

« ... euh... en l'embrochant ? »

« ... En le noyant !! PFWAAHAHAHAHAHAHAA !!!! »

« WAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHHA !!! »

Les deux hommes ayant trouvé ses blagues drôles, ils continuèrent en plein dans leur lancer. En effet, ce fut alors une succession de blagues pas marrantes qui continuait la discussion agitée et pleine de bonne humeur. Mais tout le monde ne semblait pas du même avis...

><((((º> ><((((º> ><((((º> .oO°


_________________ ~♫

Sign By Reaver


Dernière édition par Awis McFish le Dim 18 Mar - 21:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le Labyrinthe Gincko [PV: Cousine]   Ven 16 Mar - 22:56

Spoiler:
 






¤¤¤¤



Comme dit précédemment, l'homme fut laissé en plan dans ses réflexions aussi stupides soient-elles. Prune, accompagnée de ses deux larbins de route faisait preuve d'une complète abstraction vis à vis de l'homme, essayant tant bien que mal d'essayer de trouver une issue à ce labyrinthe. Mais dîtes-nous Prune, espériez-vous vous débarrasser de cet énergumène aussi facilement ? En un simple et singulier claquement des doigts ? Non, ça serait trop bête et trop sordide. D'ailleurs, lui aussi semblait ne pas vouloir se défaire des personnalités qu'il venait de rencontrer à l'entrée du Gincko Labyrinthe. Les rattrapant en courant, celui-ci s'écrait:

- HEEEEEY !!! ATTENDEZ-MOI ! ATTENDEZ-MOI !

Au début, les révolutionnaires et la femme de fer n'avaient même pas pris la peine de se retourner et d'attendre le mystérieux hurluberlu. Ils avaient préféré continuer leur marche de santé à travers le chemin broussailleux qui s'offraient à eux. Leur rythme de marche était régulier, il ne fallu pas très longtemps pour que le surfeur des tsunamis les rejoignent en une course directe.
Prune n'avait même pas fait attention à la personnalité qu'était cet homme, elle n'avait fait que lui donner un coup sur la tête sans le regarder très longtemps. La jeune ne voulait pas que sa présence ici perdure, elle était donc concentrée à vouloir quitter cet endroit et au plus vite.


- Comment une blonde tue-t-elle un poisson?...

Malgré cette question se voulant marrante posée par l'énergumène, Prune ne s'arrêta pas. Elle se contenta de froncer les sourcils, de s'attacher les cheveux à l'aide d'un petit élastique qu'elle sortit de sa poche et de retrousser son pantalon noir afin de ne pas se salir où se coincer les jambes dans les ronces qui commençaient à affluer dans cette allée du Labyrinthe.
Par conséquent, si la question de l'individu ne l'avait pas fait réagir, c'était sans compter sur l'incrédulité naissance de ses compagnons qui s'étaient stopper dans leur démarche, intrigués par cette interrogation soudaine.


- ... euh... en l'embrochant ?

- ... En le noyant !! PFWAAHAHAHAHAHAHAA !!!!

- WAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHHA !!!

*Super, je suis tombée sur le roi des guignols, marmonna-t-elle avec aigreur sans même se retourner.*

La colère de Prune commençait à refaire surface petit à petit. Au fur et à mesure qu'ils avançaient dans les allées du Labyrinthe Gincko, ses deux compagnons commençaient à sympathiser avec le nouvel arrivant à coup de blagues de très mauvais goût pour la jeune femme. Mais si elle s'enflammait aussi vite, c'est surtout parce qu'elle essayait de réfléchir, de trouver un moyen de s'échapper d'ici et elle n'y arrivait pas, à cause de la bande de guignols qui ne semblaient pas décidés d'arrêter leurs conneries.
A force de ne pas réfléchir et à prendre des chemins et des directions différentes, l'impensable venait d'arriver: elle venait de se perdre. Elle recroisa ainsi la partie toute mouillée à cause de la vague qui s'étaient écrasée sur la plage, la même sur laquelle l'imbécile surfait.


* Mais... on est pas déjà passé par l... *

- WOUARF WOUARF WOUARF WOUARF WOUARF ! C'est tordant ! Vous êtes si drôle, Awis-sama !
- J'en ai une autre: pourquoi les blondes ont-elle les cheveux mouillés dés le matin ?

- Euh...

- CAR ELLES DISENT BONJOUR A LEUR POISSONS ROUGE ! PFAHAHAHAHAHA !

Prune serra les poings et essaya de se calmer.

*Calme toi Prune... destresse... respire... expire... ah, ça fait du bien... *

Elle à cru qu'elle pouvait se maîtriser. Mais la prochaine blague fut la goutte qui fait déborder le vase.

- Quelle est la difference entre une blonde et un pokémon ?

- Hum... attendez... ils sont idiots tous les deux ?

- ... le pokémon peut évoluer !!!!

* Calme to... * OH ET PUIS MERDE, J'EN PEUT PLUS !!!! VOUS ALLEZ VOUS TAIRE A LA FIN ?!!??! ABRUTIS !!!! IMBECILES !!!!!!

* BUNK * *BUNK* *BUBUBUBUNK *

C'était le bruit que ses poings avaient fait en frappant sur la tête de chacun de ses alcolytes, avec un acharnement particulier sur celle du nouveau venu.
Prune se sentit beaucoup mieux après cela, mais ne décolérait pas. Soufflant sur son poing qui dégageait de la fumée, elle contempla avec un regard hystérique ses camarades: les deux avaient un grosse bosse sur leurs tête, quand à celle de l'hurluberlu, il en avait plusieurs empilées sur sa tête.
C'est aussi à ce moment là que Prune porta son attention sur ce mystérieux individu, le dévisageant de bas en haut et de long en large. Il était grand de taille, plutôt vieux et svelte. L'homme avait de longs cheveux frisés de couleur blanche coiffés en une sorte de banane sur le devant et le reste des cheveux était lâchés derrière. Son look était bien singulier, rarement on voyait quelqu'un se balader avec ce genre d'accoutrement de nos jours. Une rock star comme on le dit... un parfait guignol pour Prune.
Mais le plus impressionnant était sa peau de couleur bleue et aussi le fait qu'il possède un aileron de requin et une queue de baleine. Il n'était pas ordinaire, c'était le cas de le dire.


- T'es qui toi ? Un homme poisson ?
Revenir en haut Aller en bas
Awis McFish

avatar


Messages : 62
Date d'inscription : 04/02/2012

Feuille de personnage
♦ Niveau:
17/50  (17/50)
♦ Expérience :
32/170  (32/170)

MessageSujet: Re: Le Labyrinthe Gincko [PV: Cousine]   Dim 18 Mar - 23:10



><((((º> ><((((º> ><((((º> .oO°


Des tonnes et des tonnes de blagues... c'était ça le sujet de conversation entre les trois hommes ! C'était à celui qui disait la blague la plus marrante, la plus tordante et la plus hilarante, mais c'était une question de point de vue.
En tous cas, le point de vue d'Awis et des deux hommes étaient fusionnels, tous les trois sortaient le même type de devinettes à deux balles, et la on pourrait dire que c'est bien la première fois de toute la vie de l'homme-poisson que quelqu'un trouve que ses blagues sont à mourir de rire. Une belle brochette d'imbéciles, dira-t-on...
Quand à la femme devant, elle semblait de plus en plus énervée au fur et à mesure que le groupe avançait à travers le sentier des haies géantes. Awis n'avait pas fait attention a ce que la jeune femme pourrait ressentir en écoutant des blagues pendant plus de dix minutes. Il ne faisait pas attention également à quel chemin il empruntait quand il suivait le groupe et enfin, il ne faisait pas attention aux paroles que la jeune femme avait dite, à savoir que personne ne s'était échappé de celui-ci.
Lui prenait plutôt une attitude désinvolte et continuellement bien heureuse, jugeant la conversation qu'il avait "instructive et animée". Mais au bout d'un moment, Awis dépassa les bornes. La blague qu'il avait sorti méritait la prison à vie, l'écartelement, la guillotine, la roue.

- Quelle est la difference entre une blonde et un pokémon ?

Non mais je suis sur que vous brûlez d'envie de le savoir.

- ... le pokémon peut évoluer !!! /o
NOTE: JE TIENS BIEN A PRECISER QUE SEULE PRUNE ET J'AI BIEN DIT P-R-U-N-E EST L'AUTEUR DE CETTE BLAGUE POURRIE ET TOUT A FAIT MINABLE, VOUS POUVEZ MAINTENANT L'APPLAUDIR.

Ils n'auraient jamais du rigoler. C'était le fou rire de trop.
Effectivement, le corps de la femme devant dégageait de la fumée de partout, comme une cocotte-minute. Elle était devenue rouge écarlate et tremblait. Le pire, ce fut quand elle se retournait... ahlalala ! Elle était belle quand elle était en colère... mais surtout effrayante ! Awis, ayant vu le visage rempli de colère de la métisse eu des gouttes de sueurs un peu partout. Oui, t'as bien raison de te mettre dans cet état là mon coco.

- O...

- Pr-Prune-sama ! Pourquo...

- OH ET PUIS MERDE, J'EN PEUT PLUS !!!! VOUS ALLEZ VOUS TAIRE A LA FIN ?!!??! ABRUTIS !!!! IMBECILES !!!!!!

Après cette parole énergique, les deux hommes reçurent un coup, et allez savoir pourquoi Awis s'en est pris quatre (on t'a prévenu hein, fallait pas l'énerver é.è)
Avec quel résultat ? Une bosse pour l'un, une bosse pour l'autre, et un mont Everest pour l'homme poisson. Après s'être remis du choc, il s'était regardé dans une glace. Sa banane mettait bien en évidence les quatre bosses qu'il s'était pris, il commença aussitôt à se lamenter.

- Oh !!! Ma coupe !!! Je ressemble à rien maintenant... si ce n'est qu'à la face singulière de Whiskey Peak ! Mon dieu ! Pourquoi vous ne pouvez pas laisser ma banane tranquille... en plus je venais de remettre du gel !

- T'es qui toi ? Un homme poisson ?

- Hein ?

Il n'avait pas saisit tout de suite que la jeune femme venait de lui parler. Elle le regardait avec les sourcils plissés et une expression d'une froideur incomparable. A vrai dire, on aurait pensé qu'elle s'attendrait juste à ce qu'il dise "oui, je suis un homme poisson" ou "non, je n'en suis pas un, je suis juste bizarre et j'ai la peau bleue".
Mais Awis détestait ne pas se présenter, et surtout devant une femme. Il fit apparaître alors un sourire sans faille et un regard de star.

- HoHoHo~ bien remarqué, jooolie damoiselle que voilà, vous pouvez me demander un autographe, ne soyez pas timide. Je m'appelle Awis McFish ou Awis-samaaaaaaaaaa si vous êtes fan de moi... Ahem ! Je suis un homme-poisson de type Requin-Baleine tout droit importé de l'île des Hommes-Poissons... Et vous vous êtes ?


><((((º> ><((((º> ><((((º> .oO°

_________________ ~♫

Sign By Reaver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le Labyrinthe Gincko [PV: Cousine]   Sam 24 Mar - 23:50






¤¤¤¤



Peut-être que Prune n'aurait jamais du poser cette question. Au fond, elle savait déjà la réponse qu'elle attendait. Ce type ne devait être qu'un homme-poisson guignol aux ascendants de star et aux manies effrayantes.
A peine eut-elle posé cette fameuse question, l'homme poisson semblait avoir atteint le sommet de la fraîcheur. Sortant son sourire le plus charismatique qu'il soit, il s'empressa de répondre avec application et gestes:


- HoHoHo~ bien remarqué, jooolie damoiselle que voilà, vous pouvez me demander un autographe, ne soyez pas timide. Je m'appelle Awis McFish ou Awis-samaaaaaaaaaa si vous êtes fan de moi... Ahem ! Je suis un homme-poisson de type Requin-Baleine tout droit importé de l'île des Hommes-Poissons... Et vous vous êtes ?

* M'en doutais... *

Elle le dévisagea de haut en bas, retenant une expression de mépris vis à vis de l'homme-poisson. Après sa présentation, elle n'avait même pas envie de l'appeler par son nom, ou bien ce surnom tout à fait idiot que lui même s'était octroyé.
Si la personne qui lui faisait face serai plus posée et moins dynamique que celle-ci, elle aurait sûrement demandé plusieurs précisions sur cette fameuse île des Hommes-Poissons qui l'intriguait tant. Mais là, ce ne fut pas le cas. Prune voulait au contraire s'en aller loin de lui ou bien le découper tout de suite car elle se disait que si elle devait encore entendre l'une de ces blagues sur les blondes ou les poissons ou les pokémons, elle ne tiendrait pas le coup...
C'est pourquoi elle parvint à cette conclusion aussi froide soit-elle:


- T'as pas besoin de savoir mon nom.

- OUAAAAAAHH !!! PRUNE-SAMA !!!!

- Qu'est-ce que vous êtes glaciale, Prune-sama !!!

L'homme-poisson aussi semblait choqué de cette réponse imprégnée de froideur. Mais ça, Prune ne s'en occupait pas. Elle avait l'habitude d'être ainsi.
Ramassant un bâton dans les broussailles, elle commença alors à tracer un plan.


- Bon, écoutez-moi. Vu qu'on est dans ce labyrinthe ensemble, le mieux serait de ne pas se disperser et de... collaborer, même SI J'AI ENVIE D'EN ETRIPER CERTAINS... ! Hmpf !

Cassant le bâton avec la seule force de son bras sous un petit craquement, elle continua.
- Le mieux dans un labyrinthe, c'est de toujours suivre la voie la plus à droite. Comme ça, on pourra tout explorer et revenir comme bon nous semble, même si ça va être un peu long. Vous me suiv... ?!

- Après tu rajoutes de la béchamel, des oignons, du sucre de canne et des poivrons, puis du...

*BUNK*

- TU VAS LA FERMER, OUI ?!

- Ex-excusez-moi Prune-sama ... ! Qu'est-ce que vous disiez ?

Prune fronça les sourcils en se tapant la tête.

- Je perds mon temps à vous expliquer les choses... suivez-moi, un point c'est tout.

A ce moment là," l'imbécile d'homme-poisson" comme le qualifierait la jeune femme, jugea utile de sortir une de ses devinettes à deux Berrys.

- Hey !!! Vous savez c'est quoi la différence entre une grenouille et une blo...

*BUBUBUBUBUBUBUBUBUBUBUNK* *BANK* *BONK* * CLANK*

Tout défiguré, il déblatéra:

- ... Ah bha mer-chi ! Che rechemble a un chorbet mainchenant !



¤¤¤¤


Voilà plus de deux heures que le groupe avançait à travers le grand Labyrinthe Gincko.
L'idée de Prune de n'aller que sur le chemin de droite se montra payant au bout d'un certain moment. Ils avaient réussi à atteindre le milieu du labyrinthe, et elle le savait parfaitement. Ils ne pouvaient plus entendre la mer d'aucun côté, et en plus, les haies étaient de plus en plus hautes et la végétation de plus en plus abondante dans ce coin là.
Pendant tout le chemin, elle dût s'occuper à plusieurs reprise de ses compagnons qui se retrouvaient avec un nombre de bosses indénombrables. Il faut dire qu'il le cherchaient bien quand même ! Non mais attendez, vous connaissez, vous, la différence entre une chauve-souris, une blonde et un robinet ?! Ou bien la différence entre un chevreuil, une blonde et un hippocampe ?! Qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre !
Cependant, Prune était satisfaite, ils n'avaient pas tourné en rond. Il faut croire que ce n'est qu'elle qui essayait de trouver le bon chemin à chaque fois, les autres discutant de tout et de n'importe quoi et SURTOUT de n'importe quoi. Elle appris alors, en écoutant la conversation des hommes, comment faire une chouquette royale garnie aux fraises des bois, aux mangues, aux pêches, aux goyaves et aux mangues !


Mais passons à autre chose. Alors que Prune tournait au bout d'un chemin de haies, elle vit une pancarte accrochée sur un mur. Très vite, elle s'approcha de celle-ci.
Elle était en bois usé et était couverte de ronces et de feuilles. En s'aidant d'un de ses fils quel créa de sa main droite, elle coupa les branches pour voir ce qu'elle présentait.


* Qu'est-c'est que ça ? Des sigles ? *

Il y avait là plusieurs inscriptions bizarres, marqué en gros caractères noirs. L'un des sigles représentait une horloge, un autre une dent, un autre une corne, un autre un taureau...
La jeune femme était dans l'incompréhension totale face à cela. Qu'est-ce que ça pouvait bien signifier tout ce grabuge ?

* Peut-être est-ce dans une autre langue... mais qui pourrait la traduire ? Elle regarda aussitôt l'homme-poisson et ses larbins. Tous les trois étaient en train de rigoler. Non, surtout pas eux en tous cas.*

Mais alors, qu'est-ce qui attendait la jeune femme ? Ce message était-il une mise en garde ? Quoi qu'il en soit, il fallait déchiffrer ce message pour ne pas avoir de mauvaises surprises, c'était impératif. Mais comment allait-elle faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Awis McFish

avatar


Messages : 62
Date d'inscription : 04/02/2012

Feuille de personnage
♦ Niveau:
17/50  (17/50)
♦ Expérience :
32/170  (32/170)

MessageSujet: Re: Le Labyrinthe Gincko [PV: Cousine]   Dim 1 Avr - 23:03



><((((º> ><((((º> ><((((º> .oO°


L'homme poisson était au max de la maxence comme on pourrait le dire. Sortant son plus beau sourire avec style, clignant des yeux avec fierté, arrangeant sa banane et sa veste, il attendait la réponse de cette femme.
Au début, il pensait qu'elle allait lui lancer une phrase du genre: " Wouah ! Un homme poisson ? C'est la première fois que j'en vois un de ma vie !!! KYAAAA !!! AWIIIS-SAMAAAAAAAA !!!!" ou encore " Wouah ! Awis, quel nom de style et de choix ! Vous incarnez la beauté et le charisme de ce monde ♥ !! KYAAAAAAA !!!! AWIIIS-SAMAAAAAAAAAAA ♥♥ !!! Mais malheureusement pour lui, ce fut une autre réponse, et cette fois-ci bien directe.

- T'as pas besoin de savoir mon nom en plus t'es ridicule.

L'homme-poisson, à ces mots tomba dénue. Pourquoi ? Pourquoi avait-elle été aussi froide ? Non, jamais de sa vie personne n'a été aussi froid avec lui...
Se mettant à genoux face à la honte, il s'écria:

- Nonnononononono... je suis pas ridicule... nonononono... elle ment... c'est pas possible...

- Awis-san, vous allez bien... ?

Non, cet imbécile allait mal. C'est ça qui arrive quand on fait le mariol tout le temps, on t'avait prévenu...
Bref, il fallait passer aux choses sérieuses, enfin 'sérieuses'. La femme dénommée Prune d'une voix autoritaire et ferme se mit à parler.

- Bon, écoutez-moi. Vu qu'on est dans ce labyrinthe ensemble, le mieux serait de ne pas se disperser et de... collaborer, même SI J'AI ENVIE D'EN ETRIPER CERTAINS... ! Hmpf !... Le mieux dans un labyrinthe, c'est de toujours suivre la voie la plus à droite. Comme ça, on pourra tout explorer et revenir comme bon nous semble, même si ça va être un peu long. Vous me suiv... ?!

- Attention, elle... elle te regarde... chut...

- Après tu rajoutes de la béchamel, des oignons, du sucre de canne et des poivrons, puis du...

Et voilà, encore un coup de plus dans la face d'un des deux larbins. Décidément, cette femme faisait vraiment froid dans le dos... mais en même temps, force nous obligera à avouer que ce gars là l'avait bien cherché. Et en plus Awis l'avait prévenu ! Ah... mais quelle histoire... !
Prune avait l'air énervée et complètement blasée de la bande de guignol qui la précédait (ouais tu m'étonnes...). Fronçant les sourcils et s'arrangeant les cheveux, elle commença à marcher.

- Je perds mon temps à vous expliquer les choses... suivez-moi, un point c'est tout.

Mais devinez qui à ce moment là ouvrit la bouche pour dire une sottise ! Je vous le dis... ou pas ? Voilà, je suis sur que vous avez deviné encore une fois.

- Hey !!! Vous savez c'est quoi la différence entre une grenouille et une blo...

Il n'en fallu pas plus pour qu'une avalanche de coup s'abatte sur le pauvre homme-poisson. Mais pourquoi t'es aussi bête... ralala...

- ... Ah bha mer-chi ! Che rechemble a un chorbet mainchenant !

De rien !

><((((º> ><((((º> ><((((º> .oO°


Cela faisait plus de deux heures qu'Awis et sa bande marchaient à travers les impétueuses haies du labyrinthe.
Pour être franc avec lui même, l'homme-poisson ne faisait que parler, parler et encore parler avec ses deux acolytes. Il ne souciait plus du moyen de sortir d'ici, il ne pensait plus qu'à s'amuser, à discuter, à blaguer, à festoyer... au dépends de Prune, qui elle s'activait désespérément à sortir de ce labyrinthe. Avec cette ambiance là, elle allait devenir folle. Plusieurs fois elle avait eu à écouter les anecdotes d'Awis sur les blondes et les poissons... quoi de plus meurtrier ?! Non sérieux, plutôt mourir !
Mais avec ça, les discussions étaient aussi gastronomiques. Ouais, on parlait des repas les plus bons du monde, vous voulez apprendre à faire une chouquette royale garnie aux fraises des bois aux mangues et aux pêches ??? demandez à Prune !





_________________ ~♫

Sign By Reaver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Labyrinthe Gincko [PV: Cousine]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Labyrinthe Gincko [PV: Cousine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Résolu] Labyrinthe disparu
» [nouveau Projet] labyrinthe au mille et une piques
» Bienvenue cousine! [PV Luka]
» Le labyrinthe de la Panthère Rose
» [SORTIE] Le Labyrinthe d'Urgoz [Reporté]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Renaissance V3.0 :: ¤¤ Role Play ¤¤ :: ¤ Sea's Blue ¤ :: West Blue-