Partagez | 
 

 Un duo mythique (PV Sao Tome)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Misuto

avatar


Messages : 571
Date d'inscription : 02/10/2011
Age : 26
Localisation : Sur Terre

Feuille de personnage
♦ Niveau:
23/50  (23/50)
♦ Expérience :
216/230  (216/230)

MessageSujet: Un duo mythique (PV Sao Tome)   Mer 8 Fév - 20:33



J’approche du but
Des souvenirs qui rendent malade





Je pouvais le sentir… comme un pressentiment… je me rapprochais de lui… j’étais proche de mon objectif. Zanko n’est pas loin !
D’après mes derniers renseignements, Zanko s’apprêtait à rejoindre Grand Line et devait donc se trouvait sur East Blue. Cependant, il y a de ça quelques jours, une de mes étranges connaissances m’avait permis de retrouver le droit chemin… j’avais revu Soya, la fille de mon ennemi, à Logue Town. Elle aussi était à la recherche de son père dans le royaume pensant qu’il serait là mais elle avait reçu, une fois sur place, une lettre de sa petite sœur lui indiquant qu’il était retourné chez eux, sur North Blue. Mais elle n’avait pas voulu me dire pourquoi.
Enfin bref, du coup, je me retrouvais à North Blue à pourchasser un homme qui jusqu’ici, était resté totalement invisible. Je n’avais pas vu son étendard dans le port mais je sentais qu’il était là, pas loin. Après plusieurs heures de recherches, je décidai de faire une pause et d’aller boire un verre.
Je déambulais donc dans les rues, regardant à droite à gauche, espérant trouver un petit bar chaleureux mais tranquille. Je voulais rester concentré sur mon objectif et une taverne était bien trop bruyante pour cela. Un petit pub était largement suffisant. Dans un petit coin de rue, je finis par trouver mon bonheur, un endroit semblant sympathique, avec une douce musique et pas trop de brouhaha interne… c’était parfait. Je rentrai à l’intérieur, m’installai tranquillement et commandai un verre de saké, me laissant calmement bercer par l’entrainante mélodie.
Après plusieurs verres, deux en réalité mais je n’avais pas vraiment l’habitude de boire de l’alcool, combiné à une chanson qui faisait vaguement penser à une berceuse, je m’assoupis sur le comptoir. Je repensai alors à ce fameux jour où Zanko avait débarqué sur notre île et tué ma sœur, le jour où j’appris que mon père avait été assassiné de ses propres mains, le jour où ma mère mourut de chagrin après la perte de ces deux êtres cher. Après tous ces événements, je m’étais promis de venger ma famille, m’entrainant pour ce moment fatidique qui s’approchait de plus en plus… aujourd’hui. Oui, il n’était pas loin, je pouvais sentir toute sa haine enveloppant l’air ambiant d’une aura maléfique. Il était là, dans le bar, derrière moi, il venait d’entrer dans le bar, poignard à la main, s’approcha de moi et…
… Et je me réveillai avec un sacré mal de crâne. Je me retournai, mais il n’était pas là. Un homme venait bien de faire son entré mais il ne ressemblait en rien à Zanko ou encore à l’un de ses maudits subordonnés. Je me réinstallai face au comptoir et demandai un verre d’eau. J’avais chaud, je transpirais… je me sentais pas très bien, comme si sa présence me rendait malade… mais une autre sensation me traversa. L'homme qui venait d'entrer, telle une lueur d'espoir, je ne savais pas pourquoi, sa présence me rassurer et apaisait les tensions en moi. Qui pouvait-il bien être ? Pourquoi je ressentais de telles choses ? Cela annonçait sûrement quelque chose de bon, et peut-être serait-ce grâce à lui...



_________________ ~♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sao Tome

avatar


Messages : 229
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 24
Localisation : Chez Dieu

Feuille de personnage
♦ Niveau:
18/50  (18/50)
♦ Expérience :
68/180  (68/180)

MessageSujet: Re: Un duo mythique (PV Sao Tome)   Ven 10 Fév - 14:10



V - " Une dualité... robotique ?! - Rencontre avec Misuto"


.:: Quelque part sur North Blue ::.

« Ah, ça y est, ça mord ! »

La ligne de ma canne à pêche venait de s'étirer et commençait à s'agiter après plus de deux heures d'attente. J'essayai alors de tirer du plus fort que je pouvais afin d'extirper la créature qui avait été prise au piège par l'hameçon.
J'avais réussi haut la main après un tout petit peu de résistance de la part de la créature. Quand elle sortit de l'eau, je devinais que c'était une dorade. Jour de chance, elle était bien grosse et épaisse.
Après l'avoir dénichée hors de l'eau, je la plaquais au sol de la terre ferme pour ne pas qu'elle s'échappe. Malgré tous les efforts qu'elle faisait pour s'en sortir et retourner à la mer, elle ne réussit pas et se laissa alors faire, à demi-morte. Je la tenais par la queue pour ensuite la mettre dans du papier sulfuré.


« Bon, avec ça je pourrais peut-être gagner de quoi acheter à manger et quelques bricoles... »

Je regardais alors ensuite attentivement le poisson pour après pousser un grand soupir.

* Et voilà comment on se retrouve bêtement dans une telle situation. Si seulement je n'avais pas confié mes 10. 000. 000 de Berrys à ce piaf de malheur..., d'ailleurs il est passé où lui ? *

« Oï ! Back ! T'es où ? »

Il rappliqua alors à la seconde qui vient par les airs. Après un atterrissage majestueux, il se posa devant moi, avec sa face rabougrie et ses yeux verts.

« KRAAAA ! »

« J'ai trouvé un poisson à vendre. On va à la ville, et je vais essayer le vendre... »

« KrAaAaA ? »

« Non, BAKA ! Il n'est pas pour toi cette fois-ci ! Tu as déjà perdu mon blé, alors tu peux crever pour que je te le donne, saleté de poulet ! »

..::..::..::..::..::..


La ville se situait en amont du fleuve d'où je venais de pêcher. Elle était étalée sur les deux rives du fleuve qui se rejoignent par un pont qui permet de traverser ce cours d'eau. Cette même ville possédait aussi un accès direct à la mer défini par un port où l'activité économique est exclusivement la pêche au gros.
Finalement, j'avais réussi à vendre mon poisson pour la maudite somme de 1 75 Berrys, assez pour m'acheter pas mal de nourriture pour la mer ainsi que des petites bricoles.
Pour l'instant, j'avais déjà acheté le nécessaire sur Micqeot à savoir un Log Pose et une carte détaillée de la North Blue. Oui, car j'avais l'intention de me rendre rapidement sur Grand Line pour partir à la recherche d'un de mes pires ennemis.
M'enfin pour l'instant, il fallait me contenter de ces 175 Berrys pour m'acheter quelque chose qui tient la route. J'eus dans ma première idée d'aller d'essayer de trouver un bar afin de me désaltérer, étant donné que la journée à été longue et que j'avais assez soif.
C'est alors qu'à un moment, au détour d'une rue, j'aperçus sur le toit d'un bâtiment deux ombres qui se ressemblaient. J'avais décidé de frotter mes yeux pour voir si elles étaient vraiment réelles, et quand je les ai réouverts, elle n'y étaient plus. Ce devait être le fruit de mon imagination... il fallait admettre que j'étais exténué. Ouais, ça devait être la fatigue.
Le soleil n'était plus que visible par un demi-cercle rougeoyant quand j'ai atteint le premier bar venu. Comme d'habitude, Back voulait entrer dedans avec moi. Décidément, quand est-ce que ce piaf va comprendre ce que je lui dis ?


« Non, non, tu est trop grand et trop gros. Vas voir ailleurs si j'y suis pendant ce temps. Et chie pas sur le bâtiment ou c'est toi qui va nettoyer ! »

Dans le bar, pas grand monde, juste quelques vieux assis autour d'une table et qui discutaient joyeusement autour d'une chope de bière.
Mais au comptoir, il y avait là un jeune homme blond, affalé sur son support. Quand j'avais décidé de m'asseoir moi aussi sur le comptoir, il s'était relevé brusquement de son sommeil. Il était tout rouge de chaleur et avait la marque de sa manche sur sa joue. Ses cheveux blonds, quand à eux, étaient trempés de sueur.
Bien que ça m'intriguait, je demandai d'abord au barman de me servir un bon verre de ricard. L'alcool, ça ne me faisait rien du tout, j'étais un grand habitué, un grand adepte. Mais cet homme ne semblait être aussi résistant, effectivement il semblait avoir pris du saké. Etait-ce cela qui l'avait mis dans cet état ?
Je décidai alors de lui parler:


« Le p'tit blond... si tu n'es pas habitué à l'alcool fort n'en prends pas... regarde dans quel état tu es... »

_________________ ~♫

Kit By Saskia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misuto

avatar


Messages : 571
Date d'inscription : 02/10/2011
Age : 26
Localisation : Sur Terre

Feuille de personnage
♦ Niveau:
23/50  (23/50)
♦ Expérience :
216/230  (216/230)

MessageSujet: Re: Un duo mythique (PV Sao Tome)   Ven 10 Fév - 22:45



Discutons autour d’un verre
Garçon… la même chose





Cette fameuse personne qui m’intriguait tellement vint s’assoir à mes côtés au comptoir du bar et commanda un verre de Ricard. Jusqu’ici, l’alcool ne m’avait pas bien réussi et je ne me sentais pas vraiment bien. Je demandai donc un verre d’eau afin de me réhydrater un peu et d’enlever cet effet pâteux dans ma bouche. Je le bus cul-sec tellement j’avais soif et cela était loin d’être suffisant. Je commandai donc un pichet entier que je mis peu de temps à finir.

- Le p'tit blond... si tu n'es pas habitué à l'alcool fort n'en prends pas... regarde dans quel état tu es...

C’était à moi qu’il parlé ? Je regardai autour mais visiblement j’étais le seul blond dans les parages… qui plus est dans un sal état.

- C’est pas l’alcool… enfin pas que !

Je ne connaissais pas ce mec mais puisqu’il avait ouvert la conversation, autant discuter. Cela me ferait un peu penser à autre chose qu’à Zanko.

- T’as un but dans la vie ? Quelque chose que tu poursuis plus que tout… ou quelqu’un ? Car tu vois, moi, oui !

Je décidai de prendre la même boisson que ce compagnon de fortune. Si je devais partager des choses avec lui, autant qu’on partage la même bouteille. Je demandais donc au barman de m’apporter la même chose et de nous laisser le tout pour ne plus à avoir à le déranger.

- Tu vois… ça fait des années que je souhaite attraper un dénommé Zanko, un pirate qui a tué ma famille quand j’étais plus jeune. Je sais pas si ça t’est déjà arrivé, mais j’ai cette impression étrange qu’il est là… pas loin. Je sais qu’il est ici !

Je repensais alors à cette étrange sensation que j’avais eu quand il était entré… je devais tenter ma chance. Je le regardai dans les yeux, le regard plein d’espoir.

- Tu le connaitrais pas par hasard ? Ou peut-être l’as-tu aperçu ? Un homme assez grand, avec de longs cheveux noirs, un bouc et… une tenue couleur or !

Je replongeai alors dans mon verre. Comment je pouvais poser une telle question à un gars que je ne connaissais même pas. Cette histoire me hantait vraiment ; à un tel point que j’en avais même oublié de me présenter.

- Je suis désolé de te harceler comme ça alors qu’on ne se connait même pas ! J’en ai même oublié de te dire mon nom… je m’appelle Misuto Aru, je suis un chasseur de primes.

La dernière fois que j’avais annoncé à quelqu’un le métier que je faisais,cela avait mener à un terrible combat… que j’avais finis par perdre. Zack Fair, jamais je n’oublierai ce nom. J’espérai que cette fois-ci, les choses seraient différentes…



_________________ ~♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sao Tome

avatar


Messages : 229
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 24
Localisation : Chez Dieu

Feuille de personnage
♦ Niveau:
18/50  (18/50)
♦ Expérience :
68/180  (68/180)

MessageSujet: Re: Un duo mythique (PV Sao Tome)   Sam 11 Fév - 15:24



Pas de doute, c'était bien à cause de l'alcool qu'il était comme cela. Après avoir regardé autour de lui comme si il se demandait si je lui adressais bien la parole, il me dévisagea bizarrement, à moitié bourré. Ben dis donc, cet homme devait avoir pas mal de problèmes pour boire autant alors qu'il n y est pas habitué. En tous cas, il n'allait pas s'arrêter là, c'est sûr.
Le barman quand à lui ne semblait pas se soucier de l'état de ce blondinet, sans doute parce qu'il se disait sûrement que ça ne pourrait lui rapporter que du profit. Ah je vous jure... je commençais alors a boire mon alcool à grand gorgée pendant que j'entendais les dires de ce même blond en face de moi.


« C’est pas l’alcool… enfin pas que ! »

Pas que ? Qu'est-ce que ça voulait dire ? M'enfin, quelque chose me disait que j'allais pas tarder à le savoir. Et j'eus raison, c'est à partir de là que ce gars là commençait à me parler comme si on se connaissait depuis belle lurette.

« T’as un but dans la vie ? Quelque chose que tu poursuis plus que tout… ou quelqu’un ? Car tu vois, moi, oui ! »

« Mmh ? »

Un but... à ce moment là, ce môme m'avait fait hésiter. Bon c'est vrai, j'avais pour but de chasser un de mes pires ennemis jusque là... mais voilà, ce n'était pas réellement un but que je considérais comme valable. En fait, de but... c'est un peu dur à dire, mais j'en ai pas réellement. Ce qui m'avait poussé à devenir chasseur de primes quand j'étais jeune, c'est uniquement le rêve de voguer à travers la Mer Bleue et la haine des pirates tels que mon père. Lui m'avait abandonné sur les îles célestes avec ma mère, et quand celle-ci est morte, je me suis dit que je devais capturer mon père coûte que coûte rien que pour assouvir ma soif de haine.
Mais quand j'avais appris que celui-ci était mort de vieillesse, je n'ai plus trouvé de but valable. Bien sûr, je suis resté chasseur de primes, mais j'étais sous la botte de pas mal de chef d'associations. Mais tout ça, sans avoir de but précis... M'enfin bref.
Le petit blond avait alors décidé de prendre la même chose que moi. Le barman nous apporta un bon petit caisson de bonne biaule et s'en alla. J'espère qu'il ne croyaiT tout de même pas que j'allais payer hein, j'ai pas moins de 200 Berrys moi.
En piochant une des bouteilles, je continuais à écouter l'histoire de ce jeune homme. Avait-il dit qu'il avait un but précis ?


« Tu vois… ça fait des années que je souhaite attraper un dénommé Zanko, un pirate qui a tué ma famille quand j’étais plus jeune. Je sais pas si ça t’est déjà arrivé, mais j’ai cette impression étrange qu’il est là… pas loin. Je sais qu’il est ici ! »

Il cachait donc un lourd passé. C'est vrai que là, il avait besoin de biaule pour se défouler.
Je ne connaissais pas de pirate se dénommant Zanko... ni de dérivés. Il est vrai que des fois, j'ai l'impression de sentir la présence de quelqu'un que je déteste dans les parages, mais généralement je n'avais jamais su s'il était vraiment là.
Il me fixa alors droit dans les yeux, avec un regard d'espoir soudain.


« Tu le connaitrais pas par hasard ? Ou peut-être l’as-tu aperçu ? Un homme assez grand, avec de longs cheveux noirs, un bouc et… une tenue couleur or. »

C'était un peu triste quand même, il semblait vraiment persuadé que l'homme qu'il cherchait se trouver sur cette île. Cela me faisait un peu de la peine de devoir lui répondre non.

« Je suis désolé de te harceler comme ça alors qu’on ne se connait même pas ! J’en ai même oublié de te dire mon nom… je m’appelle Misuto Aru, je suis un chasseur de primes. »

J'étais un peu étonné à cette annonce. Misuto Aru ? J'ai entendu dire que ce même homme s'est opposé à pas mal de gens tristement célèbres, comme "Body Breaker" ou" Zack Fair". En somme, cet homme était connu partout sur les Blues pour ses exploits... et cet homme se situait en face de moi, si ce n'est pas beau tout ça ! Chasseur de prime, chasseur de primes... collègue ? Ouais, un collègue, un confrère en somme.
Pour être franc, j'étais content de faire la rencontre d'un tel gars.


« Misuto Aru, c'est toi ? Non sans rire ! Eh bien, on peut dire que t'es quand même vachement connu dans le mercenariat ! Content de faire ta connaissance, je suis Sao Tome, chasseur de primes aussi. »

Ce gars avait un petit palmarès à son actif, mais il était sûrement beaucoup plus conséquent que le mien. En clair, je ne sais même pas si on à déjà parlé de moi dans un journal, m'enfin ça, c'est pas très important. Je pris donc une nouvelle gorgée de ricard et par la suite, allumait une cigarette.

« ... en ce qui concerne ton gars là, je n'en ai jamais entendu parler, désolé. M'enfin il y a quelques instant, je pense avoir vu quelque chose de bizarre... »

J'expirais une bouffée de cigarette juste avant de continuer à parler. Je repensais à ce que j'avais vu tout à l'heure.

« Cela n'avait peut-être rien avoir avec ton gars, mais sur un toit de bâtiment, j'ai vu deux ombres semblables... m'enfin elles étaient très floues. Peut-être était-ce une hallucination... j'en sais rien à vrai dire. »

Cette information lui était sans aucun doute inutile vu que ça ne semblait avoir aucun rapport avec ce gars nommé Zanko. M'enfin, qui sait ?

« Fait attention au ricard, moi j'y suis habitué, mais toi je pense pas que ça soit le cas... »

_________________ ~♫

Kit By Saskia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misuto

avatar


Messages : 571
Date d'inscription : 02/10/2011
Age : 26
Localisation : Sur Terre

Feuille de personnage
♦ Niveau:
23/50  (23/50)
♦ Expérience :
216/230  (216/230)

MessageSujet: Re: Un duo mythique (PV Sao Tome)   Dim 12 Fév - 1:19



Des questions…
Encore des Questions





- Misuto Aru, c'est toi ? Non sans rire ! Eh bien, on peut dire que t'es quand même vachement connu dans le mercenariat ! Content de faire ta connaissance, je suis Sao Tome, chasseur de primes aussi.

Connu ? Moi ? En quel honneur ? Je dois avouer que cet nouvel m’étonnait un peu, cela faisait un sacré moment que je n’avais pas lu les journaux et suivi les informations… depuis le moment où j’avais appris que Zanko était pas loin en fait, à portée de main. Peut-être était-il temps que je m’y remette ? En tout cas, j’étais content car pour une fois, l’annonce de mon choix de vie n’avait pas fait fuir mon interlocuteur, ni provoquer de combat. Et pour cause, le dénommé Sao Tome était lui-même chasseur de primes. Cela me soulageait un peu et à vrai dire, peut-être que ça pourrait me changer les idées de parler à un confrère. Il alluma une cigarette et répondit à mes questions.

- ... en ce qui concerne ton gars là, je n'en ai jamais entendu parler, désolé. M'enfin il y a quelques instant, je pense avoir vu quelque chose de bizarre...

Quelque chose de bizarre ? Que voulait-il dire par-là ? Peut-être que cette chose dont il parlait pourrait m’aider à avancer dans mes recherches. Je lui prêtais donc une oreille attentionnée et écoutai attentivement ce qu’il avait à me dire…

- Cela n'avait peut-être rien avoir avec ton gars, mais sur un toit de bâtiment, j'ai vu deux ombres semblables... m'enfin elles étaient très floues. Peut-être était-ce une hallucination... j'en sais rien à vrai dire.

Cela me disait vraiment rien… je n’avais pas souvenirs de deux personnes identiques ou du moins d’apparence fortement similaire lorsqu’il avait attaqué mon village. Une nouvelle recrue ? Il s’agissait peut-être de l’affaire dont Soya m’avait parlé… la raison du passage de Zanko ici, sur North Blue. Enfin, cela n’était que des suppositions, je n’en avais aucune certitude. Autant ces deux individus n’avaient complètement rien à voir avec l’homme que je recherchais.

- Fait attention au ricard, moi j'y suis habitué, mais toi je pense pas que ça soit le cas...

Je rigolai à cette dernière remarque. Il était vrai que je n’y étais pas vraiment coutumier. Rire m’avait fait du bien et je devais peut-être profiter de ce moment pour décompresser un peu, prendre du bon temps, et oublier un peu Zanko et ma soif de vengeance. Je me décidai donc à continuer notre petite conversation.

- Merci pour tes réponses ! lui dis-je en souriant. Tu as raison... je ne suis vraiment pas habitué à boire !

Je me mis à nouveau à rigoler tout seul car je venais de penser à une blague qui n'était pas vraiment marrante... mais dans mon état, tout prêtait à rire.

- Etant un utilisateur de fruit du démon, la seule chose que je suis habitué à boire... c'est la tasse.

Les nerfs me lâchaient... j'explosai littéralement de rire en plein milieu du bar.

- En fait on pourrait même dire qu'en ce moment... je me noie dans ma solitude.

Des larmes se mirent à couler le long de ma joue tellement je rigolais. Après plusieurs minutes de fou rire, je retrouvai enfin mon sérieux. D'ailleurs je venais de me rendre compte que, chose inhabituelle, j'avais révélé mon pouvoir à quelqu'un, hors d'un combat bien sûr. Peu importe, au fond de moi, je savais que je pouvais faire confiance à ce Sao Tome.

- Et si on parlait d’autre chose maintenant… Pourquoi t’es devenu chasseur de prime ? Quelle est ta motivation, ce qui te pousse à rester chasseur de primes ? Ou est-ce que au contraire, parfois tu regrettes d’avoir choisi ce mode de vie ?

Cela m’intéressait de savoir la façon de penser d’un autre chasseur de primes, de voir une nouvelle façon de penser. Qui sait… cela pourrait m’ouvrir de nouveaux horizons, de nouvelles visions. Je voulais savoir, j’étais intrigué par la réponse que, j’espère, il allait me donner…

- J’espère que je n’t’ennui pas avec mes questions ? Mais j'ai besoin de me changer les idées…



_________________ ~♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sao Tome

avatar


Messages : 229
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 24
Localisation : Chez Dieu

Feuille de personnage
♦ Niveau:
18/50  (18/50)
♦ Expérience :
68/180  (68/180)

MessageSujet: Re: Un duo mythique (PV Sao Tome)   Lun 13 Fév - 15:36



Par la suite, ce gars rigola de plus belle, ce qui augmenta l'aspect de bienséance entre nous deux. En guise de réponse, je lui rétorquais un sourire en fermant les yeux. Ce gars là était un sacré petiot, je ne sais pas pourquoi (peut-être parce qu'il à bu), mais il savait détendre l'atmosphère à sa manière.
A ce moment là, je devais admettre que parler un peu ne pouvais me faire que du bien, c'est sûr que c'est quand même autre chose que de parler à un piaf. Et qui puis est, cet homme était aussi un chasseur de primes, nous étions dans le même camp, autant sympathiser.


« Merci pour tes réponses ! lui dis-je en souriant. Tu as raison... je ne suis vraiment pas habitué à boire ! »

Mais il commença alors à rigoler de plus belle. Décidément, le ricard faisait bel et bien un effet boeuf chez cet homme.

« Etant un utilisateur de fruit du démon, la seule chose que je suis habitué à boire... c'est la tasse »

« Utilisateur d'un fruit du démon ? ... »

J'avais alors regardé plus intensément mon interlocuteur dans les yeux. Alors comme cela, il avait mangé un de ces fruits du diables ? Intéressant, intéressant...
Dans ma carrière de chasseur de primes, quand je n'étais encore qu'un gars au service des Généraux, j'avais pu contempler certains des utilisateurs de ces fruits à l'action. Ces fruits peuvent parfois conférer des pouvoirs qui dépassent l'entendement... des pouvoirs qui m'ont toujours étonnés et captivés. Mais la faiblesse commune de tous ces fruits, c'est que l'utilisateur est maudits des eaux, en d'autres termes, il ne peut plus nager.
Misuto, ce blondin en face de moi, en avait donc mangé un. Lequel était-ce ? Paramécia, Zoan, Logia... ? Peut-importe, de toutes façons si il à réussi à tenir tête à des primés comme "Body Breaker", son pouvoir doit sûrement être puissant.
M'enfin voilà. Misuto là, semblait partiellement bourré. Il n'arrêtait pas de rire et de rire sous l'effet de l'alcool... je l'avais pourtant prévenu.


« En fait on pourrait même dire qu'en ce moment... je me noie dans ma solitude. »

Il éclata de rire et commença même à pleurer de folie. Moi aussi, j'avais décidé de l'accompagner dans ce fou rire général. Après tout, pourquoi tant de retenue ?
Même si je suis un grand habitué de l'alcool, je commençais à me sentir un peu dans les vapes avec cette impression d'étourderie.
Après quelques instants de fou rire sous l'oeil avisé des vieillards derrière moi et du barman, nous arrêtions enfin de rire. Misuto, ayant retrouvé son sérieux me posa quelques questions me visant directement.


« Et si on parlait d’autre chose maintenant… Pourquoi t’es devenu chasseur de prime ? Quelle est ta motivation, ce qui te pousse à rester chasseur de primes ? Ou est-ce que au contraire, parfois tu regrettes d’avoir choisi ce mode de vie ? »

Il m'avait lancé un regard si interrogateur.
En général, je ne suis pas du genre à parler de moi au premier venu, mais là c'était différent. J'avais l'impression que je pouvais tout dire à ce gars, comme si j'étais un vieil alcoolique qui se confie à son barman. Je sais pas pourquoi... mais il m'inspirait la confiance.
Je lâchais donc ma bouteille de ricard que je picolais depuis un bon moment et sortit de ma poche une cigarette que j'allumais avec une allumette.


« J’espère que je n’t’ennui pas avec mes questions ? Mais j'ai besoin de me changer les idées… »

« Ne t'inquiètes pas pour ça, je vais te répondre... c'est une longue histoire. »

Je me ré-assis alors convenablement sur la chaise haute pour mettre mes deux coudes sur le comptoir.

« Au départ, je n'avais pas la vraie intention d'être un chasseur de primes. Mon père, un pirate, nous à abandonné sur les îles célestes, moi et ma mère à notre triste sort. »

J'expirais une nouvelle bouffée de fumée.

«... puis vint le jour où ma mère mourut. J'en ai tellement voulu à mon père que j'ai décidé de descendre de la haut pour partir à sa recherche et le tuer afin de lui donner une bonne leçon. C'est à partir de là que j'ai commencé à devenir un chasseur de primes. Mais deux ans après cela... j'ai appris que lui aussi avait passé l'arme à gauche. »

Je me tournais a présent devant lui le regardant dans les yeux. Lui me fixait avec ses yeux bleus foncés, comme attendant la suite.

« J'avais alors perdu mon but... Pendant plus de 30 ans, j'ai pensé que ma vie n'avait plus aucun sens, sans pour autant arrêter le mercenariat. J'ai été à la botte de Généraux Chasseurs de Primes et d'autres gars plus ou moins connus. Mais il y a un an ... je me suis aperçu que ma vie n'avait avait du sens contrairement à ce que je pensais. Tu vas peut-être me prendre pour un fou, mais... »

« ... pendant que je combattais des criminels, je me suis aperçu qu'en fin de compte j'adorais ça, le combat. Oui, depuis tout petit je suis un adepte des combats contre d'autres épeïstes où des adversaires plus forts que moi... t'as jamais connu ça quand tu te combattais ? La passion combative, l'incertitude de savoir qui sera le vainqueur ? Eh bien, en tous cas, je crois bien que c'est ceci qui me motive aujourd'hui de continuer dans ce métier, car c'est dans celui-ci que je peux m'épanouïr vraiment... »

Je crois que je n'avais jamais cela avant... divulguer tout ce que je pensais, comme ça. Mais je restais à l'idée que c'était sûrement à cause de l'influence de l'alcool.
En tous cas, ça m'avait fait du bien de parler comme cela à quelqu'un du même bataillon que moi. Par contre faudrait que j'essaye de pas le faire trop souvent, on risque de me prendre pour un vieille branche.


« Bon, j'espère que mon radotage ne t'a pas fait trop de dégâts... »

Je lui adressais alors un grand sourire. Je crois que maintenant je respectais plus ce gars, le bougre avait réussi à me faire cracher mon histoire en entier.
Dehors, le soleil avait finalement disparu laissant place à la nuit noire. Qu'est-ce que le temps passe vite... je me demandais aussi ce que faisait Back.




_________________ ~♫

Kit By Saskia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misuto

avatar


Messages : 571
Date d'inscription : 02/10/2011
Age : 26
Localisation : Sur Terre

Feuille de personnage
♦ Niveau:
23/50  (23/50)
♦ Expérience :
216/230  (216/230)

MessageSujet: Re: Un duo mythique (PV Sao Tome)   Lun 13 Fév - 20:23



Les deux ombres se dévoilent
Des adversaires redoutables





Suite à mes questions, Sao inspira une bouffé de cigarette et enchaîna.

- Ne t'inquiètes pas pour ça, je vais te répondre... c'est une longue histoire.

Il avait donc décidé de se confier, et donc de me faire confiance ; et cela me faisait extrêmement plaisirs. Il réajusta sa position et je fis de même afin d’écouter correctement ses paroles…
Depuis qu’il avait commencé à parler, je n’avais pu toucher à mon. Au lieu de ça, je me contentais de boire son récit comme il me le délivrait. Son histoire était dans de nombreux points similaires à la mienne, si bien que j’arrivai facilement à me projeter, à m’imaginer ce qu’il avait dû ressentir… à le comprendre.

- Bon, j'espère que mon radotage ne t'a pas fait trop de dégâts... me demanda-t-il sourire aux lèvres

- Toi et moi on n’est pas si différent au final, lui lâchai-je en souriant à mon tour.
- Moi aussi je suis parti à la recherche de mon père, mais pas pour les même raisons. Le miens, c’est son corps que je voulais récupérer pour l’enterrer au près de celui de ma mère défunte. J’ai alors juré de retrouver le responsable de tous ça… l’homme que je recherche sur cette île. J’aurai pu baisser les bras mais je dois avouer que moi aussi, je vie dans l’attente de combats exceptionnels, de duels frémissants. Et celui qui m’attend contre Zanko en sera un… le plus grand de toute ma carrière, plus impressionnant que celui contre le révolutionnaire Zack Fair, plus excitant que celui contre Body Breaker… l’affrontement de ma vie.
- Donc t’inquiète… je te comprends
, avais-je fini par conclure.

Une complicité était née à travers nos récits respectifs. Je pense que lui comme moi avions pas l’habitude de raconter notre vie à toute le monde mais, il fallait avouer que de temps en temps, quand elle était raconté à la bonne personne, cela faisait du bien.
Nous continuâmes à discuter de tout et de rien, de choses beaucoup plus joyeuses pendant, pendant… je ne sais pas pendant combien de temps ! Je dois avouer que je ne voyais pas le temps passé ces côtés, sa compagnie m’était forte agréable. Mais bon, toutes les bonnes choses ont une fin. J’avais enfin dessaoulé et j’étais donc en état pour repartir. Il fallait toujours que je mette la main sur Zanko.

- Merci bien l’ami pour cet agréable moment passé en ta compagnie mais, il est temps pour moi de retourner à mes affaires.

Je déposai quelques berry sur le comptoir, assez pour payer ma consommation et celle de mon compère.

- Au plaisir de te revoir, lui envoyai-je en me dirigeant vers la sortit, accompagné d’un signe de la main sans me retourner.

J’espérai que je le reverrai un jour pour discuter à nouveau de nos aventures et de nos combats.
Une fois dehors je me dirigeai vers le port. Si Zanko voulait reprendre le large, il devrait forcément repassé par ici. Une fois sur place, la colère monta lentement en moi ; la rage s’emparait peu à peu de mon corps… il était là. Il me fixa et avec une nonchalance et un mépris des plus remarquables rétorqua.

- Ah c’est toi ! Le sal môme qui me poursuit depuis si longtemps ! Tu n’as pas changé depuis ce fameux jour où j’ai pu lire la terreur dans les yeux de ta chère sœur.

- Tais-toi ! Ne parle pas d’elle comme ça sal chien ! Tu vas payer pour tous tes crimes !

- Hum ! Toujours cette même bonne vieille tête brulée hein ?! Pathétique !

- Je t’ai dit de la fermer !

- Vous deux… occupez vous de lui !


Deux silhouettes firent leur apparition… (j'ai vu deux ombres semblables). Serait-ce eux que m’avait Sao avait aperçu. Peu m’importe ! C’était Zanko que je voulais, personnes d’autres. Je me ruai vers lui sans prêter attention à ces deux subordonnés. J’allai passer entre les deux… ils ne bougèrent pas d’un pouce. Et au moment où je me trouvais entre ces deux personnes, un brun et une blonde identiques en tout points mise à part la couleur de leur cheveux, un courant me traversa et me paralysa l’espace d’un instant. Comment se pouvait-il ? Ils n’avaient même pas bougé le petit doigt. En tout cas, ils profitèrent de ce moment pour m’envoyer un coup de pied simultané qui me renvoya à ma place de il y a quelques secondes, me repoussant de mon objectif. A peine avais-je relevé la tête qu’ils étaient déjà là, m’envoyant leur poing en plein visage me repoussant un peu plus de mon but.
Mais qui sont ces types ?

- Pas mal mes nouvelles recrues ? Qu’est ce que t’en dis ?

J’avais donc raison… voilà pourquoi il était ici. Il se préparait pour un périple dangereux et c’est deux là faisaient partis de son expédition… malheureusement pour moi…



_________________ ~♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sao Tome

avatar


Messages : 229
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 24
Localisation : Chez Dieu

Feuille de personnage
♦ Niveau:
18/50  (18/50)
♦ Expérience :
68/180  (68/180)

MessageSujet: Re: Un duo mythique (PV Sao Tome)   Jeu 16 Fév - 9:45



« Toi et moi on n’est pas si différent au final »

Tout en souriant, il me raconta alors que lui aussi était parti à la recherche de son père, mais pas pour le tuer. Lui, c'était différent, il voulait retrouver son corps pour l'enterrer.
Cet homme était sûrement l'un des plus précis que j'ai rencontré dans ma carrière. Son histoire est aussi émouvante que la mienne, il voulait faire la peau à cet homme qui l'avait fait souffrir, pour abréger ses souffrances personnelles.
Il devra aussi mener un combat contre cet homme, et ce combat sera peut-être des plus décisifs de sa vie. Vaincre ou mourir... telle est la pensée d'un vrai homme. Il semblait vraiment déterminé à parvenir à ses fins.


Au final, je le considérais comme un homme bien, ce petit blond. Il faut dire que pendant cette soirée, nous n'avions presque pas touché aux bouteilles d'alcool pour discuter encore et encore de notre métier commun ainsi que de notre vie.
Je ne me rappelais plus de l'heure qu'il était quand nous avions arrêté de discuter, mais ce qui est sûr c'est qu'il faisait nuit. La compagnie de ce jeune était fort agréable, qui aurait cru que nous avions tant de points communs, surtout avec moi, "une vieille fripouille" ?

A ce moment là, le blond, qui était un peu moins saoul que tout à l'heure se résigna à partir.

« Merci bien l’ami pour cet agréable moment passé en ta compagnie mais, il est temps pour moi de retourner à mes affaires. »

Il se leva et s'en alla vers la porte pour ensuite me faire un signe de la main sans même se retourner, moi, je ne lui avait répondu que par un sourire.
Ah mais j'y pense... a-t'il pensé à payer le barman ?! Je regardais sur le comptoir et ... ouf, il y avait assez de Berrys pour payer tout ce qu'on avait consommé. Je décidais alors de finir ma chope de bière et de m'en aller à mon tour.
En tous cas, ça aura été une belle rencontre que j'ai eu là, même si l'alcool y à un peu aidé. Misuto... j'espère que nous aurons l'occasion de discuter encore une fois.
M'enfin, il fallait que je retourne à mes activités moi aussi. Je pense que nous n'avons plus grand chose à faire ici, moi et Back. Il fallait par contre que je passe la nuit ici, donc que je trouve un endroit ou loger, mais comme je n'avais pas beaucoup de Berrys, donc peut-être qu'à la belle étoile serait la meilleure solution.
Je sortis dehors. Il faisait nuit, en haut dans le ciel la lune n'était visible que d'un croissant. Il y avait aussi un vent frais qui me faisait un peu frissonner malgré le pull que j'avais mis. M'enfin bon.
En réalité, je n'avais pas vraiment sommeil, plutôt une envie de m'allonger ou de me reposer. C'est pour cela alors que j'avais décidé de faire une petite promenade à travers la ville.


.::..::..::..::..

Les rues étaient complètement désertiques, pas même un chat. On entendait simplement le bruit des vagues qui s'échouaient sur le rivage ainsi que celui du vent qui soufflait dans les ruelles dans un hululement affreux.
Je reconnus alors la poissonnerie dans laquelle j'avais fait acquisition de quelques Berrys grâce à une dorade. En face de celle-ci, il y avait le port, avec ses nombreux quais. Histoire de regarder un peu l'océan en pleine nuit, j'avais décidé d'aller y faire un petit tour.
Mais c'est alors qu'à ce moment là, j'aperçus des gens sur le quais. Ils étaient armés et semblaient en vouloir à quelqu'un qui était au sol... était-ce Misuto que je voyais là ?
Oui... c'était bien lui. Qu'est-ce qu'il fabriquait ? Je décidais alors de me rapprocher un peu plus tout en me cachant derrière un canot retourné pour pouvoir observer la scène.
Il y avait tout d'abord deux personnes bizarres. Deux jumeaux ? Non, deux faux jumeaux, l'un semblait être une fille blonde et l'autre un gars brun. Peut-être était-ce... oui, peut-être était-ce ceux que j'ai vu en début d'après-midi ? Oui, m'enfin c'est pas important...
Avec eux, il y avait un homme grand. Il semblait fier et orgueilleux rien qu'à voir sa tête. Etait-ce Zanko dont Misuto m'aurait tant parlé ?
M'enfin, ce qui était évident ici, c'est que Misuto était en mauvaise posture. Il était à terre et semblait décontenancé. L'homme derrière cria alors:


« Allez y ! Liquidez-le qu'on en finisse ! SHAHAHAHAHAHA ! »

Après un rire putréfiant, les deux s'avancèrent vers lui à grands pas.
Je ne devais pas rester là à rien faire... je devais absolument agir. Je sortis alors de ma cachette et me plaça en ligne droite en face des jumeaux. Après quoi, je sortis mes sabres et écartais mes jambes en les fléchissant. Je croisais alors les deux lames des sabres puis exécutais une technique:


Nitoryu:" Axe Canonique "


Deux lames d'air qui formaient une croix partirent en direction des deux faux jumeaux. L'attaque fut un succès, il ne devaient visiblement pas s'attendre à recevoir une telle attaque en de telles circonstances. Ce fut suffisant pour les projeter à terre et leur lacérer les côtes.
Je me remis alors en position de défense.


« C'est pour cela que je chasse les pirates... ils sont si lâches parfois... »


[Un peu nul sorry]

_________________ ~♫

Kit By Saskia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misuto

avatar


Messages : 571
Date d'inscription : 02/10/2011
Age : 26
Localisation : Sur Terre

Feuille de personnage
♦ Niveau:
23/50  (23/50)
♦ Expérience :
216/230  (216/230)

MessageSujet: Re: Un duo mythique (PV Sao Tome)   Sam 18 Fév - 16:53



Une arrivée providentielle
Analyse du combat





Un genou au sol, mon bras appuyé sur l’autre, tête baissée libérant des gerbes de sang assez conséquentes… mais quel est cet étrange pouvoir qu’ils utilisaient ? J’avais ressenti comme une décharge tout à l’heure…
Mais ce n’était pas le moment de tergiverser. Mes deux adversaires me faisaient toujours face et s’apprêtèrent à me marteler une nouvelle fois de coup. Je commençais déjà à perdre espoir… Qu’est ce qui m’a pris de croire que j’étais assez fort pour attendre Zanko, je ne suis même pas fichu de battre deux de ses foutus sbires. Alors que je voyais déjà la défaite pointée le bout de son nez, un homme vint s’interposer entre moi et les deux « jumeaux »…

Nitoryu:" Axe Canonique "


Une croix frappa alors les deux nouvelles recrues de Zanko et les repoussa. L’espoir renaissait alors, mais qui était cet homme ? A travers la lumière de la lune, seule une ombre était visible de mon point de vue. Je me relevais, et c’est alors que je pus le reconnaitre… Sao Tome. En sortant de la taverne, l’envie de le revoir dans un futur plus ou moins proche m’avait traversée l’esprit ; sa compagnie m’avait été forte agréable. Mais jamais j’aurais pensé le revoir si tôt et surtout j’aurais jamais imaginé que cela m’apporterait autant de réconfort. A deux contre deux, le combat était maintenant plus équitable.

- C'est pour cela que je chasse les pirates... ils sont si lâches parfois...

Je me relevais péniblement mais le cœur empli d’un nouveau courage. Lentement, je m’approchai du chasseur de primes…

- Merci

Il s’était remis en position défensive et semblait donc prêt à en découdre. Je fis de même et me préparai à mon tour à reprendre le combat. Les deux pirates s’était relevés, affichant une mine sévère et énervée.

- Tu va nous le payer !
- Plus on est de fous, plus on rit !


Ils semblaient toujours aussi sûr d’eux… ils cachaient quelque chose.

- Attention ! Ils possèdent un pouvoir particulier que je n’ai pas encore réussi à comprendre mais, ils émettent un espèce de courant ; je ne sais pas comment ils font alors… fais gaffe.

Je courus alors dans leur direction, projetant à mon tour vers eux des lames d’air.

Kama Kama no Bōeki-fū

Deux en sortirent de mes mains et se dirigeaient vers nos adversaires. Je courais à la suite de ces dernières afin de les enchaîner rapidement… mais ces deux là étaient très synchro et semblaient avoir un travail d’équipe parfait. Le premier aux cheveux noirs protégea sa coéquipière avant de se retourner, main dans les mains avec la blonde, la faisant tourner telle une arme. Je réussis à me stopper juste avant de me prendre ses pieds dans la figure. Encore une fois, leur coordination fut parfaite puisque à peine avais-je stoppé mon assaut, que le premier avait de nouveau surgit juste devant moi. Je me protégeai d’un bond en arrière en l’obligeant à battre en retraite avec l’une de mes attaques.

Kama Kama no 5 saikuron

Une barrière de 5 lames circulaires l’avait poussé à reculer. Il était de nouveau aux côtés de la jeune femme et arborait encore ce sourire. De ce que j’avais pu apprendre de cet assaut… une parfaite coordination et un travail d’équipe à toute épreuve et surtout, il avait encaissé mon attaque sans trop de difficulté tout à l’heure ce qui semblait vouloir dire que leur défense est assez fiable… des cyborgs ? Cependant, il avait évité ma deuxième attaque sue cinq étage, donc soit ils ont un point sensible, soit ils redoutent une attaque trop puissante.
La suite du combat me le révélerait…



_________________ ~♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sao Tome

avatar


Messages : 229
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 24
Localisation : Chez Dieu

Feuille de personnage
♦ Niveau:
18/50  (18/50)
♦ Expérience :
68/180  (68/180)

MessageSujet: Re: Un duo mythique (PV Sao Tome)   Dim 19 Fév - 22:02



« Merci »

Misuto s'était approché de moi pour se mettre en position défensive. Il ne m'avait pas chassé, je n'étais donc pas de trop ici. Puis ça se vérifiait, on était maintenant deux contre deux. Je ne faisais pas souvent de combats à deux depuis longtemps, il faut dire que ça change de l'ordinaire... m'enfin bon.
Les deux jumeaux s'étaient relevé chacun leur tour. Visiblement, ils n'étaient pas content du tout vu leurs têtes dégarnies.
D'ailleurs, il m'avaient menacé directement.


« Plus on est de fous, plus on rit ! »

Telles fut les paroles de cet homme vêtu de doré, ce qui semblait être aussi le chef des deux jumeaux. Ce qui m'avait étonné, c'est le fait qu'il soit aussi confiant. Son visage qui souriait et qui en même temps fronçait des sourcils en disait longs.
Misuto me mit alors en garde.


« Attention ! Ils possèdent un pouvoir particulier que je n’ai pas encore réussi à comprendre mais, ils émettent un espèce de courant ; je ne sais pas comment ils font alors… fais gaffe. »

Un courant... ? De l'éléctricité ? Je n'avais pas vraiment compris à ce qu'il avait dit, c'était complètement flou. M'enfin bon, je le verrais sûrement pendant le combat, inutile de penser à cela pour l'instant.
Misuto se lança alors en flèche contre les jumeaux en criant quelque chose comme un nom d'attaque. Ainsi, une chose extraordinaire se produit. Ce gars avait créé comme des sortes de lames d'airs avec ses mains pour les envoyer sur la blonde. Etait-ce dû au fruit du démon dont il m'avait parlé tout à l'heure ? Sûrement, car à part un sabreur, personne ne pourrait faire ceci sans posséder quelque chose du genre. Mais au bout du compte, son attaque fut encaissée par une synchronisation parfaite des deux jumeaux. En effet, ils semblaient être très résistants sur les attaques frontales.
En tous cas, l'attaque avait été contrée puis utilisée à l'avantage des jumeaux pour tenter de frapper Misuto qui lui fut obligé de créer cinq lames d'air pour repousser le brun.
Au final, il était facile de constater que ces deux urberlus ne possédaient pas un corps normal pour résister aussi facilement aux genres d'attaques qui ont été lancées jusque là sur eux. Avaient-il des prothèses métalliques ou quelque chose dans le genre à l'intérieur de leur peau ? Impossible de savoir ceci pour le moment.
De toutes façons, il devaient sûrement avoir un point faible, comme tout le monde. Peut-être qu'en les séparant... ? Ouais, on peut toujours essayer. On pourrait ainsi tenter de briser leur syncronisation...

M'approchant de Misuto, je lui dis de manière à ce que nos adversaire n'entendent pas:

« Je pense qu'on devrait essayer de défaire leur synchronisation... je m'occupe d'éloigner la blonde. »

Je fonçais alors tout droit vers la jeune femme. Comme je le pensais, l'homme était venu protéger la blonde. M'emparant de mon fourreau, je lui donnais un coup grâce au bout de celui-ci afin de le pousser sur le coté.
Cela avait marché: le sourire confiant de la blonde s'était envolé.
Enlevant un de mes sabres de son fourreau, je lui assénais un coup de sabre au niveau de l'épaule, elle n'eut pas le temps de l'esquiver.
Mais au lieu de me réjouïr, je fus complètement étonné. Son bras... ce n'était pas du sang qui s'était échappé, mais à la place, on voyait une sorte de carapace de métal.


« Haha ! Tu croyais pouvoir m'avoir comme cela ? Je résiste mieux aux coups comme tu peux le voir ! Je suis une cyborg ! »

« Un... un cyborg ? »

Elle se dirigea alors vers moi en essayant de m'asséner un coup de pied que je contrais avec mon sabre. Ces deux jumeaux avaient bien plus de ressources que je ne le pensais...

_________________ ~♫

Kit By Saskia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misuto

avatar


Messages : 571
Date d'inscription : 02/10/2011
Age : 26
Localisation : Sur Terre

Feuille de personnage
♦ Niveau:
23/50  (23/50)
♦ Expérience :
216/230  (216/230)

MessageSujet: Re: Un duo mythique (PV Sao Tome)   Sam 25 Fév - 15:32



L’annonce de la fin
Que vont-ils faire ?





Sao s’approcha de moi après mon attaque qu’on ne pouvait pas réellement qualifié de ratée… en effet, cette dernière nous avait permis d’apprendre pleins d’informations sur nos adversaires. D’ailleurs, le chasseur de primes me proposa une idée afin d’en venir à bout, preuve de ses grandes capacités d’analyse.

- Je pense qu'on devrait essayer de défaire leur synchronisation... je m'occupe d'éloigner la blonde.

Il avait raison. A deux, ils étaient très puissants, peut-être même imbattable, mais séparément, on pouvait les avoir.
Sao se rua alors sur notre opposante mais se retrouva confronter au second. Sans se préoccuper de lui, il l’écarta avec le manche de son sabre et continua sa course vers le blonde et abattit son arme sur cette dernière… touchée.

- Haha ! Tu croyais pouvoir m'avoir comme cela ? Je résiste mieux aux coups comme tu peux le voir ! Je suis une cyborg !

Comme je l’avais pensé suite à mon dernier assaut, ma déduction se confirma… des cyborgs. Cela expliquait surement aussi la raison de ce courant électrique que j’avais ressenti tout à l’heure.
Ce n’était pas vraiment le moment de s’endormir. La blonde avait contre-attaqué et le brun que le chasseur de primes avait évincé peu de temps auparavant revenait plus renfrogné que jamais. Apparemment, il n’avait pas apprécié ce qui s’était passé. Je ne pouvais pas le laisser faire… il fallait que j’intervienne avant qu’il s’en prenne à Sao.

Kama Kama no Sukōru

Je tapai dans mes mains, produisant une grande lame d’air qui vint couper la course du cyborg avant qu’il ait atteint sa cible, attirant ainsi, par la même occasion, son attention sur moi. A mon tour, je passai à l’attaque, profitant de leur séparation et de leur nouvelle individualité pour le combattre au corps à corps. Mais, même séparait, il gardait néanmoins de belles qualités de combat et en venir à bout ne serait pas une tâche aisée, même en un contre un. En effet, j’enchainais les coups de pieds et coups de poings mais il les évitait avec vitesse et souplesse si bien que pas une seul fois, je ne l’avais touché.
Malgré le duel qui me confrontait à ses deux nouvelles recrues, je n’en oubliais pas moins pour autant pourquoi j’étais là… je jetai alors un œil sur Zanko qui se tenait maintenant sur le pont de son navire.

- Aller… assez joué !

Que voulait-il dire par-là ? Est-ce que cela signifiait l’ordre de nous supprimer maintenant ? Hors de question de mourir maintenant… si proche du but. Qu’allait maintenant faire nos adversaires ? L’un était en face de moi, l’autre se tenait devant Sao Tome. Ils étaient séparés et même si, pour ma part, je n’arrivais pas en prendre le dessus sur mon opposant, lui non plus ne l’avait, jusqu’à maintenant, pas réussi. La seul fois où j’avais baissé ma garde et qu’il en avait profité, j’avais sorti par réflexe mon kunaï et l’avait brandi devant moi, coupant une de ses mèches de cheveux et lui laissant une belle marque grisâtre sur la joue.
Que nous annonçait la suite…



[HRP : Désolé du temps de réponse Embarassed ]

_________________ ~♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sao Tome

avatar


Messages : 229
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 24
Localisation : Chez Dieu

Feuille de personnage
♦ Niveau:
18/50  (18/50)
♦ Expérience :
68/180  (68/180)

MessageSujet: Re: Un duo mythique (PV Sao Tome)   Mar 28 Fév - 18:49



Misuto semblait avoir compris là ou je voulais en venir. En effet, après que je m'élance sur la blonde, celui-ci avait entamé un combat contre le jumeau brun. Au final, défaire leur synchronisation était une bonne idée, le jumeau brun avait perdu ce sourire narquois qu'il arborait depuis le début.
Celui-ci n'ayant pas apprécié le fait que j'éloigne sa partenaire allait m'attaquer, mais Misuto le gars blond l'avait stoppé en créant une lame d'air qui stoppa sa course. Quand j'y repense, c'était un pouvoir extraordinaire et utile qu'il possédait.
Mais trève de bavardages, le combat devenait plus intéressant. Malgré le fait qu'ils soient séparés, ils restaient de très bon adversaires au corps à corps. La jeune blonde me rouait de coups que j'évitais à chaque fois de justesse soit en me déplaçant furtivement dans tous les sens, soit en plaçant mon sabre dans la trajectoire de leurs coups afin de les bloquer.
Après un moment d'arrêt de combat, le temps de reprendre chacun de nous notre souffle.


« Aller… assez joué ! »

Ca, c'était la voie de ce qui semblait être le chef des deux jumeaux. Me retournant, je pus regarder sa tête. Il semblait si sûr de lui, comme si ce que l'on faisait là ce n'était que de la rigolade.
Mais après cela, les jumeaux se mirent à agir bizarrement. La blonde se mit alors à faire en sorte à ce que je sois dos à Misuto, tout comme l'autre brun essayait de faire de même.
Au final, Misuto et moi se situions dos à dos, face a nos adversaire respectifs. Je profitais alors d'un petit moment pour mieux regarder à qui j'avais à faire.


« Des cheveux blonds, des yeux bleus un peu foncés... Hum... Hé Misuto... tu trouves pas quelle te ressembles un peu celle là ? »

Cette parole n'avais pas vraiment de but spécial, je me devais juste de sortir cette ânerie complètement ridicule...
En tous cas, si ça avait a la fois déstabilisé et touché quelqu'un, c'était bien cette fameuse blondasse qui se mit aussitôt à rougir.


«... C'-c'est pas vrai ! je ressemble pas à ce gars là ! Je suis bien plus... »

«... oui c'est vrai, tu as raison ! Tu es cubique voilà, je cherchais le mot ! »

« Quoi ??? Je suis pas cubique !!! »

« En plus, ton frère il est pareil... vous êtes nés comme ça ou c'est venu avec l'age ? ... /o\»

« ON EST - PAS CUBIQUES !!!! »

« SA SUFFIT BANDE D'ABRUTIS ! FINISSEZ EN MAINTENANT ! »

Ces mots lancés par Zanko suffirent à stopper net l'affront verbal que nous avions. Mais juste après cela, les deux jumeaux paraissaient bizarres. Leurs yeux étaient devenus entièrement blancs et de la fumée s'échappaient d'eux. Que se passait-il ?
Puis, je ressentis un énorme choc éléctrique. Au début, je ne réagissais plus. J'avais fini par cracher du sang et m'écraser au sol. La dernière chose que j'avais entendu, c'est mes deux sabres tomber au sol sous un coup de métal. Puis après plus rien, le néant.
Que s'était-il passé ? Je ne sais pas. Etait-ce cette chose électrique dont m'avait parlé Misuto plus tôt ? Je ne suis pas sûr à 100%, mais ça devait probablement être ceci. M'enfin...

_________________ ~♫

Kit By Saskia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misuto

avatar


Messages : 571
Date d'inscription : 02/10/2011
Age : 26
Localisation : Sur Terre

Feuille de personnage
♦ Niveau:
23/50  (23/50)
♦ Expérience :
216/230  (216/230)

MessageSujet: Re: Un duo mythique (PV Sao Tome)   Mer 29 Fév - 23:11



Ils volent à notre secours
Zanko s’envole





Zanko semblait pressé de partir, ce qui annonçait la fin de ce combat. Hors de question que le laisse quitter cette ville alors que je suis à deux doigts de lui mettre la main dessus… Mais un gros problème m’en empêcher, deux obstacles assez conséquents à surmonter. Le combat aux côtés de Sao Tome contre les deux jumeaux n’était vraiment pas une partie de plaisir car, même séparés, les deux individus se battaient extrêmement bien et ni moi ni le chasseur de primes n’avions réussi à prendre le dessus sr nos adversaires.
Les deux jumeaux nous avaient maintenant mis en difficultés… placés dos à dos, Sao et moi-même étions dans une position assez inconfortable, nos ennemis nous faisant face. Malgré la gravité de la situation, mon partenaire trouva encore le moyen de plaisanter…

- Des cheveux blonds, des yeux bleus un peu foncés... Hum... Hé Misuto... tu trouves pas quelle te ressembles un peu celle là ?

- Hum ! Tu l’as bien regardé le deuxième… en lui rajoutant un bouc et en le coiffant avec un pétard il pourrait se faire passer pour ton… PETIT FILS !
rétorquai-je à mon tour en guise de vanne.

A ce moment là, je retrouvais l’ambiance qui s’était installé au bar lorsque nous nous étions rencontrés. Je commençais à le considérer plus comme un ami, après tous ce qu’on venait de traverser, plutôt qu’une simple rencontre de taverne ou un simple partenaire de combat.

- ... C'-c'est pas vrai ! je ressemble pas à ce gars là ! Je suis bien plus... »

-... oui c'est vrai, tu as raison ! Tu es cubique voilà, je cherchais le mot !

- Ahahahahhahah !
j’explosai littéralement de rire. Il venait de me tuer.

- Quoi ??? Je suis pas cubique !!!

- En plus, ton frère il est pareil... vous êtes nés comme ça ou c'est venu avec l'age ? ... /o\

- ON EST - PAS CUBIQUES !!!!


Cette petite discussion avait pris une tournure plutôt marante qui aider à détendre l’atmosphère. Cependant, cela eut pour effet de mettre vraiment la blonde en colère.

- SA SUFFIT BANDE D'ABRUTIS ! FINISSEZ EN MAINTENANT !

Les deux jumeaux tendirent alors leurs bras vers nous ; leurs yeux devinrent blanc et de la fumée s’échappèrent de leurs orifices.

- Je crois que t’as pas très bien fait de la mettre en colère.

Soudain, une énorme décharge traversa mon corps. Celle là était bien plus puissante que la première que j’avais reçu… quel était ce phénomène ? C’était comme si ils avaient amassé une énorme quantité d’énergie durant le combat pour nous la redélivrer maintenant comme… une dynamo. En tout cas, la puissance de cette dernière avait été suffisante pour me mettre à genoux et me faire cracher une quantité assez importante de sang. J’espérai que Sao allait bien car je ne pouvais plus bouger suite à cette attaque et ne pus donc me retourner pour voir l’état de celui-ci.
Je finis par tomber par terre, ne pouvant plus agir, j’étais à la merci de nos deux opposants. Je m’efforçais de garder les yeux ouverts pour voir ce qui allait se passer ; je devais faire quelque chose… les deux jumeaux approchaient mais semblaient un peu fatigués. Cette attaque leur avait demandé pas mal d’énergie mais il leur en restait assez pour nous achever, sous l’œil attentif de Zanko.
Alors que je pensais que tout allait se terminer ici pour moi et, d’après ce que je pouvais sentir derrière moi, pour Sao qui lui aussi ne bougeait plus, des cris retentirent dans le ciel. C’est là que je le vis… Tifu, mon oiseau de compagnie avait piqué sur le brun pour me protéger ; et il n’était pas seul. Avec lui, un autre oiseau, bien plus grand et imposant que lui s’était attaqué à la blonde. Les jumeaux s’énervèrent rapidement face aux piques des ces deux animaux et frapper dans le vide.

- Laissez tomber… on a pas le temps de faire mumuse ! Partons !

Le frère et la sœur se dépêchèrent de grimper dans le navire, écroués par les coups de bec des deux volatiles.
Le bateau quitta le port, emportant loin de moi l’homme que je cherchais depuis plusieurs années… sans que je ne puisse rien faire, totalement impuissant.



Spoiler:
 

_________________ ~♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sao Tome

avatar


Messages : 229
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 24
Localisation : Chez Dieu

Feuille de personnage
♦ Niveau:
18/50  (18/50)
♦ Expérience :
68/180  (68/180)

MessageSujet: Re: Un duo mythique (PV Sao Tome)   Jeu 1 Mar - 0:10



Ce qui s'était passé ? J'avais fini par le deviner en grande partie.
Je m'étais réveillé quelques secondes après quand deux oiseaux étaient arrivés, il s'agissait bien sur de l'imbécile de piaf qu'était Back et d'un autre oiseau un peu moins colossal.
Je fus aussi stupéfait de voir que ce piaf de malheur avait voulu me protéger en attaquant en piqué la blondasse de tout à l'heure, en général lui il était plutôt du genre à s'enfuir au moindre danger me laissant toujours dans la merde. Il avait donc décidé de prendre son courage à deux... pattes ? Encore au sol et me sentant tout engourdi, je décidais de le féliciter à ma manière.

« Ah enfin... c'est bien la première fois que tu agis aussi héroïquement... stupide corbeau... »

Le grand corbeau aux yeux verts me dévisagea du regard après avoir laissé la blonde tranquille. Dans son regard, je lisais de la stupeur et de l'inquiétude à mon égard. Décidément, il commençait à changer, j'étais fier de lui.
Avec tout cela, le groupe de pirates était parti comme des flèches, embarquant avec eux leur navire et tout le tralala. En tous cas il fallait bien admettre une chose: on s'était vraiment fait rétamer comme il le fallait. Dure réalité, surtout pour Misuto. Je repensais à ce qu'il m'avait dit quelques instants auparavant dans la taverne, il voulait tellement faire la peau de cet homme... je le comprends. C'est une vérité générale à part si vous êtes bizarres: quand on touche à un membre de sa famille, on touche à la famille entière.
Misuto doit vraiment avoir une rancoeur immense pour ce gars là.

C'est avec une difficulté extraordinaire que je réussis à me relever, après quelques minutes au sol. Back m'y avait aidé.
Une des premières choses que je fis, c'est regarder le large: on ne voyait même plus le bateau pirate de Zanko qui avait disparu derrière une brume épaisse.
Après quoi, je me tournais en direction de Misuto. Il semblait être mal en point.


« Un peu d'aide... camarade ? »

Je l'aidais alors à se relever de son piédestal. Il n'avait pas dit un mot, son visage affichait une expression triste. Ce devait être un coup dur pour lui...

« Navré pour toi... à nous deux, on a pas su réussir... »

Laissant le doux vent de soirée s'embourber autour de nous pendant un moment, je finis par déclarer:

« ... t'as vu à quel point les jumeaux étaient forts... ça en dit long sur leur supérieur... si, à nous deux nous n'avions même pas réussi à en avoir un, alors je crois que c'est un peu trop tôt pour le boss... donc prends en de la graine par rapport à lui même si c'est ton ennemi, et d'ailleurs je crois que ça s'applique aussi à moi... »

Après avoir retrouvé son regard, je posais sur son épaule une main amicale.

«... devenons forts... et un jour, quand tu seras prêt, je suis sur que tu laminera ce Zanko ! ... et ces gars cubiques ! »

Après lui avoir lancé un sourire amical, je me retournais alors pour m'adosser à dos de Back. Je crois que pour moi, il était temps de partir. J'avais quand même énormément mal à cause de cette foutue décharge mais je m'étais dis que je verrais ça plus tard.

« Je crois qu'il est temps pour moi de quitter cette ville... ce ne sont pas des adieux, Misuto. De toutes manières, je suis sûr qu'on se reverra très bientôt... autour de centaines de bouteilles de ricard ! »

Je pense que moi et Misuto étions devenus de très bons amis, plus que de simple connaissances. J'étais persuadé que bientôt, nous nous reverrions, et pourquoi pas ce jour là, il aura atteint son objectif.

[Un peu nul mais c'est pour terminer ^^]

_________________ ~♫

Kit By Saskia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misuto

avatar


Messages : 571
Date d'inscription : 02/10/2011
Age : 26
Localisation : Sur Terre

Feuille de personnage
♦ Niveau:
23/50  (23/50)
♦ Expérience :
216/230  (216/230)

MessageSujet: Re: Un duo mythique (PV Sao Tome)   Jeu 1 Mar - 0:39



Devenons plus fort !
Au revoir mon ami





J’avais fini par m’évanouir… ou alors était-ce simplement une envie de rester là, coucher pour toujours sur le lieu où j’ai échoué, l’endroit où j’ai laissé Zanko s’enfuir. Les sentiments qui s’entrechoquaient en moi étaient imperceptibles, un mélange de colère envers moi, de haine envers Zanko, mais en même temps, le bonheur d’être toujours vivant malgré cet échec.

- Ah enfin... c'est bien la première fois que tu agis aussi héroïquement... stupide corbeau...

Derrière moi, Sao était vivant, ce qui me réconforta quelque peu. Il semblait parler à cet oiseau qui était venu nous sauver avec Tifu… il s’agissait donc de son compagnon de voyage, un autre point commun. En parlant de Tifu, il vint se posait près de moi pour m’inciter à me relever mais mes forces aussi bien physiques que morales m’en empêchaient.

- Un peu d'aide... camarade ?

Le chasseur s’était relevé et me proposait sa main pour m’aider à me remettre sur pieds. Après l’aide qu’il m’avait apporté, je ne pouvais refuser, je ne pouvais pas me résigné à rester ici tel un mort alors que lui s’était battu, risquant sa vie, pour me venir en aide et pour me sauver d’une mort certaine. J’acceptai donc son aide, mais la souffrance était toujours présente.

- Navré pour toi... à nous deux, on a pas su réussir...

Il essayé de me remonter le moral comme un véritable ami le ferait.

- ... t'as vu à quel point les jumeaux étaient forts... ça en dit long sur leur supérieur... si, à nous deux nous n'avions même pas réussi à en avoir un, alors je crois que c'est un peu trop tôt pour le boss... donc prends en de la graine par rapport à lui même si c'est ton ennemi, et d'ailleurs je crois que ça s'applique aussi à moi...

Il avait raison, c’est deux avaient été bien trop fort pour nous, je n’étais donc pas apte à battre Zanko pour le moment. Même si c’était dur à admettre, il était plus fort, bien trop fort pour moi et à mon niveau actuel, il m’était impossible de le suivre. Sao avait raison, je devais grandir, devenir plus puissant que je ne l’ai jamais été.

- ... devenons forts... et un jour, quand tu seras prêt, je suis sur que tu laminera ce Zanko ! ... et ces gars cubiques !

Il avait réussi à m’arracher le début d’un rictus du rire. Il avait absolument raison, j’étais déterminé et rien ni personne ne m’empêcherai d’attendre mon but.
Il grimpa sur le dos du corbeau géant ; Tifu se posa sur mon épaule.

- Je crois qu'il est temps pour moi de quitter cette ville... ce ne sont pas des adieux, Misuto. De toutes manières, je suis sûr qu'on se reverra très bientôt... autour de centaines de bouteilles de ricard !

- Merci à toi… pour tous ce que tu as fait et prend soin de toi car lorsque nous nous reverrons, on verra lequel de nous deux à le plus progresser… et on fêtera ma victoire autour de bouteille de ricard, lui lançai-je avec le plus grand sourire que je pus sortir dans mon état. A bientôt !


Sur ces derniers mots, le chasseur de primes Sao Tome, un fier combattant, un partenaire… un ami, prit son envol pour vivre sa propre aventure et réaliser des combats passionnants.



_________________ ~♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un duo mythique (PV Sao Tome)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un duo mythique (PV Sao Tome)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ce qu'il se passera dans le tome 8. (spoilers ;D)
» Que ce passe-t-il dans le tome 9 ?
» De quoi parlera le tome 8 ? (Mettez ici vos idées !)
» Que pensez vous du tome 7 ?
» Tome 8 - [SPOILER] Aprés l'avoir lu...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Renaissance V3.0 :: ¤¤ Role Play ¤¤ :: ¤ Sea's Blue ¤ :: North Blue-