Partagez | 
 

 Mémoire de Zuiichi : Chapitre 1 – Un second et un ami …

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zuiichi

avatar


Messages : 516
Date d'inscription : 16/07/2011
Age : 24
Localisation : Devant mon PC

Feuille de personnage
♦ Niveau:
18/50  (18/50)
♦ Expérience :
93/180  (93/180)

MessageSujet: Mémoire de Zuiichi : Chapitre 1 – Un second et un ami …    Jeu 1 Mar - 23:28


Memoire de Zuiichi Chapitre 1
Un second et un ami …
Verset 1 : La dispute



Je me souviens encore, c'était il y a longtemps … Ce fut peut être le déclencheur de toute cette merde . Ce sont ces événements qui ont fait de moi ce que je suis, le genre de péripétie qui marque un homme à vie et qui le change . C'est ce qui m'es arrivé, et je me suis vu changer de personnalité petit a petit pour finalement devenir cet homme qui est maintenant capitaine corsaire . Je ne regrette pas d'être la personne que je suis actuellement, je regrette juste certaine de mes actions et une partie de ma vie . Mais je ferais tout pour réparer ça …

Toute mon histoire a commencé en ce jour d'été de l'an xxx . C'était une journée comme les autres, comme d'habitude, mon frère et moi laissions place a la haine que nous avions l'un envers l'autre et nous nous disputions sans arrêt . Mais cette fois ci, c'était différent car bien que nous nous disputions pour les mêmes raisons que d'habitude, c'était beaucoup plus intense, il y avait beaucoup plus de haine, il y avait carrément des pulsions meurtrières autant dans nos paroles que dans nos mimiques et nos gestes . Nous avions tout les deux envie de nous entre-tuer, de venger notre pauvre mère et aucun de nous n'avait la maturité d'accepter l'autre malgré le fait qu'il avait peut être tué notre génitrice . Je crois que c'est a cause de ces pulsions qu'il est partit, il voulait éviter de me tuer . Il savait que je n'avais aucune chance et me l'avait d'ailleurs bien fait comprendre en me laminant et en me tabassant . Je me rappelle de ses derniers mots a ce moment la …

« Tu n'es qu'un incapable, je ne sais pas lequel de nous deux a tué notre mère et après tout je m'en fou maintenant, toute ces années de haine font que je te détesterais quoiqu'il arrive même si je découvre que tu n'est pas responsable . »

C'est après ces paroles qu'il s'en est allé sans même se retourner, sans aucun regret et sans plus se montrer a personne . Il disait qu'il me détestait, mais si il partait, c'est qu'une part de lui ne voulait pas que l'on continu a se disputer . Moi non plus je ne voulais plus et c'est lui qui se sacrifia pour que toute cette mascarade s’arrête la . Complètement anéantit par son départ, je rentrai à la maison dans un sale état, blessé par notre bagarre durant laquelle je n'avais pas pus lui porter un seul coup . C'est après ce combat que je me rendis compte de ma faiblesse … Notre tutrice elle avait l'air de s’inquiéter pour moi, je le voyais bien même si elle refusait de le dire . Elle me voyait m’entraîner jour après jour, ne presque rien manger et le reste du temps elle ne me voyait pas car je restais seul, refusant de verser une seule larme . C'était mon frère qui venait de disparaître, mais je ne pouvais m'y résoudre car les larmes montrent aux autres à quel point nous sommes faible et vulnérable . Elle montre que nous sommes triste ou en colère . Et donc depuis ce jour fatidique, j'ai décidé de ne plus jamais pleurer, et c'est ce que je fis . En revanche, je ne pus m’empêcher de piquer quelques colères et ça, le futur vous le dira … Pour cela, je décidai de ne plus y penser du tout, le départ de mon frère devenait tabou dans la maison et d'ailleurs, très vite il ne me manqua plus . De toute façon ce n'était qu'un beau parleur inutile, sûrement meurtrier de ma mère . Il ne méritait même pas de survivre dans ce monde de brute !! C'est en le haïssant toujours plus que j'ai réussi a me faire à son départ enfin … C'est ce que je pensais mais cette douce utopie ne dura que deux ans et finalement, mon frère revint a la surface . Pas physiquement, il revint dans ma tête pour me hanter et me changer petit a petit . Et bientôt, je n'arrivai plus a l'oublier, a oublier ce qui s'était passé et je ne savais plus quoi faire . La vie à la maison s'en ressentait et en devenait insupportable pour ma tutrice qui pourtant ne disait rien car elle connaissait ma souffrance .




_________________ ~♫
mes sign':
 


Dernière édition par Zuiichi le Sam 3 Mar - 14:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zuiichi

avatar


Messages : 516
Date d'inscription : 16/07/2011
Age : 24
Localisation : Devant mon PC

Feuille de personnage
♦ Niveau:
18/50  (18/50)
♦ Expérience :
93/180  (93/180)

MessageSujet: Re: Mémoire de Zuiichi : Chapitre 1 – Un second et un ami …    Ven 2 Mar - 22:13


Memoire de Zuiichi Chapitre 1
Un second et un ami …
Verset 2 : Le départ


1 ere Partie :
Voilà maintenant deux ans que mon frère est partit . Je l'avais oublié pendant un temps, mais voilà maintenant quelques jours que j'y repense, c'est comme un chewing gum coller a une chaussure, cette pensée me hante sans cesse sans pouvoir partir . Petit a petit je me sens changer, l'envie de tuer et de faire souffrir d'autre personne autant que moi j'ai pus souffert commence a me ronger . Je devient calculateur et cruel !! J'imagine un tas de scénario pouvant faire l'histoire de ma vie et un seul me conviens : Celui que j'ai prévu !! Et ce que j'ai prévu, c'est d'aller le retrouver . Partir sans me retourner afin de retirer un poids a ma tutrice, lui éviter de nombreux problème et rendre mon père fier de moi lorsque j'aurais retrouvé cet imbécile disparu depuis un long moment sans que personne ne puisse l'identifier malgré toute les recherche qui sont faites sur lui . Moi je le retrouverais parce que j'ai tout prévu !! Absolument rien ne se passera de façon différente, je serais le maître de mon destin, maître de la mort, un dieux même !! Je serais … Le shinigami ! Maniant l'arme du dieux de la mort, ayant un pouvoir ténébreux faisant froid dans le dos !! J'avais déjà tout prévu, je partirais, j'aurais la faux qui symbolisera mon pouvoir et ma puissance, et j'aurais mangé un fruit du démon qui plus qu'un symbole, sera mon pouvoir et ma puissance !! Maintenant, il me fallait partir le plus rapidement possible, ce soir dans la nuit quand ma tutrice dormira …
Je me souvient encore de cette journée … La dernière passée avec elle, une journée ensoleillé et joyeuse enfin … C'est ce que voulait montrer la météo, mais intérieurement j'étais tout sauf joyeux . Je crois bien que c'est ce jour la que j'ai été négatif pour la dernière fois de toute ma vie . Ou peut être pas … Quelques événement plus tard allait peut être me faire perdre mon assurance mais cela était rare car quoiqu'il arrive, je trouve toujours une solution a mes problèmes . Enfin bref, ce jour la je m’entraînais dehors ne changeant rien a mes habitudes afin de mieux dissimuler mes intentions . Bizarrement je me souvient de tout les petits détails inutile . Je me souvient qu'elle étendait mon linge ce jour la . Je m'en rappelle car je me suis dis quand je l'ai vu faire que c'était inutile, je partirais sans . A l'improviste, pas le temps de faire de bagage si je ne voulais pas faire des adieux inutiles dans les larmes et la souffrance . Ensuite, vint le moment du déjeuné . Un repas simple en général car ma tutrice n'avait pas le temps de faire a manger a midi . Comme d'habitude le repas se faisais long et ennuyeux . Il se faisais dans une ambiance désagréable plombé par ce silence lourd qui était apparut depuis la fugue de mon frère . En effet, a l'époque tout les repas était animé par nos disputes . Ce n'était peut être pas des conversations amicales et gentille, mais nous faisions vivre les repas grâce a cela et bizarrement, manger avec nous en devenait agréable . Enfin c'est ce que je me suis mis a penser en voyant l'ambiance morose qui a suivit son départ . Même si c'est des bagarre, un peu de vie a table ne ferais vraiment pas de mal . Alors pour le dîner, étant mon dernier repas avec elle, je décidai d'essayer de converser un peu avec ma tutrice .

« Il a fait plutôt beau aujourd'hui n'est-ce pas ? »
« Qu'est-ce qui t'arrive ? T'es malade ? »
« Non... Je voulais juste...Parler un peu . »
« Eh bien tais toi et mange au lieux de raconter des âneries ! »


Ainsi donc s'était passé notre dernier échange, rien de plus que quatre phrase en tout qui en disait long sur l'ambiance de cette maison . Ces phrases disaient que nous n'étions pas heureux ainsi . C'est pour cela que suite a cette discutions, je me suis dis que partir était une sage décision et que j'aurais déjà dus le faire depuis longtemps . Et donc, une fois la nuit tombée, comme d'habitude je restai enfermé dans ma chambre en attendant que ma tutrice aille dormir . Sauf que cette fois ci au lieux de commencer ma soiré, j'allais commencer une nouvelle aventure, voir le monde et trouver mon frère a n'importe quel prix . Mais la nuit allait être longue car je n'avais encore rien préparé …



Deuxième Partie :

Minuit, c'est l'heure a laquelle je suis partis . Et a partir de cette heure, j'avais a peut prêt huit heure devant moi avant que le coque nous servant de réveil ne retentisse . Un départ totalement imprévu, sans aucune organisation . C'était la toute dernière fois de ma vie que je faisais quelque chose de spontané . Le premier objectif, sortir discrètement de la maison. Heureusement, le bruit de mes pas n'était pas assez fort pour couvrir celui des ronflements de ma tutrice . Je pus donc sortir sans réelle difficulté. Je me dirigeais ensuite vers le port, quitter cette île allait être plus dur que quitter la maison car mon père depuis le départ de mon frère avait demandé a tout le village de veiller sur moi . Ducoup, il fallait me faire discret et voler une barque ne serait pas un travail facile car la plupart des marins ivrognes boivent près de leur rafiots inutiles . A mon grand bonheur, une grande partie de la soirée étant passée, tous étaient complètement torché . Cela me permis d'aller jusqu'au port avec pour seule difficulté de slalomer entre les flaques de vomi . J'arrivais donc au port quand quelqu'un m'interpella, celui ci était visiblement parfaitement sobre et parlait plus fort que les grognements incompréhensible de tout ces imbéciles bourré .

« Qu'est-ce que tu fais ici Zuiichi ? Tu ne viens jamais d'habitude . Aurais-tu l'intention de partir ? »
« Et alors ? Tu va me retenir Kitani ? »
« Ton père m'a demandé de veiller sur toi ... »
« Plus rien ne me retient ici... Tu vois bien que je ne suis pas a ma place ! »
« Soit ! Et que va tu faire ? Retrouver ton frère ? »
« C'est l'idée ... »
« Pfff ! Fais donc ce que tu veux, mais promets moi une chose . »
« Quoi donc ? »
« Vis ! »
« Je ne suis pas sûr de bien comprendre ... »
« Quoiqu'il arrive, quelque soit la voie que tu choisis, quelque soit la fin de cette histoire avec ton frère, vis ta vie comme tu l'entends !! Soit libre et heureux !! Ne vis pas pour les autre, vis pour toi !! »
« … Je te le promet, quoiqu'il arrive je vivrais et je serais heureux de la vie que j'aurais . »
« Haha !! Tu aurais dus partir deux ans plus tôt, tu es resté pour ta tutrice et pour ton père, mais il n'est pas trop tard !! »
« C'est pour ça que je le fais . »
« Allez !! A la prochaine le jeunot !! »
« Ha Ha ! Je reviendrais quand j'en aurais fini avec cette histoire !! »
« He bien si tu es majeur on fêtera ça en se buvant un verre !! »
« Ha ha !! Pourquoi pas ? »


C'est la dernière conversation que j'ai eu avec lui … Depuis, je ne l'ai plus revu et pour être honnête, je n'ai pas du tout tenu ma promesse jusqu'à maintenant, consacrant ma vie a celle de mon frère, bravant tout les danger chaque jour dans le seul et unique but de le tuer . C'est dans cette optique que j'ai quitté cette île, volant ce vieux bateaux de pêche pour partir a l'horizon . Il y avait encore un homme bourré dans ce bateau, je crois qu'il a été mon premier meurtre . Je ne me rappelle plus vraiment en fait …



_________________ ~♫
mes sign':
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mémoire de Zuiichi : Chapitre 1 – Un second et un ami …

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [ Film d'Animation ] Kenshin le vagabond : Le chapitre de la mémoire
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Le Palais National un symbole puissant dans la mémoire collective
» Chapitre 1 : L'arrivée .
» Histoire de l'économie mondiale, chapitre 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Renaissance V3.0 :: ¤¤ Role Play ¤¤ :: ¤ Grand Line ¤ :: En mer-